Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

yves ettori

  • Un écrivain public s’est installé sur le Cours Sully

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 29 novembre 2007.

    yves ettoriYves Ettori met sa bonne volonté et ses connaissances au service de ses nouveaux compatriotes (Photo archives, novembre 2007).

    Il est Ariégeois, natif de Pamiers, mais le Kercorb a toujours occupé une place privilégiée dans les souvenirs d’Yves Ettori, néo retraité qui choisissait voilà bientôt deux ans de s’établir au cœur du vieux Chalabre. Dans ce « village de caractère qui dispose d’un patrimoine architectural remarquable et des services essentiels », Yves Ettori a choisi de consacrer une partie de son temps libre à l’activité d’écrivain public. Fonction assurée d’ordinaire par des professionnels exerçant à titre libéral ou à titre salarié par des collectivités publiques ou des associations. Mais pour Yves Ettori, l’exercice est totalement bénévole et s’inscrit dans le cadre des activités du foyer d’éducation populaire. Il se propose ainsi de « prêter sa plume » à toutes catégories de public, personnes ayant des difficultés à écrire et pour des raisons diverses (apprentissage insuffisant de l’écriture, inaptitudes physiques ou tenant à l’âge, personnes de nationalité étrangère…). Le but étant d’assister ces personnes en les aidant à formuler leur problème et rédiger leurs courriers, démarches administratives, correspondance personnelle, récits de vie, …

    Depuis le 11 avril dernier, date à laquelle il s’est impliqué dans cette activité, Yves Ettori rencontre une « clientèle » constituée de publics de tous âges et de tous milieux sociaux. Les besoins exprimés sont divers mais portent pour l’essentiel sur des problèmes de correspondance avec les administrations, les services de la justice, les préfectures, les assurances. Souvent traités également, des litiges de consommateurs.

    Loin de vouloir se substituer aux professionnels du droit, Yves Ettori a parfaitement cerné son rôle et n’en ignore pas les limites. L’essentiel pour lui est de mettre en forme les démarches souhaitées par les gens qui le sollicitent, de les conseiller le cas échéant pour leur éviter des contentieux inutiles, de les orienter vers les services compétents.

    Lorsqu’il est invité à confier ses motivations, Yves Ettori avance deux raisons essentielles, sa passion pour l’écriture, et son expérience professionnelle. En effet, ses fonctions au sein de l’administration hospitalière l’ont souvent mis au contact des difficultés éprouvées par des personnes amenées à formaliser leurs écrits, sans parler des difficultés liées à la complexité du système administratif.        

    Il peut être contacté auprès du foyer d’éducation populaire (04 68 69 24 87) ou de la Communauté de Communes (04 68 69 21 94). Les personnes dans l’impossibilité de se déplacer peuvent solliciter une visite à domicile de la part d’Yves Ettori dont l’activité faut-il le rappeler est totalement bénévole et s’adresse à tous les habitants du canton de Chalabre.

  • Vanille et Chocolat subit les effets de la crise

    Crèche 31 Mai 2013.jpgLe successeur de Yves Ettori (au centre) devrait être connu très prochainement.

    La crèche associative Vanille et Chocolat, tenait son assemblée générale le mercredi 29 mai au théâtre municipal, sous la présidence de Yves Ettori, en présence de Martine Raynaud directrice de la structure associative. A leurs côtés avaient pris place élus, représentantes du personnel et les parents des petits pensionnaires.

    Yves Ettori saluait une assemblée exceptionnellement nombreuse, avant d'évoquer une situation financière critique. A l'image de beaucoup d’autre crèches associatives, Vanille et Chocolat traverse une crise qui met en péril sa continuité, et laisse craindre une cessation de paiement avant la fin de l’année. Les raisons de cette dégradation reposent sur la baisse d’activité, et si l’attractivité n’est pas en cause, puisque le nombre d’inscriptions est supérieur, le problème repose sur la baisse de la demande d’heures (taux actuel de fréquentation égal à 48 %, contre 61 % en 2011). Une chute liée à la situation sociale, le nombre de parents ne travaillant pas ayant fortement augmenté.

    vanille et chocolat,yves ettori,martine raynaud,jean-pierre salvat,jean-jacques aulombardUne des conséquences de cette baisse d’activité est la réduction de la prestation de service CAF (première recette de la crèche), ce à quoi il convient d'ajouter le sous-financement des collectivités publiques. Une situation aggravée par la mise en invalidité de deux salariées, licenciées pour raison d'inaptitude professionnelle, avec des indemnités légales de licenciement que la crèche ne peut payer (14.000 €). Ces facteurs cumulés, génèrent un manque de trésorerie prévisible de 45 000 € au dernier trimestre.

    vanille et chocolat,yves ettori,martine raynaud,jean-pierre salvat,jean-jacques aulombardTour à tour, Jean-Pierre Salvat, président de la communauté de communes du Chalabrais, et Jean-Jacques Aulombard, conseiller général, laissaient planer l'espoir d'un vote pour l'attribution de dotations exceptionnelles, afin d'équilibrer le budget. L'assistance ne pouvait que regretter la défection de nombreux maires, seules les communes de Chalabre, Gueytes-et-Labastide, Rivel et Sonnac-sur-l'Hers étant représentées.

    Le président Ettori proposait de lancer une enquête de satisfaction, engagée sur-le-champ par des parents unanimes à saluer la qualité des services, et déterminés afin que "Vanille et Chocolat" puisse conserver son statut associatif.

    vanille et chocolat,yves ettori,martine raynaud,jean-pierre salvat,jean-jacques aulombardLes résultats de sa dernière gestion validés, Yves Ettori invitait alors l'assemblée à procéder au renouvellement des cinq membres du conseil d'administration. Sur sept candidats en lice, et après un vote à bulletin secret, étaient élus Mmes Torres et Delpech, MM Gazza, Toustou et Minella.

    Au terme de cinq années de présidence, Yves Ettori souhaitait que la future équipe fasse évoluer la crèche et puisse l'inscrire dans la durée. Jean-Pierre Salvat et Martine Raynaud soulignaient la disponibilité et le temps donné par un président sortant très présent, et attentif aux demandes formulées. 

  • Du Blau au Chalabreil

    Avec l'association Gym Danse.

    Gym danse.jpgL’association « Gym Danse » vous invite à son spectacle annuel de fin d’année, aujourd'hui samedi 25 mai à 20 h 30 au théâtre municipal. Avec la participation de la section Country, et l'école de danse de Limoux. L’entrée est gratuite, informations au 06 13 42 15 77.

    Les rugbymen à l'heure du bilan.

    DSC_3111.JPG

    Les quinzistes de l'US Chalabre-Bastide-Peyrat se retrouveront aujourd'hui samedi 25 mai à 19 h, au club-house, route de Lavelanet, où se tiendra l'assemblée générale annuelle du club. A l'ordre du jour, bilan moral et financier, renouvellement du bureau, perspectives pour la saison 2013-2014. Le bureau dirigeant emmené par le président Serge Nègre, invite joueurs et sympathisants à participer nombreux à ce rendez-vous.

    Assemblée générale de la crèche.

    Yves Ettori.jpgL’assemblée générale de l'association « Vanille et Chocolat », crèche multi-accueil du Chalabrais, aura lieu le mercredi 29 mai à 20 h, au théâtre municipal. A l’ordre du jour, approbation des comptes 2012, examen de la situation financière 2013, renouvellement du conseil d’administration. Une note d’information explicitant les sujets à l’ordre du jour a été adressée à l'ensemble des adhérents. Compte tenu de leur importance, le président Yves Ettori (photo) et Martine Raynaud directrice de la structure, espèrent une participation aussi large que possible.

    Aide au remplissage des feuilles d'impôt.

    Le contrôleur des impôts n'assurera pas de permanence cette année dans la commune. Pour les renseignements, s'adresser directement au centre des impôts à Limoux (04 68 74 62 00) ou au Trésor public, cours Colbert (04 68 69 20 32).

  • "Vanille et Chocolat" : La crèche va bien

    Blog I.jpgLes échanges ont été constructifs et cordiaux.

    La crèche Vanille et Chocolat tenait son assemblée générale le jeudi 24 juin au théâtre municipal, sous la présidence de Yves Ettori, en présence de Guy Garcia premier vice-président de la CAF de l'Aude et Martine Raynaud directrice de la structure. A leurs côtés avaient pris place Roger Rosich conseiller général, Jean-Pierre Salvat président de la communauté de communes du Chalabrais, Janine Cabanier, maire de Villefort et Christian Guilhamat, maire de Chalabre. Egalement représentés, le personnel et les parents des petits pensionnaires.

    Après avoir salué le sérieux et la compétence de Jean-François Toustou, trésorier de l'association oeuvrant en parfaite synergie avec le cabinet comptable, Yves Ettori détaillait un compte de résultats sain et positif. Avant d'évoquer le bilan de fréquentation, lequel confirme une progression constante des effectifs accueillis, pour un taux égal à 85 % en mai. Le président Ettori proposait ensuite à l'assemblée de modifier les statuts d'une association déclarée en sous-préfecture le 2 mars 1999.

    AG Crèche bis.jpg

    Il revenait à Martine Raynaud le soin de présenter le bilan d'activités d'un espace de rencontre idéal pour l'apprentissage de la vie en collectivité. L'année écoulée aura été très intense, conclue par une participation des enfants à la fête de la musique le 18 juin à Villesèquelande, puis, pour certains, par une matinée à l'école maternelle, leur lieu d'accueil à la rentrée de septembre. Autre point fort, les rencontres régulières avec les résidents de l'hôpital local, pour des ateliers de musique, peinture et pâte à modeler, échanges inter générations d'une grande richesse. Enfin le personnel de la crèche aura pu suivre une formation aux premiers secours les 29 mai et 1e juin. Dix heures dispensées par les pompiers du centre Jean Cabanier, qui ont mis l'équipe d'accueil en situation adaptée.DSC_0953.jpg

    A la conclusion de cette assemblée, une réflexion s'engageait autour du projet de regroupement en une seule entité, de l'ensemble des métiers de la petite enfance existant sur l'ensemble du canton. Yves Ettori remerciait l'assistance et prenait rendez-vous pour septembre et une assemblée extraordinaire qui aura pour but d'adopter les nouveaux statuts et d'élire un nouveau bureau.