Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclo-vtt-club du chalabrais - Page 5

  • C’était hier : Ils ont bouclé leur saison

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 20 octobre 1995.

    Les membres du Cyclo-Club du Chalabrais participaient dimanche 15 octobre dernier à l’ultime sortie prévue au calendrier, empruntant à cette occasion les routes sinueuses et escarpées du pays de Fenouillèdes. Un final marqué par les sautes d’humeur d’une météo particulièrement changeante. Les CCC étant constamment obligés de solliciter Guido et François, responsables de l’intendance et des valises.

    Nos cyclos aguerris sont entrés sans broncher dans la valse  des k-ways et des casquettes depuis le départ du siège cours Colbert, où le café chaud de l’ami José avait eu le mérite de ragaillardir un peloton déjà transi, jusqu’au sommet du col du Linas où les premiers rayons d’un soleil catalan vont faire des miracles. La longue descente sur Cubières va permettre à Denis de se réconcilier avec son vélo, et l’entrée dans les Gorges de Galamus étrangement oubliées par la tramontane, va se faire en roue libre, jusqu’à l’ermitage de Saint-Antoine.

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    A St Paul-de-Fenouillet, le peloton craque tout naturellement pour les croquants, avant de passer à table sur les hauteurs de St Martin-de-Fenouillèdes, à l’abri d’une cabane en pierre en bordure de vigne (photo ci-dessus, archives octobre 1995). Les cyclos du président Jean Quério vont laisser souffler le vent, pour fondre ensuite sur les gorges de St-Jaume, Notre-Dame de Laval, Caudiès et le superbe col de St-Louis. Certains qui avaient repris deux fois de la tarte, ont très vite l’impression que la route est taillée à flanc de paroi, tant le dénivelé fait mal. Arrivés au sommet, c’est la douche froide et les CCC se voient contraints de rallier la Cité des Trois Quilles sous une pluie battante pour aborder les interminables lacets du Portel, dernière difficulté de la journée. Un peu de vent, un peu de soleil, un peu de pluie, au bout du compte les cyclos tirent un trait sur la saison 1995, le prochain rendez-vous est fixé à la mi-novembre, pour le bilan et l’assemblée générale annuelle. 

  • C'était hier : Les cyclos du Kercorb vont rallier Hendaye à Collioure

    L’article mis en ligne avait été publié dans les colonnes de l’Indépendant, édition du lundi 15 août 2005.

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes Pyrénées d’ouest en est, au programme des Cyclos du Kercorb. De gauche à droite, Jean Quério, Monique Rault, Yves Berenguer, César Martinez, Francis Amouroux, Christian Courdil, Patrick Rault, Robert Beret  (photo archives, Mai 2005).

    C’est un projet que les cyclos du président Jean Quério avaient dans leurs cartons depuis très longtemps, la saison 2005 va enfin permettre au peloton du Kercorb, de rallier l’Atlantique à la Méditerranée, via les cols des Pyrénées. De Hendaye à Collioure et sur un itinéraire tracé au cœur de la chaîne pyrénéenne, les mordus de la petite reine ne vont plus quitter leur vélo. Au programme, des cols à volonté, vingt-six, pour un total de 760 km et 15.820 mètres de dénivelé (photos ci-dessous, archives juin 2014).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Une semaine complète qui commencera ce lundi 15 août au départ de la côte basque, destination Larrau, par les cols de St Ignace, Pinodiéta, Burdincurutcheta et Bagargui (118 km). Mardi, cap sur Argelès-Gazost via les cols de Marie-Blanque, Aubisque et Soulor (125 km). Ils rallieront mercredi Bagnères-de-Luchon, par les cols du Tourmalet, Aspin et Peyresourde (112 km).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais 

    L’arrivée en Ariège se fera jeudi par les cols du Portillon, Mente, Portet-d’Aspet, et col de la Core (110 km). Vendredi les cyclos aborderont le col d’Agnes, le Port de Lers, les cols de Marmare et de Chioula (115 km). Samedi, arrivée en pays catalan, à Valmanya, par le port de Pailhères, le col du Garabel et le col de Jau (105 km). Le final vers Collioure se fera par les cols de Palomère, Xatard, Fourtoux et Llauro (73 km).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Un superbe programme attend les cyclistes touristes chalabrois, qui ont prévu un week-end de récupération le dimanche 4 septembre, à l’ombre des sapins de Picaussel. Pour l’heure, il faut souhaiter bonne route au peloton bleu et blanc, rendez-vous le dimanche 21 août au siège café de la Paix pour un compte-rendu détaillé d’une grisante semaine sur les sommets.

  • Carte postale du Morbihan

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

    C'est un clin d'oeil que nous envoient les sociétaires du Cyclo Club du Chalabrais, actuellement en villégiature pour une bonne semaine dans le pays morbihanais. Il aura suffi que chacun prenne ses quartiers dans la Roseraie de Talnay, pour que l'envie de rechausser ne prenne le dessus.

    Et en ce dimanche 9 août, la balade du jour aura d'abord emmené treize unités sur les chemins de halage du Blavet. Une allure raisonnable et néanmoins surprenante permettra à un peloton compact d'enchaîner bosses sur bosses, sur des routes sinueuses et animées par nombre de cyclistes locaux, rompus à l'effort sur ce genre de profils estampillés « montagnes russes ».

    Lancés à leur tour sur les toboggans bretons, les « cyclo-sudistes » ne tarderont pas à retrouver l'envie de faire le métier, mettant ainsi à mal les éléments qui avaient opté pour une course stratégique, depuis l'arrière. Néanmoins, Saint-Barthélémy, Locmaria, Melrand, Persquen, Lignol, seront traversées sans encombre, moyennant quelques belles parties de manivelles. Avec une pause au pied de la superbe église paroissiale de Kernascléden.

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

    Un coup de théâtre interviendra lorsque le pneu du grand Jeff, à l'origine de toutes les attaques (pernicieuses) perpétrées depuis le matin, laissera apparaître une vilaine hernie, le peloton est à Inguiniel. Un bref instant de flottement plus tard, et après avoir ajouté quelques unités à son compte-tours (80), chacun ralliait Baud et la Roseraie. Où un charmant comité d'accueil n'était pas peu fier d'annoncer au peloton, l'acquisition d'une cafetière multi performances.

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

     

  • C’était hier : Les cyclos en visite

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié le lundi 5 juin 1995, dans le journal l’Indépendant.

    cyclo-vtt-club du chalabraisJosé Sanchez (à droite), remet au président Jean Quério, le poster des CCC (photo archives, Juin 1995).

    Mardi 14 septembre 1993 vers 21 h, le café de la Paix est la proie des flammes. Au nombre déjà important des dégâts constatés par José Sanchez maître des lieux, vient s’ajouter la perte des divers trophées glanés au hasard des sorties du Cyclo-Club Chalabrois. Cette perte n’étant bien évidemment que sentimentale, et en aucun cas comparable avec tout ce que l’ami José venait de perdre en quelques minutes (photos ci-dessous, Septembre 1993).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Tout est rentré dans l’ordre depuis, et samedi, l’équipe des accros de la petite reine était réunie au siège pour la remise d’un superbe cadre offert par José Sanchez, désireux de participer à la reconstitution de la vitrine des CCC du président Jean Quério. Ces derniers ont apprécié le geste à sa juste valeur et ont levé le verre de l’amitié, fermement résolus à repartir à la « conquête » de nouveaux trophées.

    Auparavant, Roger Théron, président sortant, recevait une magnifique gravure en bronze, témoignage de reconnaissance pour le travail accompli au cours de cinq « mandats » sans faille, avec l’aide inconditionnelle de Lucette, cela va sans dire.

    Après avoir participé à la randonnée des Ducs de Joyeuse, organisée par les Cyclos Couizanais du président Yvan Serret, les Chalabrois participeront en ce week-end de Pentecôte, au Tour de l’Aude organisé par les Cyclos d’Alzonne et la FAOL, ainsi qu’à la randonnée « Carcassonne-Pyrénées 2000 », qui les conduira sur les pentes de Font-Romeu et retour vers la préfecture audoise après un périple de 350 kms.   

  • Le tour du canton à vélo pour la « Classe 1948 »

    Classe 1948 15 mai 2015.jpg

    Les vétérans et Roger, leur coach, n’ont rien cédé face aux éléments (Photo Olivier Carbonneau).

    A l’affût de la moindre innovation technique distillée par l’univers du deux-roues, le cyclo chalabrois, toujours prêt à évoluer, n’en est pas moins conservateur. Il se reconnaît entre mille, par le biais d’une tradition solidement chevillée au pédalier. Comme chaque année pour les fêtes de l’Ascension, les cyclistes du président Jean Quério ont donc bouclé un nouveau tour du canton. Cette fois pourtant, tandis que la jeune garde se trouvait du côté du Mont-Ventoux, il revenait aux vétérans du club de satisfaire à la coutume initiée en 1982 par le regretté président François Lopez.

    Empruntant la vallée du Puy Vert pour atteindre le col des Tougnets, le quintet parviendra à hauteur du château de la Dame blanche, avant d’entamer l’ascension du col de Babourade. Le tout agrémenté d’une pluie froide associée à un vent violent soufflant en rafales. Livrés à eux-mêmes, les vieux de la vieille s’autoriseront une incursion dans la voisine Ariège, via une descente chaloupée vers Bélesta, avec un Pog de Montségur embrumé en ligne de mire. Le retour par la vallée de l’Hers, en compagnie d’un fort vent de Cers soufflant par l’arrière cette fois, ne sera qu’une formalité pour Christian, Marc, Michel et Jean-Pierre. Dans le souvenir de l'édition  « Levallois-Honfleur 2013 », et au terme d’une soixantaine de kilomètres, agrémentés d’échappées invariablement maîtrisées, les mordus de la « Classe 1948 » auront démontré qu’ils possèdent encore un tempérament bien trempé, et le jarret nerveux.

  • C’était hier : Planning bouclé pour les Cyclos du Chalabrais

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans le journal l’Indépendant, édition du jeudi 9 mars 1995. L’occasion de souhaiter une excellente saison 2015 au peloton du président Jean Quério, de retour sur les routes, à la faveur d’un appréciable redoux.

    CCC Planning Mars 1995.jpgLes cyclos ont mis les bouchées doubles, pour conjurer le froid. De gauche à droite : Eric Fayet, César Martinez, Robert et Aline Guilhemat, Visita Lorca, Robert Duchan, Jean Navarro, Jean Quério (Photo archives, mars 1995).

    Lourds nuages gris et bise glaciale oblige, les cyclos du président Jean Quério ont suspendu leurs séances d’entraînement et choisi de se mettre à l’abri. Dans le même temps, ils ont ébauché le programme d’une saison qui devrait officiellement démarrer dans les tout prochains jours. L’ensemble des membres devrait bientôt recevoir une feuille de route détaillée, et le staff du CCC compte sur une participation sans faille de la part de ses sociétaires, friands de dénivelés.

  • Les premiers jours de 1995 dans le rétro

    Simone Tournois.jpg

    Vendredi 27 janvier, le café de la Liberté n’ouvre pas ses portes. Les Chalabrois apprennent au petit matin, le décès de Simone Tournois, survenu à l’âge de 77 ans. Une longue page de la vie chalabroise se tourne, six décennies de joies et de peines partagées avec une clientèle d’amis, fidèles ou de passage. Au nombre desquels plusieurs générations d’adolescents, dont la jeunesse insouciante, aura été imprégnée de ces soirées, turbulentes parfois, mais toujours marquées par la complicité bienveillante de François et Simone. 

    AG APP Quercorb Février 1995.JPGLes pêcheurs et Jacques Laffont leur président, se retrouvent à Ste Colombe-sur-l’Hers, pour l’assemblée générale de l’AAPP du Quercorb. Le bilan financier donné par Roland Fourcassa laisse apparaître un solde créditeur positif. Les cartes de pêche sont en vente chez MM. Morat et Bourquin.        

    AG Cyclos 1995 blog.JPGLes cyclos du Chalabrais réunis aux Cèdres pour établir le bilan de la saison 1994, acceptent le départ du président Roger Théron, qui passe la main à Jean Quério, au terme de cinq années à la tête du club.   

    CC and Co.jpgDurant tout le mois de février, un questionnaire sur les services dans le Chalabrais circule dans l’ensemble des foyers du canton. Proposé par la commission cadre de vie et services du district, en collaboration avec le cabinet « CC and Co », celui-ci a pour objet de faire le point sur les services existants ainsi que sur les pratiques et les besoins de la population dans ce domaine.  

    A la faveur d’une météo très clémente, 87 collégiens enflamment les cours. A l’occasion du cross du collège Antoine-Pons, 4e du nom, les cours Sully et d’Aguesseau donnent lieu à de belles batailles, souvent réglées au sprint à l’arrivée sous la halle.

    café tournois,aristide peyronnie,aappma du quercorb,cyclo-vtt-club du chalabrais,badaluc,cc and co,fc chalabre football

    Les deux stades de la route de Lavelanet disposent désormais d’un éclairage adapté, autorisant entraînements et matches en mode nocturne. L’entreprise Robert de Pomas a procédé à la mise en place et au réglage d’un système permettant aux licenciés du FCC, entre autres, de pratiquer leur sport favori dans les meilleures conditions. Auparavant, les joueurs du président Roger Dumay se rendaient deux fois par semaine chez les voisins ariégeois de Léran, pour des séances d’entraînement sous la responsabilité d’André Alcoser. 

    1994 Le Touriste.jpgViendra, viendra pas ? A la veille de Mardi-Gras, la question est toujours sans réponse, et le secret, si secret il y a, n’a jamais été aussi bien gardé. 1995 sera-t-elle l’année Badaluc ? Un flou insupportable, est en train d’envelopper le Kercorb.

    Sur les traces du « May Flower ». Ce n’est pas l’appel du grand large qui a motivé sa décision mais peut-être ce désir bien légitime qu’éprouvent toutes les grand-mères, convaincues de ne pas consacrer assez de temps à leurs petits-enfants. Voilà pourquoi Marie-Louise Saddier, maire-adjointe de la commune chalabroise, a mis le cap en ce début d’année vers la Nouvelle-Angleterre, destination Boston où se trouvent ses deux petites filles Olivia et Elodie. En lui souhaitant un agréable séjour dans la cité où débarquèrent par hasard à la fin de l’année 1620, les pionniers du « Nouveau Monde », nous imaginons sans peine une grand-mère et ses petites filles sur les pas des « Pilgrim Fathers », pour un voyage à travers le temps, comme peuvent les apprécier les amateurs d’archives dont « Malou » Saddier fait partie.   

    Aristide Brulou de vi.JPG« Le brulou de vin » Aristide Peyronnie est de retour, pour le plus grand bonheur des bouilleurs locaux. L’alambic de Maître Aristide, Massatois fort de près d’un demi-siècle d’expérience, goutte à goutte, fait une nouvelle escale en Kercorb.

    (Photos archives 1994 et 1995)