Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeu au flag

  • C’était hier : Les cracks du jeu au flag brillent à Limoux

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait paru dans l’Indépendant, édition du vendredi 5 janvier 2007.

    flamme du kercorb,jeu au flagLe président Francis Gracia (à gauche), aux côtés du groupe victorieux. De gauche à droite, debout Francis Gracia, Mathieu Pont, Damien Hillat, Frédéric Lefoll, accroupis Bruno Carbonnel, Sébastien Duporge, Arnaud Molini  (photo archives Décembre 2006).

    Ils s’étaient lancé un défi en juin dernier en participant au deuxième Challenge Bruno-Danjou, avant de se faire une nouvelle fois plaisir à Gruissan en août. Les joueurs remportaient alors le tournoi de jeu au flag organisé sur la Plage des Chalets, succès pour le plaisir agrémenté par la remise d’un trophée reçu des mains de Didier Codorniou. Il n’en fallait pas davantage pour que germe l’idée de créer un club, ce qui fut fait à l’automne avec le soutien d’anciens cadres de l’USCK XV.

    Depuis, nos joueurs de rugby au flag rassemblés sous la bannière « Flamme du Kercorb », brillent à chacune de leurs sorties. Organisateurs et vainqueurs d’un tournoi disputé en novembre au gymnase municipal de Chalabre, les joueurs emmenés par le président Francis Gracia se déplaçaient dernièrement dans la cité blanquetière. Un nouveau challenge relevé dans le cadre du gymnase limouxin Olympie, au terme duquel la « Flamme du Kercorb » n’a pas vacillé.

    Soudés autour de Francis Gracia leur coach, Bruno Carbonnel, Sébastien Duporge, Damien Hillat, Frédéric Lefoll, Arnaud Molini et Mathieu Pont, ont signé un beau succès dans le cadre d’un championnat organisé sous l’égide de l’Association française de jeu au flag. Une sortie victorieuse qui a permis à Bruno Carbonnel de décrocher la palme du fair-play, et à l’ensemble du groupe de faire honneur à son nouveau partenaire, le Bar des Amis à Toulouse. Sur sa lancée, la « Flamme du Kercorb » se déplacera à Castelnaudary le 14 janvier prochain, animée plus que jamais en ce début d’année, des meilleures intentions.            

  • Les fans de rugby fédérés autour du Bouclier Raymond Fort

    DSCF1150.JPGLe Bouclier pour l'équipe de Serge Murillo et Jean-Noël Silva.

    Le stade Lolo Mazon accueillait samedi une belle assemblée, à l'occasion de la Ve édition du Bouclier Raymond Fort, réunion estivale à la mémoire du président emblématique de l'Union Sportive Chalabroise XV des années 1970, disparu au printemps 1997. Un rendez-vous que les anciens du club unis sous la bannière des Badalucs honorent assidûment, animés par le plaisir de prolonger une inoubliable fraction de vie. Après avoir appelé à ses côtés Alice Fort marraine de l'événement accompagnée de sa grande famille (photo ci-dessous), Thierry Cnocquart co-président des Badalucs évoquait le souvenir de Raymond en y associant une pensée très forte pour Jérémy, Sabrina et Aimé, membres de la famille de l'USC XV récemment disparus.P7180075.JPG

    Il énonçait ensuite la règle du jeu et la composition des équipes, invitées à disputer un tournoi triangulaire sur petit périmètre, avant que les générations en lice ne fusionnent et partagent la même passion, lors d'un final joué sur le grand stade. Sous l'autorité impartiale du duo arbitral composé de Sébastien Danjou et Romain Sicre, le Bouclier reviendra au team « Murillo et Silva », associé à la jeune équipe « Eliot-Thomas-Pierre ». Première dauphine et lauréate du Challenge, l'équipe « Noy et Mamet » et ses cadets, emmenés par Eric Sanchez et Frédéric Noy.

    Un palmarès 2009 auquel il convient d'ajouter les accessits décernés par les délégués du club de la  Ressègue, superviseurs discrets et accessoirement corrosifs. Ainsi le talent d'or revient à  José Sanchez (un essai pour 3'56'' de jeu), un prix qu'il tiendra à partager avec "petit Pierre". Thomas Rossi décroche le prix du meilleur « flagger », Benjamin Defernez repart avec la passoire de bronze, Francis Gracia avec le coffre à ballon. La palme du crochet dévastateur à Frédéric Boussioux, enfin le trophée du « Grand Rouscailleur » à l'ami Puce, prié de pousser la chansonnette pour se faire pardonner. Avant de procéder à la remise d'une élégante cravate officielle, symbole fédérateur par-delà les mers de tous les Badalucs, les coprésidents remerciaient le pool féminin de la buvette, DJ Serge Sibra, les délégués officiels, Gérard Beaujouan, Michel Brembilla, Yvan Fleissig, Jean-Denis et José Navarro, Jean Plauzolles, Henri Sancho, et l'USCK XV, partenaire de l'événement, représentée par Xavier Pinho-Teixera entraîneur et ses troupes (plus de photos dans l'album Bouclier Raymond Fort 2009).

    DSCF1122.JPG
  • La Haute-Vallée en force au Challenge Bruno Danjou

    Bruno.jpgLa cinquième édition du Challenge Bruno Danjou disputée dernièrement dans le cadre de la fête des rues a offert aux amateurs de beau jeu une journée de rugby non-stop sur la pelouse de Lolo Mazon. Cette manifestation de jeu au flag destinée à honorer la mémoire de Bruno Danjou disparu en janvier 1999 (photo) aura été dominée par la Haute-Vallée qui place deux de ses équipes en finale. En l'absence des Ariégeois de Saverdun, tenants du titre empêchés en raison d'un mauvais virus contracté par leur capitaine Maxime Médard, les Espérazanais surferont sur la vague du succès pour enlever cette V° édition, succédant ainsi à Limoux, Villefranche de Lauragais et Saverdun. La rencontre au sommet verra en effet les « Pantins » de la cité chapelière surclasser les « Bras cassés », représentants de la cité des Trois Quilles.Challenge Bruno 2009.jpg

    Sous l'autorité arbitrale du vice-président de la Fédération Française de Jeu au flag Alain Barthe, les rencontres auront également mises au prises les Gay Boys conduits par Dorian Danjou, les Pris en flag, les Vikings emmenés par Théo Danjou , Lavelanet, le RPO, Mirepoix et les vieux briscards du glorieux CAE. Ces derniers accèderont à la finale du repêchage mais ne pourront rien faire face à la fougue des « Dragons », rugbymen en herbe qui s'adjugent un trophée vaillamment mérité. Les féminines étaient elles aussi de la fête mais les deux équipes engagées (les Pin'up et les Touffes) ne réussiront pas à tirer leur épingle du jeu, malgré une admirable volonté.

    Les petits Dragons ont saisi leur chance en finale du repêchage.

    Challenge Bruno 2009 ter.jpgSébastien Danjou et Julie Carbou procédaient à la remise des récompenses, avant de remercier l'ensemble des participants et de leur donner rendez-vous en 2010 pour une nouvelle édition placée sous le signe du souvenir. 

    (voir album pour plus de photos)

  • Rugby : V° Challenge Bruno Danjou

    Fête des Rues 2006 bis.jpgLes pompiers chalabrois avaient tenu la dragée haute à leurs adversaires, lors de l'édition 2006.

    Ce samedi 4 juillet de 10h à 17h se déroulera le V° Challenge Bruno Danjou, tournoi de rugby à VII pratiqué sous la forme de jeu au flag. Plusieurs équipes sont annoncées au stade Lolo Mazon, invitées à honorer la mémoire de Bruno Danjou, disparu en janvier 1999. Ce challenge instauré en 2005 s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle édition de la fête des rues qui commencera dès le matin avec l'ouverture d'un marché gourmand et artisanal sur les cours de la bastide (de 8h à minuit). A partir de 18h, animation de rues et ouverture des bodegas des associations (Football club et Cheveux d'argent), avec la participation de la banda des "Mountagnols" et de Nono le Clown. Le comité des fêtes proposera un repas sous la halle (daube) à 20h et sur réservation.

    Pour tout renseignement et inscription, contacter le 06 84 67 91 95 ou 06 83 51 48 50 Flag Saverdun 2008.jpg    

    Atteints par le virus du ballon ovale et vainqueurs de l'édition 2008, les Ariégeois de Saverdun emmenés par Maxime Médard remettent le Trophée en jeu.