Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moulin de l'évêque à rivel

  • Des bécanes solidaires au Moulin de l’Evêque

    association grégory lemarchal,moulin de l'évêque à rivelUn plein d'énergie sous le ciel du Kercorb pour les motards ariégeois.

    Ils ont une passion et ils la vivent sur deux roues, les motards de l'Amicale Moto Passion partis de  Mazères (Ariège), faisaient escale le dimanche 15 mai au restaurant du Moulin de l’Evêque. Cette halte était inscrite sur le road book d’une randonnée organisée en partenariat avec l'Association Grégory Lemarchal, bien connue dans sa lutte contre la mucoviscidose.

    association grégory lemarchal,moulin de l'évêque à rivel

    Ainsi mobilisées pour une balade caritative, ces deux entités ont profité de la journée pour informer, recueillir des fonds en faveur de la recherche, et sensibiliser également au don d’organes. Autour d’un stand installé aux abords du restaurant, Nadia et le groupe de  bénévoles ont affiché leur motivation, et évoqué le véritable combat que mènent au quotidien les personnes atteintes de mucoviscidose.

    Confiés aux bons soins du chef André Etienne, secondé par Dorota son épouse et leur fille Emmie, les bikers emmenés par Alain n’ont pas manqué de reprendre les forces nécessaires, avant l’étape suivante et la montée vers le Pog de Montségur. A l’heure où les gros cubes engagés sur cette « Muco Rando Moto » prenaient congé du Moulin de l’Evêque, le soleil encore très chaud invitait les vingt-six randonneurs à prendre de l’altitude. Ce qu’ils feront, avec les remerciements de l'Association Grégory Lemarchal, joignable via le site www.association-gregorylemarchal.org

    association grégory lemarchal,moulin de l'évêque à rivel

  • Rivel : Cérémonie du souvenir au lieu-dit « Scierie de la Prade » 

    rivel,moulin de l'évêque à rivelPatrick Bacot pour l'ANACR a rendu hommage aux victimes des lois d’internement.

    Le 28 janvier 1941, un ultime convoi emportait vers le camp de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), 253 militants syndicalistes, derniers détenus au lieu-dit « Scierie de la Prade ». Ce transfert s’inscrivait dans une logique politique qui consistait « à purger la France de ces éléments indésirables sans nationalité ». Après février 1939 et les camps du Roussillon, l’engrenage devait s’accélérer avec un gouvernement de Vichy allant au-devant des désirs de l’occupant, pour faire de ces centres de rétention, un lieu de transit vers les camps de la mort. Républicains espagnols, réfugiés allemands, militants communistes, syndicalistes, patriotes, résistants et juifs auront ainsi transité par le camp de Rivel.

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    « Les surveillés de l'Aude », comme précisé sur l'ardoise 

    A l’initiative de l’association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques (Ardiep) et de l’Arac, association républicaine des anciens combattants, le rendez-vous annuel des fils et amis des « indésirables », a permis d’honorer la mémoire des victimes de tous les totalitarismes. La cérémonie s’est déroulée le samedi 7 mai au pied de la stèle érigée près des vestiges du camp, en présence de Jérôme Artigues, maire de Rivel, Serge et Françoise Pagès (Arac), Patrick Bacot (Anacr), Joëlle Chalavoux conseillère départementale, et Marie-Ange Larruy (Parti communiste).

    Aux côtés des drapeaux des associations d’anciens combattants, les intervenants ont appelé au souvenir et à l’impérieux devoir de transmettre un passé qui ne doit pas être oublié.

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Joëlle Chalavoux pour le Département

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Jérôme Artigues, maire de Rivel, présente une canne gravée par un interné du camp

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Le Père J. Kemps et Claude Burlinchon

    rivel,moulin de l'évêque à rivel

    Camp de Rivel

    Photo Collection Guy Ilhat

  • A la mémoire des internés du camp de Rivel

    ardiep,arac,moulin de l'évêque à rivelUne cérémonie pour perpétuer le souvenir des « Indésirables » (Photo archives mai 2018).

    Le rendez-vous annuel organisé à l’initiative de Serge Pagès pour l’Arac (association républicaine des anciens combattants) et Andrée Zdrojower pour l’Ardiep (association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques) aura lieu samedi 25 mai, sur le site de l’ancien camp de Rivel.

    Cette cérémonie du souvenir se déroulera à partir de 10 h 45 au lieu-dit la scierie de la Prade (Moulin de l’Evêque). Jean-Pierre Salvat, maire de Rivel, accueillera les représentants des associations d’anciens combattants, leurs porte-drapeaux et les élus. Après les dépôts de gerbes et interventions au pied de la stèle bâtie en 1996 par les Limouxins Michel Salinas et Gaston Delpech, l’assemblée se rendra au monument aux Morts de Rivel.

    (Photo : Michel Tali, dont le père fut interné dans le camp, dépose une gerbe au pied de la stèle).