Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclo-vtt club du chalabrais - Page 2

  • Les cyclos du Kercorb remettent les compteurs à zéro

    cyclo-vtt club du chalabraisAvec l'année nouvelle, le club fêtera 35 années d'existence (Photo archives, 1979. Ravitaillement aux abords des ruines de Fontrouge, non loin de la tour de guet. De gauche à droite : Manou Saurel, Roger Caux, Marc Crombé, Joseph Pianetti, Momon Arnou, Francis Roméro, Henri Cazas, Kiki Huillet, Christian Franot, Louis Gimenez, François Lopez, Henri Rouby, Daniel Lopez, Jean-Claude Baby, Hervé Franot, Jean-Yves Avargues).

    Les retrouvailles annuelles du Cyclo-Vtt-club-du-Chalabrais se tenaient dernièrement en mairie, où le président Jean Quério a accueilli une assemblée restée fidèle à la petite reine. Après les mots de bienvenue, Christian Courdil prenait le relais pour mettre l'accent sur la diminution constante des troupes. Avec seulement dix licences enregistrées, cinq de moins qu'en 2012, le club parvient tout de même à exister, grâce à la fidélité de sociétaires et sympathisants, ponctuels lors des grands rendez-vous. Ajouté à cela les changements intervenus dans la réglementation concernant le régime des assurances, et le souhait de ne plus établir de licences individuelles était émis par le bureau sortant. D'un commun accord, les CCC décidaient de cesser leur affiliation à la FAOL, et de remplacer la licence par une carte de membre.

    cyclo-vtt club du chalabraisComme à leur habitude, les membres du club auront participé à nombre de cyclosportives régionales, telles que l'Ariégeoise, la Castraise et la Granite-Mont-Lozère. Sur un autre rythme, les déplacements touristico-sportifs ont conduit les CCC dans le Vercors et la Drôme en août, avant une conclusion au coeur des Corbières, agrémentée d'un point de chute hospitalier à Cascastel.

    Dans le cadre de sa contribution au programme " VTT Aude en Pyrénées", le club a réalisé un parcours assurant la liaison entre les circuits du Kercorb et ceux du secteur Razès-Malepère. Ces itinéraires font l'objet d'un entretien conduit tout au long de l'année, et principalement au mois de mars, dès la fermeture de la chasse.

    cyclo-vtt club du chalabraisMonique Rault trésorière du club détaillait ensuite un rapport financier largement positif, en parfaite adéquation avec le projet de renouvellement des tenues arborées par les CCC. Un léger changement devrait intervenir au niveau des couleurs, sans que les symboles locaux et régionaux ne soient affectés. En conclusion, si l'activité cycliste au sein du club tend à s'individualiser, en raison de l'écart grandissant entre les générations, les sorties collectives remportent toujours le même succès. Sorties qui en 2014, devraient ramener les CCC dans les Alpes italiennes, avec peut-être une visite sur le Mont-Ventoux au printemps. Le bureau sortant reconduit pour un nouveau mandat, sera emmené par le président Jean Quério, secrétaire Christian Courdil, trésorière Monique Rault.

  • Les cyclotouristes ont fait étape à Cascastel-des-Corbières

    cyclo-vtt club du chalabrais,cascastel-des-corbières,domaine grand-guilhemLe peloton groupé, au pied du col de la Serre.

    Les compagnons cyclotouristes du président Jean Quério mettait tout dernièrement un terme à la saison 2013, sur un itinéraire faisant la part belle aux routes des Corbières maritimes. Peloton et intendance munis d'un double bulletin de sortie soigneusement détaillé, ont basculé au sommet du col des Tougnets, pour ensuite filer, qui vers Mouthoumet, qui vers Vignevieille, par les cols du Paradis ou de Lafage. L'essentiel étant de réussir un assemblage parfait dans le berceau du cru Fitou, et plus précisément à Cascastel-des-Corbières. Un peu moins d'une centaine de kilomètres plus tard, une armada de cycles frappés d'un célèbre trèfle italien, faisait l'impasse sur le col de la Serre, préférant suspendre l'effort au pied du Domaine Grand-Guilhem.

    Après un rapide coup de périscope depuis le belvédère surplombant Cascastel, les sportifs prenaient leurs quartiers pour la nuit, avant une séance dégustation, dispensée par Gilles et Sévérine, maîtres des lieux. La nuit en gîte au coeur des vieilles pierres de « L’Estiù » et de « La maison des vendangeurs », précédera un petit-déjeuner aussi tonique que délectable.

    Les bidons seront remplis à la fontaine fraîche du Pla del Castel, avant une remise en selle et un retour à la carte, via Tuchan, Cucugnan, Cubières-sur-Cinoble ou Maury, St Paul-de-Fenouillet et Gorges de Galamus. Après la jonction au sommet du col du Linas, les CCC tourneront le dos au Pech de Bugarach, pour fondre une dernière fois sur le Kercorb, point final d'une nouvelle saison.

    Les membres et sympathisants du Club cyclo Vtt du Chalabrais sont informés que l'assemblée générale aura lieu le samedi 7 décembre à 18 h, à la mairie, salle du premier étage. A l'ordre du jour, bilan moral et financier, entretien circuits VTT, non reconduction des licences Faol, suggestions pour 2014.

  • Le Vercors avant les Corbières pour les cyclos

    Cyclos Vercors Journal.jpgLes disciples de la petite reine ont fait le plein d'oxygène.

    La feuille de route avait été minutieusement établie dans le chalet de Lacoume, il ne restait plus qu'à enfourcher les vélos et prendre la direction du Massif du Vercors. C'est ainsi qu'un peloton emmené par le président Jean Quério, partait tout dernièrement à l'assaut de pentes non encore escaladées, autour du bourg de Villard-de-Lans. A pied d'oeuvre au coeur du «Pays des Quatre Montagnes», le groupe chalabro-nîmois en quête permanente de dénivelés, aura très vite l'embarras du choix, les yeux levés en direction des massifs à la ronde, empreints du souvenir de Lionel Terray.

    Une demi-semaine durant, cyclistes et marcheurs trouveront leur bonheur en alternance, la grisante euphorie des sommets cédant invariablement le relais au volet gastronomique. Quelques plats de gratin de ravioles et pichets de bière brassée avec l'eau des torrents voisins plus tard, l'expédition mettra le cap vers le pays drômois.

    cyclo-vtt club du chalabraisLa montée du col du Rousset figurait sur le road-book.

    Sur une toile de fond tout aussi splendide, nos quinze cyclo-touristes vont poursuivre leur aventure, et multiplier au gré des envies, grimpettes et balades. Avec plusieurs temps forts, mais aussi avec quelques surprises, au hasard d'improbables rencontres. Comme ce gâteau quatre-quart, très riche, découvert vers le sommet du col de Romeyère et qui sauvera Yves Lauzet, échappé du peloton, d'un coup de fringale menaçant.

    cyclo-vtt club du chalabraisLe retour vers la vallée livrera lui aussi sa fraction d'imprévu, plus précisément à la hauteur du Canyon des Ecouges (photo ci-dessus), et son tunnel non éclairé. Dilemme de taille pour des vélos non munis de leurs lampes et catadioptres, qui franchiront toutefois l'obstacle, grâce aux optiques lumineuses d'une voiture de passage, conduite par le père de l'ancien et brillant champion cycliste Sébastien Joly, aujourd'hui directeur sportif du team Europcar.

    De retour en Kercorb, le président Quério et ses partenaires ont remisé bagages et souvenirs, pour préparer la prochaine et dernière sortie de la saison 2013. Laquelle aura pour cadre la région des Corbières, dans le plus pur respect de la tradition, et avec un point de chute au domaine du Grand Guilhem, à Cascastel-des-Corbières. 

  • C'était hier : Le Couserans sera toujours beau

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié le samedi 25 septembre 1993. Souvenirs d'il y a vingt ans, bien présents dans les mémoires. 

    Cyclos col de Port Sept. 1993.jpgDe gauche à droite. Debout : Robert Béret, César Martinez, Henri Cazas, Jean Quério, Robert Guilhemat, François Lopez, Eric Fayet, Aline Guilhemat, "Kiki" Huillet. Assis : Roger Théron, Guido Calvène, Hermine Cazas.  

    Dimanche soir au retour d'un long périple à travers la haute Ariège, huit cyclos randonneurs encadrés par une intendance au-dessus de tout reproche, avaient encore la tête pleine d'images ariégeoises. Samedi 8 h, le Club Cyclo du Chalabrais met le cap sur Tarascon, via La Charmille. Vicdessos n'est plus très loin, l'ombre du port de Lers tempère les ardeurs de chacun et les plaisanteries qui fusaient dans la plaine vont au fil des 13 km d'ascension, laisser la place au murmure des ruisseaux et cascades. 

    Tout cyclo averti est loin d'ignorer qu'il est indispensable de manger avant d'avoir faim, une recommandation qui va être suivie à la lettre sur les abords de l'étang de Lers. La remise en selle au pied du col d'Agnes est assez laborieuse, mais en accédant au sommet, les cyclos du président Roger Théron découvriront François Lopez, président d'honneur, sympathisant avec une belle laitière du cru, ignorant pour la circonstance la crainte qu'il nourrit à l'égard de ces sympathiques bovidés.

     

    cyclo-vtt club du chalabrais

    Aux gros nuages noirs pointant au sommet du pic des Trois Seigneurs, les cyclos ont préféré la douche chaude qui les attendait à Saint-Girons. La capitale du Couserans a ainsi vu fondre sur elle un peloton s'engouffrant par la vallée d'Ustou, pour rallier le " Parc de Paletès", ex auberge de jeunesse où le très bon accueil réservé les années précédentes sera tout aussi remarquable. La nuit sera sereine et réparatrice, excepté pour notre cher président, tenu en éveil par le passage répété et à basse altitude, d'une paire de bimoteurs mal réglés.

    Est-ce le faible dénivelé prévu pour la journée de dimanche qui aura incité "Kiki" à sauter un ravitaillement intermédiaire ? Le malheureux sera très vite victime d'un coup de fringale sur les premières pentes du col de Port. Un bidon savamment dosé décuplera les forces du boulanger du Kercorb, qui ralliera finalement la cité chalabroise par la vallé de l'Herm, juste dans les temps pour pétrir une nouvelle fournée.

    La randonnée du 12 octobre prochain viendra clôturer officiellement la saison 1993. Les Corbières seront au programme d'une sortie au cours de laquelle le soleil a rarement été absent lors des éditions précédentes.

    cyclo-vtt club du chalabrais

  • C'était hier : Fin de saison pour les cyclos

    L'article qui suit avait été publié le dimanche 21 septembre 2003, dans le journal l'Indépendant.

    cyclo-vtt club du chalabraisLes cyclos ne manquent jamais de braise (Photo archives, septembre 2003).

    La sortie familiale annuelle de septembre a vu les cyclos du Kercorb faire une entorse à la tradition, arrêté préfectoral oblige. La balade en forêt qui, de coutume, emmenait les cyclotouristes chalabrois vers les hauteurs de Picaussel, se poursuivait par une grillade sur l'aire de pique-nique des Ombres. Manque de précipitations et sècheresse aidant, l'interdiction bien compréhensible de faire du feu en forêt, a incité les CCC à changer de cap. Direction la plaine de l'Ariège et le Pays d'Olmes, berceau de l'ami Touste, lequel n'a pas manqué de s'arrêter afin de saluer son ami Léonce, fidèle sponsor du club.

    cyclo-vtt club du chalabraisAprès cette visite de courtoisie et un saut par Senesse-de-Sénabugue, Pradettes et Esclagne, le peloton a opéré la jonction familiale sur la Place Charles Amouroux. A pied d'oeuvre depuis le matin, Guido bientôt rejoint par Christian, libéré des impératifs inhérent à l'ouverture au lapin, ont fait ce qu'il faut de braise pour satisfaire un peloton aux dents aussi acérées que celles de leur pédalier. L'heure était venue de sacrifier au non moins traditionnel concours de pétanque, qui cette année encore a révélé de nouveaux talents.

    La saison touche à sa fin, et une dernière sortie est prévue les 11 et 12 octobre prochains. Les cyclos de madame la présidente se rendront en Couserans pour une balade au coeur des cols du pays de Saint-Girons. L'hébergement se fera à Seix, où les CCC bénéficieront de l'hospitalité ariégeoise.

  • C'était hier : Les cyclos soignent leur image à Rennes-les-Bains

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l'édition de l'Indépendant du vendredi 16 juillet 1993.

    Cyclos Rennes 1993.JPGLe Cyclo-Club du Chalabrais est une institution dont les racines sont solidement implantées dans le bon terreau du Kercorb. Une évidence pour qui connaît Roger Théron, libéré de ses obligations maraîchères et actuel président du club, après avoir repris le flambeau des mains de François Lopez, fondateur de l' association et président d'honneur. Régulièrement représenté lors des randonnées cyclotouristes, voire cyclosportives du département et de ses environs, le C.C.C connaît toutefois une crise de croissance dans la mesure où il n'a encore jamais organisé de randonnée ouverte aux clubs voisins, ce qui lui permettrait en quelque sorte de couper son cordon ombilical et d'affirmer sa véritable identité.

    Le déclic est peut-être sur le point de se produire après la rencontre qui a eu récemment pour cadre le foyer de Rennes-les-Bains où Jacques Hortala et son conseil municipal accueillaient les mebres du C.C.C et leurs nouveaux partenaires, T2L Chimie, le groupe EDF-GDF, Impression du Sud, Soprev et Sade. Ordre du jour, la remise officielle d'une tenue complète et éprouvée par tous les temps, que les cyclos du Chalabrais vont se faire un devoir et un plaisir de porter sur tous les circuits à venir.

    "La forme à Rennes-les-Bains", voilà la formule qui figure désormais en bonne place sur les maillots, reprise pour un modeste clin d'oeil à l'adresse des habitants de Rennes-les-Bains à qui les cyclos du Kercorb ont souhaité apporter leur modeste soutien.

  • C’était hier : Le Couserans au menu des Cyclos du président François Lopez

    Demain samedi 24 novembre, se tiendra l’assemblée générale du Club Cyclo Vtt du Chalabrais, convoquée par son président Jean Quério. L’heure du bilan 2012 a donc sonné, tout comme elle sonnait voilà juste trente ans, lorsque le regretté président François Lopez, fondateur du club et inoubliable interprète de la « Bonne du curé », rassemblait ses ouailles là-bas du côté des Cèdres.  

    C’était en 1982, et quelques jours auparavant (11 et 12 septembre), le peloton aux couleurs du Kercorb était parti sur les routes de l’Ariège, destination l’auberge de jeunesse de Palétès à Saint-Girons, avec pause gastronomique à l’auberge voisine « Le Grillon ». Bien évidemment, le choix des cols ariégeois au menu de la sortie ayant été minutieusement établi, le Port de Lers n’avait pas été oublié.

    cyclo-vtt club du chalabraisLe peloton au sommet du Port de Lers, 1517 mètres (Photos Archives Septembre 1982).

    Accroupi : Robert Guilhemat. Debout 1er rang : Raymond Bousquié, Hervé Franot, Roger Caux, Robert Gleizes, César Martinez, François Lopez, Henri Cazas, Didier Oble, Christian Huillet, dit « Kiki ». Sur le monticule : Christian Moralès, Robert Duchan, Paul Lafarge (cousin de Robert Duchan), Yvan Cazas, Henri Lopez.

    L’article qui suit avait été rédigé par le président François Lopez, et avait paru dans les colonnes de l’Indépendant, un jour d’automne 1982.

    S’il fut une belle journée, c’est bien celle vécue ce dernier week-end. Notre club effectuait sa traditionnelle sortie annuelle baptisée « Le deux jours » : Itinéraire St Girons aller et retour, via Lavelanet, Tarascon et Vicdessos, avec ascension du Port de Lers, une conquête redoutable.

    cyclo-vtt club du chalabraisA l'approche de Vicdessos, le peloton temporise, avant d'attaquer le Port de Lers. A l'avant, Henri Cazas a des fourmis dans les jambes, suivi de près par Paul Lafarge. Sifflet au cou, le président est prêt à proscrire toute échappée.

    Le soleil prodigue de ses rayons tape fort, et les cyclos s’échelonnent bientôt le long de la route, escaladant le col à leur rythme personnel. Le président, un instant lâché, refera courageusement le retard pour réaliser la jonction avant la halte repas. « Kiki » Huillet, le soigneur du quinze local, mettra à profit son expérience du massage pour soulager les muscles endoloris, et en l’absence de son éponge magique, distribuera généreusement des « pastilles miraculeuses » aux concurrents en plein effort. Après le col d’Agnes et la vertigineuse descente vers Aulus-les-Bains, la collation réparatrice permettra à tout un chacun de « recharger les accus » dans une ambiance de bonne humeur et de camaraderie. Qu’il nous soit permis de remercier un habitant du village qui prêta fort aimablement une chaise à Roger Caux, le dévoué trésorier du club, lequel fut ainsi confortablement assis pour participer pleinement aux agapes. 

    Puis ce fut la découverte d’un petit village montagnard dans lequel notre ami « Kiki » fit la découverte d’une boulangerie archaïque, où la pâte était encore pétrie à la main et cuite au fagot de sarments. Notre équipe n’oubliera pas de sitôt le chaleureux accueil de l’auberge de jeunesse, et le restaurant «  Le Grillon », qui ne soulagea pas trop la bourse malgré un super menu (photo ci-dessous). Les hôtesses accompagnatrices ont aussi largement contribué à l’entière réussite de cette animation sportive.

    cyclo-vtt club du chalabrais

    Le retour sur Castelnau-Durban par des routes sinueuses et semées d’embûches  emmènera le groupe jusqu’au col des Marrous, où une pause-repas sera décrétée. Direction ensuite la vallée de l’Herm avant l’entrée en Pays d’Olmes, où l’on sentait, déjà, le climat de notre Kercorb (avec un K et un C, n’est-ce-pas Gégé ?). Arrivés à Sainte-Colombe, quelle mouche piquera notre sympathique Mariano, puissant comme un taureau, écrasant ses pédales, et qui faussera compagnie au peloton, voulant certainement rallier Chalabre seul en tête ? Il n’arrivera pas au terme de cette échappée, car rejoint par ses compagnons sur la ligne droite fatidique de La Bâtisse. 120 km à l’aller, 140 km au retour, des mollets à la hauteur, aucun des participants n’a craqué, et la fatigue passée, il reste un souvenir d’images et de sites inoubliables.        

    cyclo-vtt club du chalabraisLes CCC à leur arrivée au siège café de la Paix.

    Accroupis : Aline Guilhemat, Christian Moralès, Raymond Bousquié, Robert Guilhemat. Debout 1er rang : Robert Gleizes, Hervé Franot, Henri Cazas, Eliette Bousquié, François Lopez, César Martinez, Henri Lopez, Christian Huillet, dit « Kiki ». 2e rang : Yvan Cazas, Didier Oble, Robert Duchan, Paul Lafarge, Daniel et Viviane Lopez, Roger Caux. 

    ndlr : La roue voilée visible au tout premier plan, témoigne du style particulier avec lequel certains membres du club avaient cette année-là, négocié la traversée de l'un des tunnels routiers creusés du côté de Lacourt, proche banlieue de Saint-Girons.