Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tour de france

  • Les anciens aux premières loges pour voir passer le Tour

    hauts de bon-accueil,tour de franceNos anciens apprécient le rendez-vous avec les géants de la Grande Boucle.

    Il y avait foule dimanche 21 juillet sur les hauteurs du col de Babourade, à l’occasion du passage des coureurs du Tour de France, partis de Limoux pour rallier Foix et le Prat d’Albis. Dans l’attente du peloton, les pensionnaires des Hauts-de-Bon-Accueil avaient pris place en un point stratégique situé aux Bordes, hameau de la commune de Rivel.

    hauts de bon-accueil,tour de france

    Accueillis dans le gîte familial de Sylvie, infirmière de l’établissement, dix pensionnaires ont été invités à déguster un excellent repas, partagé entre les flonflons bon enfant de la caravane publicitaire, et le passage d’un éclair multicolore fondant vers la capitale des Cabos. Cette 15e étape aura permis à nos anciens de respecter la tradition, accompagnés par l’équipe d’animation autour de Nélo Chamand et des familles bénévoles. Avec une organisation réglée au millimètre, qui permettra à un résident d’avancer que « tout a roulé comme à vélo ». 

    Temps idéal, ambiance bon enfant, instants de plaisir perceptibles sur les visages, il ne restait qu’à prendre rendez-vous pour 2020. Ce qui fut fait à l’heure du café, quand les cracks attaquaient l’ascension vers le Pog de Montségur.

    hauts de bon-accueil,tour de france

  • Une journée sur les pentes de Beille

    Le Tour de France est passé dans l'Ariège et l'Aude à la vitesse d'un Voeckler en grande forme, démonstration faite dans les pourcentages menant au Plateau de Beille. Samedi 17 juillet, les nombreux Chalabrois disséminés sur les 15,8 km d'ascension au menu du final de la 14e étape, ont partagé un superbe spectacle avec une impressionnante armada de Catalans et de Basques, venus encourager leurs favoris. 

    tour de france,plateau de beilleDevant les motos de l'AFP et de France Télévision, Sandy Casar essaie de faire le break, il reste encore un peu plus de 7 km à gravir.

    tour de france,plateau de beilleCadel Evans et Thomas Voeckler en tête, le groupe des favoris chasse.

    tour de france,plateau de beilleJens Voigt (à droite)récupère de ses deux chutes dans la descente du Port de Lers.

    tour de france,plateau de beilleUne montée au train pour le champion de Belgique, Philippe Gilbert (à droite).

    tour de france,plateau de beilleLe "gruppetto" s'est constitué et va terminer sans problème cette 14e étape.

    tour de france,plateau de beilleDernière ascension pour William Bonnet, décroché et qui passera la ligne hors-délai. 

  • La magie du Tour a encore opéré

    Peloton IV.JPGCap sur Ax -les-Thermes, à la sortie de l'entonnoir de la rue du pont de l'Hers.

    Il était un peu plus de 14h dimanche lorsque l'acrobate Jurgen Van de Walle négociait en éclaireur la bosse du pont du Blau, emmenant dans sa roue le Français Christophe Riblon, futur vainqueur sur la ligne d'arrivée à Bonascre. Un groupe de neuf coureurs munis de leur billet de sortie était déjà sur la pente des Tougnets quand le peloton orchestré par les Saxo d'Andy Schleck faisait à son tour une entrée supersonique dans les rues de Chalabre. Trois virages plus tard, la comète multicolore saluait les toiles d'Alain Poincheval avant de disparaître à l'angle de l'hôtel de France, sur lequel plane le souvenir de Robert Chapatte et de Barthélémy Guilhem. Le Tour venait de passer, comme un éclair, sous les encouragements d'un public subjugué par la formidable parade des géants de la route. Comme d'habitude le spectacle aura été bien trop court, la faute à la détermination de 175 champions qui bien avant d'entrer à Chalabre, avaient succombé à l'appel des sirènes du port de Pailhères.Cochonou.JPG

    Auparavant, et entre deux interventions du personnel de l'Equipement dépêché à juste raison rue du pont de l'Hers, où le risque de chute était latent, la caravane avait comblé petits et grands. Le tout dans une débauche de publicités qui aura tiré de sa solitude une réclame peinte sur la façade de l'épicerie de Justin et Jeannette dans les années 1950. Laquelle n'en finit pas de promouvoir dans l'indifférence générale, une célèbre brillantine présente il est permis de l'imaginer, dans la musette d'un certain Hugo Koblet. 

    Un album photos "Tour de France 2010" est en ligne.

  • Les coureurs du Tour de France arrivent

    TDF 2002.JPGEn 2002, le maillot jaune s'était arrêté chez Thomas avant d'attaquer le Pailhères.

    Fidèle aux bonnes habitudes, la grande boucle sera de passage en Kercorb aujourd'hui dimanche 18 juillet, à l'occasion de la 14e étape du Tour, reliant Revel à la station de ski de Ax les Thermes-Bonascre (184,5 km). Après 76 kilomètres de course, les 175 coureurs du peloton feront leur entrée dans Chalabre aux alentours de 13h 45 par la rue du pont de l'Hers, en provenance de St Antoine et St Martin. TDF 2003.JPG

    En 2003, TV Cazal avait admirablement couvert l'événement, relayé ensuite par le journal L'Equipe.

    Une fois le passage à niveau négocié, ils emprunteront le cours Sully, le cours Docteur Joseph Raynaud, la rue du Capitaine Danjou, avant de filer sur Villefort et la Haute-Vallée de l'Aude, via le redoutable col des Tougnets. Il s'agira alors de s'élever sur les pentes menant à la ferme de Lapradelle, une première difficulté certes sans commune mesure avec les dénivelés du col de Pailhères proposés à partir du kilomètre 130. La caravane publicitaire traversera Chalabre aux alentours de 12h 15, les spectateurs attendus nombreux sont invités à faire preuve de la plus extrême prudence.