Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caue

  • C’était hier : Caudeval : Les projets du C.A.U.E.

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 1er juin 1996.

    caue,caudevalRéunion d'information dans le Val de Lambronne (Photos archives, Mai 1996).

    Répondant à l’invitation du District du Chalabrais, les habitants des communes du Val de Lambronne (Caudeval, Corbières, Courtauly, Gueytes-et-Labastide, Saint-Benoît, Peyrefitte-du-Razès, Tréziers), se trouvaient réunis mercredi 22 mai dernier dans la salle polyvalente de Caudeval où un ensemble de projets d’amélioration du cadre de vie leur était présenté. L’exposition préparée par Jean-Loup Wallet et Laurent Naudin du CAUE a donc permis à une quarantaine d’habitants du Val de Lambronne de prendre connaissance des projets concernant les villages de la vallée.

    Jacques Montagné, président du District du Chalabrais a indiqué qu’une dizaine de ces projets faisaient actuellement l’objet d’une recherche de financement. Il s’agit entre autre de la création de places, placettes, espaces verts et espaces de jeux, ainsi que la création de logements. L’exposition relative à tous ces projets se tient actuellement au foyer rural de Caudeval et sera présente dans les autres villages du Val de Lambronne durant tout le mois de juin. Les personnes désirant d’autres informations peuvent se renseigner auprès de leur mairie.

    caue,caudeval

    caue,caudeval

  • Un jour sur les cours

    Au mois de janvier 1995 et dans le cadre du développement du Chalabrais, le District du Chalabrais (Cours Sully) avait engagé une réflexion sur l’amélioration du cadre de vie des villages du canton, en concertation avec toute la population. L’appui technique du CAUE (conseil en architecte, urbanisme et environnement), avait aidé à définir les améliorations, les aménagements et les réhabilitations de bâtiments à réaliser dans les années à venir. 

    Dix ans auparavant, autour du printemps 1983, un ensemble de façades du village avaient été photographiées, clichés destinés à établir un état des lieux, lequel serait versé au dossier d’étude. L’occasion presque 40 ans après, de retrouver le Chalabre tel qu’il fut un jour, en noir et blanc et par temps de pluie. Avec des lieux bien connus des Chalabroises et des Chalabrois, et notamment des commerces ou des lieux publics, pour la plupart alors déjà disparus. Et pour les néo Chalabrois, une façon de deviner quelle fut l'activité derrière toutes ces devantures fermées.

    Une visite des cours proposée en trois temps, avec les Cours Colbert et d'Aguesseau aujourd'hui dimanche 2 mai. Demain lundi 3 mai, Cours Sully et avenue Auguste-Cathala, mardi 4 mai, le cours Docteur Joseph-Raynaud, la place Espérance-Folchet, le Pont du Blau, et quelques rues parallèles. 

    Le Cours Colbert

    caue,chalabre

    Maison construite en 1588, occupée notamment par Jean-François Anduze, avant la Révolution

    caue,chalabre

    Le café Caseneuve

    caue,chalabre

    Charcuterie Labrousse, puis La Marée, chez René et Jeannette Berland...

    ... au premier plan, le camion de Guy Laffont, entrepreneur

    caue,chalabre

    Le salon de coiffure de Lucienne Ayral

    caue,chalabre

    Une chocolaterie, une boulangerie, une pâtisserie...

    ... Caroline et Victor Serrano ont rallumé le four

    caue,chalabre

    Le café de la Paix

    caue,chalabre

    Marthe va bientôt éteindre la lumière, le salon de coiffure a soigné sa dernière cliente

    caue,chalabre

    La pharmacie Darles

    caue,chalabre

    La boulangerie Sandral

    caue,chalabre

    Chez Claudine

    caue,chalabre

    Le Syndicat d'Initiative du Chalabrais

    caue,chalabre

    La perception, berceau du Trésor Public

    caue,chalabre

    Le café Galaup a passé le relais au hachoir de la Bonne Saucisse 

    caue,chalabre

    Le garage et les pompes à essence de Roger Vidal

     

    Cours d'Aguesseau

    caue,chalabre

    Le futur ancien Office de Tourisme...

     caue,chalabre

    ... où a vécu Mlle Marie-Antoinette Alzieu, professeur de mathématiques à la faculté de Toulouse...

    ... nièce de Joseph Rolland, instituteur et maire de Chalabre de 1925 à 1929   

    caue,chalabre

    L'ancien garage et les réclames ont laissé la place à un espace public et intime

    caue,chalabre

    La Maison Mot, dans le souvenir de Joseph, Tony et Angèle...

    caue,chalabre

    ... au fond de la cour jadis, M. Le curé projetait des films après le catéchisme...

    ... ce lieu  vit également passer des jeunes filles qui fréquentaient une école libre et gratuite 

    caue,chalabre

    La maison laissera sa place au parking Mitterrand

    caue,chalabre

    L'ancienne forge et maréchalerie d'Auguste Jau

    caue,chalabre

    La charcuterie de Louis et Josèphe Amouroux

    caue,chalabre

    Fonderie quincaillerie Laurent Cayrol et Jean Jalabert

    caue,chalabre

    Chez Baptistine Pont

    caue,chalabre

    En 2005, John et Hazel Lacombe ouvriront des chambres d'hôtes, « Aux Fontaines » 

    caue,chalabre

    L'atelier de Félicien Huillet, mécanicien hors pair

    caue,chalabre

    Chez Ernest, Vins fins et Spiritueux

    caue,chalabre

    La mercerie de Juliette Pagès

    caue,chalabre

    Le camion de livraison des cartonnages Franzone...

    ... devant l'ancien entrepôt de Georges Sénié

    caue,chalabre

    Chez Claire et Raymonde

    caue,chalabre

    La maison natale de Charles Amouroux, secrétaire de la Commune de Paris (1871) hébergera plus tard deux familles également bien connues en Chalabrais. MM. et Mmes Roger Laffont et Roger Raynaud et leurs enfants avaient aménagé aux étages, tandis que le rez-de-chaussée était occupé par une mercerie. Simone Raynaud Bénet était derrière le comptoir d’accueil. Une grille ornait la devanture.   

    caue,chalabre

    La Maison Bauzou se dressait ici, et vendait des articles de confection, chemises, pantalons, gilets,...

    caue,chalabre

    La banque verte     « Rapelo te petit,... »

    caue,chalabre

    Chez Valentin et Jeanne Martinez

    caue,chalabre

    Pâtisserie Georges et Claire Fabre

    caue,chalabre

    Une patiente patiente derrière la porte du cabinet du Docteur André Malacan

  • C'est la semaine du bois en Chalabrais

    L'interprofession Arfobois (Association régionale de la forêt et du bois pour le Languedoc Roussillon) organise du 13 au 17 mai la semaine du bois. Celle-ci se traduit par des opérations portes ouvertes, animations, projections, expositions, etc. proposées par divers partenaires privés et publics. Dans le Chalabrais, deux événements sont proposés par la charte forestière.

    L'office de tourisme intercommunal du Quercorb accueillera l'exposition « Profil bois », réalisée par l'union régionale des CAUE (Conseil en architecture, urbanisme et environnement), à partir d'exemples de constructions bois dans la région. Elle sera inaugurée le mercredi 13 mai à 18 h 30, et sera affichée pendant une semaine.

    Le jeudi 14 mai à 18 h, une visite d'une construction sera proposée à Tréziers (photo ci-dessous). Patricia Corsin présentera son auto-construction en bois et paille en compagnie du paysan-meunier Jean-Jacques Mathieu. Elle servira d'atelier à la fabrication de pâtes alimentaires et au conditionnement de légumes biologiques. Rendez-vous devant l'église du village à 18h. Pour toute information concernant ces animations, contacter Sébastien Irola animateur de la charte forestière au 04 68 69 21 94.Semaine du bois.jpg

    Lien permanent Catégories : Echos