Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

badaluc - Page 2

  • Carnaval : Une carte postale de Badaluc est arrivée

    carnaval chalabre 2016,badalucL'événement souffrira des absences de Mestre Refresco Barral et Mestre Doulentizo, rattrapés par la retraite.

    Le guichet du cours Sully, qui était il y a peu, le siège des postes, télégraphes et téléphones (PTT), vient de recevoir avec un retard qui sidère, une carte postale signée de la main de sa sérénissime excellence Badaluc. Au dos de laquelle elle exprime ses chaleureuses félicitations à l’égard des membres de la nouvelle association « Carnaval de Chalabre », missionnés pour dérouler le tapis rouge au 48e descendant d’une fabuleuse lignée.

    carnaval chalabre 2016,badaluc

    C’est en effet à l’occasion d’une assemblée constitutive tenue à califourchon entre 2015 et 2016, qu’un bureau a été élu, ainsi composé : président Romain Sicre, adjoint Pierre Rossi, trésorier Jean-Paul Subreville, adjoint Hugo Mellado, secrétaire Clément Pradel, adjoint Loik Rosich, section construction Jérémy Roncalli et Jean-Claude Bazzo, section peinture Thierry Roncalli, section musique et musiciens Gérard Boulbès et Francis Amouroux.

    Le protocole étant quasiment bouclé, il est permis d’annoncer que l’événement aura lieu le samedi 16 et le dimanche 17 avril prochains. Dans leurs tenues de gala, les dignes descendants de feu l’harmonie-fanfare de l’Avenir du Kercorb, assureront alors l’accueil de Badaluc le XLVIIIe, un invité libéré de toute rancune, et coulant pour l’heure des jours heureux du côté de Copatataouba.

    carnaval chalabre 2016,badaluc

  • Carnaval : Le chef d’orchestre est tombé dans la fosse

    badaluc,opvcMusique en tête, le prince de l’éphémère caracole vers son destin.

    Tout allait pour le mieux en ce samedi dédié à Saint-Parfait, à l’heure où la ville pavoisée de mille oriflammes, réservait un accueil impérial à sa Majesté Badaluc. C’est que le 47e héritier d’une ardente dynastie, avait revêtu l’insigne costume des musiciens de l’OPVC.

    badaluc,opvc

    Moins connues peut-être que les musiciens de Brême, les pointures de la fanfare du Kercorb surgissaient enfin en pleine lumière, grâce à l’apparition subite, en la grotte de Saint-Martin, d’un élégant tromboniste. Une fois sautée l’embouchure du Blau, l’accord allait être parfait, entre le fascinant virtuose et un pays chalabrais, jusqu’alors rongé par la mélancolie.

    badaluc,opvc

    Artisan de ce regain de fraîcheur, le noyau de passionnés qui s’affairait depuis plusieurs jours en coulisses, savait déjà que la fête allait être belle. Et elle le fut, d’autant que les promesses d’un avenir radieux fusaient de toutes parts : réouverture d’une école de musique, classement des solistes de l’OPVC dans la catégorie des espèces protégées, ... Galvanisés par ces perspectives, masques et « carabènes » allaient enflammer la nuit, emmenés par les cuivres, les percussions, et le renfort des éléments de la banda des « Entre-nous ».

    badaluc,opvc

    Mais au lendemain d’une soirée magique, et juste après que les barriques aient été soigneusement rincées, Badaluc XLVII tombait le masque, et son trombone. A la stupéfaction de tous, et dans un grand fracas de clés de sol et de fa dièses, car tout cela n’était, bien sûr, que du vent. La belle jeunesse d’un tribunal novice mais au final intraitable, allait amener le sinistre imposteur à implorer un piston, que les hommes en robe ne sauraient accorder. Transféré de force en place Charles Amouroux, Badaluc le 47e dégringolait d’un piédestal en flammes, et rejoignait ses ancêtres, « con bravura, ma non troppo ».

    badaluc,opvc

    Avec le mot de la fin pour le jeune collectif « Badaluc », qui aura maîtrisé le tempo et préservé la tradition. Félicitations !

    Les albums-photos Réception Badaluc 2015, Fécos 2015, Jugement Badaluc 2015, ont été mis en ligne.

    Lien permanent Catégories : Animations
  • Carnaval : Badaluc XLVII bénéficiera de la protection de Saint-Martin

    carnaval chalabre 2015,badalucMusiciens et masques ont rendez-vous sur les cours.

    Est-il bien utile de rappeler que sa majesté Carnaval élira domicile en Kercorb à compter du samedi 18 avril ? L’événement sera célébré par les sujets de la capitale du Kercorb, invités à pavoiser afin que cette visite qui suscite une multitude d’espoirs, soit une réussite complète. Deux jours de liesse suffiront à peine pour honorer l’illustre invité, illustration de la théorie de l’auto combustion.

     Samedi 18 avril à 17 h 30 précises et sous la halle, les autorités militaires et ecclésiastiques multiplieront les amabilités à l’attention du prince de l’éphémère. Au discours de bienvenue succédera vers 21 h, le traditionnel tour de « fécos » sur les cours de la ville, suivi d’une sauterie au théâtre. Les festivités se poursuivront dimanche 19 avril à 15 h 30, avec un nouveau rendez-vous sous la halle. La musique assurera les accords à l’attention des amateurs de thé dansant, avant le jugement du monarque, suivi s’il y a lieu, d’une crémation en place Charles Amouroux. Le verre de l’amitié permettra de clôturer une fin de semaine qui s’annonce faste.

  • Généalogie et galerie de portraits

    A l’approche des festivités de Carnaval, un petit retour en arrière est aujourd’hui proposé, afin de remettre en lumière les derniers descendants d’une lignée de princes, aussi mythiques qu’éphémères. L’occasion de rappeler que les festivités 2015 commenceront samedi 18 avril, avec la réception de sa Majesté Badaluc le 47e sous la halle aux blés (17 h 30).   

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2010

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2011

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2012

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2013

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2014

    carnaval chalabre 2015,badaluc

    Badaluc 2015 ?

  • Carnaval : Sa Majesté Badaluc XLVII franchira l’Hers pour la Saint-Parfait

    Carnaval 2015 Préparation.jpgRomain et ses complices ont investi une métairie, théâtre jadis de grandes manœuvres.

    Il se murmure sous le manteau, que Saint-Martin et sa ferme hébergent une singulière équipe aux intentions ambiguës. Couverture parfaite pour qui nourrit de suspectes intentions, la métairie bâtie sous la colline de Roquefère et en bordure d’un passage à niveau désaffecté, est désormais le centre de toutes les suppositions, lesquelles vont bon train.

    Et celle qui pour l’heure tient la corde, concerne une visite en Kercorb, imminente, de sa Sérénissime Altesse Badaluc le 47e, successeur d’une flamboyante dynastie. Un feuillet tombé de la poche du « mécano » au saut du passage à niveau,  fait état d’un programme festif en bonne et due forme.

    badaluc,opvc,entre-nous

    Lequel précise que le samedi 18 avril à 17 h 30 précises et sous la halle aux blés, les édiles locaux entourés des autorités militaires et ecclésiastiques multiplieront les amabilités à l’attention du prince de l’éphémère. Guidé à travers les rues pavoisées, par les cuivres rutilants de l’O.P.V.C et des « Entre-nous », Badaluc signera une arrivée triomphale dans le vieux bourg. Au discours de bienvenue succédera vers 21 h, le traditionnel tour de « fécos » sur les cours de la ville, suivi d’une sauterie au théâtre. Les festivités se poursuivront dimanche 19 avril à 15 h 30, avec un nouveau rendez-vous sous la halle. La musique assurera les accords à l’attention des amateurs de thé dansant, avant le jugement du monarque, suivi s’il y a lieu, d’une crémation en place Charles Amouroux. Que « Badaluc XLVII » subisse ou non les foudres du tribunal, l’équipe de carnaval proposera à l’assistance et à son cortège de masques, de conclure autour du verre de l’amitié.  

    badaluc,opvc,entre-nous

    André Babou, Robert Roncalli, René Berland, ... un tribunal d'exception.

  • C'était hier : Carnaval : Un jumelage inattendu

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 27 mars de l’an 1995. Sa Majesté Badaluc avait alors revêtu, toutes et tous s’en souviennent, les habits d’un redoutable mafioso. A ce propos, quel sera son attifement en cette année 2015 ? Car il se murmure fortement, que le prestigieux descendant d’une tout aussi prestigieuse dynastie, aurait réservé en Kercorb, pour la nuit du 18 au 19 avril prochain.

    badaluc,chalabre,carnaval« Souriez jeune homme, Badaluc est de retour ! » (Photo archives, 16 avril 1994).

    Prévue pour le premier jour d’avril prochain et destinée à développer des liens solides entre les deux cités, une très officielle cérémonie se déroulera à partir de 17 h 30 sur un des illustres cours chalabrois. Il s’agira de jumeler la belle capitale du Kercorb avec une riante bourgade de l’ouest sicilien, dont le nom reste inconnu.

    Blottie à un jet de confetti du pic Saint-Barthélémy, Chalabre la montagnarde accueillera un représentant du voisinage de Reggio de Calabre, autour du fameux bassin qui donne son cachet au cours Henri d’Aguesseau. Un plan d’eau qui pour la circonstance, remplacera avantageusement l’immensité de notre chère mer Méditerranée.

    Chalabroises, Chalabrois, votre présence le 1er avril se révèle indispensable, afin de parrainer un projet annonciateur de liesse et de réjouissances. Il est d’ores et déjà recommandé de prendre note du protocole réglé par nos illustres édiles : Samedi 1er avril, 17 h 30, réception de sa majesté Badaluc XXVIIe du nom. Avec la participation des enfants des écoles de la chorale Eissalabra, de l’OPVC et de ses amis. A 21 h 30, tour de fécos, à 24 h, sauterie au théâtre municipal. Dimanche 2 avril, 11 h, sondage des nappes phréatiques avec la participation de sourciers assermentés. A 16 h 30, tour de fécos, 19 h jugement de sa majesté Badaluc le XXVIIe.

    Les photos ci-dessous illustrent la réception de Badaluc sous la halle, et la sortie des masques en soirée (Photo archives, 1er avril 1995).

    badaluc,chalabre,carnaval

    badaluc,chalabre,carnaval

  • Carnaval : Sa Majesté Badaluc XLVII franchira-t-elle la Porte d’Aval ?

    badaluc,carnaval chalabreHonorée en 2014, sa Majesté Carnaval avait pourtant promis de revenir.

    Alors que le Kercorb s’apprête à boucler un nouveau mois de février en toute quiétude, les rumeurs faisant état de l’arrivée de sa Sérénissime Altesse Badaluc le 47e du nom ne sont rien moins que nulles. Ce silence retentissant, qui suscite fatalement maintes interrogations, inquiète les phénomènes de la croche et du contre ut, les premiers d’habitude, à être mis dans la confidence. 

    badaluc,carnaval chalabrePhoto archives, l'OPVC dans les années 1975.

    Quant aux autorités civiles, militaires et ecclésiastiques, retranchées derrière le secret de leurs dossiers, et bien que sollicitées quasi quotidiennement, elles peinent à cacher une vérité susceptible de mettre le feu aux poudres. Si d’aventure, le successeur d’une flamboyante et omnipotente dynastie n’honorait pas de sa présence les cours chalabrois en 2015, quid de l’avenir de la bouillante capitale du Kercorb ? Habituée à mettre les petits plats dans les grands une fois l’an, la patrie de Charles Amouroux pourrait être privée d’un week-end de liesse, et qui plus est, des brillantes plaidoiries de « Mestre Tustomargue ». Une première en près d’un demi-siècle tout de même.  

    badaluc,carnaval chalabrePhoto archives, 9 avril 2005.

    Toute information permettant de lever les interrogations qui hantent les nuits chalabroises, seront monnayées sans retenue, afin que les rues pavoisées du vieux bourg puissent à nouveau concentrer une multitude de masques.