Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Badaluc es-tu là ?

    Accueil Badaluc.jpg

    Les dignes descendants de feu le comité d’accueil et d’organisation des festivités carnavalesques (Photo ci-dessus, archives, Aimé Catrier et Jean Cabanier au centre, Emile Amat coiffé d'un casque, au 2e plan), ont fait parvenir ce communiqué, avec prière d’insérer :

    « Ce samedi, au sein de la bastide chalabroise, lieu de prédilection d'une grande lignée de monarques badalutèsque, se déroulera la première assemblée de la nouvelle année en vue d'organiser la venue de sa majesté Badaluc XLIX, 49e du nom, en terre chalabroise.

    Les artisans de cette réception étant déjà à la tâche, cette réunion permettra de régler certains problèmes comme le logis où pourra séjourner sa Majesté, ou encore le parcours officiel, obturé par des travaux de rénovation sur le Cours Sully (il ne faudrait pas perdre quelques musiciens dans une tranchée).

    Dans tous les cas, les légionnaires de sa majesté Badaluc XLIX vous réserveront le meilleur accueil pour les deux jours de festivité en l'honneur de celle-ci. Rendez-vous les samedi 15 et dimanche 16 avril 2017 ».

  • Du Blau au Chalabreil

    Atout fruit présente ses projets.

    atout fruit,ensemble pour le calvaireL'assemblée générale de l’association « Atout fruit » se déroulera samedi 28 janvier à 14 h, au théâtre Georges Méliès. A l'ordre du jour, rapport moral et d’activités, rapport financier, élection du conseil d’administration, projets 2017 et questions diverses. Une intervention de Paul Coeffard, président de l'association permettra de présenter le projet « Planter et greffer des arbres fruitiers sur la Voie Verte ».

    L’année 2017 sera essentiellement marquée par l’investissement « Atout fruit » dans la mise en place d’un conservatoire d’espèces fruitières anciennes le long de la Voie Verte Lavelanet-Mirepoix-Bram. Pour tout renseignement, 05 61 60 18 95, atoutfruit@gmail.com, www.atoutfruit.fr

    Loto « Ensemble pour le Calvaire ».

    atout fruit,ensemble pour le calvaireDimanche 12 février à 15 h au théâtre Georges Méliès, l’association pour la sauvegarde de la chapelle du Calvaire propose une matinée récréative. Seize parties et une consolante (3 cartons pleins et une surprise), lots en bons d’achat, 10 € la planche de 3 cartons (6 cartons 15€). Participation possible par ordinateur au 06 70 02 04 89 (Photo Jean-Paul Cnocquart).

  • Football : Le FCC ne décolle pas

    fc chalabre football,as pexiora,olympique montréalGravement blessé en octobre dernier, Pierre Ange a retrouvé le ballon avec ses partenaires du FCC II.

    Dimanche 22 janvier, la première journée de la phase retour du championnat de première division, emmenait le FCC I à Pexiora, où il s’est lourdement incliné sur la marque de 5 à 1. Surpris sur leur herbe lors du match aller le 4 septembre dernier (1-4), les joueurs de Stéphane Morin ne sont pas parvenus à redresser la barre et s’enfoncent dangereusement au général. Avec la venue du onze de Salles-sur-l’Hers dimanche 29 janvier prochain au stade Lolo Mazon, le onze chalabrois relégable, se verra déjà proposer un match à quitte ou double.

    Les réservistes accueillaient dans le même temps, l’équipe fanion de l’Olympique Montréal. Face au dernier du championnat de deuxième division, le FCC II s’est vu contraint de partager les points, score final 3 à 3. Avec un avantage de deux buts inscrits par Fabrice Canal et Sylvain Bouillat, les « blanc et bleu » chalabrois connaîtront un dernier quart d’heure fatal. Revenus au score, les « rouge et noir » visiteurs inscriront trois buts en dix minutes, le FCC II ne devant son salut qu’à Nicolas Discala, auteur d’une frappe victorieuse dans l’ultime minute de jeu. Dimanche 29 janvier, le FCC II accueillera son homologue de Salles-sur-l’Hers (12 h).

    fc chalabre football,as pexiora,olympique montréal

    Une frappe montréalaise pour le 3e but visiteur.

  • La magie de Lewis Carroll sur la scène du théâtre Georges Méliès

    alice et le cirque merveilleuxAlice et ses amis ont offert un fabuleux divertissement (Photo Ch.M).

    A l’initiative de l’association Diabasis, les Aventures d’Alice au pays des merveilles ont trouvé un prolongement, vendredi 13 et samedi 14 janvier, sur les planches d’un théâtre Georges Méliès presque aussi plein que l’œuf Rondu-Pondu. En compagnie d’une pléiade de personnages insolites, ce dernier a évolué au cœur d’un univers un peu fou, inspiré par l’œuvre née de l’imagination d’un professeur de logique à Oxford. Un classique de la littérature anglaise, revu par le néo Chalabrois Kaptain Newbury, auteur d’un texte sur mesure, pour une joyeuse troupe de comédiens, amateurs résidant sous le ciel du Chalabrais.

    Le temps d'une fin de semaine hivernale, la petite Alice de « Kaptain Carroll » et ses amis, auront conjugué paradoxe, absurde et bizarre, dans un style propre à la pantomime anglaise. Une performance théâtrale qui aura un brin fissuré la barrière de la langue, pour le plus grand plaisir d‘un auditoire franco-anglais, ensuite invité à prolonger la soirée autour d’un bon verre de l’amitié, relevé d’un zeste d’entente cordiale (Photos Jean-Rémy Vanderdonckt et Kate Hardy).

    alice et le cirque merveilleux

    Le français, un bien étrange langage pour Alice (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Dylan, le maître des papillons (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Ces cochons affamés n'en ont jamais assez (JRV).  

    alice et le cirque merveilleux

    Une chenille mal dans sa peau (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Sept et Six, fournisseurs officiels de la Reine des Cœurs (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, deux doux foldingues qui laissent Alice et les petits loirs, sans voix (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Les tours de magie enchantent Alice (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Le Lapin Blanc, maître es lévitation (JRV).

    alice et le cirque merveilleux

    Virginie exerce son talent sur le visage de Mark, virtuose du clavier (KH).

    alice et le cirque merveilleux

    La Reine Blanche, et Rondu-Pondu son compère (KH).

    alice et le cirque merveilleux

    Colonel Walnut, le responsable de tout ce Cirque (Ch. M).

    alice et le cirque merveilleux

    La parade finale pour Alice et ses amis (Ch. M).

  • Des rencontres pour mieux comprendre la différence

    différent comme tout le monde,collège antoine-ponsLes collégiens ont notamment expérimenté le déplacement en fauteuil (Photos Jean-Rémy Vanderdonckt).

    Les élèves des classes de cinquième du collège Antoine-Pons ont été invités à une matinée de sensibilisation autour du handicap, à Limoux, le vendredi 13 janvier, par l'association « Différent comme tout le monde ».

    Les objectifs ont été atteints. Les intervenants ont su montrer le handicap de façon positive en dédramatisant les situations, expliquer la différence et insister sur la notion du « vivre ensemble » et d’acceptation de l’autre tel qu’il est, dépassant les peurs et les préjugés.

    Prendre la place concrètement d'une personne handicapée (masque sur les yeux et reconnaissance tactile, tir à l'arc aveugle, déplacement en canne blanche, sport en fauteuil roulant...) constitue la meilleure façon de se rendre compte par soi-même. Un grand merci à tous, et particulièrement à Christian Mallet, qui s'est montré très disponible.

    différent comme tout le monde,collège antoine-pons

    différent comme tout le monde,collège antoine-pons

    différent comme tout le monde,collège antoine-pons

    différent comme tout le monde,collège antoine-pons

  • Résultats des primaires de la Belle Alliance Populaire (1er tour)

    belle alliance populaire

    Le premier tour des Primaires organisé ce dimanche 22 janvier place Charles Amouroux, destiné à désigner les deux finalistes à la candidature de la Belle Alliance Populaire pour la Présidentielle de 2017, a donné les résultats suivants sur Chalabre et son canton :   

                                  Votants : 9                               Exprimés : 91

    Bennhamias Jean-Luc                               3

    De Rugy François                                     1

    Hamon Benoît                                        17

    Montebourg Arnaud                                13

    Peillon Vincent                                       11

    Pinel Sylvia                                             2

    Valls Manuel                                         44

    Le deuxième tour se tiendra le dimanche 29 janvier prochain, de 9 h à 19 h, Place Charles Amouroux.

    belle alliance populaire

  • Maison de santé : La colère des professionnels de santé

    L’article mis en ligne aujourd'hui a été publié samedi 21 janvier dans l’Indépendant. Il est signé par Françoise Peytavi, journaliste à l’agence de Limoux.

    Ils ne croient plus aux raisons techniques invoquées depuis 4 ans.

    Les professionnels de santé du Kercorb sont en colère. La Maison de santé prévue à Chalabre peine à voir le jour.

    association des professionnels de santé du kercorbPierre Henri Franzone, président de l’association des professionnels de santé du Kercorb, sur le terrain de la future maison médicale.

    « Nous profitons de cette période électorale pour sensibiliser les élus à ce problème de santé publique et informer la population des difficultés que nous rencontrons sur le territoire pour voir éclore ce projet médical de première nécessité », s’indigne le président de l’association Santé dans le Kercorb, Pierre Henri Franzone, pharmacien à Chalabre. Les professionnels de santé du Kercorb rappellent dans leur lettre ouverte les engagements du gouvernement : « Pour lutter contre la désertification médicale du territoire rural, le gouvernement a mis en place une politique visant à construire des maisons de santé… L’enjeu est important… Les populations exigent la présence de professionnels de santé pour demeurer sur place... » Ils relatent la genèse d’un projet qui a pris beaucoup de retard : « Sur le canton de Chalabre, le dossier professionnel de la MSP du Kercorb présenté par les professionnels de santé au comité de sélection est labellisé depuis octobre 2012 par l’Agence Régionale de Santé. La communauté de communes du Chalabrais de 2012 à 2013, puis la communauté de communes des Pyrénées Audoises de 2014 à ce jour, ont la responsabilité du volet immobilier du projet. Depuis la labellisation : deux cabinets d’architectes se sont succédés, deux demandes de permis de construire ont été déposées, un second dossier de financement est en cours d’élaboration le premier dossier accepté devenant hors délai, de nombreux votes de conseil communautaire ont validé le projet, des réunions et des rencontres ont eu lieu,… sans résultats. »

    Les professionnels de santé ont écrit à plusieurs reprises aux présidents des communautés de communes successives pour alerter sur des freins injustifiés, qui selon eux, pourraient nuire au projet, courriers restés sans réponses. Aujourd’hui l’association accuse : « Le dossier piétine en raison de problèmes techniques et politiques, et il est impératif que les élus de la communauté de communes des Pyrénées Audoises manifestent une réelle volonté pour faire enfin aboutir ce dossier : on ne peut se retrancher indéfiniment derrière des considérations techniques. Les habitants du Kercorb ne pourront accepter, ni comprendre les raisons qui bloquent ce dossier depuis 4 ans, d’autant que la municipalité de Chalabre a déjà financé la démolition de l’ancien bâti (initialement prévue dans le plan de financement) et qu’elle va acquérir la maison mitoyenne pour faciliter la construction. Par ailleurs il faut préciser que la construction de cette structure est principalement financée par les subventions (jusqu’à 80%) et le reste est financé par un emprunt remboursé par les loyers des locataires, médecins, kiné… »

    Les professionnels de santé s’interrogent sur la volonté de la communauté de communes des Pyrénées Audoises de mener à bien ce projet. Officiellement, les membres de l’association se demandent s’il ne serait pas question de politique derrière ce retard.

    « Nous nous devons de faire bouger les lignes, la politique dans ce genre de dossier ne devrait pas rentrer en ligne de compte. Sans la Maison de santé aucun médecin ne viendra s’installer chez nous. »