Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les cyclos tirent un trait sur l’année 2009

    Cyclos AG 2009.jpgUne fin de saison en roue libre pour les CCC.

    Le Cyclo Vtt Club du Chalabrais tenait son assemblée générale samedi 24 octobre à la mairie, où les licenciés se sont retrouvés aux côtés de leur président Jean Quério. Après les mots de bienvenue, le président cédait la parole à Christian Courdil, secrétaire chargé de dresser le rapport d'activités. Auparavant, chacun avait une pensée pour les familles Amouroux, Quério, Mamet et Rivals, cruellement éprouvées en cette année 2009.

    Le programme des sorties établi en février aura été plus ou moins respecté, la faute à une météo n'ayant eu de printanière que le nom. Plusieurs temps forts auront tout de même permis aux Cyclos du Kercorb de vibrer sur leur machine, notamment la sortie sur la route des crêtes ariégeoises en mai, et la semaine programmée en août dans les superbes décors du Périgord Noir. Sans oublier la traditionnelle sortie de clôture dans les Corbières, sous le vent mais dans un cadre automnal toujours très attrayant.

    Christian Courdil évoquait ensuite les mouvements d'effectif au sein d'un club qui abordera 2010, fort de vingt-quatre éléments. L'occasion de saluer l'arrivée de Rémi Resplandy, Jean-Pierre Silvestre, Alban Borie et David Compston, néo résident chalabrois. Au chapitre des départs, le club souhaite beaucoup de réussite à l'ami Hervé Taurin, triathlète désormais licencié au T.C Carcassonnais cher à Jean-Louis Guilhounet. Egalement en congé du club, Henri Durand, amené à mettre pied à terre pour raisons de santé mais qui garde le contact.   

    L'année 2009 aura été symbolique puisqu'elle marque le trentième anniversaire de la création du club, fondé le 31 mai 1979 par le regretté François Lopez. Depuis lors, la moyenne d'âge du club n'a cessé de croître, pourtant la tendance devrait s'inverser en 2010, avec la participation d'un tout jeune quatuor composé de Paul Martinez, Guillaume Fant, Alban et Théo Borie. Dans ce contexte, les relations inter générations seront privilégiées puisque la saison à venir verra pédaler de concert, des cyclos de 10 à 72 ans.

    L'important volet VTT n'était pas oublié avec l'intervention de Patrick Rault qui revenait sur l'implication du club dans l'appui ou l'organisation de diverses manifestations (Sonnac sur l'Hers, Rando Razès), ainsi que la réalisation et l'entretien des parcours de l'espace VTT-FFC « Aude en Pyrénées ». Une mission confiée par la communauté de communes qui demande beaucoup d'investissements, d'où la nécessité d'envisager des journées club pour assurer le parfait entretien des parcours.          

    Monique Rault présentait un bilan financier en parfait équilibre, avec une petite ombre au tableau et une crainte qui pourrait se confirmer, le non paiement des subventions par certains organismes publics. L'assemblée rejoignait ensuite l'hôtel de France où les débats se sont poursuivis autour d'une excellente table.  

    Trio CCC.jpgLes CCC ont renouvelé leur confiance au bureau sortant.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Les vestiges du Chalabreil

    Chalabreil.JPGA hauteur de la rue du Pont Vieux, les pointes de bois telles qu'elles apparaissaient encore en février 1997.

    Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 1996, les trois cours d'eau qui traversent la cité du Kercorb atteignaient l'un après l'autre leur cote d'alerte. Gonflés par les chutes de pluie, l'Hers, le Blau et le Chalabreil charriaient des flots noirs et chargés, provoquant des crues qui allaient se répéter à huit jours d'intervalle. Au lendemain de ces inondations, le cours du Chalabreil débarrassé de ses alluvions par les eaux furieuses devait laisser apparaître les vestiges de piliers de bois semblables à des supports de passerelle ou de pont. 

    D'après les archives conservées en mairie, il est dit que le pays de Kercorb devint après 1210, frontière de la France, du comté de Foix et du royaume d'Aragon. Un pacte fut alors signé entre le Roi de France et le Kercorb, à la condition que les habitants gardent les châteaux forts et les frontières. De ce jour, le Kercorb devint Terre Privilégiée. Plus tard en 1366, mission est confiée au premier Baron de Bruyères-Chalabre « de faire clore la ville d'un mur entouré d'un large fossé, pour la mettre en état de résister aux ennemis du Roy ». Comme le rapporte un document extrait du magazine Chemin-Faisant (n°8 Printemps 1998), ce mur d'un mètre d'épaisseur ceinturait la citadelle et seuls « deux ponts en bois de chêne enchâssés dans des embrasures en pierre de taille » en permettaient l'accès.

    Ces pointes de bois mises à jour en décembre 1996 seraient-elles les vestiges d'un des ponts qui permettaient le contrôle des allées et venues dans la bastide de Chalabre ? Rien n'est moins sûr mais il est permis de le penser. Le mur d'enceinte quant à lui, servit également de protection lors des épidémies de peste. Avant son édification, une première épidémie avait décimé plus de la moitié de la population chalabroise, c'était en 1348. Aujourd'hui et depuis 189 ans, les pierres de cette muraille mise à bas donnent leur force aux racines des platanes qui ornent les cours d'Aguesseau, Docteur Joseph Raynaud, Sully et Colbert.

    Les vestiges quant à eux ont retrouvé leur intimité, cachés sous la végétation qui à la faveur d'un début d'automne des plus cléments, tapisse le lit du Chalabreil.

  • Football : Un FCC malchanceux partage les points à Arzens

    Cuevas 2009 059.jpgSylvain Dumons aura été un danger permanent pour les défenseurs arzenais.

    La quatrième journée du championnat de première division disputée dimanche 25 octobre à Arzens a vu les footballeurs du FCC partager les points avec leurs homologues de l'E.S. Arzenaise, score final 0 à 0. En l'absence du gardien Alexandre Cassagnaud blessé, la charge de protéger la cage chalabroise revenait à Fabrice Rosich, avec l'appui des défenseurs Romain Cantos, Nicolas Discala, Sylvain Plantié et Mickaël Padet (cap.). Fabrice Canal et Alexandre Pereira assuraient un premier rideau défensif et pourvoyeur de ballons, à l'adresse d'un milieu offensif composé de Sylvain Dumons, Hugues Ferrié et Aurélien Moralès. Placé à la pointe de l'attaque, Fabien Conte se montrera souvent très dangereux, face à une défense locale groupée dans le petit périmètre de jeu du stade de la rue du Jeu-de-Mail.

    Les locaux du président Jean-Louis Rastouil ne porteront que très rarement le danger dans le camp d'un FCC entreprenant, qui touchera du bois à plusieurs reprises, sans parvenir à concrétiser au tableau d'affichage. Coach Philip Brown lancera ses deux jokers dans la « bataille » mais en dépit des prestations de Jerry Smith et Philippe Boussioux, le score restera nul jusqu'au trille final sifflé par l'homme en noir. Dont certaines décisions auront pu sembler surprenantes, à l'image de la sanction infligée à un Chalabrois qui écopera simultanément d'un bel oeil au beurre noir et d'une tablette jaune. Avec ce résultat nul, le team fanion du FCC reste invaincu et se place en deuxième position au général derrière Saissac, à égalité avec Bram. Dimanche 1° novembre, retour à Lolo Mazon avec la venue de Castelnaudary II.Cuevas 2009 057.jpg

    Egalement présents à Arzens, les réservistes du FCC II se sont inclinés en ouverture, score final 6 à 0 pour l'ESA. Après deux lourds revers consécutifs, les doublures du FCC devront impérativement se ressaisir dimanche prochain à domicile face au FC de la Malepère. 

    Le président Raymond Dumay et Jean-Philippe Discala, perplexes en bordure de touche.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Rugby : L’USCK débordée en fin de rencontre

    Usck Rabastens.jpgLe désir de victoire aura semblé plus fort dans le camp rabastinois.  

    La troisième journée du championnat de promotion honneur Midi-Pyrénées disputée dimanche 25 octobre au stade Lolo Mazon, s'est soldée par une victoire du Stade Athlétique Rabastens-Couffouleux, aux dépens de l'USCK défaite sur le score de 9 à 16.

    Auteurs d'un début de saison laborieux ponctué par deux défaites à domicile, les « rouge et noir » du SARC XV effectuaient un déplacement à quitte ou double chez le promu chalabrois. La rencontre s'engageait sous une pluie fine et intermittente et Paul Franzone mettait l'USCK devant dès la 5° minute avec une pénalité convertie aux trente mètres (3-0). Le jeu allait se concentrer sur la ligne médiane et la fin du premier quart d'heure était émaillée d'une sérieuse bataille rangée au pied des tribunes. David Aguera arbitre du comité du Languedoc laissait à chacun tout loisir de s'exprimer, le jeu reprenant ses droits quelques minutes plus tard avec une égalisation à l'actif des visiteurs (3-3). A la demi-heure de jeu, Rabastens perdait définitivement son numéro six, auteur d'un vilain geste sur joueur au sol. La pénalité automatique était bottée et réussie par Paul Franzone (6-3) mais les « rouge et noir » très accrocheurs  parvenaient à égaliser juste avant la pause (6-6). Le deuxième temps disputé sous un crachin britannique verra deux équipes bien en place continuer à se neutraliser, avant qu'une énième pénalité sifflée à l'heure de jeu ne permette à Rabastens de passer devant (6-9). Une nouvelle faute viendra sanctionner un SARC XV alors réduit à treize face au quinze de Xavier Pinho-Teixeira qui reviendra à la marque sur pénalité de Paul Franzone (9-9).Usck Rabastens 002.jpg

    Chalabre essaie d'ouvrir au large et de profiter de sa supériorité numérique mais la défense rabastinoise pressée dans ses vingt-deux mètres neutralise toute attaque. A six minutes du trille final, Rabastens hérite d'un ballon mal négocié sous les poteaux chalabrois et signe l'unique essai de la rencontre, transformé pour un score final de 9 à 16.

    L'USCK dispose à présent de deux semaines afin de préparer la venue de Mirepoix, le dimanche 8 novembre prochain.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Histoires d’eau, 5e concours de nouvelles organisé par la mairie

    « Eaux tranquilles des lacs, tumultueuses des rivières... Source de vie, de purification et de régénérescence... Présente dans les déserts comme dans nos larmes, sur la Lune comme sur Mars. Origine de toute vie, l'eau est le symbole universel de fécondité, de pureté, de baptême et de transformation ». Après le succès de ses quatre précédents concours de nouvelles, qui ont fait l'objet des recueils Dieu reconnaîtra les siens, Carnavals du rêve, Le Crime à la Campagne et Les Lendemains Verts, la mairie de Chalabre réitère avec un nouveau concours sur le thème « Histoires d'eau ». Les nouvelles présentées auront pour thème l'eau en tant qu'enjeu économique, champ de bataille écologiste, trésorière de secrets, sacrée ou profane, omniprésente dans le coeur et l'imaginaire de l'humanité.

    affiche2010basserez.jpg

    Philippe Ward, auteur régional, qui a notamment écrit le roman policier « Meurtre à Aimé Giral » et le thriller « Le Chant de Montségur », assurera à nouveau la présidence du jury.
    Les participants ont jusqu'au 1er mars 2010 (cachet de la poste faisant foi) pour envoyer leur texte de 20.000 signes (12 pages de 25 lignes) à la bibliothèque municipale (Concours de nouvelles 2010-Cours Sully-11230 Chalabre). A l'issue du concours, les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil.   

    De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques-livres d'une valeur de 100€ pour le premier, 80€ pour le deuxième et 60€ pour le troisième.
     Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Chaque participant ne peut envoyer qu'un seul texte.
    Il devra être anonyme et ne comportera aucun élément permettant d'identifier son auteur. Le règlement complet est disponible sur le site de la bibliothèque municipale à l'adresse bmchalabre@orange.frSalon Livre & Montaillou 2009 017.jpg 

    Noëlle Danjou et Jean-Marc Lofficier coordinateurs du concours précisent que la notification des auteurs publiés dans le recueil interviendra début juin 2010, la remise des prix aura lieu en juillet.  

     L'affiche du concours a été réalisée par Even.

    Lien permanent Catégories : Livre