Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cercle occitan del quercorb

  • C’était hier : Le Cercle Occitan fait sa rentrée

    L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du samedi 28 septembre 1996.

    cercle occitan del quercorbLes cerclistes occitans toujours plus nombreux (Photo archives, septembre 1996)

    De gauche à droite. Assis : Robert Roncalli, André Babou, Sophie Jacques de Dixmude, José Navarro. Debout : Frédéric Paillard, Jean Nogaret, Raymonde Chopineau, Christine Vanbatten, Nicole Nogaret, Annie Plauzolles, Josy Navarro, Jean-Claude Boulbet, Paul Lagarde, Jean Plauzolles, Maurice Chopineau.

    « Diluns passat, le Cèrcle Occitan del Quercorb reuniguèt sos aderents als Cèdres per metre en plaça las activitats de l’annada que ven, una annada que s’anonça animada dins le canton ».

    La quarantaine d’adhérents qui font vivre aujourd’hui le Cercle prouve que cette structure manquait dans la région, d’autant qu’au fur et à mesure qu’il se fait connaître par ses activités, la demande concernant la culture occitane s’amplifie et que de nombreux habitants del païs, viennent auprès du Cercle, retrouver, approfondir ou découvrir leur culture, leur langue, leurs racines. Pour cela le Cercle a mis en place un atelier de langue occitane qui fonctionne d’ores et déjà tous les mercredis à partir de 20 heures, à la BCD de l’école Louis-Pergaud.

    D’autre part, il a été envisagé de participer plus activement à la vie traditionnelle de nos villages en amenant « un pessic de langa mairala dins las castanhadas, carnavals a autres manifestacions del nostre patrimoni », en répondant à la demande des sociétés qui ressentiraient le besoin de se recadrer dans la culture occitane.

    Enfin, le Cercle Occitan vous prépare quelques soirées que vous n’oublierez pas. Il envisage en effet d’accueillir à Eissalabra, l’exceptionnel spectacle du Théâtre de la Rampe, « Occitania 39-45 », composé de deux pièces, « La crotz erbosa » et « Catinou et Jacouti ». Avant Carcassonne et Narbonne, Chalabre sera le seul village de l’Aude à recevoir ce spectacle. « Las plaças seran raras, pensatz a estalviar un chic de moneda per le pas mancar a la mièg de decembre ». Prévue aussi, la venue du désormais incontournable Padena.

    En collaboration avec l’association Il était une fois Chalabre, quelques adhérents préparent une étude sur les noms de rue, afin de proposer à la municipalité qui envisage de rénover la signalisation, une double graphie franco-occitane, au moins pour les rues les plus typiques. Dans ce sens, des contacts ont été pris avec la commune de Rivel.

    D’autres sujets ont été abordés, d’autres projets envisagés durant cette réunion, et chacun peut venir apporter sa contribution.

    « Par mai d’entresenhes, le Cèrcle Occitan del Quèrcorb vos convida a venir amb el faire viure nostra cultura : acamp mesadièr le segond dijous de cada mes. Comas de costuma, l’amassada s’acabèt amb a la man le veire de l’amistat, et dins l’aurelha qualques istorias e remebres risoliers d’unis Babou, Roncalli o autras ».   

  • C’était hier : Veillée occitane avec le Cercle du Quercorb

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 28 avril 1996.

    cercle occitan del quercorbJean Plauzolles, 200e adhérent, a été accueilli par Mireille Bras (Photos archives, avril 1996).

    Les tourbillons de vent marin qui sévissaient la semaine dernière sur la place Charles-Amouroux ont à peine importuné les nombreux invités du Cercle Occitan du Quercorb, réunis autour du verre de « l’amistat ». Cette sympathique assemblée, allait s’en remettre aux bons soins de José, Robert, Jean, Paul, Josiane et Sophie, pour une veillée au coin du feu à laquelle participaient Alan Roch, conteur que l’on ne présente plus, et Christophe Roncalli, auteur-compositeur-interprète qui nourrit de multiples projets et notamment l’enregistrement d’un C.D en occitan.

    Le manger et le boire représentant des soucis et des joies qui comptent, l’intendance n’avait négligé aucun détail pour que la fête soit complète. Au cours de la soirée, Mireille Bras, présidente de l’Institut d’Etudes Occitanes de l’Aude (IEO), appelait à ses côtés Maître Jean Plauzolles, dont l’adhésion au cercle occitan du Quercorb faisait de lui le 200e adhérent de l’IEO pour la section audoise. La présence en nombre des voix de la chorale Eissalabra vint agrémenter le riche répertoire d’Alan et de Christophe, du rythme et des rires ont fait alterner les traits d’humour avec les chansons empreintes de poésie, de tendresse ou de colère. Une excellente soirée au cours de laquelle tout un chacun a pris plaisir à participer en chantant, en dansant, harmonica, cabrettes et boudègues donnant le rythme à la grande fête organisée par « le Cercle Occitan del Quercorb ».

    cercle occitan del quercorb

    Christophe, Robert et La Sòfia, un trio aux accents occitans

    cercle occitan del quercorb

    Contes d’Occitanie avec Alan Roch

    cercle occitan del quercorb

    La salle de la Place Charles-Amouroux, telle qu'elle n'est plus

  • C’était hier : « Aquò vira al Cercle occitan del Quercòrb ! »

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 26 février 1996.

    COQ réunion Février 1996 001.jpgLes Occitanistes sous la protection bienveillante de Marianne (Photo archives, Février 1996).

    Les membres du cercle occitan du Quercorb tenaient ces jours derniers au premier étage de la mairie, une réunion de travail destinée à mettre en œuvre divers projets susceptibles de relancer l’activité du mouvement né en novembre 1993. Après la visite effectuée en Quercorb par Maurice Andrieu et son équipe de tournage de FR3 Midi-Pyrénées (Viure al païs), nos occitans occitanistes ont eu le sentiment que leur association était méconnue et péchait peut-être par manque d’initiatives.

    Réunis autour de Josep et Josiana Navarro, Joan Plauzolles, Paul Lagarde et Robert Roncalli, les amoureux de « la lenga maïrala » ont rapidement abordé la sympathique controverse du « K » mal aimé, en se gardant bien de vouloir imposer une orthographe particulière. Seul Maître Lagarde a semblé nourrir quelque « inkiétude » mais un court instant seulement. Dans le programme d’activités qui a ensuite été ébauché figure une veillée au coin du feu à laquelle participeront chanteurs et conteurs. Le C.O.Q. en appelle à tous ceux qui désirent se joindre à l’association, une nouvelle rencontre aura ieu mardi 27 février à 18 h 30 au centre socio-culturel des Cèdres.

  • Le COQ présente ses voeux, et son almanach

    cercle occitan del quercorbUne partie de l'équipe qui à finalisé l'almanach nouveau.

    L'atelier de langue du Cercle Occitan du Quercorb (COQ) et sa présidente Marie-Françoise Cuxac, ont le plaisir d’annoncer la parution de « l’almanac novèl », dix-neuvième d'une belle série. Mise en oeuvre par une équipe composée de Lidia Bastié, Patric Brabo, Raimonda Chopineau, Francesa Coupeau, Avelhana Cumming (Hazel en anglais), Maria Francesa Cuxac, Sílvia de Angelis, Francés Gonse, Sòfia Jacques-Serano, Ugueta Plantié et Mariana Salon, cette nouvelle production fourmille d'une multitude de thèmes, et est préfacée par André Lagarde.

    Pêle-mêle, conseils de jardinage, comment prendre soin de nos mésanges, petit voyage en éthymologie, personnages du conte occitan par Alan Roch, dessins humoristiques, recettes de cuisine, « brave colhonadas », sont proposés en même temps qu'un calendrier très précis, lui même agrémenté de dictons. Le tout rédigé en langue occitane, et ficelé avec les gasconneries de Joan Miquèu.

    Les membres de l'atelier vous invitent à effeuiller l'almanach 2020, qu'il est possible de se procurer en mairie, ou auprès d'un membre du cercle occitan, au prix de 10 €. Pour l'heure, l'équipe du COQ souhaite à toutes et tous, « Una bona annada, plan granada e acompanhada d'un ramat d'autras ». Le COQ fera sa rentrée le mardi 7 janvier prochain.

    cercle occitan del quercorb

  • C'était hier : « Le Sofia Trio », un sacré trio !

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 30 août 2002.

    le sofia trio,pierre brun,cercle occitan del quercorb,claude bonnafousSophie Jacques-de-Dixmude, Claude Bonnafous et Pierre Brun jouent avec les notes (photos archives, Août 2002).

    La fête occitane célébrée en août place Charles Amouroux à l’invitation « del Cercle Occitan del Quercorb » a offert un moment d’exception à tous les amoureux de la « lenga mairala ». Les Espérazanais du Gesspe avaient superbement lancé les festivités avec un florilège du riche patrimoine artistique chapelier (photo ci-dessous), avant que les solistes du Sofia Trio ne viennent sonner de leurs instruments. Sophie Jacques-de-Dixmude à la boudègue, Pierre Brun à la « camba de feda » et percussions, et Claude Bonnafous à l’accordéon, ont partagé avec leurs nombreux invités l’originalité sonore du pays occitan.

    le sofia trio,pierre brun,cercle occitan del quercorb,claude bonnafous

    Il n’en fallait pas davantage pour que les artistes du cru ne se mêlent à la fête, accompagnés par la Sofia, « una bodegaïre de primera » comme dit l’ami Robert, Peire, « un cantaïre que viu pas de cogas de sinsola », et Claude, aussi facile à la clarinette qu’à l’accordéon. Une dernière chanson, un dernier accord, sous de chauds applaudissements, et le Sofia Trio rangeait les instruments, l’heure était venue de se déplacer vers le théâtre afin d'y d’accueillir un certain Padena.

    le sofia trio,pierre brun,cercle occitan del quercorb,claude bonnafous

    le sofia trio,pierre brun,cercle occitan del quercorb,claude bonnafous