Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

julien bonnery

  • C’était hier : Mercredi, c’est la fête au lac

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 11 août 2001.

    us kercorb xv,julien bonneryLe président Bonnéry (à gauche), aux côtés de l’ex junior Benoît Adel et de Yves Mourareau, soigneur de l’USK (Photos archives, juillet 2001).

    Les traditionnelles festivités de l’Assomption débuteront ce mercredi 15 août à 17 h 30 au stade Lolo-Mazon, avec un grand match de rugby opposant les titulaires de l’US Kercorb à une formation composée d’anciens juniors. L’occasion pour le président Julien Bonnéry de retrouver quelques uns de ses jeunes protégés, maternés alors qu’il veillait aux destinées du Stade Lavelanétien. A 19 h, un apéritif concert précédera un repas champêtre préparé par Stéphane et servi sur la place du lac, route de Limoux. Les inscriptions seront prises auprès de Julien Bonnéry (04 68 69 24 67) et Lucien Baillat (04 68 69 27 81), il est conseillé d’apporter son couvert.

    La partie musicale sera assurée à partir de 22 h 30 par « Les Cactus » (photos ci-dessous, archives janvier 2002), une talentueuse formation en devenir qui confirme au fil de ses prestations. Un intermède prévu en milieu de soirée verra le plan d’eau chalabrois s’illuminer de mille feux, grâce aux artificiers du comité des fêtes cher au président Gérald Mourareau. Le meilleur accueil est réservé à tous !

    us kercorb xv,julien bonnery

    Le 1er janvier 2002, Les Cactus animeront le réveillon du Nouvel An au France...

    us kercorb xv,julien bonnery

    ... aux côtés du regretté Bernard Lanes, un fan des Beatles avait prêté sa voix

  • C'était hier : Les scouts de France, invités privilégiés à Ségovent

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 7 août 2011.

    Vingt-sept jeunes filles ont séjourné au domaine de Ségovent

    scouts et guides de france,julien bonneryLes filles de St Barnabé-Les Caillols ont promis à Aron qu’elles reviendraient (Photos archives, août 2011).

    Il était impatient de les voir arriver, Aron le fidèle dogue allemand de Julien Bonnery était à la descente du bus qui amenait tout dernièrement les Scouts et Guides de France de Saint Barnabé-Les Caillols, jusqu’au domaine de Ségovent. Comme toutes celles qui l’ont précédée depuis maintenant six ans, la jeune troupe venue cette fois des quartiers est de Marseille, a installé son camp de base sur les hauteurs de Chalabre, le 17 juillet dernier.

    Exclusivement féminine, la tribu de vingt-sept éléments portant chemise bleue et foulard orange et noir, aura hélas hérité d’une météo déplorable, la pluie tombant sans discontinuer sur le pays chalabrais. Malgré les éléments, le projet d’aventure aura été respecté, ainsi et douze jours durant, les communes de Léran, Montbel, Labastide-sur-l’Hers, auront vu passer des équipages de cinq à sept jeunes filles, invariablement vêtues de leur poncho, stoïques sous le déluge. Et chaque retour sur les hauts de Ségovent coïncidera avec une belle désillusion, à savoir tentes inondées et parfois même déchirées. Difficile dans ces conditions d’apprécier la vie dans un camp aussi proche de la nature qu’il soit, d’autant que les coassements nocturnes des crapauds locaux n’auront laissé aucun répit aux jeunes disciples de Baden Powell. Ces dernières accepteront la mise à disposition ponctuelle d’une grange hospitalière, histoire de gagner une petite bataille sur l’humidité.

    scouts et guides de france,julien bonnery

    Au final, l’expérience vécue en Kercorb aura permis à Lucie Gueydon et à ses petites protégées de développer l'esprit de vie en communauté et en autonomie, d’autant que tout n’aura pas été noir durant le séjour. La tenue d’olympiades, les parties de base-ball, l’initiation à la cuisine et les rencontres avec les vaches de Ségovent, laisseront à nos petites Marseillaises, un souvenir certes particulier, mais néanmoins excellent. Avec la fin du mois de juillet, les tentes ont été démontées une à une, qu’il faudra laisser sécher sous le soleil du Territoire Marseille-Aubagne. Un klaxon annonçait la présence d’un autobus du côté de la ferme du Pape, l’heure était venue d’adresser un chaleureux au revoir à Danielle et Julien.

    scouts et guides de france,julien bonnery