Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

noëlle danjou

  • NoTTo et Laulec se déchirent pour la garde du chat

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjouDeux dessinateurs inspirés ont croqué en direct les thèmes proposés par l’assemblée.

    Vendredi 2 octobre, à l’initiative de la bibliothèque municipale, la salle du conseil de la mairie accueillait Laulec et NoTTo, venus faire la démonstration de leur talent de dessinateurs et d’humoristes. Devant une assemblée clairsemée (peur du covid ou de la pluie battante ?) mais passionnée, les dessinateurs se sont pliés au jeu des défis lancés par le public.

    Ainsi ont été abordés avec fantaisie, des thèmes portant sur la participation, les élections,… et enfin l’apéro, un sujet plus léger mais parfaitement dans le timing. Au final, une joute cordiale, du tac au tac, avec un sympathique félin domestique servant de fil rouge à la plume (au feutre) inspirée de nos deux artistes passionnés de BD. Une séance de dédicaces de leurs derniers ouvrages est venue clôturer cette soirée d’échanges et de découvertes très conviviale.

    Les amateurs de BD ayant manqué ce rendez-vous avec NoTTo et Laulec peuvent s’accorder une séance de rattrapage en allant consulter leurs sites :

    https://www.facebook.com/bdnotto/

    https://www.instagram.com/bdnotto/

    http://www.laulec.fr

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    Le chat de Laulec a de l'ambition

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    NoTTo, un dessinateur fair-play

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

    notto et laulec,bibliothèque chalabre,noëlle danjou

  • Georges-Patrick Gleize a présenté son dernier roman

    2020 GP Gleize Dédicace 25 septembre 001.JPGLe Vicdessos servira de cadre au prochain roman de Georges-Patrick Gleize.

    Vendredi 25 septembre et dans le cadre de la rentrée littéraire, l’écrivain Georges-Patrick Gleize répondait à l’invitation de Noëlle Danjou, responsable de la bibliothèque municipale. Proposée entre les murs des anciens bains-douches, espace à disposition du public depuis 1928, la rencontre a permis à l’auteur ariégeois de présenter son dernier roman, « Même les pierres ont une histoire ».
    Un 18e ouvrage ayant pour cadre une région rurale peu connue, le terrefort appaméen, entre vallée de la Lèze et de l’Ariège, autour du village circulaire de Saint-Martin-d’Oydes. De 1904 à 1963, le lecteur partage l’histoire des de Saint-Géniès, une famille de hobereaux prise dans les vents contradictoires de l’Histoire. Trois générations de notables sont ainsi confrontées aux bouleversements du premier XXe siècle, sous la plume de Georges-Patrick Gleize : « J’ai essayé de montrer le changement de société et l’évolution des mentalités. Le fil conducteur est l’opposition de deux frères qui prennent des chemins différents entre 1930 et 1960. J’aborde dans ce roman des thèmes que j’ai encore peu approchés dans mon œuvre : celui de l’honneur perdu et retrouvé, celui du retour du fils prodigue, celui de la fraternité des armes et de l’Europe ».
    Agrégé d’histoire, membre de l’Académie des Arts, sciences et lettres du Languedoc, Georges-Patrick Gleize viendra à la rencontre des lecteurs le 7 octobre prochain à Saverdun (médiathèque), à Verniolle le 10 octobre, à Mirepoix le 19 octobre (Super U), et le 24 octobre à Limoux (Leclerc). A paraître le 8 octobre, « Une nuit en juin », en livre de poche.

    2020 GP Gleize Dédicace 25 septembre 002.JPG

  • L’écrivain Georges-Patrick Gleize en dédicace

    georges-patrick gleize,noëlle danjouAujourd'hui vendredi 25 septembre à partir de 18 h, Noëlle Danjou responsable de la bibliothèque municipale propose de venir à la rencontre de l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son nouveau roman, « Même les pierres ont une histoire », publié chez Calmann-Levy. L’histoire d’un règlement de compte fratricide dans une famille de propriétaires terriens ariégeois.

    Agrégé d’histoire, Georges-Patrick Gleize est membre de l’Académie des Arts, sciences et lettres de Languedoc. Ses romans ont pour cadre l’Ariège dont il est originaire et où il réside.

    Pour cette rentrée 2020, le port du masque sera obligatoire, du gel sera à disposition à l’entrée pour la désinfection des mains. 

  • C’est la rentrée littéraire à la bibliothèque

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,noëlle danjou

    Vendredi 25 septembre à partir de 18 h, Noëlle Danjou responsable de la bibliothèque municipale propose de venir à la rencontre de l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son 19e roman, « Même les pierres ont une histoire ». L’histoire d’un règlement de compte fratricide dans une famille de propriétaires terriens ariégeois.

    Automne 1963. Francisco Ibañez, régisseur depuis près de quarante ans du domaine du Terrefort dans l’Ariège, apprend le retour de Philippe de Saint-Geniès, personnage sulfureux ayant préféré disparaître sans laisser de trace à la Libération et frère cadet d’Arnaud de Saint-Geniès, le propriétaire du domaine.

    Francisco sait que pour son patron, qui fut pilote de l’Aéropostale, compagnon de Mermoz, puis engagé dans la Résistance, la réapparition de Philippe fera resurgir un passé qu’il a voulu oublier et dont personne de veut plus parler. Pourquoi Philippe de Saint-Geniès est-il de retour ? Pour réclamer sa part du domaine familial ? Pour régler des comptes ? Ou bien, peut-être, faire de dérangeantes révélations…

    Agrégé d’histoire, Georges-Patrick Gleize est membre de l’Académie des Arts, sciences et lettres de Languedoc. Ses romans ont pour cadre l’Ariège dont il est originaire et où il réside.

    Pour cette rentrée 2020, le port du masque sera obligatoire, du gel sera à disposition à l’entrée pour la désinfection des mains.

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,noëlle danjou

  • C’était hier : Les nouvelles perspectives de la bibliothèque municipale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 29 février 2004. L’occasion de saluer les quinze années de présence de la bibliothèque municipale dans les locaux des anciens Bains-Douches, et Noëlle Danjou, animatrice de ce lieu d’échanges.

    bibliothèque chalabre,noëlle danjouNoëlle Danjou est aussi à l’écoute des jeunes lecteurs pour les conseiller dans leurs recherches (photo archives, février 2004).

    Après avoir hébergé en juillet dernier, les œuvres de Camille Amat et Michel Faucheux lors de l’exposition « Fulgurances de l’été », l’édifice des Bains-Douches se découvrait une nouvelle vocation en accueillant en novembre dernier, l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque municipale de Chalabre. Ces derniers pouvaient jusqu’alors être consultés au centre socioculturel des Cèdres, dans des locaux devenus bien trop exigus pour des lecteurs candidats à l’évasion.

    Après une remise en état des lieux, réalisée par les employés de la commune, et la dotation d’un mobilier neuf par la bibliothèque centrale départementale, qui assure par ailleurs le renouvellement régulier d’un fonds de lecture, la bibliothèque de Chalabre s’est donné les atouts nécessaires afin de séduire le lecteur. Elle est à présent gérée et animée par Noëlle Danjou, responsable de la promotion d’un lieu de vie mal connu des Chalabrois, invités à rendre une visite au n° 4 de la rue des Boulangers. Au terme d’un premier trimestre d’activités, le bilan présenté en conseil municipal par Noëlle Danjou est des plus encourageants, l’impact sur les inscriptions adultes est très positif.

    Par ailleurs de nombreux contacts ont été pris avec les écoles primaire et maternelle, dans le but de sensibiliser davantage de jeunes lecteurs qui découvrent pour certains, l’existence de cette bibliothèque.

    La municipalité a donc décidé de mettre à disposition de la bibliothèque municipale, un budget annuel pour l’acquisition de nouveaux livres, selon l’actualité de l’édition et le désir des abonnés. En terme financier, cela représentera une participation de 1 € par habitant, pour une commune chalabroise qui en compte 1 040. Les personnes intéressées désirant s’inscrire peuvent contacter Noëlle Danjou au 04 68 69 49 06.             

  • Oreillettes de Rivel, contes, crêpes, et Chandeleur réussie

    jean-jacques delpoux,bibliothèque municipale,noëlle danjouJean-Jacques Delpoux maîtrise entre autre chose, l’art d’accommoder le chou.

    Le numéro 4 de la rue des Boulangers accueillait vendredi 2 février, une assemblée venue à la rencontre de Jean-Jacques Delpoux, conteur invité à l’initiative de Noëlle Danjou et de la bibliothèque municipale. Cette rencontre a permis de fêter la Chandeleur, à la faveur d’une veillée intimiste, associant tradition orale et tradition gourmande.

    jean-jacques delpoux,bibliothèque municipale,noëlle danjoujean-jacques delpoux,bibliothèque municipale,noëlle danjouLes papilles émoustillées dans la perspective d’une dégustation d’oreillettes de Rivel, élaborées par Solange et Pierre, mais aussi de crêpes et de pétillants divers, chacun a goûté aux aventures contées par un passeur de la mémoire du pays d’Oc. Seul manquait peut-être le crépitement des braises du feu de bois, mais le talent démontré par le maître du moulin à huile du Sou, aura pleinement séduit l’auditoire. Tour à tour emmené sur les sentiers des pays hauts ou des pays bas, à la rencontre des fées de la montagne du Soularac, ou à la découverte du « Dius a vol » célébré dans les plaines du Narbonnais. Et au final, une soirée à la mode d’antan, qu’il faudra renouveler, l’occasion de remercier Noëlle, pour son invitation et son accueil.

    jean-jacques delpoux,bibliothèque municipale,noëlle danjou

    jean-jacques delpoux,bibliothèque municipale,noëlle danjou

  • Le Concours de nouvelles a fêté ses dix ans d'âge

    Concours Nouvelles Juillet 2015 002.jpgAutour de Brian Stableford (chapeau), lauréats, membres du jury et élus, ont pris rendez-vous pour la XIe édition du Concours de nouvelles.

    La remise des prix du concours littéraire annuel organisé par la mairie de Chalabre, avait lieu samedi 25 juillet sous la halle, à l’occasion du Festival du livre et des arts, et en présence de Jean-Jacques Aulombard maire, de Noëlle Danjou et Jean-Marc Lofficier, coordinateurs de l’événement. Ce rendez-vous littéraire était rehaussé par la présence de nombreux auteurs de science-fiction, avec la participation du Britannique Brian Stableford, invité d'honneur, spécialiste de science-fiction qui a publié plus d'une cinquantaine de romans. 

    Invités à s’exprimer sur le thème de « La spiritualité », vingt et un auteurs de France et de Belgique, ont imaginé des scénarii très divers, soumis ensuite à un jury de lecture présidé par Philippe Ward. Le premier prix a ainsi été décerné à Angélique Bédu, du Var, pour sa nouvelle « Messager ! », Bernard Lhéritier des Pyrénées-Orientales, décroche le second prix pour « Match nul ». Le troisième prix revient à Jean-Marie Palach (Val-de-Marne), pour sa nouvelle « Golgotha ».

    Les trois premiers lauréats n’avaient hélas pu se déplacer, mais des certificats et des exemplaires du recueil de nouvelles auront été remis à Christophe Derouault, auteur fidèle, et à Xavier Izart, présents au rendez-vous. A l’image des neuf éditions précédentes, les meilleurs textes ont fait l’objet d’une publication, dès à présent disponible à la bibliothèque municipale.

    concours de nouvelles,noëlle danjou,jean-marc lofficier

    Frédéric Paillard, le vannier de La Bâtisse, a exposé ses créations. 

    concours de nouvelles,noëlle danjou,jean-marc lofficier

    L'association « Il était une fois Chalabre » reste fidèle au rendez-vous.