Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

richard conte

  • Richard décroche l'or en cuisine

    Cuillère d'Or Richard Dimanche 20 juillet 2014 002.jpgArnaud, Richard, Mathieu et Joël, un quatuor qui invite à vivre avec gourmandise.

    Avant que l'automne ne dégomme un été appliqué à se dérober, le dernier regard en direction des fêtes du Cazal donne l'occasion de saluer une performance qui tendrait à passer inaperçue. Et pourtant ! Combler les attentes culinaires de plus de cinq centaines de convives, rassemblés sur la place du hameau, relève d'un sacré pari, une fois encore enlevé par un trio de chefs.

    Cazal 2011.jpgPassés maîtres dans l'art de marier une couenne avec trois haricots, Arnaud Molini, Joël Laffite et Mathieu Canal, cuisinent depuis maintenant deux ans, dans le sillage de leur maître, Richard Conte. Et c'est certainement parce qu'ils ont tout appris de lui, qu'ils n'ont pas oublié d'être reconnaissants.

    Dans l'intimité d'une cuisine improvisée, et quelques minutes avant de lâcher une armada de serveurs priés de garnir 518 couverts, Arnaud, Joël et Mathieu ont décerné la « Cuillère d'or » à leur mentor. Surpris et grisé par cette marque de gratitude, l'ami Richard aurait décidé de donner du temps au temps. Et au final, différer peut-être aux calendes grecques, un départ à la retraite que personne ne lui autorise.

  • C'était hier : USC XV : Le président Richard Conte s'en va

    Cet article avait paru dans l'Indépendant, édition du samedi 21 mai 1994.

    l'union sportive chalabroise de rugby à xv,richard conteL'assemblée générale de l'Union Sportive Chalabroise de Rugby à XV s'est déroulée le vendredi 13 mai dans la salle polyvalente des Cèdres, en présence d'une nombreuse assistance de jeunes et d'anciens, venus manifester l'intérêt qu'ils portent à la balle ovale. Les rumeurs faisaient état de nombreux départs au sein de l'équipe dirigeante, et l'énoncé du rapport moral est arrivé, pour confirmer officiellement les démissions du président Richard Conte (Au premier plan sur la photo archives, Février 1994), du trésorier Edmond Arnou, de Lucien Baillat et de Claude Fernandez, membres très actifs.

    La non-qualification pour les phases finales eût été un moindre mal, si les points perdus l'avaient étés sur le terrain avec une équipe au complet et soudée dans l'adversité. Comme pouvait le faire remarquer "Momon" Arnou, dont le départ est très symbolique après 32 années au service du XV du Kercorb, le peu d'assiduité de certains joueurs aux entraînements n'a jamais permit d'effectuer un vrai travail en profondeur et partant de là, l'espoir d'obtenir de bons résultats s'est amenuisé au fil des dimanches. Paradoxalement, le déclic aurait pu se produire lors du match à domicile face au leader Narbonne-Plage, est-ce à cause d'un mauvais choix tactique, d'un manque d'initiative face à des Narbonnais aguerris, les "bleu et blanc" passent à côté du match et vont passer à côté de leur saison, à l'image de cette rencontre.

    Il est à présent urgent de reconstituer un ensemble pour lequel la grande priorité sera de prendre des engagements pour la saison 94-95, qui pourrait voir Chalabre évoluer dans le Comité des Pyrénées. Une nouvelle réunion était prévue vendredi 20 mai, à l'issue de laquelle on devrait désigner le successeur du bureau démissionnaire. A suivre !

    (Photo : Rencontre USC XV contre Cercle Athlétique Espéraza. Les Chalabrois l'avaient emporté sur la marque de 8 à 5. Grâce à un essai de Raymond Rivals, après une percée plein champ de Richard Conte, et une pénalité d'Olivier Cazas. Essai de Stéphane Ortiz pour le CAE. Présents sur la photo : Richard Conte, Laurent Mamet, Raymond Rivals, Christophe Réa, Thierry Parrenin). 

  • Richard Conte, dénicheur de trésors

    richard conte,girollesEncore une belle cueillette pour Richard.

    C’était en juillet 1999 et il s’était retrouvé par le plus pur des hasards, sous les feux de la caméra de Sylvain Augier, animateur de l’émission télévisée « La Carte au Trésor ». La démonstration physique à laquelle il s’était prêté en direct sous les pentes abruptes du « Pog » de Montségur avait grandement contribué au succès final d’une candidate heureuse de trouver sur son chemin, un représentant de la maréchaussée très perspicace. Depuis, Richard Conte a changé le fusil d’épaule mais a conservé une excellente condition qui lui permet d’explorer tout ce que le Kercorb compte de bois et forêts.    

    Alors que la plupart des amateurs de champignons en sont encore à admirer les bocaux de l’automne 2010, Richard Conte a ramené en ce dimanche de Pentecôte, une impressionnante collection de cryptogammes. De superbes girolles cueillies en parfaite santé à l’orée d’une forêt bien difficile à localiser, malgré les explications pleines de bonne volonté de notre chercheur de trésors.

  • Papilles en fête sur les hauteurs du Cazal

    Cazal CR.jpgLe cirque Cazalis avait lancé les festivités sur les boulevards.

    Une fois encore, la commune libre du Cazal a ouvert en grand ses portes à la faveur des traditionnelles fêtes célébrées en l'honneur de Ste Marie-Madeleine, patronne des Cazaliens. Véritable oasis de paix toute l'année durant, le Cazal devient le mois de juillet venu, le symbole fort de la fête, et qui plus est, le « must » des fins palais. C'est ainsi qu'à la nuit tombée, 449 convives ont joyeusement investi la place centrale, invités à faire honneur à la cuisine de l'ami Richard, épaulé pour l'occasion par Arnaud. Un véritable festival pour les papilles, dans le cadre d'une fête ponctuée par de nombreux et mémorables temps forts. Ainsi dès vendredi soir, les cours chalabrois avaient reçu la visite du cirque Cazalis, ménagerie comprise. Samedi le stade intercommunal avait vibré à l'hommage rendu au rugbyman Francis Amouroux, sous la forme d'un jubilé surprise associé à la VIe édition du Bouclier Raymond Fort. Dans la matinée, un peloton de cyclistes plutôt fantasques avait assuré l'animation sur les cours de la bastide, puis, autour de minuit, une procession de nonnes avait remplacé au pied levé un show de majorettes décommandé.

    Dimanche après la messe, l'Avenir du Kercorb aura animé les artères de la cité cazalienne, exécutant impeccablement les Allobroges, les Apprentis marins, Auprès de ma blonde ou encore le Tram (photo ci-dessous, Henriette Brembilla). L'heure était venue de prendre un verre d'apéritif, le temps de souffler un peu avant la XIVe édition de la course à la brouette et la prestation de la banda des Hauts de l'Aude. La pluie allait s'inviter aux réjouissances mais le rideau ne tomberait que bien plus tard sur la place du Cazal. Félicitations à l'ensemble des « Festejaïres », certainement heureux d'avoir pu associer à la fête, le Kercorb et ses nombreux invités. Succès complet pour l'édition 2010, vivement 2011, le Cazal devrait être encore à la fête.   

    AK.jpg