Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Chalabre, pays de rugby, terre de rugbymen

    Une nouvelle galerie de portraits signés Maurice Mazon est proposée aujourd'hui, portraits pour certains déjà publiés, avec des visages de jeunes sportifs ayant porté le maillot de l'US Chalabre XV. Pour démontrer si besoin était que ballon ovale et ballon rond ont toujours fait bon ménage en Kercorb, la série est ouverte par André Déramond, qui fut l'un des gardiens emblématiques de l'US Chalabre XI.


    Ci-dessous, la liste des noms (incomplète), à télécharger :

    Licences Rugby MAZON_V2.doc

    S'ouvre avec Word !  Si vous n'avez pas téléchargé « Open Office » gratuit qui fait tout !

    Licences Rugby MAZON_V2.pdf

    S'ouvre avec Acrobat

    Et la vidéo à télécharger si elle ne s'affiche pas directement, ce qui peut venir de votre navigateur internet...

    RUGBY Par MAZON 69 licences.mov

  • François Terris n'est plus

    François Terris

    Geneviève et François Terris

    Photo archives 13 juillet 2017

    Samedi 20 juin était accompagné vers sa dernière demeure, François Terris, domicilié à Canterate et décédé à l’âge de 93 ans. Entre autres activités, François Terris, avait été le co-fondateur en 1994 du premier Sel de France, le Sel de Montbel, et il fut aussi à l’origine de l’Association d’Information et de Promotion des SEL de France « SELidaire ». Il officiait également lors des bénédictions à Saint-Pierre et Notre-Dame, aux côtés de ses amis du secteur pastoral du Kercorb.

    La cérémonie religieuse célébrée en l’église Saint-Pierre de Chalabre a permis de lui rendre un dernier hommage. François Terris a été inhumé dans le caveau familial du cimetière de Montbel (Ariège) où il repose, aux côtés de son épouse Geneviève, décédée au mois de mars dernier. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à la famille.

  • C'était hier : La fête de la musique consacre des talents insoupçonnés

    En ce dimanche 21 juin 2020, jour de Fête de la Musique, petit retour en arrière vers l'édition 2010, célébrée sous la halle, avec un article publié dans l'Indépendant, édition du vendredi 2 juillet 2010.

    fête de la musique chalabreLes danseurs du Couserans ont conclu un après-midi dédié à la musique (Photos archives Juin 2010)

    Le nouveau comité des fêtes offrait tout récemment un après-midi dominical en musique, afin de saluer l'arrivée de l'été. Auparavant, l'équipe emmenée par Bernadette Larrue sa  présidente avait lancé un appel à la cantonade, en direction des talents dont le pays chalabrais fourmille. L'invitation reçue cinq sur cinq aura favorisé la mise en place d'un spectacle en trois parties, dans le cadre de l'ancienne halle aux blés. 

    Malgré la froidure exceptionnelle, le public venu nombreux aura pu applaudir les musiciens et les chanteuses de Puivert et de Chalabre, avant que Yasmine et ses copains ados n'entament une suite de chorégraphies enlevées et en vogue. Vedettes américaines qui préfiguraient l'arrivée de l'idole des jeunes ou de son sosie, descendu de Carcassonne pour allumer le feu.

    fête de la musique chalabreUn bouleversement du tempo s'opérait alors, grâce à la prestation des Pastous et des Pastouretos de Moulis (Ariège), groupe folklorique du Couserans qui a apporté sa contribution à la réussite de cette manifestation. Chants et danses occitans ont fait revivre le patrimoine culturel des montagnes des Pyrénées, dans une excellente ambiance et au rythme des sabots de bois frappant la vieille pierre de la place du marché. Avec un final endiablé partagé par petits et grands, aux bras de très sympathiques bergères et bergers.

    Félicitations à Bernadette, Reine, Caroline, Martine, Tana, Fanny et l'ensemble du comité des fêtes, pour une belle première et quatre heures trente d'animation.

    fête de la musique chalabre

    fête de la musique chalabre

    Du Couserans à la Perfide Albion il n'y a qu'un pas, comme allait le démontrer l'édition 2015 de la fête de la musique. Avec un nouveau rendez-vous à succès, dont le compte-rendu avait paru dans l'indépendant le 28 juin 2015.

    fête de la musique chalabreLa « Tactique du TicTac » était à l’affiche d’une soirée dédiée à la musique (Photos archives Juin 2015). 

    L’objectif était de saluer l’arrivée de l’été, et le comité des fêtes a parfaitement réussi, en offrant une fin de soirée en musique, dans le cadre de l’ancienne halle aux blés. Samedi 20 juin, une douce température a accompagné un public venu nombreux, applaudir les artisans d’une fête à trois temps.

    L’ouverture assurée par « Edmur », a fait vibrer la vieille pierre de la place du marché, sur des sonorités alliant bossa nova et jazz brasil. Tandis que les bénévoles du comité s’affairaient discrètement aux fourneaux, un bouleversement du tempo allait doucement s’opérer, grâce à la prestation de « La Tactique du TicTac », un groupe né de la fusion entre « Kaptain Newbury » et « The Old codger ». Maniaques de la ponctualité, Pete à la guitare, François et Isa au chant, et Chris au saxo, ont engagé avec leur auditoire, un compte à rebours vers une fin inconnue. A l’heure où la recette des « mojitos » était soigneusement enregistrée par des semi noctambules appliqués, « Edmur » et sa guitare, revenaient sur scène pour un final tout en douceur, entre samba et cool jazz.

    fête de la musique chalabre

    fête de la musique chalabre

    fête de la musique chalabre

  • Rivel : Heures musicales en la chapelle Sainte-Cécile

    rivel patrimoine,christine genet,jean-françois gouffault

    A l’initiative de l'association Rivel Patrimoine, Christine Genet, à l'orgue, et Jean-François Gouffault, au violon et à l'alto (photo La dépêche), vont animer des « Heures Musicales » dans la chapelle Sainte-Cécile, du vendredi 26 juin au dimanche 5 juillet.

    Membres de l'Ensemble Baroque de Toulouse pendant vingt ans, ces deux musiciens proposent maintenant des programmes à deux, et dans un cadre moins formel, afin que puissent mieux prendre place les échanges, entre public et musiciens. Le programme parcourra les 150 ans de la musique baroque depuis Monteverdi jusqu'à Bach. Avec des oeuvres de compositeurs italiens, hollandais, anglais, français, espagnols, et allemands.

    Les 26, 27, 28 juin, et les 3, 4, 5 juillet, le public pourra assister à la répétition, de 16 h à 17 h 45, puis à l'Heure Musicale, de 18 h à 19 h. Les 4 et 5 juillet, Joëlle Gay, chanteuse soliste à l'Ensemble Baroque de Toulouse, participera à la manifestation.
    L'assistance aux répétitions et à l'Heure Musicale sera gratuite. Les règles sanitaires en vigueur, dont le port du masque, seront respectées. Le nombre de places sera donc limité et les personnes qui se seront inscrites par Internet seront prioritaires.
    Les inscriptions peuvent se faire à l'adresse suivante : phvidal@orange.fr (ou à défaut au 04 68 69 24 54), en précisant, nom, nombre de places et jour(s).

  • La maison médiévale retrouve des couleurs

    2020 Maison médiévale juin 001.jpg

    L'heure est au démontage des échafaudages, rue des Boulangers, où l'entreprise MP Charpentes en termine avec le chantier de rénovation de la maison médiévale. Les travaux avaient débuté en novembre 2019, et portaient sur la réfection complète de la charpente et sa couverture, la confortation des pans de bois existants, et la reconstruction du mur arrière. La perspective s'améliore et marque des points rue du Pont-Vieux, avec une prochaine étape à venir, la réhabilitation des friches Calbo et Franzone.

  • C’était hier : Ils ne sont pas sortis du lit !

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 20 juin 2000.

    crue chalabreLes eaux du Blau comme celles de l’Hers et du Chalabreil, ont été grossies par les pluies diluviennes (photos archives juin 2000).

    Du Blau au Chalabreil et du Chalabreil vers l’Hers, nombre de Chalabrois étaient occupés en ce triste week-end de Pentecôte, à scruter avec inquiétude le niveau ders trois cours d’eau qui traversent la cité du Kercorb. En définitive et malgré une surprenante montée des eaux, les dégâts provoqués sont minimes, exception faite de quelques volailles et brebis surprises en bordure du Chalabreil.

    crue chalabre

    La montée des eaux en a surpris plus d'un

    Du côté de l’Hers, les jardins potagers au niveau de la Bâtisse ont été légèrement submergés, récupérant leur couche de limon habituelle. Dès vendredi soir pourtant, les pensionnaires du centre de secours Jean-Cabanier étaient en alerte afin de répondre à d’éventuels appels à l’aide. Face aux précipitations persistantes du samedi, les hommes de l’adjudant-chef Alain Cayrol décidaient de se rendre chez les riverains du quartier du Pont-de-l’Hers afin de parer à toute éventualité, montant entre autre une partie du mobilier au premier étage. Auparavant et aux premières heures du jour, ils étaient sous la garenne du château, occupés à évacuer une basse-cour en péril. Du côté du camping municipal, plusieurs caravanes seront déplacées en urgence, l’Hers ayant sauté pour entrer dans la surface de réparation du stade Lolo-Mazon.

    crue chalabre

    Pour sa part, le lac route de Limoux avait pris des allures de rivière canadienne, charriant de belles billes de bois. Tables de pique-nique flottant dans le bassin de rétention de la Piche, bancs de plage complètement immergés, difficile d’imaginer devant une telle vision que l’été sera là mercredi.

    Comme en de nombreux endroits du département, les manifestations prévues ont été en partie annulées, notamment la deuxième édition d’Artésia 2000 organisée par le pays d’accueil touristique du Kercorb et le S.I. du Chalabrais. En provenance de Saissac et attendus dimanche à Chalabre pour le repas de midi, les 200 cyclos participant aux Trois jours en Terre d’Aude n’auront pas eu la chance de sillonner les belles routes du Kercorb. L’équipe organisatrice du club de Trèbes emmenée par Hervé Ménassi ayant logiquement décidé d’annuler l’étape.

    La décrue interviendra dimanche en fin de soirée, juste avant que la cote d’alerte ne soit atteinte, au grand soulagement des nombreux résidants du « vieux » Chalabre.

    crue chalabre

  • C’était hier : 2 juillet, date du Festival de rues

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 19 juin 2005.

    festival de rues chalabreLe comité d’organisation a présenté le détail des festivités de cette première édition (photo archives Juin 2005).

    Le coeur de la bastide chalabroise va battre au rythme de la fête, le samedi 2 juillet, à l’occasion de la première édition du Festival de rues organisé à l’initiative d’un collectif d’associations emmené par le duo Michel Alegre et Olivier Carbonneau.

    Culture, sport et fête seront indissociables d’une journée d’animations non-stop programmées au stade Lolo-Mazon, aux abords du lac, place Charles-Amouroux et enfin autour de l’ancienne halle aux blés. Sur la brèche depuis de nombreux mois, le comité d’organisation de ce grand rendez-vous a présenté dans le détail le déroulement d’une journée qui débutera aux aurores avec le concours de pêche de l’AAPP du Quercorb. Les fines gaules sont attendues au lac à 7 heures, pour l’inscription et un casse-croûte réglementaire préparé par l’équipe du président Christian Courdil.

    A 10 h sur l’anneau du lac, les Foulées du Kercorb entameront une ronde sur la pointe des pieds, par respect pour Dame Truite et ses amis disciples de Saint-Pierre. Sapeurs-pompiers et raquettes du TCC seront également présents sur le site de la Piche, pour échanges et démonstrations. Au stade Lolo-Mazon à 11 h, coup d’envoi du « Tournoi Bruno Danjou », organisé par le XV de l’USK, tournoi de jeu au flag avec la participation de vingt équipes. Les footballeurs du FCC prendront le relais à partir de 17 h.

    A 14 h sur la place Charles-Amouroux, concours de boules, organisé par le PCC du président Michel Guirao. Dans le même temps, les Cours Sully et Docteur Joseph-Raynaud accueilleront un marché gourmand, animé de 14 h à 2 h par les commerçants et les artisans. Au terme des manifestations sportives, une remise des prix aura lieu sous la halle. Le tempo de la fête s’élèvera à partir de 19 h avec l’arrivée de groupes brésiliens, bandas, jazz-band, batucada, chanteurs basques, jongleurs, clowns, échassiers, monocycles. Un repas autour de la halle sera partagé, et avant le coucher du soleil, les associations auront ouvert leurs bodegas dans les rues de la bastide. L’orchestre Baïlamor animera la fin de soirée sous la halle. L’invitation est lancée pour le 2 juillet, le « Comité Fête des Rues » réserve le meilleur accueil à toutes et tous.

    Ci-dessous et en images, le bref résumé d'une première très réussie (photos archives Juillet 2005).

    festival de rues chalabre

    Les raquettes du TCC et les Foulées du Kercorb réunies au lac

    festival de rues chalabre

    L'équipe du président, engagée dans le « Tournoi Bruno Danjou »

    festival de rues chalabre

    Francis et Jacky, les artistes locaux exposent sur les cours

    festival de rues chalabre

    La banda Los Amigos de Pia en pause

    festival de rues chalabre

    Le groupe Obra Brasil, sur le sambodrome de la halle

    festival de rues chalabre

    La remise du Trophée Bruno-Danjou, assurée par Benoît, Noëlle, Anne et Sébastien

    festival de rues chalabre

    L'ensemble des lauréats du jour

    festival de rues chalabre

    La fête s'est poursuivie dans les bodegas