Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

car'al'oulo

  • C’était hier : Catinou et Jacouti ont fêté leurs noces d’or en Kercorb

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 8 janvier 1997. Un grand metteur en scène, Claude Alranq, des techniciens du son, de la lumière, un camion de décors, dix comédiens, deux pièces,… Sur la scène et dans la salle, l’occitan était de rigueur le samedi 21 décembre 1996, à l’invitation de Car’Al’Oulo, du FEP, du Cercle Occitan, et de la Chorale Eissalabra.  

    Catinou et Jacouti 001.JPGLa Catinou radieuse avec son Jacouti (Georges Besombes, Jean-Louis Blénet, Photo archives décembre 1996).

    Accueillir sur les planches du théâtre municipal de Chalabre les comédiens du théâtre de la Rampe et du théâtre de la Carrièra, représentait un formidable pari qui a permis à Car’Al’Oulo de débuter sa saison culturelle par un incontestable succès, venu clôturer en beauté l’année 1996. Les acteurs d’Occitanie 39-45 ont offert au nombreux public venu des quatre coins du canton, un spectacle à deux visages, racontant le cœur de la société occitane et la lutte pour sa survie face à la tragédie de la guerre.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Véronique Valéry et Teresa Canet, dans une scène de la Crotz erbosa.  

    L’atmosphère lourde et tendue de la « Crotz erbosa » de Marcel Fournier, drame poignant et fort qui témoigne de l’angoisse des campagnes face à l’exode rural, a ensuite cédé la place à la truculence des célébrissimes Catinou et Jacouti (Charles Mouly). Les performances de Georges Besombes, Jean-Louis Blénet, Peire Brun, Teresa Canet, Laurent Cavalié, Bruno Cécillon et Véronique Valéry ont littéralement soufflé un parterre friand des avatars de ce couple infernal, qui vient de fêter allègrement un demi-siècle de délires.

    Au terme de trois heures d’éclats de rire sur les ondes, le public complice à consenti bon gré, mal gré, à tourner le bouton de la T.S.F. « Radio Minjocèbos, que bous ajudo a bous mantener aluserpits et regaudits », avait une nouvelle fois tapé dans le mille, grâce aux talents de la troupe de la Rampe et de la Carrièra. Tard dans la nuit, les comédiens ont retrouvé leurs hôtes afin de partager place Charles Amouroux, une soupe à l’oignon préparée par l’équipe de Car’Al’Oulo, soucieuse de perpétuer entre autres choses, la convivialité d’antan. Merci à Car’Al’Oulo et bon anniversaire à « Catinou e son arganhol de Jacouti ».

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Une soupe à l’oignon et des crèpes, partagées avec la troupe, place Charles Amouroux.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    Robert Roncalli et Valérie Puerto ont accueilli un public venu très nombreux.

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

    car'al'oulo,occitanie 39-45,claude alranq,la crotz erbosa,catinou et jacouti,georges besombes,jean-louis blénet,peire brun,teresa canet,laurent cavalié,bruno cécillon,véronique valéry

  • C'était hier : « Car'Al'oulo », le réseau culturel du Chalabrais

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 5 novembre 1995.

    car'al'ouloUn baptême fêté en toute amitié (photos archives, novembre 1995).

    En ce temps-là, les anciens s’en souviennent, « Marie-Pompette » invitait au son du carillon, les cuisinières chalabroises à mettre un peu plus de viande dans « l’oule ». Un rituel qui se renouvelait à chaque veille de fête en Kercorb.

    Réunis vendredi au centre socioculturel des Cèdres, les représentants des différentes associations du canton du Chalabrais qui planchaient  afin de mettre au point une nouvelle programmation de spectacle pour 1996, en ont profité pour baptiser d’un commun accord leur entreprise, « Car'Al'oulo ». Une excellente initiative qui permettra désormais de définir clairement un mouvement né en novembre 1994, lorsque les élus et les diverses associations du canton décidèrent d’expérimenter la programmation de spectacles vivants pour enfants et adultes.

    car'al'oulo

    Succès oblige, sept spectacles seront proposés cette année dans des genres aussi divers que le théâtre, la danse, la poésie théâtrale, le théâtre clownesque, la comédie musicale ou le théâtre de marionnettes. Le 19 novembre à 15 h, au foyer rural de Ste Colombe-sur-l’Hers, « Lumière et Moisson » par la Compagnie Avant-Quart. Le 3 février 96 à 21 h, à Chalabre, « Quand Poquelin quitta Molière », par la Compagnie du Lézard Bleu. Le 23 février à 21 h à Puivert, « Les débuts de l’enfant Miel » par Yves Gaudin. Le 14 mai, à 21 h, salle des fêtes à Caudeval, « Les girls », par la Compagnie les Contre Pour. Trois spectacles seront présentés en période scolaire : le 7 décembre à Caudeval pour les classes maternelles, « Quand je s’rai petite ». Le 14 décembre à Ste Colombe-sur-l’Hers pour les classes du primaire, « Chasseurs de vent ». Enfin, le 23 février à Chalabre pour le collège Antoine-Pons, « Les débuts de l’enfant Miel ».

    « Car'Al'oulo » souhaite avoir fait le bon choix et vous donne rendez-vous dès le dimanche 19 novembre prochain à Ste Colombe-sur-l’Hers, en compagnie de la troupe Avant-Quart.

  • C’était hier : « N’oubliez pas les guides ! »

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié le vendredi 27 mai 2005, dans le journal l’Indépendant.

    Les Guides 001.jpgMonsieur Emile et Fernand, un duo de guides hors-pair (Photos archives, Mai 2005).

    Le Kercorb s’était donné rendez-vous au théâtre municipal pour une visite guidée en compagnie de Jérôme Martin et Sylvain Roux, un duo vraiment peu banal qui en rivalisant de drôlerie et de finesse, a mis le théâtre burlesque à l’honneur. Présent à Chalabre dans le cadre de ses nouvelles attributions, Monsieur Emile (Sylvain Roux), éminent spécialiste de musicologie cantonale et mondiale, mène sans relâche une campagne de vulgarisation de la musique populaire à travers toute la France.

    Louable mission menée avec la précieuse assistance de son inséparable et dévoué Albert (Jérôme Martin), tous deux avaient déjà présenté en mai 2004, une « conférAnce » qui avait recueilli tous les suffrages, depuis les fauteuils d’orchestre jusqu’au tout dernier rang du pigeonnier.

    Les Guides 002.jpg

    Eduquer le peuple par l’art, tel est donc l’humble but d’Emile et Albert, qui après tant d’années de dur labeur ont été élus à la haute fonction de « guides patrimoniaux populaire ». Eminente responsabilité qui leur permet d’organiser des veillées sur le thème de la quête d’identité, autant dire qu’il valait mieux rester dans les pas de ce couple, vendredi soir à Chalabre, à l’heure où deux comédiens musiciens faisaient plier de rire un parterre invité à reprendre son souffle avec un petit peu de vin de Saussignac.

    Les Guides 004.jpg

    Une soirée de pur bonheur au terme de laquelle une évidence allait illuminer l’assistance, « l’identité, c’est sacré ».  Un grand coup de chapeau à Sylvain Roux et Jérôme Martin, qui entre deux rappels, ont pris congé d’un public conquis, avec une composition musicale de leurs compères Bernard Lubat et André Minvielle. Félicitations également et bien sûr à l’équipe de « Car’Al’Oulo », réseau culturel du Chalabrais, qui ne pouvait clôturer de meilleure façon sa saison, grâce à un nouveau spectacle de qualité. Il est permis d’espérer que le rideau se lève à la rentrée prochaine sur un programme tout aussi riche.

    Les Guides 003.jpg

  • L'année 1995 dans le rétroviseur

    En ce dernier jour de novembre et à quelques jours d'une année nouvelle, pourquoi ne pas prendre le temps d'arrêter le temps ? Juste pour retrouver ce qu'était le quotidien des Chalabrois, voilà bientôt quinze ans (un album-photo "1995 dans le rétro" a été mis en ligne).

    Janvier : Jeu Mille Francs.JPGLes consommateurs du Kercorb constatent avec plaisir la mise en service d'un distributeur automatique de billets sur le Cours Henri d'Aguesseau. Le jeu des Mille Francs fait escale à Chalabre. La doyenne des émissions de France Inter permet aux habitants du pays chalabrais de venir à la rencontre de Lucien Jeunesse (décédé en mai 2008). Vendredi 27 janvier, le Café de la Liberté n'ouvre pas ses portes. Les Chalabrois vont apprendre avec tristesse le décès de Simone Tournois, survenu dans la nuit.Simone.JPG

    Février : Le garage François Gomez et Fils, route de Lavelanet, se dote d'un service de distribution de carburant, à l'usage domestique et automobile. Président du Cyclo-Club du Chalabrais depuis 1990, Roger Théron (décédé le 9 juin 2010) passe le relais à Jean Quério. Les deux stades de la route de Lavelanet disposent désormais d'un éclairage adapté, autorisant entraînements et matches en nocturne. 

     Mars : Le conseil régional des opérations sanitaires et sociales avalise l'augmentation du nombre de lits en long séjour de l'hôpital local. Avec 20 lits supplémentaires, la capacité de la structure va passer à 50 lits. Un pas de plus est franchi dans la réalisation d'un pôle gérontologique en Kercorb. Edouard Gabriel (67 ans) et Paul Bigou (72 ans) sont enlevés à l'affection de leurs familles. Premier bilan pour l'opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH). Quatre vingt onze propriétaires occupants ont réalisé des travaux d'amélioration de leur logement en 1994. Cinq propriétaires bailleurs réhabilitent treize logements, dont huit anciennement vacants. Le foyer d'éducation populaire traverse une période incertaine. L'équipe dirigeante a abandonné le navire en cours de route, à l'exception de la trésorière Yolanda de Cat (décédée le 21 septembre 2003). L'assemblée générale se déroule en présence de Daniel Iché, responsable de la FAOL, Jacques Montagné, Hubert Carcy et l'abbé Omar Rincon.Yolanda.JPG 

    Avril : Un dignitaire de la Mafia Calabraise vient parrainer un projet annonciateur de liesse et de réjouissances. Par le plus pur des hasards, Badaluc XXVII est également présent sur les cours chalabrois. En sommeil depuis novembre 1994, le club de rugby renaît de ses cendres grâce à une équipe structurée autour de Guy Garros, restaurateur à Ste Colombe sur l'Hers. Un club de rugby à la dimension du canton est ainsi en train de voir le jour. Le FEP a élu un nouveau bureau : présidents Daniel Berthaut, Omar Rincon, Danielle Berthaut, trésorière Stéphanie Pétrini, adjoint Jean-Michel Borie, secrétaire Cathy Autonès, adjoint Paul Lagarde. Jaime Diaz décédé à l'âge de 72 ans est inhumé le 18 avril. Ce même jour sont inaugurées les archives communales de Chalabre. Le Challenge Lolo Mazon fête ses dix ans d'existence.Guy Garros.JPG

    Mai : Fernand Lara pêche un silure de 20,5 kg dans les eaux du lac de Montbel. La liste « Chalabre d'abord » se présente aux Chalabrois : Edmond Arnou, Anne-Marie Bazzo, Daniel Berthaut, Francis Canal, Hubert Carcy, Raymonde Chopineau, Paul Coeffard, Noëlle Danjou, Marie-France Escande, Jeanne Farré, Jacques Montagné, Edmond Razeyre, Robert Roncalli, Roger Rosich, Marie-Louise Saddier.

    Juin : Stella Pizza ouvre ses portes dans la rue du cinéma. Les amateurs de pizza et autres spécialités italiennes vont pouvoir s'en remettre au dynamisme et à la maestria en cuisine de Stéphanie Pétrini et Lydia Morat. La liste « Chalabre vérité » se présente aux suffrages des Chalabrois : Christian Guilhamat, Jean-Yves Avargues, Jacques Brady, Alain Conquet, Jean-Noël Carbonnel, Marie Dombris, Laurence Ferrier, Dominique Martinez, Marie-Dominique Mellado-Roosli, Joseph Ortega, Viviane Pierron, Jean Quério, Yves Roquefort, Jean-Claude Sicre, Elian Teisseyre. Le dimanche 11 juin, la liste « Chalabre d'abord » emmenée par Jacques Montagné est élue au premier tour de scrutin. Thérèse Carcy directrice de l'école Louis-Pergaud dirige son dernier conseil d'école avant un départ à la retraite programmé ... pour les grandes vacances à venir. Le vendredi 9 juin, Roger Dumay quitte la présidence du Football Club Chalabrois. Une association est en train de voir le jour, qui aura pour nom « Il était une fois Chalabre ». Mlle Marie-Antoinette Alzieu quitte les siens à l'âge de 97 ans.

    Thérèse.JPG

     

    Juillet : En poste depuis 1977, le gendarme Robert Adell quitte la brigade chalabroise et se retire en Auvergne. Marie-Jeanne Fabre décède à l'âge de 89 ans. Philippe et Olivier Carbonneau viennent passer le week-end à Chalabre. Ils ont dans leurs valises le Bouclier de Brennus conquis avec le Stade Toulousain. Les fêtes du Cazal président à cette grande fête du rugby. Le 2e Festival du Chien se déroule sous la garenne du château. Jean-Pierre Brzesc président du Syndicat d'Initiative et son équipe, offrent une grande journée d'animation. La première manche des Jeux Intervillages revient à l'Entente Villefort-Puivert.

    Août : Le Café de la Liberté ouvre à nouveau ses portes, après une fermeture de six mois. Le patron s'appelle Thomas et ce lieu public riche en souvenirs porte désormais le nom de  « Café des Sports ». Thomas Cuaresma va veiller aux destinées de l'établissement avec son épouse Marie-Hélène. Le premier Jubilé Roger Dumay se déroule au stade « Jean de Mauléon » (Le 16 avril 2001, Roger Dumay s'éteint à son domicile de Montjardin à l'âge de 79 ans).Jubilé Roger Dumay.JPG

    Septembre : Mémé Louise a 100 ans. Louise Conte née le 6 septembre 1895 à Belvis, célèbre en famille ses cent printemps, en compagnie de cinq générations réunies. Elle quittera les siens le 15 novembre 1996. Etienne Vignuales s'éteint à l'âge de 66 ans. Dominique Bellion préfet de l'Aude visite l'hôpital local, encore installé dans les locaux de l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, et rend hommage à Mme Louise Conte. Les joyeux drilles de l'OPVC fêtent les vendanges et leurs vingt ans d'existence. Une daube et un spectacle sont proposés aux Chalabrois, au théâtre municipal. L'ami Emile en profite pour faire un tabac.

    OPVC 20 Ans.JPG

    Octobre : Les concours de belote reprennent au Café des Sports. Raphaël Silva et Emilien Carbonneau sont les premiers lauréats. La librairie Bourquin du cours d'Aguesseau accueille Guy David, ancien responsable des FFI de l'Aude, venu dédicacer son ouvrage souvenir « Il y a cinquante ans ».

    Novembre : Le réseau culturel du Chalabrais « Car'Al'Oulo » voit le jour. Une appellation bien d'ici, qui fait référence à Marie-Pompette. Cette dernière, sonneuse de cloches, invitait au son du carillon,  les cuisinières à mettre un peu plus de viande dans « l'oule » à chaque veille de fête. La société Cartofrance créée en 1992 aménage dans les nouveaux locaux de la Z.A de la Gare. Gabriel Gracia domicilié Porte d'Aval quitte les siens à l'âge de 81 ans. Guy Courdil disparaît à l'âge de 40 ans.

    Roger Théron.jpg

    Décembre : Hubert Carcy principal du collège Antoine-Pons accompagne à Villegly les lauréats du Concours national de la Résistance et de la Déportation, créé en 1961. Elodie Mabru, Nelly Navarro, Elise Soulié et Cécile Boussioux sont primées pour leur excellent travail. Une salle des jeunes est inaugurée au carrefour de la Croix des Missions, dans l'ancien local Nys. Le Club Cyclo du Chalabrais se dote d'une section VTT. A l'occasion du Téléthon, les sapeurs-pompiers de l'adjudant-chef Alain Cayrol font la courte échelle aux cyclos du président Jean Quério. Ils pédalent de concert jusqu'à Campagne sur Aude via Limoux et collectent des fonds pour l'AFM. Le Tome I édité par l'association « Il était une fois Chalabre » est présenté aux Chalabrois. Marcel Nys, à l'origine du projet de construction de l'actuelle résidence « Christina »  décède à l'âge de 82 ans.

    Tome I.JPG
  • "Scène d'enfance", la saison 4 débute

    A l'occasion de la semaine dédiée au jeune public, le conseil général de l'Aude organise la quatrième édition de "Scène d'enfance", programmation de spectacles vivants. Cheville ouvrière de cette animation, le Foyer d'éducation populaire, dans le cadre de sa programmation culturelle jeune public "Car'al'oulo", et en partenariat avec la communauté de communes du Chalabrais, donne rendez-vous le mardi 9 mars, pour trois séances du spectacle La vérité sur Louis, de et par Gilles Crépin. Louis est un personnage incroyable qui proclame avec aplomb qu'il est « l'homme le plus riche du monde ».

    Deux de ces représentations sont réservées aux écoles primaires de Chalabre, Rivel, Ste-Colombe-sur-l'Hers, Caudeval, Nébias et St-Benoît (9 h 30 et 14 h). Une séance familiale ouverte à tous les enfants du canton et à leurs parents est programmée ce même jour à 18 h. Ce spectacle concerne les enfants âgé de 6 ans et plus, tarif enfant 5€, gratuit pour les accompagnateurs.
    En adressant de vifs remerciements à la Faol, Chemin de traverse, Réseau en scène, la communauté de communes et le conseil général pour leur participation, le FEP espère accueillir un public très nombreux.

    Pour toutes réservations et renseignements, contacter le Foyer d'éducation populaire le lundi, mardi et jeudi de 8h30 à 16h30 au 04 68 69 24 87.

  • Catinou et Jacouti ont fêté leurs noces d’or en Kercorb

    (Cet article est paru dans l'édition du mercredi 8 janvier 1997 du journal L'Indépendant. Depuis lors, Catinou et Jacouti ont soufflé beaucoup d'autres bougies d'anniversaire, mais ont également dit adieu à Charles Mouly leur créateur, décédé en cette année 2009).

    Catinou et Jacouti.JPGLa Catinou radieuse avec le Jacouti.

    Accueillir sur les planches du théâtre municipal de Chalabre les comédiens du théâtre de la Rampe et du théâtre de la Carrièra représentait un formidable pari qui a permis à Car'Al'Oulo de débuter sa saison culturelle par un incontestable succès, venu clôturer en beauté l'année 1996. Les acteurs d'Occitanie 39-45 ont offert au nombreux public venu des quatre coins du canton un spectacle à deux visages racontant le coeur de la société occitane et sa lutte pour sa survie face à la tragédie de la guerre. L'atmosphère lourde et tendue de « la Crotz erbosa », drame poignant et fort qui témoigne de l'angoisse des campagnes face à l'exode rural (photo ci-dessous), a ensuite cédé la place à la truculence des célébrissimes Catinou et Jacouti. Les performances de Georges Besombes, Jean-Louis Blenet, Peire Brun, Teresa Canet, Laurent Cavalié, Bruno Cécilion et Véronique Valéry ont littéralement soufflé un parterre friand des avatars de ce couple infernal qui vient de fêter allègrement un demi-siècle de délires.

    Catinou II.JPG

    Au terme de trois heures d'éclats de rire sur les ondes, le public complice a consenti bon gré, mal gré à tourner le bouton de la T.S.F. « Radio Minjocèbos, que bous ajudo a bous mantener aluserpits et regaudits » avait une nouvelle fois tapé dans le mille grâce aux talents de la troupe de la Rampe et de la Carrièra.Catinou I.JPG

     

     

     Tard dans la nuit, les comédiens ont retrouvé leurs hôtes, afin de partager place Charles Amouroux une soupe à l'oignon préparée par l'équipe de Car'Al'Oulo, soucieuse de perpétuer entre autre choses, la convivialité d'antan (photo ci-dessous). Merci à Car'Al'Oulo et bon anniversaire à « Catinou e son arganhol de Jacouti ! ».

    Catinou II bis.JPG

  • « Fleur de sel », un spectacle de théâtre musical

    Dans le cadre de sa programmation culturelle jeune public Car'Al'Oulo, le foyer d'éducation populaire de Chalabre en partenariat avec la communauté de communes du Chalabrais organise le vendredi 20 novembre en matinée deux séances de spectacle de théâtre musical. Ces représentations sont réservées aux écoles maternelles de Puivert, Sainte Colombe sur l'Hers, Moulin-Neuf et Chalabre, ainsi les cycles 2 de Caudeval et Chalabre.

    Le spectacle intitulé « Fleur de sel » décline les thèmes du goût et de la gourmandise, les saveurs, la cuisine, la transformation des aliments,... et des ustensiles. A travers chansons, marionnettes, instruments du monde (accordéon, ukulélé, steeldrum, vasque chinoise, didgeridoo, cajon), le duo en cuisine invite son auditoire à partager un grand moment de convivialité et d'émotion. Grâce à un repas musical et poétique, relevé à la fleur de sel.   

     fleur_de_sel-01.jpgLa Compagnie Fleurs de Peau revisite les pratiques culinaires.