Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Un jour, quatre images

    lac de chalabreQuand les eaux du lac de Chalabre se figent, c'était le samedi 7 janvier dernier (Photos Jean-Gérard Jean).

    lac de chalabre

    lac de chalabre

    lac de chalabre

  • Alice au pays de Kercorb

    kaptain newbury,alice et le cirque merveilleuxLa magie est de retour au théâtre Georges Méliès (Illustrations John Tenniel).

    L’association Diabasis propose deux soirées anglophones, sous-titrées en français, le vendredi 13 et le samedi 14 janvier au théâtre Georges Méliès (20 h).

    kaptain newbury,alice et le cirque merveilleuxEcrite sous la plume de Kaptain Newbury (photo ci-contre), la pièce « Alice et le Cirque merveilleux » est une adaptation du célèbre roman écrit en 1865 par Lewis Carroll. Dans un style apparenté à la pantomime anglaise, le public est invité à retrouver la petite héroïne de leur enfance, dans une version décalée des contes classiques, teintée d’une copieuse once d’humour.

    kaptain newbury,alice et le cirque merveilleuxAutour d’Alice, de nombreux personnages, un lapin blanc, une duchesse, une chenille, un roi et une reine des cœurs, le chat du Cheshire, de toutes petites souris, un chapelier fou et le lièvre de mars, l’oeuf Rondu-Pondu, une reine blanche, et le colonel Walnut, vont s’évertuer à cultiver le paradoxe, l'absurde et le bizarre.

    L’ouverture des portes interviendra à 19 h 30, adultes 5 €, enfants 2 €, informations au 04 68 69 37 52.

  • L’Ehpad a fêté le départ à la retraite de Dominique Maurel

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurelD’autres challenges attendent Dominique Maurel, nouvelles sources de plaisir et d’intérêt (Photos  mercredi 21 décembre 2016).

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    A la veille des célébrations de Noël, le personnel des Hauts de Bon-Accueil s’est retrouvé afin d’accompagner Dominique Maurel, partenaire sur le départ. Un départ à la retraite, officialisé après 32 années de dévouement et de services rendus au sein de l’équipe soignante de l’hôpital local.

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    Domie Maurel a rejoint ses collègues retraités.

    Aux côtés des résidents, auxquels s’étaient jointes de nombreuses collègues retirées des services (photo ci-dessus), Dominique Maurel a pu effectuer un petit retour en arrière, du temps d’avant que l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques ne s’incline au bénéfice de la résidence établie depuis janvier 2007, sur les contreforts de Roquefère.

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    Au contact enrichissant de ses chers pensionnaires depuis un jour de décembre 1984, Dominique Maurel aura gravi les échelons sous la responsabilité de cinq directeurs, Nicole Rebel, Jean-Jacques Aulombard, Ghislaine Vanwersch-Cot, Marie-Hélène Boyer (intérim) et Sylvie Soinnard. Cette dernière (photo ci-dessus), a salué le professionnalisme et l’implication de Dominique Maurel, cadre de santé dont la vision aura toujours été axée vers une évolution positive de l’établissement. Compliments réaffirmés par Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre mais aussi supérieur de notre jeune retraitée de 1987 à 2012. L'Amicale des Cheveux-d'Argent, par les bons soins de Magali Richou, adressait ensuite félicitations et cadeaux, au nom des résidents et du personnel de l’Ehpad (photo ci-dessous).

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    « Domie » Maurel, très émue à l'idée de devoir couper le lien avec l’établissement et ses pensionnaires, a adressé de très sincères remerciements à chacun, avant d’inviter l’assemblée à prolonger l’événement autour d’un excellent buffet. De toute évidence, un changement radical devrait intervenir dans le registre de ses activités, l’occasion de souhaiter à « Domie », une longue et paisible retraite auprès des siens.

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

    Auguste Saunié et son harmonica ont apporté une touche musicale à l'événement.

  • Rugby : L’USCKBP rechausse les crampons à Rieucros

    usckbp rugby,co rieucrosainLe quinze des Trois Clochers est invité à repartir de l’avant (Photo archives, Patrick Pierron, match aller 2 octobre 2016).

    La fin de la trêve a sonné pour les rugbymen de l’US Chalabre-Kercorb-Bastide-Peyrat, invités à rejoindre leur poste demain dimanche 8 janvier sur la pelouse de Rieucros. Cette deuxième journée de la phase retour du championnat de 4e série de Midi-Pyrénées, permettra aux quinze des Trois Clochers d’étrenner ses galons de leader, qu’il partage avec les montagnards du Pays-de-Sault.

    Face au Club Omnisport Rieucrosain, classé en 5e position et toujours en course pour la qualification, la tâche ne sera pas aisée, au sortir d’une pause festive susceptible d’avoir altéré les organismes. Nul doute que le quatuor d’entraîneurs de l’USCKBP n’aura rien laissé au hasard, afin que cette première sortie de l’année se solde par un résultat positif. Pour mémoire, ce duel entre voisins, disputé au stade Jean Coste du Peyrat-sur-l‘Hers lors du match aller (2 octobre), avait tourné à l’avantage de l’Entente, vainqueur sur la marque de 17 à 6. Les supporters ont rendez-vous ce dimanche 8 janvier au stade municipal de Rieucros, le coup d'envoi sera donné à 15 h par M. Angel Iritia.   

    En ce début d’année, et dans la perspective d’une dernière ligne droite précédant les phases finales, le classement de la poule est le suivant : 1er US Chalabre-Kercorb-Bastide-Peyrat (35 pts) et US Plateau-de-Sault XV (35 pts), 3e Mas d’Azil (34 pts), 4e RC Cruxéen (28 pts), 5e CO Rieucrosain (18 pts), 6e Toulouse-La Fourguette (16 pts), 7e Castelginest XV (11 pts), 8e CO Castillonais (8 pts), 9e Lherm Saint-Clar (2 pts). A noter que le CO Rieucrosain, Toulouse-La Fourguette et Lherm Saint-Clar comptent un match en moins. 

  • C’était hier : Catinou et Jacouti ont fêté leurs noces d’or en Kercorb

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 8 janvier 1997. Un grand metteur en scène, Claude Alranq, des techniciens du son, de la lumière, un camion de décors, dix comédiens, deux pièces,… Sur la scène et dans la salle, l’occitan était de rigueur le samedi 21 décembre 1996, à l’invitation de Car’Al’Oulo, du FEP, du Cercle Occitan, et de la Chorale Eissalabra.  

    Catinou et Jacouti 001.JPGLa Catinou radieuse avec son Jacouti (Georges Besombes, Jean-Louis Blénet, Photo archives décembre 1996).

    Accueillir sur les planches du théâtre municipal de Chalabre les comédiens du théâtre de la Rampe et du théâtre de la Carrièra, représentait un formidable pari qui a permis à Car’Al’Oulo de débuter sa saison culturelle par un incontestable succès, venu clôturer en beauté l’année 1996. Les acteurs d’Occitanie 39-45 ont offert au nombreux public venu des quatre coins du canton, un spectacle à deux visages, racontant le cœur de la société occitane et la lutte pour sa survie face à la tragédie de la guerre.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Véronique Valéry et Teresa Canet, dans une scène de la Crotz erbosa.  

    L’atmosphère lourde et tendue de la « Crotz erbosa » de Marcel Fournier, drame poignant et fort qui témoigne de l’angoisse des campagnes face à l’exode rural, a ensuite cédé la place à la truculence des célébrissimes Catinou et Jacouti (Charles Mouly). Les performances de Georges Besombes, Jean-Louis Blénet, Peire Brun, Teresa Canet, Laurent Cavalié, Bruno Cécillon et Véronique Valéry ont littéralement soufflé un parterre friand des avatars de ce couple infernal, qui vient de fêter allègrement un demi-siècle de délires.

    Au terme de trois heures d’éclats de rire sur les ondes, le public complice à consenti bon gré, mal gré, à tourner le bouton de la T.S.F. « Radio Minjocèbos, que bous ajudo a bous mantener aluserpits et regaudits », avait une nouvelle fois tapé dans le mille, grâce aux talents de la troupe de la Rampe et de la Carrièra. Tard dans la nuit, les comédiens ont retrouvé leurs hôtes afin de partager place Charles Amouroux, une soupe à l’oignon préparée par l’équipe de Car’Al’Oulo, soucieuse de perpétuer entre autres choses, la convivialité d’antan. Merci à Car’Al’Oulo et bon anniversaire à « Catinou e son arganhol de Jacouti ».

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Une soupe à l’oignon et des crèpes, partagées avec la troupe, place Charles Amouroux.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Robert Roncalli et Valérie Puerto ont accueilli un public venu très nombreux.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

  • C’était hier : Les cracks du jeu au flag brillent à Limoux

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait paru dans l’Indépendant, édition du vendredi 5 janvier 2007.

    flamme du kercorb,jeu au flagLe président Francis Gracia (à gauche), aux côtés du groupe victorieux. De gauche à droite, debout Francis Gracia, Mathieu Pont, Damien Hillat, Frédéric Lefoll, accroupis Bruno Carbonnel, Sébastien Duporge, Arnaud Molini  (photo archives Décembre 2006).

    Ils s’étaient lancé un défi en juin dernier en participant au deuxième Challenge Bruno-Danjou, avant de se faire une nouvelle fois plaisir à Gruissan en août. Les joueurs remportaient alors le tournoi de jeu au flag organisé sur la Plage des Chalets, succès pour le plaisir agrémenté par la remise d’un trophée reçu des mains de Didier Codorniou. Il n’en fallait pas davantage pour que germe l’idée de créer un club, ce qui fut fait à l’automne avec le soutien d’anciens cadres de l’USCK XV.

    Depuis, nos joueurs de rugby au flag rassemblés sous la bannière « Flamme du Kercorb », brillent à chacune de leurs sorties. Organisateurs et vainqueurs d’un tournoi disputé en novembre au gymnase municipal de Chalabre, les joueurs emmenés par le président Francis Gracia se déplaçaient dernièrement dans la cité blanquetière. Un nouveau challenge relevé dans le cadre du gymnase limouxin Olympie, au terme duquel la « Flamme du Kercorb » n’a pas vacillé.

    Soudés autour de Francis Gracia leur coach, Bruno Carbonnel, Sébastien Duporge, Damien Hillat, Frédéric Lefoll, Arnaud Molini et Mathieu Pont, ont signé un beau succès dans le cadre d’un championnat organisé sous l’égide de l’Association française de jeu au flag. Une sortie victorieuse qui a permis à Bruno Carbonnel de décrocher la palme du fair-play, et à l’ensemble du groupe de faire honneur à son nouveau partenaire, le Bar des Amis à Toulouse. Sur sa lancée, la « Flamme du Kercorb » se déplacera à Castelnaudary le 14 janvier prochain, animée plus que jamais en ce début d’année, des meilleures intentions.            

  • Villefort était sur la route du Père Noël

    père noël villefort

    Si Villefort sait recevoir, elle sait aussi faire preuve d'imagination. A l'image de cette belle haie d'honneur formée par de petits bonhommes de neige, en l'honneur d'un Père Noël qu'ils auront certainement vu passer, par une froide nuit de décembre 2016. C'était l'année dernière, déjà, mais il ne fait aucun doute que la magie de Noël reviendra, au pied du Casteillas.   

    père noël villefort