Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pezens

  • Football : Le FCC poinçonne son billet pour le quart

    Pezens cup.JPGLes « rouge et noir » visiteurs ont eu du mal à sortir de leur périmètre.

    Un mois jour pour jour après avoir décroché son sésame pour un tour supplémentaire en coupe Georges Favre face à l’USA Pezens (2-1), le FCC remettait son billet gagnant en jeu, offrant bien malgré lui une deuxième chance au club visiteur du président et capitaine Julien Ouddane. Occasion que les « rouge et noir » ont été empêchés de saisir, face à une équipe chalabroise remaniée (cinq absents) mais victorieuse sur le score final de 1 à 0. Plutôt qu’un exploit, ce résultat qui comble joueurs et dirigeants du FCC est venu démontrer que la qualification obtenue le jour de la St Gaston n’était pas usurpée.

    Sous un beau soleil de midi, Pezens vainqueur du toss héritait du coup d’envoi. Malgré un contexte laissant craindre l’apparition de tensions dans le jeu, l’arbitre Michel Dertu n’aura que peu d’occasions de sortir ses cartons. La rencontre sera équilibrée jusqu’à la pause, seule anecdote à signaler, un but chalabrois non validé par le référé. Le FCC se montre plus présent dans la zone de réparation visiteuse, tandis que les Pezénois peinent à se montrer dangereux. Emmenés par leur capitaine Sylvain Dumons, les jeunes doublures du FCC pèseront sans complexe sur un adversaire évoluant une division au-dessus. La situation se décantera à la 65e minute, à la faveur d’un corner frappé par le milieu de terrain Aurélien Moralès qui trouve la tête de Guillaume Smagghe, de retour aux affaires après deux mois d’arrêt (1-0). Le rendement de Fabien Conte et Hugo Defernez dans l’entrejeu ne faiblira pas, tandis que Fabrice Canal, Alexandre Pereira, Philippe Lara et Mickäel Padet maîtres du rideau défensif, contiendront une à une les offensives des Pezénois. Qui mettent pour deuxième fois un genou à terre en Kercorb, le score n’évoluant pas jusqu’au trille final. A noter un nouveau sans-faute du gardien Fabrice Rosich (ci-dessous,photo Sébastien Danjou), et la bonne rentrée en cours de jeu de Nicolas Not.

    Keeper Fab.JPG

    Rendez-vous le 27 mars prochain pour un quart de finale au stade de l’Aiguille, face au Limoux-Pieusse Football Club, qui caracole en tête de la promotion honneur. Le 1er mars 2008, les deux formations s’étaient retrouvées au stade des demi-finales à Quillan, Limoux l’avait emporté sur la marque de 1 à 0, avec un but de Frédéric Pérez.   

  • Les affiches sportives du jour

    Ballon rond et ballon ovale vont à nouveau rebondir en ce premier dimanche de février. Cet après-midi au stade intercommunal Lolo Mazon, les footballeurs du FCC accueilleront la formation de Pezens, dans le cadre des huitièmes de finale de la coupe Georges Favre. Les visiteurs évoluent en promotion honneur, soit une division au-dessus des représentants chalabrois, lesquels voudront inverser les pronostics inspirés par la logique. Le coup d'envoi de cette rencontre éliminatoire sera sifflé à 14h 30 par Pierre Luc Fiole.

    Dans le même temps, les rugbymen de la vallée de l'Hers seront au stade de "Buffebiau" à Castelginest, où ils essaieront de réaliser la passe de quatre, en vue d'une "qualif" pour les phases finales. Il s'agira de la quatrième journée de la phase retour du championnat de 2e série de Midi-Pyrénées, elle sera dirigée par Thierry Sanchez.

    Le coup d’envoi d’une nouvelle édition du Tournoi des Six Nations donné hier soir, offre l’occasion d’adresser un salut amical à Benoît Baby, qui fêtait il y a exactement dix ans, sa première sélection au sein de l’équipe de France des moins de 18 ans. Les deux courts articles qui suivent avaient été publiés dans le journal l’Indépendant des 9 et 20 février 2001.   

    Une première cape pour Benoît Baby

    Après le stage de sélection effectué en janvier dernier au Creps de Toulouse, notre jeune rugbyman Benoît Baby a décroché le sésame lui permettant d’intégrer l’effectif de l’équipe de France des moins de 18 ans. Assurément une belle promotion pour Benoît qui sera le samedi 17 février prochain à Dax où il instrumentera au poste de centre, face à la formation du pays de Galles. Cette rencontre « à domicile » précèdera deux déplacements Outre-Manche, le 10 avril à Exeter (Angleterre) et le 21 avril en Irlande. Invité à porter le maillot frappé du coq tricolore, Benoît Baby porte le rugby au coeur, à l’image de Pierre son grand-père, élément clef de l’USC des années 1940, de son père Jean-Claude, brillant arrière de l’USC des années 1970, et de son frère Stéphane, actuel élément de l’U.S. Kercorb.

    B.Baby Arc.JPGBrillant sportif, Benoît Baby a plusieurs cordes à son arc (photo archives, Février 1996).

    Benoît était à l’épreuve des Gallois

    Tandis que Philippe Carbonneau et les "bleus" du XV de France en décousaient avec les Irlandais de Keith Wood, Benoît Baby était au pays de Pierre Albaladéjo afin de disputer une rencontre internationale face au Pays de Galles. Intégré dans l’équipe de France des moins de 18 ans, Benoît honorait là une sélection au poste de centre où il a vaillamment défendu ses chances, confirmant ainsi la confiance de ses entraîneurs. Sur la pelouse de Dax, Benoît et ses partenaires l’ont finalement emporté sur le score de 26 à 10. Rendez-vous le mardi 10 avril à Exeter où Benoît et les Bleus défieront sur leurs terres, les jeunes troupes de sa gracieuse majesté.