Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lpo aude

  • Déconfinement : « Attention - on marche sur des oeufs ! »

    Ce communiqué de presse, en date du samedi 9 mai, émane de la LPO Aude (Ligue de Protection des Oiseaux) :

    lpo aude

    Gravelot à collier interrompu

    « Le retour partiel à la vie professionnelle et aux loisirs pour des millions de personnes risque de provoquer la destruction involontaire d’animaux et de plantes qui se sont réappropriés les espaces désertés. La LPO Aude demande au public d’être vigilant sur les plages et les lagunes.

    Après huit semaines sans fréquentation humaine sur le littoral, de nombreuses espèces d'oiseaux se sont installées sur les plages, les bords de lagune ou sur les sentiers désertés, en plus de leurs zones habituelles de reproduction. Elles y ont construit leur nid, souvent à même le sol, et la couvaison est en cours. Des poussins seront présents jusqu'à la mi-juillet.

    Avec le déconfinement et le retour du public sur les plages, la situation de l’année 2020 qui semblait exceptionnelle pour la reproduction pourrait s’avérer catastrophique : œufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés de leurs parents, voire dévorés par les chiens non tenus en laisse...

    lpo aude

    Le nid du gravelot

    Pour éviter cette hécatombe, la LPO Aude demande à tous en premier lieu de respecter l’interdiction de circulation de véhicules motorisés dans les milieux naturels, dont les dunes et les plages. En France, seules les plages des communes de Gruissan, La Palme, et Port-La-Nouvelle sont, de façon intolérable, ouvertes à la circulation. Non, les plages ne sont ni des parkings, ni des routes !

    L’association rappelle aussi quelques consignes simples à faire connaître et respecter en prévision de notre retour sur les plages : Vérifiez que l’accès du site où vous comptez vous rendre est autorisé, restez sur les sentiers balisés et habituels. Si vous avez un chien, tenez-le toujours en laisse. Gagnez le plus rapidement possible le bord de l’eau pour mener vos activités sportives ou récréatives et éloignez-vous en le moins possible. Evitez au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière du littoral, lors de vos déplacements vers les stationnements. Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite et rassurez-vous : il va bien, il s’agit d’une manoeuvre destinée à vous éloigner de son nid. Respectez les zones balisées avec une signalétique dédiée (signalement des nids) ».

    Michel Fernandez, coprésident de la LPO Aude (contact 06 35 38 33 62).

    Précautions à prendre :

    Evitez au maximum de fréquenter les hauts de plage, les dunes de sable, les berges de cours d'eau et soyez attentifs à la présence d’espèces que vous pourriez déranger en pleine période de reproduction. Respectez les dispositifs de protection mis en place pour les protéger. Restez sur les sentiers balisés en forêt, en montagne et sur le littoral, et tenez les chiens en laisse. Levez le pied en voiture et demeurez vigilants quant à la présence d’animaux sur les routes. Laissez une partie de vos espaces verts s’ensauvager en retardant la tonte des pelouses et la taille des végétaux, en particulier les haies et les arbres qui abritent une grande biodiversité. Vérifiez que des animaux ne se sont pas installés avant de redémarrer des activités sur des chantiers, des bâtiments inoccupés, des terrains de sport, des établissements scolaires, etc. En cas de découverte d’un animal sauvage blessé ou vulnérable, prenez conseil auprès de spécialistes afin de ne pas commettre d’erreur fatale en tentant d’intervenir. Toutes les informations sont accessibles sur le site de la LPO : https://lpo.fr/oiseaux-en-detresse/lesgestes-qui-sauvent