Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Rugby : L’USCK s’incline face au Stade Lavelanétien

    USCK Stade Lav Sept 2009.jpgPrestation convaincante pour Jean-François Pichéric face à ses anciens partenaires.

    Le Kercorb et le Pays d'Olmes avaient rendez-vous samedi 26 septembre au stade intercommunal Lolo Mazon, à l'occasion de la rencontre de Coupe des Pyrénées opposant l'USCK à son homologue du Stade Lavelanétien. La confrontation inédite entre deux clubs voisins évoluant dans deux registres différents a logiquement tourné à l'avantage des visiteurs, vainqueurs sur la marque de 26 à 3. Les « jaunes et noirs » ariégeois qui évoluaient la saison dernière en Fédérale III ont rencontré une opposition très sérieuse de la part de l'USCK dont c'était la première sortie officielle, et le premier match.

    Le public qui avait répondu nombreux à l'invitation du club du président Christian Roig aura ainsi découvert le nouveau visage du quinze entraîné par Xavier Pinho-Teixeira et Jean-Paul Tellez. Un duo chargé de préparer les « bleus et blancs », engagés dans le championnat de promotion honneur Midi-Pyrénées.

    La rencontre disputée dans un excellent état d'esprit aura fourni de beaux mouvements de part et d'autre, Lavelanet ouvrant une première brèche à la 16e minute de jeu. Après un deuxième essai inscrit en coin, Chalabre réduira le score sur pénalité convertie par Paul Franzone, son nouveau buteur. Le deuxième temps verra le pack chalabrois malmener son vis-à-vis mais les visiteurs du président Barbe garderont la maîtrise du jeu en plaçant quelques contres conclus en dame.

    Au final le quinze de l'USCK profondément remanié notamment dans sa ligne de trois-quarts s'incline sans démériter, face à des Ariégeois appliqués à respecter leur contrat. Prochain rendez-vous le 11 octobre, avec l'ouverture du championnat à domicile face à Carbonnes-Longages.

    USCK Stade Lav Sept 2009 008a.jpg

    Sébastien Roméro toujours aussi vif, ... mais sous les couleurs du Stade.

        

  • Effectif complet à la brigade

    DSCF1400.JPGTyphanie Géminel a été accueillie par l'adjudant Michel Canilhac.

    Au rythme naturel des avancements ou des mutations, la brigade de gendarmerie chalabroise connaît un mouvement régulier de ses effectifs. Après le récent départ du gendarme Stéphane Serrano pour Gruissan, la communauté de brigade de Belvèze du Razès dont Chalabre dépend, vient de recevoir le renfort d'une nouvelle gendarme en la personne de Typhanie Géminel. Originaire de Meurthe et Moselle et âgée de 24 ans, Typhanie Géminel est passée par Muret au terme de trois mois d'école à Montargis. Elle rejoint ensuite l'école de sous-officiers de gendarmerie à Montluçon pour dix mois de formation, avant de rallier la brigade de Valras-Plage où elle est affectée au titre de renfort estival.

    Sa mutation à Chalabre a pris effet le mardi 1er septembre dernier et Typhanie Géminel a été accueillie par l'adjudant Michel Canilhac qui n'a pas caché sa satisfaction de voir l'effectif de la brigade au complet. Passionnée de danse et de cuisine à base de recettes locales, une nouvelle recrue a été invitée à prendre ses quartiers en Kercorb. Il est permis de lui souhaiter une rapide et parfaite intégration dans la cité chalabroise, avec tous nos vœux de bienvenue.  

  • Rugby : L’USCK à l’épreuve du Stade Lavelanétien

    Séb. Danjou.jpgSébastien Danjou a été invité à remettre le maillot bleu et blanc.

    La balle ovale retrouvera tous ses droits cet après-midi (hier samedi) au stade Lolo Mazon, où une affiche inédite devrait ravir les inconditionnels de rugby du Kercorb et du Pays d'Olmes. Après une ouverture manquée faute d'adversaire à La Tour du Crieu le 13 septembre dernier, le quinze du président Christian Roig sera opposé à 17h à son homologue du Stade Lavelanétien, équipe de Fédérale III. Cette rencontre inscrite au calendrier de la Coupe des Pyrénées permettra à l'USC Kercorb d'effectuer sa première sortie officielle pour la saison 2009-2010. En l'occurrence un superbe challenge à relever et l'occasion pour le duo d'entraîneurs composé de Xavier Pinho-Teixeira et Jean-Paul Tellez de voir à l'ouvrage un effectif profondément remanié durant l'été, lequel évoluera cette saison en championnat honneur de Midi-Pyrénées. L'ossature du groupe ayant terminé en mai dernier à la deuxième place du championnat de 1ère série sera renforcée par l'arrivée des éléments suivants : Jérôme Fransioli (Villeneuve du Paréage), Paul Franzone (Quillan), Noureddine Drissi, Francis Gracia (Mirepoix), Christian Lozano, Jean-François Picheric, Frédéric Santoro, Christophe Servant (Lavelanet), Alexis et Quentin Bénet (ex juniors Lavelanet), Lilian Baltiéri (Biscarosse), Stéphane Baby (Carcassonne), Sébastien Danjou (reprise). Avec les départs de Benjamin Jammet (Limoux), Sébastien Roméro (Lavelanet), Cyril Rodrigues, Geoffroy et Olivier Wattez (Bonnac), Fabien Conte, Eric Sanchez (FC Chalabre), l'USCK version 2009-2010 aura à coeur de prouver qu'elle est prête pour de nouveaux challenges. En ouverture (15h 30), une rencontre amicale opposera l'équipe B du Stade Lavelanétien à l'équipe première du Pays de Sault. Un bel après-midi sportif en perspective, avec entrée gratuite pour toutes et tous dans l'enceinte du stade intercommunal. La journée se poursuivra en soirée au théâtre municipal avec apéritif suivi d'un buffet et d'une animation disco (renseignements au 04 68 69 21 39).             

  • Les « Badalucs » solidaires avec Fabrice

    Badalucs.jpgLes «Badalucs» ont assuré le tempo, pour la bonne cause.

    Les « Badalucs », du nom de l'union sportive des vétérans ayant fait les beaux jours du club de rugby chalabrois, étaient dernièrement à Mirepoix où ils participaient à l'animation «Amitié et Espoir». Cette journée placée sous le signe de la solidarité et organisée depuis cinq ans par l'association Elfe et sa présidente Edith Ruiz, vise à soutenir le combat d'un petit Fabrice, atteint de leucodystrophie métachromatique. Rencontre tout à la fois sportive et festive, ce rassemblement donne lieu à de multiples animations sur et autour du complexe sportif  de Mirepoix. Il permet de récolter les fonds nécessaires pour aider Fabrice, mais également de faire en sorte que cette journée soit une fête pour lui, et pour tous ceux qui lui apportent leur soutien.Charge de Thierry.jpg

    Un rendez-vous que les « Badalucs » ont honoré avec plaisir en se présentant dès 9h 30 sur la pelouse mirapicienne, afin de disputer un tournoi de rugby dit « raisonné », compromis entre jeu au flag et rugby total. Sur le terrain, Touste le doyen a été magistral (photo ci-dessous), Thierry Noy infatigable (photo ci-contre), Jean-Noël Silva impérial dans les airs, trio brillamment épaulé par Luc, Paul, Sèb, David, Pascal, Charles, Christophe, Didier, Francis, Joël, Arnaud, Bruno et Titou. Face à leurs homologues du RCM XV et sous le chaud soleil de septembre, les Badalucs ont confirmé leur « appellation d'origine contrôlée », avec le renfort de trois éléments saverdunois, et le soutien vocal de José Sanchez, Jeannot Guichou, Roger Garros, Jean-Claude Sicre, Charly Calbo, Jean-Paul Cnocquart, Henri Sancho, vétérans parmi les vétérans.

    Meilleur passeur.jpgDans le même temps et sur un parcours tracé par les époux Veyradier et Laire (8 et 15 km), plus de cent fondeurs parmi lesquels Adeline, Christine, Jean-Pierre et Christian, prenaient le départ d'une course à pied riche en dénivelés, qui allait les emmener sur les hauteurs de Roumengoux. Au final une excellente journée, pour laquelle les Badalucs adressent de vives félicitations aux bénévoles de l'association Elfe. Ils remercient leurs amis de la « 4e Mi-temps » de Mirepoix, avec un message de soutien à l'attention de Fabrice et de tous ceux qui se battent à ses côtés. Pour plus d'informations sur leurs actions, consulter le site de l'association www.elfe-asso.fr

     

  • Football : Fin de parcours en coupe de France pour le FCC

    Le troisième tour de coupe de France qui se disputait dimanche 20 septembre sur la pelouse du stade Garcia-Bès de Villalbe n'a pas permis aux joueurs du tandem Brown-Canal de déjouer les pronostics. Face à une équipe de l'AS Carcassonne Maroc évoluant en division honneur régionale, le team fanion du Kercorb aura résisté une bonne mi-temps, avant de céder logiquement après l'heure de jeu. Dès le coup d'envoi sifflé par Ludovic Reyes, le onze chalabrois abordera sans complexe son tête-à-tête face à des Citadins en proie au doute après un début de championnat marqué par deux échecs. Très vite pourtant les locaux vont prendre un ascendant territorial, sans parvenir à déverrouiller une défense organisée autour de Nicolas Discala, Michaël Padet, Philippe Boussioux et Alexandre Pereira, dont c'était le retour. Carcassonne Maroc devra attendre la 29e minute pour ouvrir la marque par son capitaine Aïthad et la pause interviendra sur uce score étriqué de 1 à 0 en faveur des locaux. Le deuxième temps sera de la même facture mais le verrou va définitivement sauter à la 50e minute et les bleus et blancs ne seront plus en mesure d'endiguer les assauts répétés de l'ASCM. Mené 0 à 5, le FCC sauvera l'honneur par l'intermédiaire de Fabien Conte mais continuera à subir le rythme imposé par les locaux.

    Le FCC s'incline sur le score de 1 à 7, addition un peu lourde pour une équipe qui renouera avec le championnat de 1ère division le dimanche 27 septembre prochain à Souilhe.

    FCC s bis.jpgFabrice Canal et les Bleus vont à présent se concentrer sur le championnat de district.

    Samedi 19 septembre, les U 13 (u de under, traduction de moins dans la langue de Shakespeare) ouvraient le championnat 2009-2010 face à leurs homologues du FC Haute-Vallée. Premier match et premier succès pour les protégés de Philippe Gérard qui l'emportent sur la marque de 8 à 3. Avec deux triplés de Redouane Vandekerckhove et Oliver Brown, et un doublé de Julien Ferrier. Samedi 26 septembre, les U 13 se rendront à Ste Eulalie où ils seront opposés à 14h à l'E.S. Fresquel.

  • Le projet éolien à Sonnac et Corbières inquiète

    Le projet d'un parc éolien sur les hauteurs du Val d'Ambronne provoque une salve de protestations de la part des habitants et des élus. Eolien ter bis.jpg

    «Préservez nos paysages», «Ce n'est pas de l'écologie mais du business», «Oui à l'énergie solaire individuelle», «Vive le Kercorb libre, les promoteurs éoliens dehors», «L'éolien tourne au saccage de la nature», «Un pays sage respecte ses paysages». Tels étaient quelques uns des slogans que l'on pouvait lire samedi 19 septembre sur la petite place de Sonnac sur l'Hers (photo ci-dessus) où l'association « Cri du Vent » avait donné rendez-vous à ses membres, pour une manifestation visant à dénoncer la création d'un parc éolien sur les hauteurs du Val d'Ambronne. Un rassemblement qui n'avait pas été programmé par hasard devant la mairie de Sonnac puisque Daniel Lefebvre, maire de la commune, s'est positionné en faveur du projet, soutenu par l'ensemble de son conseil municipal, avec leurs homologues de Corbières.

    Eolien bis.jpgPrès de deux cent opposants étaient ainsi réunis, motivés par un seul et unique objectif, « mettre en avant les vices cachés d'une énergie à l'image vertueuse mais dont les impacts sur l'environnement ne sont pas négligeables ». A la faveur d'une prise de parole sur le perron de la mairie, Jean-Louis Patisson président du « Cri du Vent » dressait l'inventaire des conséquences économiques et écologiques d'un plan qui prévoit l'installation de 18 aérogénérateurs de 74 m de haut, ancrés sur des socles de 1500 tonnes de béton et 60 tonnes de ferraille (6 à Matou, commune de Sonnac et 12 à Corbières). Il dénonçait également la position de certains élus, « qui hier encore accompagnaient avec enthousiasme les projets de tourisme rural, et qui sont aujourd'hui prêts à  transformer le territoire en zone industrielle éolienne ».Eolien.jpg

    Daniel Lefebvre soutenu par les conseillers municipaux élus, était présent parmi les manifestants armés de panneaux aux messages explicites. Une présence symbolique et sans prise de parole, pour un premier magistrat déterminé à ne pas faire l'impasse sur l'apport financier généré par la mise en service de cette « Zone de Développement Eolien ». Projet que la majorité des délégués de la communauté de communes du Chalabrais n'a pas accepté, à l'issue d'un vote en assemblée générale. La demande de compétence pour la gestion des énergies renouvelables a ainsi été mise en minorité, car elle sous-entendait la création de cette ZDE à l'échelon cantonal. Pour l'heure donc, seules les communes de Sonnac et Corbières restent favorables à l'installation de ce parc éolien.  

    Au terme de son intervention, Jean-Louis Patisson rappelait que l'action de « Cri du Vent » ne se résume pas une opposition aux énergies renouvelables mais est essentiellement une réaction face aux initiatives d'industriels issus du domaine privé, ERDF n'étant en aucun cas maîtresse d'ouvrage. Il invitait ensuite les manifestants à rejoindre le chef-lieu de canton, en cortège, encadré par la gendarmerie nationale et ouvert par les maires et conseillers, Yvette Canet (Gueytes et Labastide), Monique le Minez (Peyrefitte du Razès), Gérard Joulia (Courtauly), Paul Coëffard (vice président de la CCC et adjoint de Gueytes), Henri Tisseyre (Lignairolles), Jean Roman (Monthaut) Jean Beaudeuf (Pomy) et encore Jean Huillet (maire de Camon) ainsi que des conseillers des communes de Saint-Benoît et Roumengoux.

    Dans un climat bon enfant (cf photo ci-dessus), près de 180 personnes ont investi la départementale 16 afin de rallier Chalabre et son marché, avant une halte finale sur le Cours d'Aguesseau, face à l'Office de Tourisme du Quercorb. Une dernière intervention de Jean-Louis Patisson et Jean-Luc Bénet clôturait cette journée de contestation, qui met plus que jamais en lumière la complexité de la situation : quelles sources d'énergie pour le futur ? Faudra-t-il prendre le risque d'industrialiser les campagnes et leur faire perdre du même coup toute leur authenticité ? Samedi en Val d'Ambronne et Kercorb, le front du refus a forci, et l'éolien n'a pas échappé au vent des critiques.

    Cri du Vent Sept 2009 Manif 012.jpg

        Le cortège encadré par la gendarmerie nationale et ouvert par les élus du canton, entame la marche vers Chalabre.

    Note au lecteur : Les chiffres concernant le nombre des éoliennes et leur dimensions ont été modifiés, par rapport à l'article paru dans l'édition papier de L'Indépendant du 22 septembre.

  • Kercorb Patrimoine dévoile son programme d’automne

    Frédéric Paillard.JPGFenaison, vannerie, Frédéric Paillard milite en faveur de certaines pratiques oubliées.  

    Frédéric Paillard, animateur au sein de l'association Kercorb Patrimoine présente le programme des animations pour le dernier trimestre 2009. Dimanche 27 septembre, stage vannerie à La Bâtisse, 15 avenue de Lavelanet. Confection de bacs à fleurs ronds en osier (30€ la journée, demi tarif adhérents). Dimanche 11 octobre, « vannerie participative » place Charles Amouroux, à l'occasion de la Journée de la Voie verte. Confection d'une palissade en osier (animation gratuite). Dimanche 25 octobre, stage vannerie paysanne aux Cèdres, rue du capitaine Danjou. Confection d'un panier à champignons (30€ la journée, demi tarif adhérents).

    Dimanche 8 novembre, journée randonnée « Connaissance des champignons », dans les bois du Parégas (10€ la journée). Rendez-vous à l'église St Pierre (apporter son casse-croûte). Samedi 21 et dimanche 22 novembre, stage vannerie paysanne aux Cèdres. Fabrication d'une corbeille à linge en osier (50€ les deux jours, 25€ adhérents). Samedi 12 décembre, marché de Noël sous la halle de Chalabre (5€ les 3 mètres, réservations souhaitées au 06 33 55 14 80). Dimanche 20 décembre, stage vannerie paysanne aux Cèdres. Confection de couronnes de Noël ou hottes de Père Noël (30€ la journée, demi tarif adhérents). Ces animations sont gratuites pour les enfants accompagnés. Renseignements au 04 68 69 33 16 (HR) ou 06 33 55 14 80.