Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cercle occitan del quercorb

  • C’était hier : Une fête d’été aux couleurs occitanes

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 15 août 2002. Pour rappeler le souvenir de Robert Marty (Padena), disparu le 5 mai 2021.

    cercle occitan del quercorb,padena,gessppeUn quart de siècle de « padenadas » pour ce « trufet » de Marcelou (Photos archives, Août 2002).

    Le Cercle Occitan del Quercorb qui n’a pas son pareil pour vous pousser le monde à la fête, avait décidé de lancer une invitation aux Chalabrois, histoire de célébrer l’été à sa façon. Pour l’occasion, le COQ avait mis les planches du théâtre municipal à la disposition du Gesppe, ensemble vocal espérazanais que l’on ne présente plus, et qui a régalé son auditoire, en prélude à une soirée de derrière les fagots.

    Après une dernière et un salut à Védrines, le « Sofia Trio » prenait le relais, Sophie Jacques de Dixmude à la boudègue, Claude Bonnafous à la clarinette et Pierre Brun aux percussions. Un trio d’artistes animés par une flagrante complicité qui a mis le feu dans les rangs de nos Occitans locaux et de leurs nombreux invités.

    L’heure étant venue de passer à table, chacun fera honneur au civet de lapin de Dame Anne et à la croustade de Monsieur Jean, tandis que Peire Brun, alias capitaine Haddock, alias « tripa longa », offrira un morceau de bravoure dont lui seul a le secret. De la place Charles-Amouroux au théâtre il n’y a qu’un pas, allègrement franchi d’autant que Padena était là, de retour sur la scène chalabroise. Comme prévu il y en aura pour tout le monde, les jeunes, les vieux, la France d’en haut, quant à celle d’en bas, elle va bien merci : « quand un pòble es capable de se trufar d’el dins sa lenga, es un pòble major ». Sur ces paroles, Padena quittait la scène et concluait une nouvelle et belle soirée concoctée par le Cercle Occitan del Quercorb.

    cercle occitan del quercorb,padena,gessppe

    Le GESPPE a pris plaisir à participer à la fête        

    cercle occitan del quercorb,padena,gessppe

    Sophie Jacques, Claude Bonnafous et Pierre Brun ont joué avec les notes

  • C’était hier : Le Théâtre de la Rampe est de retour

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 26 juillet 1997.

    cercle occitan del quercorbEn décembre 1996, « La Catinou e son arganhol de Jacouti » étaient déjà venus à Chalabre (Georges Besombes, Jean-Louis Blénet, photos Théâtre de la Rampe).

    En décembre dernier, Car’Al’Oulo et le Cercle Occitan del Quercorb (COQ) présentaient un spectacle de choix, avec « Occitania, 39-45 ». Près de 200 spectateurs étaient sortis ravis après la prestation offerte par ces professionnels de la scène qui composent le Théâtre de la Rampe. « On laisse toujours un peu de son cœur en Quercorb », et les comédiens qui n’ont pas oublié l’accueil du public chalabrois, ont décidé de lui faire un cadeau en lui offrant leur nouveau spectacle.

    Il faudra donc retenir la date de ce mardi 29 juillet, à 21 heures au théâtre municipal, pour une soirée avec Cabaret Gavach. Cabaret Gavach est un enchaînement de situations burlesques, d’univers comiques, recréés de façon simple et rapide, par des comédiens rodés à l’art du conte, de la farce et de la comedia dell arte. Cinq petites pièces théâtrales reliées entre elles par la magie de la musique et des chants, et c’est aussi du mime, qui permet de comprendre la langue occitane, même si on ne l’a jamais entendue. Avec des comédiens plus à l’aise dans la comédie du carnaval que dans les salons de la culture officielle. Le prix des entrées a été fixé à 50 francs (25 F pour les enfants).

    cercle occitan del quercorb

    « La crotz erbosa », pièce de Marcel Fournier, avait ouvert la soirée de décembre 

    (Véronique Valéry, Teresa Canet)

  • C’était hier : « Festa de la prima » : première bougie pour le Cercle occitan

    L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 4 mai 1997.

    cercle occitan del quercorbUne première année d’existence animée par « la Sofia et ses Occiputs » (Photos archives, avril 1997).

    Le dynamique Cercle occitan du Quercorb, qui n’a pas son pareil pour vous pousser le monde à la fête, avait décidé de lancer une invitation aux Chalabrois, histoire de célébrer comme il se doit sa première année d’existence. Pour l’occasion, le COQ n’avait rien trouvé de mieux que « d’escanar la galhina que volia pas pus faire un nou ». Théâtre d’une parodie de justice quelques jours auparavant, la place Charles Amouroux a rassemblé samedi en fin d’après-midi, « un fum de monde » résolument décidé à déguster la poule en sauce de Dame Anne. Un moment d’exception pour les fins gourmets qui ont pu goûter ensuite à la musique distillée sans retenue par « la Sofia et ses Occiputs », maîtres musiciens et chanteurs.

    Sophie Jacques de Dixmude à la boudègue, Pierre Brun à la clarinette, et Laurent Cavalié aux percussions (et à l’accordéon), trio d’artistes animés par une complicité flagrante et un humour épidémique, qui ont littéralement mis le feu dans les rangs de nos Occitans locaux. Mis à contribution, les artistes du cru ont eux aussi donné de la voix, trop heureux de pouvoir mesurer leur organe avec celui d’interprètes confirmés, au cours d’une excellente soirée qui est venue couronner de belle façon, le premier anniversaire du « Cercle occitan del Quercorb ».

    cercle occitan del quercorb

    cercle occitan del quercorb

  • C’était hier : Le Kercorb a son almanach

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 27 janvier 2002. L’occasion d’annoncer que l’almanach 2022 vient de sortir. Le COQ informe ses fidèles lecteurs qu’il est disponible en mairie de Chalabre, ou auprès d’un membre du cercle occitan.

    cercle occitan del quercorbLes Occitans associés ont présenté le fruit de leur travail (Photo archives, Janvier 2002).

    C’était le samedi 16 octobre 1993 aux Cèdres, l’Institut d’Estudis Occitan par la voix d’Alan Rouch officialisait la création d’un cercle occitan en pays de Quercorb, parrainé par André Lagarde. Depuis lors, le C.O.Q. et ses dynamiques animateurs réunis aux côtés du président José Navarro participent activement à la vie traditionnelle de la cité. Collectionnant à l’occasion quelques temps forts comme les noces d’or de Catinou et Jacouti, ou les 20 ans sur scène de Padena, événements brillamment célébrés à Chalabre en 1997.

    Réunis en ce début d’année dans les salons de la mairie Cours Sully, les membres de l’atelier de langue du Cercle Occitan du Quercorb invitaient les Chalabroises et les Chalabrois à venir découvrir en avant-première le fruit d’un travail original, soigneusement consigné noir sur blanc. Ils annonçaient ainsi et avec « força plaser », la naissance « del primer armanac del Quercorb », rédigé cela va de soi en langue occitane. Avec un peu d’appréhension et beaucoup d’impatience, Marie-José, Raymonde, Sophie, Robert, José, tous les co-auteurs de cet ouvrage ont accueilli les premiers échos critiques avec un intérêt certain.

    L’almanach du Kercorb, ou Quercorb, ou Kerkorb, offre de précieux conseils de jardinage, des recettes de cuisine, des histoires drôles, des noms de lieux explicités, des chansons du patrimoine, des événements qui ont marqué l’histoire de Chalabre, et « plan segur », un calendrier de l’année 2002. Après « la Cresta del Gal », le journal du cercle, voici l’almanach nouveau, un ouvrage aussi riche que divertissant à découvrir sans plus tarder.

    cercle occitan del quercorb

    Comme dit Josep, « Aquo vira »