Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Delphine et Mickaël fidèles à leur engagement

    Delphine & Mickaël.jpgLa petite famille a reçu de nombreux témoignages d'affection et d'amitié.

    Le perron de la maison commune de Marcorignan était en effervescence, samedi 26 juillet, peu avant que ne soit célébrée l'union entre Delphine Guirao et Mickaël Bonnet. Entourés de nombreux parents et amis, ils ont prononcé le " oui " traditionnel, avant de poursuivre jusqu'à l'église Saint-Martin de Montredon-des-Corbières, où une bénédiction leur permettait de recevoir le sacrement du mariage. Après lecture des psaumes et l'interprétation d'un émouvant " Ave Maria ", les jeunes mariés pouvaient rejoindre leurs nombreux invités.

    Bien connus en pays narbonnais et en pays chalabrais, Yannick est employé de travaux-publics, Delphine est aide-soignante au centre hospitalier de Narbonne. Témoins privilégiés de cette union, leurs enfants Maud, Enzo et Hugo les ont précédés tout au long de cette belle journée, prolongée par un vin d'honneur et un repas à la Maison des associations de Montredon-des-Corbières.

    mariage delphine guirao et mickaël bonnet

    Sincères compliments aux deux familles réunies, à Michel et Nadine Guirao, domiciliés à Bon-Accueil à Chalabre, à Kathy Ballestra et Paul Maurel de Narbonne, et meilleurs voeux de bonheur et de réussite aux jeunes mariés. 

  • 24 août 1944, Juàn Rico et ses compagnons de La Nueve entrent dans Paris

    la nueve,victor baro« Anarchiste espagnol ! Je suis l'un des seize survivants de ceux qui sont entrés les premiers dans Paris. J'étais le plus jeune et j'avais une guitare. Le capitaine Dronne m'a dit : « Rico, ce n'est pas le régiment des mandolines ». J'ai caché ma guitare sur le tank. Il n'était pas commode, nous non plus. C'est le seul qui a voulu de nous, ... et nous de lui. Il parlait l'espagnol, nous on se débrouillait en français mais le coeur y était. Si bien qu'à la Porte d'Italie, quand nous sommes arrivés et qu'une femme a crié : « Vive les Américains ! », un de mes camarades a répondu : « Non Segnora Madame, yo soy un Français ». C'est vrai, nos half-tracks portaient des noms espagnols, sauf celui où j'étais, appelé « Les Cosaques », probablement parce que nous chevauchions vite à l'avant-garde, sans trop faire de cadeaux à l'ennemi  ». Ce témoignage, recueilli en août 1984 par René Mauriès, journaliste à la Dépêche, est celui de Juàn Rico, nom de guerre du regretté Victor Baro, décédé à Chalabre en 1987.

    Républicain espagnol natif de Barcelone, Victor Baro avait franchi les Pyrénées le 15 février 1939, avant d'être interné dans le camp de concentration du Barcarès. Il avait ensuite opté pour un engagement dans les corps francs de l'armée française en Afrique, qui deviendront les Forces Françaises Libres. Il fera ainsi campagne avec le 3e régiment du Tchad, qui deviendra la 2e division blindée (2e DB), … le 24 août 1943, sous les ordres du général Leclerc. Victor Baro avait intégré la 9e Compagnie (en espagnol « la Nueve »), composée de 166 éléments, dont 144 de nationalité espagnole, et commandée par le capitaine Dronne.

    la nueve,victor baro« La Nueve » à Dalton Hall (Grande-Bretagne), au printemps 1944 (Victor Baro est au 4e rang, le premier à droite).

    Le jeudi 24 août 1944, le général Leclerc qui applique les principes de l'attaque à tout prix depuis que les Français sont entrés en Normandie, lance un ordre au capitaine Dronne : « Dronne, filez sur Paris, entrez dans Paris, passez où vous voudrez, dites aux Parisiens de ne pas perdre courage, que demain matin la division toute entière sera dans Paris ».

    Le soir même à 20 h 41, trois chars et trois sections sur half-track de « La Nueve » entrent dans Paris par la Porte d’Italie. A 22h 20, il fait encore jour lorsque les sections Michel Elias et Miguel Campos de la 9e Cie arrivent sur la place de l’hôtel de ville, accueillies par les FFI du colonel Henri Rol-Tanguy, ancien des Brigades Internationales. Victor Baro est dans le half-track de commandement « Les Cosaques », matricule 410782, sous les ordres du lieutenant Amado Granell Mesado, et du sergent-chef Valero.

    Après être entrée dans Paris, « la Nueve » du capitaine Dronne alignait, le 26 août, ses chars devant l'Arc-de-Triomphe. Elle formait la garde d'honneur du Soldat inconnu pour l'arrivée du général de Gaulle, et une immense banderole aux couleurs de la République espagnole barrait les Champs-Elysées. Entre temps, plus de quatre mille réfugiés espagnols avaient participé au soulèvement de la capitale, et l'un de leurs chefs, José Baròn Carreño (chef de la Agrupaciòn de Guerrilleros Españoles pour la zone nord de la France), était tombé Boulevard Saint-Germain, le 19 août.

    Les célébrations du 70e anniversaire de la Libération de Paris, permettent de ranimer le souvenir de Victor Baro et de ses compagnons de combat. De  « La Nueve », et de la section de Rhin et Danube de Chalabre. L'occasion également de reprendre la conclusion d'un article écrit en septembre 1984 par René Mauriès : « Muchas gracias – merci beaucoup - à ces cousins de sang qui, vaincus à Madrid, où nous étions absents, firent un si long et douloureux parcours pour rentrer en vainqueurs dans Paris. Mais la course à la liberté n'est-elle pas l'éternel rêve de Don Quichotte ? ».

    Après quelques jours de repos, « La Nueve » prolongera les combats en direction de l’Allemagne, pour atteindre Berchtesgaden et le nid d’aigle d’Hitler, le 5 mai 1945.

    la nueve,victor baroRoger Caux et Victor Baro à Chalabre. Leurs chemins s'étaient peut-être déjà croisés en Alsace (Au second plan, Roger Combes, Gabriel Gallardo, André Conte).

  • Football : Le FCC ouvre à domicile en coupe de France

    fc chalabre football,limoux-pieusse fcLe groupe chalabrois lors du dernier entraînement.

    Après avoir repris le chemin de l'entraînement dans la dernière semaine de juillet, les footballeurs du président Olivier Cazas engageront une nouvelle saison demain dimanche 24 août au stade Lolo Mazon. Cette première rencontre officielle comptant pour le 1er tour de la Coupe de France opposera le onze du Kercorb à son homologue du Limoux-Pieusse FC. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte au 27 mars 2011, c'était lors d'un quart de finale de la coupe Georges Favre. Le FCC s'était incliné à l'Aiguille, sur le score de 1 à 3.

    fc chalabre football,limoux-pieusse fcDimanche, le jeune groupe entraîné par Fabrice Canal et Stéphane Morin (photo) sera confronté à un onze évoluant à l'étage au-dessus (promotion honneur). Un test d’importance avant l'ouverture officielle à la mi-septembre, du championnat de première division. En cas de succès face aux Blanquetiers, les « blanc et bleu » du Kercorb disputeront un deuxième tour face aux Carcassonnais du FAC, le 31 août à Chalabre. Pour l'heure, rendez-vous le 24 août à 15 h, le coup d’envoi sera donné par Fernand Jardi, assisté de MM. Olivier Masson et Julien Tre Bolou.

  • « Les Contes du Psaltérion » à la Chapelle du Calvaire

    Musique en Kercorb lance une invitation pour le dernier concert de la saison, demain samedi 23 août à 17 h, à la chapelle du Calvaire. A l'affiche, Jodël Grasset-Saruwatari et le psaltérion, instrument de musique du moyen âge aux cordes perpendiculaires au chevalet, et qui peut se jouer aux archets. Il sera l’acteur principal de ce concert conté, en démontrant quelques-unes de ses capacités : jeu en soliste, mélodie monodique accompagnée d’un bourdon suivant la pratique médiévale, instrument de dialogue avec d’autres comme le luth, le chalumeau ou encore les sons électroniques. Les musiques empruntent au répertoire des Troubadours, aux pièces connues des XIIIe et XIVe siècles (Cantigas de Sta Maria, Estampies italiennes du MS de Londres 29987) et à des compositions personnelles inspirées du XIIIe siècle occitan. Enfin, des contes personnels d’inspiration médiévale relient les musiques tout au long de ce spectacle qui raconte, de manière à peine imaginée, la rencontre de l'instrument au château de Puivert.

    musique en kercorb,Jodël Grasset-Saruwatari

    Tombé dans les cordes anciennes voilà plus de vingt ans, Jodël Grasset-Saruwatari développe une musique actuelle associant instruments médiévaux et écriture contemporaine. Cette musique « médioénique » s’entend autant en concert, que dans des projets théâtraux et vidéos.  Né à Toulouse, ville où il a étudié le luth et la musique ancienne au Conservatoire National de Région, Département de Musiques anciennes, il dirige l’Ensemble Gresal depuis 1993, spécialisé dans les musiques médiévales.

    Il joue également avec l’Ensemble Suonatori, La Enzina et Les Sacqueboutiers de Toulouse. Il créé les musiques pour la Compagnie de Théâtre « Les Anachroniques » depuis 2007. Passionné de culture occitane et des légendes du monde, il élabore un univers alliant contes et musiques donnant lieu à des spectacles. Très attaché affectivement au Japon, il y effectue des séjours réguliers qui inspirent ses créations.

    La participation sera libre, et un repas sera partagé à l'issue du concert (apportez votre pique-nique). Covoiturage possible, rendez-vous à 16 h 30 devant la mairie de Chalabre (06 77 95 23 33).

  • Du Blau au Chalabreil

    Loto sous la halle.  

    Aujourd'hui bon'action,musique en kercorb,château-chalabrejeudi 21 août à 21 h sous la halle, un loto sera organisé par Bon' Action. Inscriptions pour jouer par ordinateur au 06 70 02 04 89 ou 04 68 69 20 39.

    Musique en Kercorb.

    bon'action,musique en kercorb,château-chalabreMusique en Kercorb vous invite le samedi 23 août, à la chapelle du Calvaire. Jodël Grasset Saruwatari viendra conter le psaltérion, instrument de musique à cordes du Moyen-Age. Ce dernier concert clôturera la troisième saison de Musique en Kercorb qui regroupe désormais quatre associations : Rivel Patrimoine, Saint-Jean-Baptiste de Sonnac, Sainte-Colombe d'hier et d'aujourd'hui, et l'association pour la rénovation de la chapelle du Calvaire de Chalabre.

    Vide-grenier à Montjardin.

    bon'action,musique en kercorb,château-chalabreLes adeptes de la chine sont informés qu'un vide grenier est organisé le dimanche 24 août au pied du col du Millet à Montjardin. Renseignements et inscriptions au 06 84 78 09 31 (restauration sur place).

    Championnat médiéval au château.

    bon'action,musique en kercorb,château-chalabreLe premier championnat régional de la Fédération française médiévale aura lieu les 30 et 31 août à Château-Chalabre (de 12 h à 18 h 30). Les champions, en armure complète, viendront de toute la région pour disputer le titre et être proclamé champion en combat médiéval. Un grand spectacle en « Lice de chevalerie » sera donné dans le cadre de cette manifestation. Renseignements au 04 68 69 37 85.

  • Denise Valença n'est plus

    denise valença,laudun l'ardoiseLes Chalabrois ont appris avec tristesse le décès de Denise Valença, survenu vendredi 15 Août, à l'âge de 93 ans, à Laudun-l'Ardoise (Gard). Arrivée en Kercorb à l'âge de 18 ans, elle avait épousé René, coiffeur pour hommes sur le cours Sully. A l'heure de la retraite, ils avaient fermé la porte d'un salon très fréquenté, où le cliquetis des ciseaux rythmait les conversations autour de l’actualité locale, commentée par des générations de Chalabrois. Ils s'étaient alors établis dans la maisonnette de Saint-Martin, témoin des derniers passages de convois de chemin-de-fer. Jusqu'en 2000, date de leur départ de Chalabre, vers le Gard où résidait Daniel leur fils unique.

    « Popo » au franc parler     Denise Valença, surnommée « Popo », était reconnaissable sur sa mobylette orange, dont le porte-bagage était orné d'une caisse de même couleur. Et dans laquelle elle transportait « Moumousse », sa chienne Teckel, fidèle complice qui souvent partageait son compartiment avec une moisson de champignons. Malgré un tempérament abrupt et un franc parler, Denise se montrait généreuse et reconnaissante envers les gens qui savaient l’apprécier.

    A l'issue de la cérémonie d'adieu, célébrée aujourd'hui vendredi 20 août dans le Gard, Denise Valença sera inhumée aux côtés de son époux René, disparu le 19 août 2005, et de son fils Daniel, disparu le 20 août 2013. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Andrée sa belle-fille, à son petit-fils Fabien, ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil affecte.

    denise valença,laudun l'ardoiseDenise Valença aux côtés de René et Daniel, dans leur maison de Saint-Martin.

  • Fête du lac : Gastronomie a rimé avec pyrotechnie

    fête du lac 2014,union bouliste du kercorbLe plan d'eau chalabrois s'est éclairé de mille feux.

    Au programme des activités mises sur pied pour animer le pays chalabrais, les festivités du 15 août organisées par l'Union Bouliste du Kercorb, se sont soldées par une belle réussite. Et s'ils savent aller droit au but, les « pieds tanqués » ont démontré qu'ils savaient aussi recevoir. Si bien que la touche gastronomique apportée par l'équipe du président Yvan Carbonneau, a permis de régaler près de 200 convives. Le climat frisquet de début de soirée, s'est nettement amélioré avec l'arrivée sur les tables, d'une gardiane de derrière les « talanquères », proposée par l'ami Franck Folchet, Chalabrois exilé aux confins de la vallée de Rouvenac.

    fête du lac 2014,union bouliste du kercorbLa montée en température sera également encouragée par la prestation de DJ Wilfried, talentueux animateur, chanteur, et maître-créateur de surprenantes œuvres d'art, en baudruche. Une séance de karaoké plus tard, rehaussée par la prestation de Cécile, la musique cédera la vedette à un lumineux feu d'artifice, tiré par « les Magiciens du ciel ». L'occasion pour l'association chère au président Henri Ferrier, d'innover en activant à distance, la bagatelle de 14.000 projectiles, par radio. Une première formidablement conclue au terme de quatorze minutes et quarante-cinq secondes de féerie.

    fête du lac 2014,union bouliste du kercorb

    Les dernières arabesques s'évanouissaient dans un ciel exceptionnellement illuminé, et l'ambiance repartait crescendo. Les « guincheurs » pouvaient réinvestir la place, théâtre d'une chorégraphie plurigénérationnelle. Félicitations à l'UBK, et rendez-vous l'année prochaine, au mois d'août.

    fête du lac 2014,union bouliste du kercorb