Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sébastien irola - Page 2

  • Deuxième étape du suivi d’une coupe d’amélioration feuillue

    Après une première journée qui avait réuni le 26 juin dernier une vingtaine de personnes (élus, propriétaires forestiers privés, coopérative forestière Cosylva, société gestionnaire Alcina), une seconde visite de terrain a été programmée pour ce mardi 1er décembre à 13h30.

     A cette date, les travaux en forêt devraient être terminés, ce qui permettra de voir le chantier après exploitation et de présenter les différents coûts d'exploitation, ainsi que les prix auxquels les bois se sont vendus. Ces derniers, d'après Alcina, ont été meilleurs que ce qui avait été prévu, et donc une bonne nouvelle pour les propriétaires forestiers concernés.

    Cette sortie sur le terrain sera également l'occasion d'accueillir une classe du LEGTA Charlemagne de Carcassonne, en visite dans le Chalabrais afin de découvrir l'outil territorial qu'est la charte forestière. Il faut rappeler que ce suivi de coupe est une action subventionnée par la Région Languedoc-Roussillon et la Communauté de Communes du Chalabrais.

    Les personnes souhaitant participer à cette visite ou obtenir des informations supplémentaires sur la charte, peuvent contacter Sébastien Irola au 04 68 69 21 94, ou se connecter sur le site de la charte forestière du Chalabrais www.coopcft.org.

    Charte forestière.jpgUne nouvelle sortie sur le terrain est prévue cet après-midi à partir de 13h 30

  • Comité de suivi pour la charte forestière du Chalabrais

    Lundi 12 octobre dernier se réunissait le comité de suivi de la charte forestière du Chalabrais. Un neuvième rendez-vous pour ce groupe de travail composé des principaux partenaires, élus, techniciens et financeurs, dont le rôle est de fixer les orientations de la charte et de s'assurer de son bon fonctionnement. La Direction départementale de l'équipement et l'agriculture, le conseil régional du Languedoc-Roussillon, le conseil général de l'Aude, les élus du Chalabrais, le centre régional de la propriété forestière de l'Aude (CRPF), l'Association des forestiers de l'Aude et l'ONF étant les acteurs les plus présents et actifs en faveur de la C F C.

     L'ordre du jour portait sur les actions du CRPF pour la desserte et le foncier : quatre projets communaux et intercommunaux ont été étudiés et pourront être mis en oeuvre par les maîtres d'ouvrage communaux concernés sous certaines conditions.

    ChFoCh.jpgLe potentiel forestier du Chalabrais est sous valorisé.

    Les actions en cours pour 2009 ont été listées, il s'agit de travaux sur les plans simples de gestion pour une gestion forestière accrue et de qualité, et du travail avec les professionnels du bois sur la qualité du hêtre pour démontrer que cette essence peut avoir des débouchés locaux intéressants. Il apparaît en effet que le potentiel forestier du Chalabrais est sous valorisé. Enfin, la promotion du bois énergie en tant qu'énergie renouvelable disponible localement sous forme de bûches ou de plaquettes forestière, et la promotion du bois dans la construction pour une meilleure information des diverses possibilités offertes par ce matériau. D'autant que son utilisation sera grandissante dans le futur, aux vues des préconisations énergétiques du département, de la région et de l'État.

    Pour 2010, les orientations envisagées laissent présager d'une année placée sous le signe du bois bûche. Il s'agirait de promouvoir le chauffage au bois, d'améliorer la récolte et ses procédés, et d'effectuer un grand événement estival sur le bois, la forêt et la chasse. Pour plus d'informations, il est recommandé de consulter le site www.coopcft.org ou de contacter Sébastien Irola au 04 68 69 21 94.    

  • « De la graine à la chaise » avec la Charte forestière du Chalabrais

    La Charte forestière du Chalabrais (CFC) et son animateur Sébastien Irola proposaient tout dernièrement aux écoliers du groupe Louis Pergaud une séquence de trois animations autour du bois. Poursuivant sa vocation à faire découvrir la gestion forestière et ses bénéfices pour le territoire à l'ensemble de la population du Chalabrais, la CFC a permis à la classe de cours moyen de Maud Vergilino d'effectuer une sortie dans la forêt du Bac, où les enfants, par de petites animations ludiques, ont appris à reconnaître les arbres (photo) et à différencier un milieu forestier « naturel » d'une plantation.photo -sens ton arbre-a.JPG

    Une seconde animation organisée en classe avec la participation de Matthieu Chanut, technicien du centre régional de la Propriété Forestière de l'Aude, a eu pour but de présenter la gestion et l'exploitation forestière, avec entre autre, un support vidéo de travaux forestiers locaux. Les questions furent nombreuses et très variées, et l'on s'aperçoit que la santé des arbres fait partie des grandes préoccupations des enfants.

    Enfin, une troisième animation a emmené les enfants à la rencontre d'Olivier Foursin, menuisier à Chalabre (photo ci-dessous), qui leur a permis d'entrevoir la diversité des réalisations possibles avec le bois, ainsi que l'une de ses mises en pratique, la fabrication de fenêtres notamment.

    Ces animations ont permis de tester la capacité de la charte forestière, subventionnée sur cette action par le CG 11 et la Communauté de Communes du Chalabrais, à se positionner en tant qu'actrice de l'éducation locale à l'environnement. Les enfants ayant été très actifs et intéressés, l'expérience s'est montrée concluante. D'autres projets, d'ampleur annuelle, pourront donc être travaillés avec les instituteurs ou professeurs motivés.CFC Pergaud.JPG

  • Suivi d’une coupe forestière d’amélioration

    La charte forestière de territoire, dans la poursuite de son accompagnement à la gestion et l'exploitation forestières en Chalabrais, a suivi la réalisation d'une coupe d'amélioration feuillue chez un propriétaire forestier privé, sur la commune de Montjardin.Eclaircie blog I.jpg

    La société gestionnaire et l'exploitant proposent de présenter aux propriétaires privés du canton les étapes qui ont permis de mener à cette exploitation. Autrement dit, ils détailleront la rédaction et l'approbation du plan simple de gestion, document obligatoire pour les propriétés de plus de 25 hectares, précisant le régime des coupes à mener sur une dizaine d'années ou deux. De plus, des éléments économiques liés à cette coupe seront présentés.

    Eclaircie blog II.jpgL'objectif de cette journée est de clarifier la procédure de gestion et d'exploitation forestières dans le canton et la mise en relation avec des professionnels capables de réaliser ce genre de travaux. Elle se déroulera aujourd'hui vendredi 26 juin à Montjardin et Chalabre.

    Pour plus d'informations, contacter Sébastien Irola au 04 68 69 21 94.