Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carnaval chalabre

  • Du Blau au Chalabreil

    Assemblées générales.

    1955 Le Robot 002.jpg

    Archives, Badaluc IV, 1955

    L’association culturelle Diabasis, donne rendez-vous à ses membres, le vendredi 1er décembre à 18 h au théâtre Georges Méliès, afin de boucler l'année et de procéder au renouvellement du bureau. Ce même jour à 19 h 30, les Badalucs feront eux aussi le bilan de l'année 2017. Samedi 2 décembre à 16 h en mairie, le collectif de Carnaval donnera des nouvelles de sa Majesté Badaluc, et évoquera la venue du prince de l’éphémère, prévue au printemps 2018. Ce même jour à 18 h 30 au club-house de la Place Charles Amouroux, l’Union Bouliste du Kercorb fera le bilan de la saison 2017. Enfin, samedi 9 décembre (18 h, mairie), les sociétaires du Cyclo-Vtt Club du Chalabrais se retrouveront pour un dernier coup de pédale avant clôture.

    Les pompiers fêtent leur sainte patronne.

    Incendie 13 sept. 2016 002.JPG

    Archives, Incendie route de Léran 13 sept. 2016

    Le samedi 2 décembre à 18 h au centre de secours Jean Cabanier, et à l’initiative de l’Amicale des sapeurs-pompiers du Kercorb, les soldats du feu de Chalabre et Ste Colombe-sur-l’Hers fêteront la traditionnelle fête de Sainte-Barbe.

  • C’était hier : Vingt ans de Carnaval

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait paru dans l’Indépendant, édition du lundi 18 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreRoger Raynaud, René Berland, André Conte, un trio de magistrats qui fit rarement preuve de clémence (Photos archives mars 1996).

    La cour intérieure des Cèdres résonnait samedi en fin d’après-midi aux accords des musiciens de l’O.P.V.C qui bouclaient un tour de ville en musique à l’attention des Chalabrois, invités à venir découvrir une exposition entièrement consacrée à Badaluc, prince du Carnaval. Montée à l’initiative de Jean Martinez (photo ci-dessous), trompettiste du groupe, cette expo retrace les grandeurs et les servitudes de sa Majesté Badaluc au cours de ses vingt dernières années de règne en Kercorb.

    badaluc,carnaval chalabre

    Vingt fois accueilli avec faste et honneur, ce monarque très courtisé, n’a pourtant jamais réussi à résider plus de deux jours à Chalabre. Tantôt roi du pétrole, jardinier ou bien cosmonaute, prenant les traits du diable ou les défroques du capitaine Crochet, Badaluc n’est jamais parvenu à s’attirer la sympathie des magistrats chargés de veiller à son avenir. Pourtant une évidence s’impose, Badaluc est bon prince, et n’a pas la rancune tenace, puisqu’il a accepté de revenir cette année encore dans nos murs.Nul ne sait si le tribunal fera cette fois une exception, la lune de mars incitera peut-être les magistrats à plus de clémence.

    badaluc,carnaval chalabre

     

  • C’était hier : De l’Ecossais au Sicilien, Badaluc et l’OPVC vous emmènent en balade

    L’article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l’édition de l’Indépendant du jeudi 7 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreUn touriste en Kercorb, c’était en 1995. Badaluc ayant été victime d’un mauvais coup en 1993, la vigilance était de mise sur les cours. De jour comme de nuit, Richard, Francis et Jean veillent au grain (photo archives avril 1995).

    Certainement moins connus que les musiciens de Brême, les compères qui instrumentent depuis des lustres au sein de l’OPVC, ne sont pas moins heureux d’annoncer qu’ils fêteront samedi 9 mars prochain, leurs noces de porcelaine. En effet voilà vingt ans, l’équipe de l’OPVC et Badaluc décidaient d’unir leur destin pour le pire et plus certainement pour le meilleur.

    Afin de fêter l’événement, les jeunes mariés invitent les Chalabroises et les Chalabrois à venir effeuiller leur album de famille, à l’occasion d’une exposition qui se tiendra du 9 au 17 mars, au centre socio-culturel des Cèdres, rue du Capitaine Danjou. Dès 18 h ce samedi, les pros de la croche et du contre ut donneront l’aubade dans les rues de Chalabre, ils donnent rendez-vous à tous les amoureux de Carnaval pour un « vernissage » en musique et autour du verre de l’amitié.

    Le prince de l’éphémère tiendra la vedette pendant une semaine entière, ne perdez pas l’occasion unique d’aller consulter l’album photos tous les jours du 9 au 17 mars, salle des Cèdres.

  • Carnaval : Sa Majesté Badaluc XLVII franchira-t-elle la Porte d’Aval ?

    badaluc,carnaval chalabreHonorée en 2014, sa Majesté Carnaval avait pourtant promis de revenir.

    Alors que le Kercorb s’apprête à boucler un nouveau mois de février en toute quiétude, les rumeurs faisant état de l’arrivée de sa Sérénissime Altesse Badaluc le 47e du nom ne sont rien moins que nulles. Ce silence retentissant, qui suscite fatalement maintes interrogations, inquiète les phénomènes de la croche et du contre ut, les premiers d’habitude, à être mis dans la confidence. 

    badaluc,carnaval chalabrePhoto archives, l'OPVC dans les années 1975.

    Quant aux autorités civiles, militaires et ecclésiastiques, retranchées derrière le secret de leurs dossiers, et bien que sollicitées quasi quotidiennement, elles peinent à cacher une vérité susceptible de mettre le feu aux poudres. Si d’aventure, le successeur d’une flamboyante et omnipotente dynastie n’honorait pas de sa présence les cours chalabrois en 2015, quid de l’avenir de la bouillante capitale du Kercorb ? Habituée à mettre les petits plats dans les grands une fois l’an, la patrie de Charles Amouroux pourrait être privée d’un week-end de liesse, et qui plus est, des brillantes plaidoiries de « Mestre Tustomargue ». Une première en près d’un demi-siècle tout de même.  

    badaluc,carnaval chalabrePhoto archives, 9 avril 2005.

    Toute information permettant de lever les interrogations qui hantent les nuits chalabroises, seront monnayées sans retenue, afin que les rues pavoisées du vieux bourg puissent à nouveau concentrer une multitude de masques. 

  • C'était hier : Mouvement de troupes sur le cours Sully

    L'article qui suit avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 4 mai 1994. Il faut se souvenir que l'année précédente, dans la nuit même qui avait suivi un accueil triomphal, son Altesse sérénissime Badaluc XXV était partie en fumée, avec une bonne journée d'avance (cf photos en fin d'article, archives avril 1993). L'enquête avait rapidement repoussé la thèse du suicide, et puis, plus rien. N'empêche, les juges noctambules courent toujours.   

    carnaval chalabre,badaluc xxviAu petit jour, en attendant la relève (Photo archives, Avril 1994).

    Sera-t-il possible dans les années qui viennent, de recevoir encore les dignes successeurs de Badaluc XXVI ? L'information n'avait pas été révélée, et l'O.P.V.C. a préféré attendre que retombe la fièvre d'un week-end de carnaval, avant de nous confier combien la surveillance de cet illustre visiteur avait été difficile à assurer.

    Ce que l'on peut comprendre, car ils ne voulaient en aucun cas, revivre la même mésaventure qu'en 1993. Les Chalabroises et les Chalabrois auront été en mesure cette fois, de profiter de la fête jusqu'au bout, mais il aura fallu que l'O.P.V.C. utilise les grands moyens, au risque de se mettre hors-la-loi.  

    carnaval chalabre,badaluc xxviSamedi 17 avril 1993, Badaluc XXV parade sur les cours. Mais il est dit que son règne va être éphémère.

    carnaval chalabre,badaluc xxviAu lendemain d'une nuit agitée, seul le plâtre et la chaussette de Badaluc XXV ont résisté au sinistre.   

  • C'était hier : Badaluc XXVI n'a rien fait pour sauver sa tête

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 21 avril 1994. L'occasion de rappeler que Badaluc sera très bientôt en visite à Chalabre, les samedi 3 et dimanche 4 mai prochains.

    badaluc,carnaval chalabreAimé à la manoeuvre, Badaluc déambule sur les cours en toute confiance (Photos archives, Avril 1994).

    Reçu avec tous les honneurs dus à son rang, le prince du carnaval 1994 a accumulé les erreurs au cours de sa visite en Kercorb. Enveloppé dans les flammes infernales, Badaluc 26e de la lignée, a emporté avec lui une multitude de promesses faites la veille devant une population chalabroise séduite par ce touriste nonchalant et porteur de bonnes nouvelles.

    badaluc,carnaval chalabreL'OPVC avait pourtant mis les petits plats dans les grands, et la réception d'un invité de marque sous la halle offrait aux écoliers du groupe Louis-Pergaud, l'occasion de régaler l'auditoire avec " la Danse de l'ours ", "En ligno toutis en roun", et une pointe d'exotisme grâce "Au pays des cocotiers". Ces chants de carnaval, composés pour certains couplets par les enfants eux-mêmes, permirent une transition facile, la chorale "Eissalabra" interprétait alors "Badaluc est de retour", sur des paroles d'Edouard Garcia.

    badaluc,carnaval chalabreEn soirée, le tour de fécos assuré par une fringante formation de l'OPVC, a emmené une multitude de masques sur un tour de ville balayé par un vent froid, humide, hélas désireux de prendre part à la fête. Les artisans de ce nouveau succès carnavalesque seraient trop nombreux à citer, nous demanderons à Sophie, Richard, Edouard, Francis, Thierry, Robert, Maurice, Yvon, les figures de proue en quelque sorte, de transmettre nos plus vives félicitations à toutes celles et ceux qui brûlent de remettre cela l'année prochaine. Badaluc XXVI est mort, vive Badaluc XXVII ! 

    badaluc,carnaval chalabreUn tribunal de bric et de broc.

  • Choses vues

    carnaval chalabreAladin en goguette sur le Cours d'Aguesseau.

    Avril 2003, Aladin et sa lampe n'avaient rien pu faire pour sauver Badaluc XXXV, éphémère descendant du Juge Roy Bean. Qu'en sera-t-il les 3 et 4 mai prochains, après que sa Majesté Badaluc ait descendu les boulevards de la capitale du Kercorb ? A suivre. carnaval chalabre