Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

  • Les Hauts de Bon-Accueil ouvrent leurs portes aux familles

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilLes visites sont à nouveau permises dans l’enceinte de l’Ehpad.

    Avec la propagation du virus de la Covid et l’obligation de fermer les portes de l’Ehpad dès le mardi 3 mars 2020, débutait une période exceptionnelle pour la vie de l’Ehpad et pour tous les citoyens. Pour les résidents et leur famille, c’était le commencement d’une vie pleine de contraintes et de limitations. Et même si à l’Ehpad des Hauts de Bon-Accueil, les résidents n’ont jamais été isolés en chambre (à l’exception de quelques-uns ponctuellement) et que les activités collectives ont été adaptées mais maintenues, les visites des familles ont dû être restreintes, encadrées et se réaliser en dehors des chambres.

    Comme le souligne Sylvie Soinnard, directrice de la structure, « Grâce au respect des mesures par l’ensemble des familles, grâce au travail laborieux et continu de désinfection  de l’Ehpad par l’équipe d’hôtellerie, grâce à la surveillance méticuleuse de l’équipe soignante et des médecins, grâce à toutes les activités internes organisées par l’équipe d’animation, alors que le virus s’est propagé à plusieurs reprises dans le secteur, la Covid n’est pas entrée dans l’Ehpad, et les résidents sont restés sains et saufs de ce virus pendant cette longue période, tout en conservant un moral suffisant dans l’attente ».

    Après une campagne de vaccination réussie auprès des personnes âgées, l’Ehpad a pu ouvrir ses portes aux familles, le jeudi 11 mars dernier. Certes le respect des mesures barrières est toujours de circonstances et certaines règles sont encore à respecter, mais les résidents ont le plaisir maintenant d’accueillir leurs proches dans leur chambre, avec l’intimité familiale retrouvée.

    Comme un nouveau recommencement pour chacune et chacun, dont se réjouit Sylvie Soinnard : « En qualité de directrice, je me félicite du professionnalisme de l’ensemble des équipes de l’Ehpad et du Ssiad (services de soins infirmiers à domicile), qui a permis de traverser cette période difficile et d’obtenir ce résultat. Nous espérons tous que l’ouverture de l’établissement pourra être maintenue et que la situation sanitaire permettra de revenir progressivement à une vie strictement normale ».

  • Premières vaccinations à l’Ehpad Les Hauts-de-Bon-Accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,marie-hélène biard richon,antoine accurso,michel pechL’équipe médicale a procédé à 47 injections.  

    Une équipe médicale de choc était présente mardi 12 janvier après-midi à l’Ehpad Les Hauts-de-Bon-Accueil, pour lancer la campagne de vaccination. Le docteur Michel Pech a prêté main forte à sa consœur le docteur Marie-Hélène Biard-Richon, et à son confrère le docteur Antoine Accurso.

    47 résidents et professionnels ont pu recevoir une première injection. La vaccination se poursuit aujourd’hui mercredi, demain jeudi, puis la semaine prochaine. Cette première séance s’est déroulée dans la bonne humeur, mettant du baume aux cœurs fragiles de nos résidents qui commencent à voir les lueurs au bout du tunnel...

  • C'était hier : « La mémoire en partage » à la bibliothèque municipale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 17 novembre 2015.

    4278032244.JPGJean-Jacques Delpoux et ses invités ont partagé un agréable voyage dans le temps (Photos Noëlle Danjou, Archives novembre 2015).

    Jeudi 12 novembre, dans le cadre de l’exposition « La mémoire en partage », prêtée par la bibliothèque départementale de l’Aude, les résidents de l’Ehpad étaient invités au n° 4 de la rue des Bains-douches. Accueillis par Noëlle Danjou, responsable de l’établissement, nos aînés ont pu se remémorer quelques souvenirs d’antan, grâce à une expo relatant à travers des cartes postales anciennes, la vie quotidienne en  Haute-Vallée au siècle dernier. Jean-Jacques Delpoux, conteur audois, a ensuite pris le relais, faisant revivre en paroles cette fois, quelques jolies histoires du pays.

    Pour terminer cet agréable après-midi, un goûter a été offert par la bibliothèque municipale, entracte pendant lequel les échanges ont continué. Ravis par ce petit retour vers le passé, les résidents ont remercié leurs hôtes, avant de regagner les Hauts-de-Bon-Accueil. Cet intermède récréatif a été possible grâce à la participation financière de la bibliothèque départementale de l’Aude. L’exposition est visible à la bibliothèque, jusqu’au 26 novembre.

    530816882.JPG

  • Un chèque de 5000 € pour l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil,crédit agricole du languedoc chalabreLa banque verte a marqué son attachement à soutenir et accompagner nos aînés au quotidien.

    Mardi 20 octobre, Sylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad chalabrois accueillait une délégation du Crédit agricole représenté par Marie-Eve Dumons, présidente de la caisse locale de Chalabre, Christophe Favre, directeur de secteur Castelnaudary-Haute-Vallée, Eric Housset, directeur du bureau de Chalabre, et Jean-Jacques Aulombard, président du conseil d’administration de l’Ehpad.

    L’occasion pour Marie-Eve Dumons de détailler l’opération de 20 millions d’euros, engagée par la caisse régionale du Languedoc, sur le thème des personnes âgées dans le contexte confinement et post confinement lié au Covid. Ainsi la banque verte a voulu intervenir sur trois actions de solidarités : favoriser le lien entre les générations avec mise à disposition d’une plateforme d’entraide « J’aime mon territoire », le soutien solidaire aux CHU des quatre départements (50.000 masques FFP2), et enfin une troisième opération envers nos aînés, concrétisée par un don de 5000 € en faveur de l’Ehpad de Chalabre.

    En remerciant chaleureusement cette initiative, Sylvie Soinnard précisait que cette somme allait lui permettre le développement de la WIFI en lien avec la télémédecine. Christophe Favre, soulignait à son tour l’attachement de la banque à soutenir les personnes âgées et à les accompagner au quotidien, avant que Jean-Jacques Aulombard ne remercie ce geste généreux, « une action de mécénat très appréciée ».

    A la conclusion de cet échange, Sylvie Soinnard accompagnée de Gérard Couteau, représentant les familles, invitait chacun à partager un goûter.

  • Josette Gimenez a dit au revoir à son village

    josette gimenez,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilUn beau témoignage d’affection et de reconnaissance pour la doyenne des Chalabrois (photos Clément Pradel).  

    A quelques semaines de son 99e anniversaire, le 13 août prochain, Josette Gimenez a pris congé de la cité chalabroise, afin de se rapprocher des siens, en pays narbonnais. En mars dernier déjà, elle avait quitté la maison familiale de la rue du Capitaine Danjou, laissant derrière elle 71 années de souvenirs, pour vivre la singulière expérience du confinement au sein de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil. Quatre mois plus tard, Josette Gimenez a donc été invitée à un nouveau départ, pour la Septimanie cette fois, où elle devrait très rapidement prendre ses marques.

    Il faut croire qu’une mémoire intacte et une remarquable lucidité, auront aidé la doyenne des Chalabrois à accepter l’éloignement de son Kercorb natal, mais aussi d’un lieu qu’elle affectionnait particulièrement, 4 rue des Boulangers. Lectrice assidue et fidèle adhérente de la bibliothèque municipale, Josette Gimenez a eu l’heureuse surprise de recevoir avant son départ, la visite de Jean-Jacques Aulombard, maire, et de Noëlle Danjou, responsable de la bibliothèque. Une rencontre quasi à huis clos, contexte sanitaire oblige, au cours de laquelle Josette s’est vue offrir la collection complète des tomes publiés par l’association Il était une fois Chalabre. Lectures à découvrir ou à faire découvrir dans son nouveau lieu de villégiature, relatant l’histoire d’un Chalabre d’antan qu’elle aura contribué à écrire et à faire connaître. Au revoir Josette et grand merci.

    josette gimenez,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    josette gimenez,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

     Josette Gimenez aux côtés de Victor Michel Caux (son père) et de Lolo Mazon.

    (Photo Maurice Mazon)