Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Rugby : Les dix ans de l’USCKBP

    « Un club pour trois clochers » . Sous ce titre et en date du jeudi 19 août 2010, l’Indépendant publiait l’article qui suit.

    usckbp rugby

    Le nouveau bureau chargé d'assurer la saison 2010-2011

    (Photos archives, Août 2010).

    C'est désormais officiel, l'USC Kercorb XV et l'Union Sportive Labastide-Le Peyrat XV (club en sommeil depuis deux saisons) ont décidé de conjuguer leurs efforts afin d'engager une nouvelle saison au sein du championnat de Midi-Pyrénées. Cette union entre les villages de Chalabre, Labastide-sur-l'Hers et Le Peyrat était officialisée dernièrement sur la place Charles Amouroux, à l'occasion d'une assemblée générale constitutive à laquelle étaient présents MM. Roger Rosich conseiller général du canton et Christian Guilhamat maire de Chalabre. Joueurs et sympathisants ont ainsi participé à l'élection d'un nouveau bureau fédérant les bonnes volontés de la Vallée de l'Hers et composé comme suit : Présidents d'honneur, Christian Guilhamat, Jacky Barbe, Jean-Paul Taurine. Coprésidents, Christian Roig, Serge Nègre, Daniel Sarda. Co trésoriers, Daniel Lopez, Alain Géraud, Annie Testonvigne. Co secrétaires, Joëlle Sicre, Didier Roget, Dominique Hillat. Responsable sponsoring, Jacques Cunillera. Entraîneurs, Xavier Pinho-Teixeira et Jean-François Laffont (photo ci-dessous). Soigneurs, Yves Mourareau et Laurent Mamet. Responsables terrains, Nicolas Cnocquart et Louis Marty. Responsable repas, Oreste Baltiéri (Lesergent). Membres actifs, Colette Gracia, Jean Guichou, Didier Hillat, René Jaumandreu, Gérard Laffont, Henri Laffitte, Michel Moretto (membre du comité de l'Ariège), Adrian Rutland, Roger  Servant et Jérôme Mola.

    usckbp rugby

    La nouvelle entité baptisée USCKBP XV évoluera en championnat de 2e série (poule 1) et sera opposée aux formations suivantes : E.S Calmont-Cintegabelle-Mazères, E.S St Jean-du-Falga, Aussonne Rugby Constellation, U.S Haut-Salat, R.C Eaunes XV, Rugby Castelginest XV, Bonnac Olympique, S.C Montastruc et R.C Lavernose-la-Casse.

    Joëlle Sicre responsable des licences (photo ci-dessous) a enregistré l'arrivée de nouveaux joueurs, tels Dimitri Laffont (Couiza), Gaëtan Prat, Lucas Mercadier et Gilles Arquier (Lavelanet), Julien Matéos et Cédric Rouby (Laroque d'Olmes), Fabrice Redon (Pays de Sault), David Massarotto, Hervé Jaumandreu, Philippe Estebanez, Jérôme Tedeschi, Pierre Marboeuf, Alexandre Loze (US Bastide-Peyrat), Gérald Mourareau et Olivier Lopez (reprise). Le coup d'envoi du championnat sera donné le dimanche 26 septembre prochain à Lavernose-la-Casse (complexe sportif Séguéla). Le 3 octobre, l'USCKBP  accueillera Montastruc-la-Conseillère au stade Lolo Mazon.

    usckbp rugby

  • Le coin des pétanqueurs

    union bouliste du kercorb

    Le bureau dirigeant de l'Union Bouliste du Kercorb et son président Olivier Carbonneau informent les adeptes du cochonnet que le temps des concours nocturnes et hebdomadaires court toujours. Ce rendez-vous en doublette et en trois parties est ouvert à tous, chaque équipe engagée se voit récompensée. L’UBK réserve le meilleur accueil sous les platanes de la place Charles Amouroux, tous les vendredis de l’été, jusqu'à la date du 11 septembre.

  • Puivert : La bodega s’invite au verger du musée du Quercorb

    musée du quercorb,sophie jacques-serano

    Si la cornemuse m'était contée, par Sophie et ses amis bodegaïres

    Dimanche 23 août à 17 heures, le verger résonnera aux accents de la « bodega » en compagnie de Sophie Jacques et de ses amis « bodegaïres ». La bodega (prononcez boudéguo), qu’es aquo ?

     « La plus belle des cornemuses par son volume, sa personnalité et la culture qu’elle porte » vous dira Sophie Jacques, musicienne et passeuse (les Chalabrois l’appellent « la Belge occitane », photo ci-dessous). Arrivée dans ce pays il y a une quarantaine d’années, Sophie est tombée amoureuse de cet instrument, a choisi d’en faire son métier, d’en transmettre sa pratique (instrument enseigné maintenant au conservatoire de Carcassonne) afin de la sauver d’un oubli auquel elle était promise et aussi de la construire du côté de Philippou avec son compagnon Nicolas Serano.

    musée du quercorb,sophie jacques-serano

    Photo archives, 29 mai  2014

    Instrument patrimonial de la Montagne Noire et du Lauragais, la bodega (aussi appelée craba dans le Tarn), faite d’une peau de chèvre entière, est  maintenant reconnue dans tout le Languedoc comme emblématique de la culture occitane. Il n’y a donc pas qu’en Ecosse ou en Bretagne que l’on entend sonner la cornemuse. Cet instrument accompagnait la vie de tous les jours d'un monde rural qui était bien sûr plus peuplé que de nos jours, il permettait aussi aux jeunes de se rencontrer. Tout comme la langue occitane, elle a failli disparaître et maintenant, grâce à sa transmission, elle reprend sa juste place dans notre société.

    Ce « concert-découverte », proposé dimanche 23 août, sera commenté par des passionnés de cet instrument et de la culture qu’elle porte. Ce sont pas moins de cinq bodegaïres qui vous enchanteront de diverses musiques du pays de la bodega mais pas que, contant son histoire et sa renaissance, ils vous parleront aussi du rôle des musiques de tradition orale. Ce concert est gratuit. Retrouvez tout le programme sur www.museequercorb.com

    musée du quercorb,sophie jacques-serano

    Photo archives, 29 mai  2014

  • Sous les balcons

    Un jour de 1956 sur le cours Sully, face à la mairie, Jean Cabanier, appariteur fontainier, sécurise l'échelle sur laquelle est juché un de ses collègues employé municipal. L'opération se déroule sous les yeux du tout jeune Henri Lopez, qui se souviendra peut-être de l'identité du préposé en opération. Lequel était, il est permis de l'imaginer, chargé de fixer le blason de François de Bruyères dit le chevalier de Beaumont, sur un balcon du vieux Chalabre.  

    1956 Jean Cabanier et Henri Lopez.JPG

    Photo collection Yves Saddier

  • Ball-trap : Le canon a tonné sous les ruines du Bourgat

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorbLe bal des plateaux a résonné de Saint-Antoine à Saint-Martin.

    Dimanche 9 août avait lieu la 3e édition du ball-trap de Chalabre, organisée par l'association des Tireurs Sportifs du Kercorb du président Roland Fourcassa (ATSK). Ce nouveau rendez-vous préparé dans le respect des consignes sanitaires, a réuni au pied de la ferme du Bourgat, plus de 57 gâchettes, soit douze de plus que l’année dernière. Nullement découragés par un bulletin météo à l’accent caniculaire, les tireurs accueillis dès 8 h 30 autour d’une cantine itinérante, s'en sont par la suite donnés à coeur joie, puisque ce sont au final 3000 plateaux qui seront sortis de la boîte, jusqu’au cessez-le-feu décrété à 18 h.

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    A l’heure dite et l’arme au pied, les tireurs venus d'Alzonne, Auch, Caraman, Castelnaudary, Castres, Céret, Limoux, Narbonne, Saverdun, et bien sûr du Chalabrais, s’en sont remis aux ordres d’Alain Castel, en charge des relevés. Etait également saluée la présence du vétéran Edmond Morat, président du club dans les années 1980, venu partager le métier avec Julien Saddier son élève.

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    Au terme d’une très chaude matinée, la paella concoctée par l’ami Santi Martinez a été appréciée de tous, avant que des nuages salvateurs ne viennent étourdir la chaleur ambiante. Une aubaine pour des concurrents peu enclins à flatter les fusils bouillants en plein soleil. A la conclusion d’une nouvelle édition réussie, le président Fourcassa remerciait l’ensemble des participants, et l’équipe de bénévoles. Composée de Marie-Anne, Martine, Sandrine, Alain, Santi, Jean et Roland, sans qui cette belle journée de ball-trap n'aurait pu être possible. Rendez-vous l'an prochain, l’ATSK croise les doigts.

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

    ball-trap,association des tireurs sportifs du kercorb

  • Un jour, deux chats

    10079.jpg

    Deux empêcheurs de tourner en rond bravent Maurice Mazon, qui a préféré faire usage de son Rolleiflex en attendant que le panier à morilles se libère.

  • Métairies et nano-sciences au programme de l’Université Populaire en Kercorb

    upek,eric fabre,simon tricard

    Photo archives Juillet 2011

    Samedi 22 août, l’UPEK propose une promenade commentée sur le sentier des métairies, au départ de la mairie de Peyrefitte-du-Razès (9 h 30). Elle se fera en compagnie d’Eric Fabre, maître de conférences des universités, habilité à diriger des recherches en histoire moderne et contemporaine. Concepteur de cette promenade thématique, Éric Fabre emmènera de métairie en ruine en métairie en ruine, en décrivant l’abandon des habitats isolés aux XIXe et XXe siècles. Il expliquera quand, pourquoi et comment des maisons tombent en ruine alors que les champs et pâturages deviennent des boisements.

    Il dédicacera son livre « Les métairies en Languedoc, désertion et création des paysages (XVIIIe-XXe siècles) ». Le livre est actuellement épuisé mais l’auteur apportera les quelques exemplaires qui lui restent (25 €). Le retour est prévu vers 15 heures, au terme d’un itinéraire de 10km et 300 m de dénivelé. Les chaussures de marche sont impératives, et le bâton conseillé. Prendre le casse-croûte pour midi et de l’eau (il n’y en a pas sur l’itinéraire).

    Ce rendez-vous est gratuit pour les adhérents, la participation est libre pour les non adhérents. Sur réservation auprès de Gisèle 06 16 32 24 44 ou upek11@laposte.net

    upek,eric fabre,simon tricard

    Les nano-sciences et leur impact sur notre quotidien seront au programme, dimanche 23 août sous la halle de Chalabre, avec une conférence sur les nanotechnologies, initialement prévue le 17 mai dernier. Elle sera animée par Simon Tricard, chargé de recherche au CNRS. Après un doctorat en chimie à l’Université Paris-Saclay en 2009, il a effectué des travaux de recherche à l’Université d’Harvard aux Etats-Unis. Il travaille actuellement au LPCNO à Toulouse (Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets), où il s’intéresse aux propriétés chimiques et physiques d’objets nanométriques. Un aspect de sa recherche vise à créer des synergies où ces objets interagissent les uns avec les autres.

    Que représente un nanomètre ? Pourquoi la matière peut-elle avoir des propriétés différentes à des tailles si petites ? De quels outils dispose-t-on pour observer et contrôler cette matière à de très petites échelles ? Que sont les nanosciences, les nanotechnologies ? Le but de cette conférence est d’aborder quelques concepts clés liés aux nanosciences, afin de mieux comprendre certains enjeux, illustrés par des exemples issus de notre quotidien. Des sujets de recherche actuelle aux perspectives prometteuses seront aussi présentés.

    Pour ces deux animations, merci de vous inscrire à l'avance, soit par courriel à upek11@laposte.net, soit par téléphone à Gisèle au 06 16 32 24 44. Ils et elles le regrettent, mais les animateurs de l’UPEK, « ne sommes plus en mesure d’offrir le moment de convivialité et vous demandons de respecter les gestes-barrière, merci de votre compréhension ».