Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guillaume pons

  • Grégory Valdin a bouclé son 2e marathon

    L'article mis en ligne aujourd'hui était initialement destiné à être publié en page de Limoux. Il ne rend compte que de la prestation de l'équipe de « Courir pour Greg » associée à « la Flamme des Pompiers du Limouxin ». Ce qui pourrait passer pour un oubli n'en est pas vraiment un, puisqu'il est encore temps de mentionner la participation de Nargis Bototo et Malaury Cros, engagées dans la catégorie " Relais mixte " avec deux de leurs amis, ainsi que Adeline Cros et Jean-Pierre Silvestre, inscrits sur le marathon en solo. Des marathoniens du Pays du Chalabrais qu'il faut associer à l'ensemble des félicitations.  

    Le « Grégory Team » est allé jusqu'au bout du marathon de Carcassonne. Un bel exemple de solidarité sportive autour de l'ami Grégory.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdinGreg et ses amis en partance pour la ligne de départ, place Saint-Gimer à Carcassonne (Photos Carole Pons et Marc Cros). 

    Dimanche 7 juin peu après 14 h, « Greg » et ses partenaires entraient sur la piste du stade Albert-Domec, au terme d’un périple sous le soleil, réalisé entre Cabardès et Minervois (photos ci-dessous). Les yeux rivés sur une ligne bleue imprimée dans la rétine, au terme de plus de cinq heures d’effort, sept fondeurs étaient en passe de boucler le Marathon de Carcassonne.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    Avec une arche d’arrivée à portée de main, Grégory Valdin calé dans son fauteuil « Hippocampe », levait les bras et donnait de la voix en direction de ses équipiers, tout comme il l’avait fait le 24 avril 2011, sur la piste du Stadium d’Albi. Dans son sillage et dans la même seconde, Guillaume Pons, président de l’association « Courir pour Greg », Aurélien Andreu, Claude Varais, Hervé Taurin, Jean-Charles Fontanet et Christian Moralès, donnaient congé à leur montre chrono.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    Il était l’heure de retrouver et de remercier des supporters présents dans chacune des minutes difficiles, et pour ne citer qu’elles, les bosses traîtresses de Conques, Malves ou Villedubert. Appelé sur le podium, le « Grégory Team » n’aura eu aucun mal à donner l’image d’un équipage heureux, au terme d’une deuxième expérience sur la distance mythique du marathon. Médaille autour du cou, l’ami Grégory était impatient d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès, en pensant à un prochain challenge à relever. 

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    C'est le Km 10 et tout va bien, ... ou du moins pas trop mal.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    La ligne d'arrivée est juste derrière, ... mais derrière.   

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    Guillaume, capitaine de route, fait le point.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    100 m après l'arche d'arrivée, la pression redescend peu à peu.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    Un nouveau podium pour Greg et ses amis.

    courir pour greg,guillaume pons,grégory valdin

    Et pour Adeline Cros (au centre), classée 2e Vétéran 2.

  • La Corrida du cœur, avec l’équipe de « Courir pour Greg »

    L'association "Courir pour Greg", dont le siège est à Malviès, est composée d'éléments issus de clubs sportifs audois, basés dans le Limouxin, le Narbonnais et le Kercorb. Présidée par Guillaume Pons, cette équipe a pour objectif de faire partager sa passion pour la course à pied, à des personnes à mobilité réduite. Comme ce fut le cas en cette fin d'année 2012, sur les boulevards de la capitale catalane, en compagnie de Sophie Perret. 

    DSC_0027.jpgSophie et ses partenaires sont prêts à renouveler l’expérience. 

    Samedi 8 décembre, à l’heure où le Castillet projetait son ombre sur le Palais des Congrès de Perpignan, six coureurs de fond du pays audois faisaient la connaissance de Sophie, jeune Saint-Jeannaise (Saint Jean Pla-de-Corts) invitée, tout comme eux, à prendre le départ de la IIe Corrida de Noël.

    Cette course pédestre, organisée sur les boulevards par les partenaires de Francis Martinez et le club Running 66, aura permis à l’association « Courir pour Greg » et à son président Guillaume Pons, de partager d’inoubliables instants aux côtés de Sophie Perret, leur toute nouvelle coéquipière. Embarquée dans un fauteuil hippocampe, sous les yeux de Bendi son fidèle compagnon à quatre pattes, Sophie a parcouru 6 km dans la froidure, mais avec un bonheur éclatant. Un moment fort, partagé en compagnie de Cathy Lafaille, Christophe Villalongue, Théo Tunez, Hervé Taurin, Guillaume Pons et Christian Moralès, envoyés spéciaux d’un vieux patriarche à la barbe blanche. 

    sophie perret,courir pour greg,guillaume pons,yarrivarem66,ribéral ac,running 66,foulées du kercorb

    Pour le coup, la légendaire solitude du coureur de fond aura été singulièrement mise à mal, tant l’esprit d’équipe aura prévalu sous les palmiers de l’ancienne capitale des Rois de Majorque. Aiguillonné par son skipper parmi plus de 300 participants, le team « Courir pour Greg » aura enchaîné les prises de relais, au diapason de Valérie et Bertrand Itsweire, et de l’équipe du Ribéral AC (Saint-Estève), emmenant une joélette à bord de laquelle Kévin avait pris place (photo ci-dessus, les deux équipes avant le départ).

    Sophie et Kévin, deux capitaines de route, pour deux équipes qui rouleront ainsi de concert jusqu’à la ligne d’arrivée, franchie à la nuit tombée sous la banderole du Téléthon 2012. Une ligne franchie bien trop tôt, à la conclusion d’une course certes brève, mais tellement riche en sensations.

    Pour plus de renseignements sur l'association "Courir pour Greg" , contacter Guillaume Pons au 04 68 69 83 48 ou 06 30 02 79 01, Christian Moralès au 09 64 14 43 55 ou 06 30 01 01 88. 

  • Ils ont mis Barcelone dans un mouchoir de poche

    ac limoux,guillaume pons,semi-marathon barceloneSportifs et supporters ont adoré une fin de semaine dans la capitale catalane.

    Après avoir sereinement défié les rigueurs de l’hiver, une équipe de coureurs de fond aux couleurs réunies de l’AC Limoux, du TC Carcassonne et de Chalabre, décidait de se mettre au diapason, avec les accords d’un printemps aux aguets. Une surprise climatique n’étant jamais exclue, cette délégation forte de dix-huit membres, se transportait sur les rivages de la Méditerranée catalane, certifiée clémente.

    ac limoux,guillaume pons,semi-marathon barcelone,la lola

    En place dès le vendredi soir au pied de la monumentale cathédrale en chantier de la Sagrada Familia, fondeurs et supporters prendront d’assaut les vieilles arènes de la Place d’Espagne, où les attendaient « La Lola » et le cousin Antonio (photo ci-dessus). Pour un intermède culinaire tout en hauteur, mais délibérément sage, puisque l’objectif de ce séjour restait la participation à la XXIIe édition du semi-marathon de Barcelone. Le retour au niveau de la mer était prévu pour le dimanche, sur un circuit tracé autour du « Parque de la Ciutadella » et aux abords du port nautique, cadre des régates olympiques d’août 1992. Le samedi allait être dédié à Don Antonio Gaudi, avant que nos touristes, un peu mystiques mais avant tout sportifs, ne décident d’agrafer leur dossard et de mettre la puce en charge.

    Les choses sérieuses commençaient dimanche avant l’aube, lorsque sept accros au macadam ralliaient « el Arco-de-Triunfo » par voie souterraine, avant de se fondre parmi les 12.500 concurrents parqués à distance raisonnable du zoo. Perturbés par une moiteur inattendue mais transcendés par une ardente équipe de supporters en place dans les zones stratégiques, les fondeurs franchiront un à un l’arche d’arrivée, avant de consulter les chronos. Et d’avoir en même temps le sentiment d’avoir réalisé une belle course par équipe, comme en témoignent les résultats officiels. Fer de lance du team audois, Guillaume Pons prend la 1148e place en 1h 29‘47’’ (photo ci-dessous), suivi de son compère du TCC Hervé Taurin, 1850e en 1h 33‘49’’, 1924e Christian Morales (1h 34‘12’’), 2193e Frédéric Canal (1h 35‘28’’), 4118e Adeline Cros (1h 43‘08’’), 4263e Christophe Hamblot (1h 43’ 38’’), 5824e David Canal (1h 49‘14’’). Avec une mention pour Adeline Cros, seule féminine du groupe et qui prend la 5e place dans sa catégorie. Pour l’anecdote, il faut souligner la performance du Kenyan Abel Kirui, champion du monde de marathon 2011, et vainqueur en 1h 00’ 28’’, record de l’épreuve battu. Au terme de cette débauche d’efforts mis en commun, la confrérie audoise recomposée votait une motion « tapas »,  puis amorçait l’étape du retour vers le pays limouxin et chalabrois. En empruntant cette fois la route côtière, pittoresque à plus d’un égard.

    ac limoux,guillaume pons,semi-marathon barcelone,la lola

  • Ils ont couru au pied de la Cité

    cross international de la cité 2011Guillaume Pons dans le final du "Cross Sprinters" (6e).

    La 34e édition du cross international de la Cité, organisé par l'ASC Athlétisme et son président Gérard Laterrasse, aura permis aux adeptes de cross-country, de rechausser les pointes dans le cadre grandiose de la cité médiévale. L'occasion de retrouvailles inter clubs, entre sportifs ayant un jour porté les mêmes couleurs, ou ayant simplement partagé un peu de la solitude du coureur de fond. Sous les ordres du starter dès 10h 30, ce sont les "Vétérans" qui frappaient les trois coups de cette grande fête de l'athlétisme. Avec pour certains un souci majeur, prendre une avance suffisante sur les "Oisillons", qui seraient lâchés à leurs trousses, juste quelques minutes plus tard. A ce petit jeu, l'ex président des Foulées du Kercorb prendra la 41e place en 37' 12'', pour 7950 mètres couverts. Toutes pointes dehors et tout au long des quinze courses restant au programme, les athlètes vont enchaîner une palpitante lutte avec le chrono, et négocier au mieux les nombreuses difficultés d'un parcours toujours aussi sélectif.cross international de la cité 2011 

    cross international de la cité 2011Engagés dans la catégorie "Cross Sprinters", Guillaume Pons (6e), Cédric Caumes (dossard 274 et 14e) et Hervé Taurin (16e) bouclent le tour (1390 m) en moins de 5'. Dans la catégorie "Vétérans féminines", Adeline Cros (ci-contre) décroche une belle 39e place en 18' 05'' pour une distance de 3900 m. Enfin dans la "Course des As" (8420 m), Stéphane Guilhounet du TCC prend la 43e place (36' 30''), devant Guillaume Pons 48e en 38' 08'', et Hervé Taurin 50e en 38' 29''. Efforts accomplis sous les encouragements de l'ami Jean-Pierre Silvestre (photo ci-dessous), qui s'était exceptionnellement mis en pause, mais était bien présent sur le parcours afin de motiver ses partenaires.

     cross international de la cité 2011 

    Solitaires dans l'effort à l'heure où les murailles centenaires renvoyaient l'écho de leurs chaussures à pointe, tous ces sportifs ont apprécié l'accueil et la parfaite organisation mise en place par les bénévoles de l'ASC Athétisme. Rendez-vous en décembre 2012, pour la XXXVe.

    cross international de la cité 2011Dans la "Course des As", Guillaume (dossard 78) et Hervé (dossard 1419), entament un dernier tour.

  • Adeline Cros sur le podium à Blagnac

    Plus de 1 000 concurrents ont bénéficié d'une météo idéale pour parcourir les 21,1 km prévus au programme.

    Adeline.JPGAdeline Cros (dossard 234), aux côtés de Houria Frechou, la championne toulousaine et de Martine Guilhembet, de l'équipe de France.

    La 25e édition du semi-marathon de Blagnac se déroulait dimanche 6 mars, sur un circuit urbain côtoyant les nouvelles lignes de tramway qui desservent, à présent, la capitale de l’aéronautique. A 10h 30 précises, la tour de contrôle donnait l’autorisation de décoller à plus de mille concurrents (1004 classés), bénéficiant d’une météo idéale pour parcourir les 21,1 km au programme. Direction le parc d’activité d’Andromède, parc Georges Brassens, parc du Grand Noble, Place de la Révolution, avenue des Pins, puis virage retour aux abords du parc Odyssud, soit une boucle de 10 km à parcourir deux fois. A l’avant, un duo de légionnaires basés à Aubagne calquera son tempo sur les rames du tram blagnacais (ci-dessous, photo Michel Brembilla), tandis que dans le peloton, Adeline Cros et Hervé Taurin vont se concentrer sur leurs objectifs.

    Légio.JPG

    Dans la perspective d’une qualification pour le championnat de France, Adeline Cros fera exploser les minima qualificatifs (1 h 55’), en s’adjugeant la 285e place au scratch, en un temps de1 h 37’ 49’’. Soit douze minutes de mieux qu’en 2010, et un chrono qui lui permet de monter sur la deuxième marche du podium en catégorie V2, derrière la championne toulousaine Houria Frechou et devant Martine Guilhembet, membre de l’équipe de France de 24h.

    Hervé.JPGAvenue des Pins, Hervé Taurin (dossard 398) maintient le rythme (photo Michel Brembilla)

    Hervé Taurin passera la ligne d’arrivée deux petites minutes plus tard (1 h 39’ 05’’), pour prendre la 315e place au général. Contrat rempli pour Hervé, présent à Blagnac afin de préparer le marathon d’Albi qu’il courra le 24 avril prochain au sein de l’équipe fédérée autour de Grégory Valdin et Guillaume Pons. Egalement présent sur le parcours, Daniel Illac, Espérazanais de naissance, Chalabrois par alliance et Toulousain d’adoption, qui boucle la distance en 1 h 58’’. Félicitations à tous et rendez-vous samedi 12 mars à Leucate, au départ des 10 km de la Corrège.  

  • Guillaume et Hervé sur la Canebière

    Mazerolles Avril 2005 I.jpgAprès avoir effectué les derniers réglages sur le tarmac de Blagnac, Guillaume Pons (ci-contre) et Hervé Taurin (ci-dessous) seront aujourd'hui dimanche à Marseille au départ du marathon organisé par Carma sport et Massilia marathon. Nos deux coureurs de fond qui portent les couleurs limouxines et chalabroises iront déposer les clefs de Saint-Pierre aux pieds de la Bonne Mère, en espérant que les objectifs soient au rendez-vous.Semi Carcassonne 2007.jpg

    Une visite de la ville de Marseille les attend, au départ de la Canebière (8h), vers les plus anciens quartiers marseillais, la cathédrale de la Major, la place Castellane, le mythique Stade Vélodrome, avec en prime quelques kilomètres sur la célèbre Corniche Kennedy. Un beau challenge que ces deux fondeurs et leurs supporters vont évidemment relever, forts du soutien à distance de leurs partenaires chalabrois.

    (photos archives : Guillaume Pons à Mazerolles 2005, Hervé Taurin semi-marathon de Carcassonne 2007)