Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hauts de bon accueil

  • Une nouvelle directrice à la tête de l'Ehpad

    La nouvelle directrice, Ghislaine Vanwersch-Cot, a pris ses fonctions à l'hôpital local des Hauts-de-Bon-Accueil.  

    CA Ehpad Déc. 2012.JPGChristian Guilhamat, Ghislaine Vanwersch-Cot, Jean-Jacques Aulombard et Annie Bohic-Cortes.

    L’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), réunissait vendredi 14 décembre, les membres de son conseil d'administration. Cette nouvelle réunion de travail s’est déroulée en présence de Ghislaine Vanwersch-Cot, nouvelle directrice par intérim de l’établissement, accueillie par Jean-Jacques Aulombard, son prédécesseur.

    Nouvelle venue en Kercorb, Ghislaine Vanwersch-Cot possède déjà une bonne expérience professionnelle, puisqu'elle arrive de l’hôpital Antoine-Gayraud de Carcassonne où elle travaille dans le secteur hospitalier en qualité de directrice-adjointe, depuis 2001.

    Comme elle a pu le souligner, c’est avec une belle dose d'enthousiasme et de bonne volonté, qu'elle souhaite assumer ses nouvelles fonctions. Ghislaine Vanwersch-Cot devait ensuite affirmer son souhait d'établir une continuité de qualité dans la gestion de cet établissement, en ayant à cœur de poursuivre la politique de partenariat menée notamment avec Carcassonne, au sein du territoire de santé.

    Christian Guilhamat, président du conseil d'administration de l'Ehpad, Jean-Jacques Aulombard conseiller général du canton de Chalabre et Annie Bohic-Cortes conseillère générale du canton de Quillan et Saint-Hilaire, lui ont adressé leurs souhaits de bienvenue. Ils l’ont également assuré de leur entier soutien, afin de mener à bien les projets de développement et de coopération, pour le bien être de la population de la Haute-Vallée de l’Aude. 

  • La magie du cirque s’est invitée à Bon-Accueil

    hauts de bon accueil,johnny circusMagali, Johnny et Rocco le boa, ont offert un numéro inédit.  

    Les pensionnaires de l’hôpital local étaient dernièrement à la fête à l’occasion de la venue du Johnny Circus et de sa ménagerie. Cette attraction qui sillonne le sud-ouest est menée par Sandrine et Johnny, dresseurs d'animaux qui perpétuent la passion de leurs parents respectifs. Originaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le duo a présenté ses petits protégés à un auditoire multi générations, rassemblé sous un chapiteau improvisé dans le parc des Hauts de Bon-Accueil.

    hauts de bon accueil,johnny circusAnciens et plus jeunes ont ainsi fait la connaissance de Rocky le lémurien, Arthur le kangourou, Rocco le boa constrictor, la compagnie des chiens comédiens et les chèvres savantes. Un spectacle vivant et un intermède de pur bonheur et d’évasion pour l’ensemble des résidents et de leurs invités. Ce rendez-vous mis en place par le comité d’animation de l’établissement sous la houlette de Magali Richou, aura permis à nos aînés de renouer avec la magie du cirque. De chaleureux applaudissements ont conclu ce bel après-midi festif partagé au pied de la colline de Roquefère. 

    hauts de bon accueil,johnny circus

  • Roncalli, parole d’artiste

    roncalli.jpgChristina et la Cigalière ouvrent leur scène à Christophe Roncalli.

    Il revient au pays pour le plus grand plaisir d'un public qui trouve ses interventions trop rares, Christophe Roncalli sera de retour en Kercorb aujourd'hui mardi 16 mars, au centre de convalescence Christina. A l'image du  voyageur qui pose avec bonheur le sac au hasard de la route, Christophe Roncalli fera une halte au pied de la Cigalière, à l'invitation du Foyer d'éducation populaire et du réseau culturel Car'Al'Oulo. Cette initiative devrait favoriser une rencontre intergénérationnelle puisque les pensionnaires des Hauts de Bon Accueil et les élèves de 3e du collège Antoine-Pons seront également de la fête.  

    Chacun garde en mémoire un 21 Juin 1996, jour de fête pour la musique, partagé avec Brasswing, quartet qui avait offert un voyage en première classe en compagnie du grand Georges.  Aux côtés de Christophe Roncalli, pour la première fois sur scène sans sa guitare, Bertrand Villeneuve, Antoine Garrido et Olivier Boulbès chargeaient la chaudière d'une locomotive, celle-là même qui emmena un jour le jeune Brassens vers la capitale.

    Il faudrait attendre cinq ans pour retrouver notre Chalabrois devant le rideau rouge du théâtre municipal, accompagné de Claudine César, David Bouad et Bernard Margarit. En ce 27 octobre 2001, Christophe embarquait son auditoire sur les chemins d'un passé à peine lointain. Images furtives et  émouvantes de « Jean et Jeanne » , de  « P'tit Père », géométrie imparable des « Bars parallèles », au fil des souvenirs, le long des cours chalabrois. Un récital de mots ciselés à l'encre nostalgique, réunis dans deux albums intitulés "P'tit Père" et "XY", bientôt suivis de "Je vous laisse le reste". Un troisième album riche de nouvelles compositions, sur « les blessures et les joies du quotidien », que chacun pourra découvrir ou redécouvrir le mardi 16 mars à 14h 30 au Christina. Christophe sera accompagné à la guitare par Bernard Margarit, son talentueux complice.

    Pour tout renseignement, contacter Élisabeth Ferrier, manager et présidente de l'association Sonate, au 06 78 34 82 70.  

  • Jean-Claude Sicre et la chose métallique, ou la fusion parfaite

    J.C Sicre.JPGJean-Claude Sicre aux côtés d'une de ses créations originales.

     

    Après avoir longtemps tenu le siège du "Pog de Montségur" pour le compte d'une entreprise basée chez les « Cabos » de Bélesta, Jean-Claude Sicre profite d'une retraite tranquille dans son quartier du Pont Rouge. Mais cet ancien tourneur fraiseur ne s'est toujours pas résolu à tourner la page. C'est ainsi qu'il rallume fréquemment son poste à souder, tout en prenant un malin plaisir à laisser son imagination faire des siennes. Loin de toutes contraintes professionnelles et autres impératifs imposés par les cotes d'alésage et de fraisage.

    Voilà comment la vieille passerelle jetée sur le pont du Chalabreil recevra un beau matin de 2006 la visite inopinée d'un gladiateur et de son char, tout droit sortis d'un cirque romain (photo en bas à gauche). Depuis, les oeuvres nées de l'inspiration d'un artiste passé maître dans l'art de détourner la fonction initiale de l'outil métallique, font l'objet de nombreuses expositions. La dernière en date se tient actuellement dans le grand salon de l'hôtel de France mais aussi à la Maison Pierre Baby, où chacun peut retrouver à travers des réalisations très originales la symbolique qui lui convient.Voilier.jpg

    Poule.JPGCréées à partir d'éléments tristement destinés à la ferraille auxquels il offre une deuxième vie, Jean-Claude Sicre confirme la maxime selon laquelle « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Un soc de charrue, une lame de  faux, une enclume, quelques coups de marteau avisés, et c'est une autruche plus vraie que nature qui accueille aujourd'hui les visiteurs à l'hôpital local des Hauts de Bon Accueil. A l'heure du tout recyclage, notre heureux retraité cultive une passion qui s'inscrit parfaitement dans l'air du temps.Chouette.JPGChariot.JPG

    Passerelle.jpg   Carnavalier.jpg

    Femme aux anneaux.jpg

  • Les résidants de l’hôpital invités au centre aéré du FEP

    Hôpital-Centre aéré I .jpgUn beau moment d'échanges entre les enfants et leurs aînés.

    Ils s'étaient un peu perdus de vue en mars 2007, lorsque le nouvel hôpital avait déménagé là-haut sous la colline de Roquefère. Après avoir vérifié en juin dernier qu'ils étaient parfaitement installés dans leurs meubles des Hauts de Bon Accueil, les enfants du centre aéré ouvraient dernièrement les portes du foyer d'éducation populaire à leurs aînés. Invités à descendre au village, les anciens ont ainsi partagé avec leurs petits complices un après-midi très ludique, à deux pas de l'arche du Pont-Neuf. Avec en point d'orgue la participation à l'atelier peinture, organisé par Laetitia Montaigne, directrice du F.E.P.  

    Hôpital-Centre aéré II.jpgEnsemble autour de leur table, enfants et résidents s'en sont donné à coeur joie, échangeant pinceaux et palettes de couleurs pour laisser libre cours à leur inspiration. Une rencontre riche en émotions à l'issue de laquelle les résidents ont reçu chacun une peinture créée par les enfants. Grand-mères et grands-pères n'auront pas été en reste, offrant aux jeunes pensionnaires du centre un beau livre d'or signé par leurs soins. Un ouvrage enrichi depuis par de magnifiques textes et dessins réalisés par les enfants. L'heure était venue de remonter dans la « bernadine », un son de cloche venait de franchir le Chalabreil, rappelant aux artistes que le repas du soir était servi.

    Hôpital-Centre aéré III.jpg 

  • Beau succès pour la kermesse de l’hôpital

    Les Hauts de Bon accueil ont connu des moments forts.

    Les Hauts de Bon accueil connaissaient dernièrement une belle effervescence à l'occasion de la kermesse organisée par l'Amicale des Cheveux d'Argent, association des résidants de l'hôpital. A la première heure, la cour intérieure accueillait les exposants du vide-grenier, invités à prendre place autour du bassin central, lui-même réquisitionné pour l'organisation d'une pêche aux canards. Par le biais de la « Bernadine », véhicule de l'établissement, la navette mise en place depuis la place François Mitterrand allait amener de nombreux visiteurs, à la recherche de l'objet rare ou venus simplement pour saluer leurs amis pensionnaires de l'hôpital local.Kermesse Hôpital.jpg

    Une partie de la chorale de l'établissement.

    Ces derniers auront eu droit à une belle journée d'animation, agrémentée d'une superbe prestation offerte par la chorale des résidants. Sous la direction de Chantal Discala leur maître de chant (photo ci-dessous),  Raymonde, Madeleine, Gertrude, Andrée, Thérèse, Paule et leurs amis, ont gratifié l'assistance d'airs inoubliables et repris en choeur. Après ce récital, André Pelat prenait le relais, poursuivant l'animation musicale en talentueux homme-orchestre. Kermesse Hôpital bis.jpg

    Présent sur le site, le personnel de l'hôpital dirigé par Jean-Jacques Aulombard s'était pleinement investi afin d'assurer le volet restauration à l'attention des visiteurs qui auront pu admirer entre autre l'exposition proposée par Jean-Claude Sicre. Véritables oeuvres d'art nées de l'imagination créatrice d'un artiste n'ayant pas son pareil pour détourner la fonction initiale de l'objet métallique. Au final, une belle journée menée grâce à l'investissement de l'ensemble du personnel, emmené par Chantal Discala coordinatrice de l'animation à l'hôpital.DSCF1010.JPG  

    Jean-Claude Sicre offre une deuxième vie à un matériau voué à la refonte.