Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les sapeurs-pompiers vous rendent visite

    La proximité du mois de décembre coïncide avec le passage dans nos foyers des sapeurs-pompiers de la caserne Jean Cabanier, pour la traditionnelle présentation du nouveau calendrier. C'est aussi l'occasion pour les Chalabroises et les Chalabrois ainsi que pour tous les habitants du canton, de manifester leur soutien à ce jeune corps de bénévoles. Une équipe soudée qui aura vécu un été des plus chauds, avec des interventions à répétition aux quatre coins du territoire sur lequel elle a la responsabilité de veiller. Stéphane Ferrier et son équipe vous remercient par avance pour l'accueil que vous voudrez bien leur réserver.

    Décembre étant un mois de fêtes, la caserne se prépare dans le même temps à célébrer Ste Barbe, festivités prévues le samedi 19 décembre, pour lesquelles le Père Noël a confirmé sa participation. L'équipe mixte devrait être fin prête pour le jour « J », tout comme l'ensemble du matériel, sur lequel veille assidûment Alexis Fontaneau, « mécano » patenté du centre, aux bons soins d'un équipement qui doit être opérationnel à toute heure du jour et de la nuit.

    Alexis Fontaneau.JPGAlexis Fontaneau veille sur le matériel du centre Jean Cabanier.  

    Avec un peu d'anticipation, Stéphane Ferrier chef de corps et toute son équipe vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2010 et vous donnent rendez-vous le samedi 9 janvier prochain au théâtre municipal et à la salle Charles Amouroux, pour leur loto annuel.  

  • L'agenda sportif du week-end

    Rugby : L'USCK en visite dans le Couserans

    Usck Rabastens ter.jpgAlexis Bénet prend ses marques au sein du XV chalabrois.

    Les rugbymen de l'USCK effectuaient hier samedi 28 novembre un déplacement à Castillon en Couserans, match en retard comptant pour la cinquième journée du championnat de promotion honneur de Midi-Pyrénées. Le coup d'envoi était donné à 16h sur le stade des Quatre Vallées, Pierre Brousset arbitrait la rencontre. Face au C.O. Castillon classé dixième et dernier de la poule (4 pts), le quinze emmené par Xavier Pinho-Teixeira (6e avec 14 pts), a essayé de tirer son épingle du jeu afin de réintégrer la première moitié du classement général. Les « bleus et blancs » qui évoluaient au complet visaient un nouveau succès, dans un cadre qui fut cher au regretté Raymond Fort, président de l'USC XV des années 1970. Il fallait pour cela qu'ils rééditent la prestation fournie dimanche dernier face à Lézat sur Lèze (27-9). (Compte-rendu du match mercredi).

     

    Football : Le FCC accueille le Cougaing

    Après la victoire acquise en coupe Favre dimanche dernier à Salles sur l'Hers, le  FCC I renouera avec le championnat de première division cet après-midi à 15h face au Cougaing I. Les partenaires de Fabrice Canal devront absolument l'emporter afin de conserver leur place dans le trio de tête. La rencontre sera dirigée par Bernard Soler. En ouverture, le FCC II sera opposé à la Vallée du Lauquet, Christian Armand sifflera le coup d'envoi à 13h. Samedi, les Moins de 13 ans (photo) emmenés par Philippe Gérard étaient à Caux et Sauzens, opposés à l'Entente Caux-Arzens-Grèzes. Olivier Cazas et les Moins de 15 ans sont au repos.

    U 13 I.jpg

    Les Moins de 13 ans poursuivent leur bonhomme de chemin.

  • La vierge miraculée de l’Hôtel de France

    hôtel Burnt.JPGL'hôtel après sa destruction.

    Au mois de mai 1908, un violent orage provoquait l'incendie qui allait entièrement détruire l'Hôtel de France, sur le Cours National. La foudre tombée sur les écuries remplies de foin réduisait à l'état de ruines fumantes un édifice appartenant alors à Joseph Courrent, chef cuisinier renommé.

    S'il n'y eut par bonheur que des dégâts matériels,  un fait troublant allait pourtant susciter bien des interrogations. Au beau milieu des décombres retirés après le sinistre, la statue d'une vierge à l'enfant  en bois polychrome fut retrouvée intacte, épargnée par un brasier qui avait eu raison d'une construction contemporaine de la Révolution de 1789. Cet événement dans l'événement ne manqua pas d'être diversement interprété tandis que l'hôtel assuré depuis 1857 auprès de la Cie Phénix allait renaître de ses cendres, reconstruit de façon plus moderne et confortable, dans sa forme actuelle.

    Vierge 1908.JPGLa statue épargnée.

    Lors de la journée inaugurale  du « Modern Hôtel de France », Henri Rascol qui fut maire de Chalabre de 1905 à 1919 devait prononcer un discours chaleureux qu'il concluait en s'adressant aux jeunes filles de l'assemblée : «Quant à vous, Mesdemoiselles, qui par votre gracieuse présence, augmentez la vision du printemps que la nature inclémente nous refuse, je bois à vos plus douces espérances. »  

  • "Naître et mourir en Chalabrais, au XIXe siècle"

    Eric Fabre .JPGEric Fabre s'intéresse à la vie de nos campagnes.

    A la faveur d'un partenariat assidu avec la Communauté de communes du Chalabrais, Eric Fabre poursuit ses investigations locales et a lancé une invitation pour une nouvelle rencontre programmée aujourd'hui vendredi 27 novembre à Peyrefitte du Razès. A l'ordre du jour, une conférence sur l'histoire du pays, intitulée "Naître et mourir en Chalabrais au XIXe siècle", au cours de laquelle il  décryptera les changements d'attitudes devant la vie et la mort.

    Maître de conférence à l'Institut universitaire de Digne-les-bains et chercheur au Centre d'histoire quantitative de l'université de Caen-Basse-Normandie, Eric Fabre propose d'entreprendre un retour dans le temps, jusqu'au XIXe siècle qui a vu de profondes mutations dans les campagnes. Après une phase de surpopulation, les hommes se raréfient, attirés par la ville et les emplois qu'elle offre dans l'industrie et dans les services. Alors que la durée de vie s'accroît, la population diminue. Ce phénomène est aussi fortement lié au recul de l'âge au mariage et par voie de conséquence à la diminution du nombre d'enfants naissant dans chaque couple, sans compter que les techniques contraceptives tendent à se généraliser. De plus, si la peste a disparu du territoire national depuis le début du XVIIIe siècle, d'autres épidémies sont mortifères : la population du Chalabrais paie un lourd tribu au choléra ou à la typhoïde. Rendez-vous ce soir à 20h salle Petra Ficta (mairie de Peyrefitte du Razès), l'entrée est libre et gratuite.   

     

  • Les Droits de l’enfant présentés par les écoliers de Louis-Pergaud

    2032393206.jpg

    191 pays ont signé cette convention pour la protection de l'enfance.

    A l'occasion du 20e anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant signée le 20 novembre 1989, la mairie de Chalabre accueille une exposition réalisée par les élèves de l'école Louis Pergaud, aidés dans leur démarche par les pensionnaires de la crèche Vanille et Chocolat. A l'initiative de leur institutrice Isabelle Boulbet  et de Martine Raynaud directrice de la crèche, les élèves ont été invités à observer quelle était la place des enfants dans le monde des adultes. Un travail concrétisé par la mise en place d'une exposition qui met l'accent sur l'importance de la coopération internationale pour l'amélioration des conditions de vie des enfants de « 0 à 18 ans ». 450508792.jpgEgalement évoquées, les conditions dans lesquelles ce texte composé de 54 articles a été préparé pendant dix ans par des représentants de différents pays, sociétés et religions, afin que toutes les cultures soient bien représentées. 191 pays ont signé cette Convention, à l'exception des Etats-Unis et de la Somalie, et se sont engagés à assurer les droits fondamentaux des enfants. L'exposition est visible jusqu'à ce soir 18h.

  • Débat public autour de l’éolien à Sonnac

    La rencontre avait pour but d'éclairer les habitants, avant que le dossier soit prochainement déposé en préfecture.

    387438171.jpgDaniel Lefebvre, porteur du projet avec Daniel Torres.

    Vendredi 20 novembre, la salle des fêtes de Sonnac sur l'Hers accueillait une réunion publique organisée à l'initiative de Daniel Lefebvre et Daniel Torrès, maires de Sonnac et Corbières. Objectif annoncé, éclairer la lanterne des habitants du Chalabrais et du Val d'Ambronne, après la décision prise par les élus de ces deux communes, de solliciter l'implantation d'une zone de développement de l'éolien (ZDE). Présent à leurs côtés, Paul Neau représentant le bureau ABIES de Villefranche de Lauragais, spécialisé dans l'étude de l'impact sur l'environnement des parcs éoliens. Ce dernier allait développer les résultats d'une enquête ciblant toutes les caractéristiques de la « ZDE du Chalabrais, communes de Corbières et Sonnac sur l'Hers », sur laquelle devraient être érigés dix-huit aérogénérateurs, six à Matou (commune de Sonnac) et douze à Corbières.

    En partant d'un principe acquis, les réserves en énergie fossile sont limitées, et en faisant remarquer que « la notion de beau est subjective », Paul Neau allait exposer les critères ayant déterminé le choix des zones potentielles de ZDE, représentant une surface de 497 ha sur le nord-est du canton de Chalabre, aux abords du Pic de Balaguier. Un exposé très précis au terme duquel le débat allait très vite s'instaurer, entre partisans du projet, et les opposants, représentés par l'association le « Cri du vent » et son président Jean-Louis Patisson, animateurs d'une manifestation cantonale le 19 septembre dernier.

    Sonnac Eoliennes I.jpgLe projet de ZDE mobilise le canton du Chalabrais.

    Echanges de vues qui ont confirmé la complexité de la situation : quelles sources d'énergie pour le futur ? Faut-t-il industrialiser les campagnes, au risque de leur faire perdre leur authenticité ? Présent dans l'assistance, Jean-Paul Peyrade scientifique et universitaire a apporté de l'eau au moulin des opposants à la ZDE, soulignant entre autre les vices cachés d'une énergie dont l'impact sur l'environnement doit être pris en considération avant qu'il ne soit trop tard, relevant au final les avantages établis du solaire sur l'éolien. Jean-Luc Bénet dénonçait quant à lui les vices de forme d'une étude réalisée à partir d'un « épicentre »  établi sur la commune de Chalabre, alors que le périmètre cerné par le bureau ABIES se trouve dans une vallée voisine de celle du chef-lieu de canton. La formulation « ZDE du Chalabrais, communes de Corbières et Sonnac sur l'Hers » semble donc erronée, comme l'avait fait remarquer Monique Le Minez, maire de Peyrefitte du Razès en tout début de séance.

    Le débat prenait fin sur un indéniable statu quo, quant au dossier de la ZDE de Corbières et Sonnac sur l'Hers, il devrait être prochainement déposé en préfecture de Carcassonne, où son avenir sera scellé. 

     

  • Football : Le FCC passe un tour à Salles sur l’Hers

    Fabien USSH.JPGFabien Conte aux côtés de ses anciens équipiers de l'U.S.Salhersienne.

    Le troisième tour de coupe Georges Favre emmenait dimanche 22 novembre le team fanion du Kercorb aux limites du massif de la Piège. Cette rencontre à quitte ou double a permis aux FCC I de renouer avec la victoire, au terme d'un match conclu sur le score de 3 à 0 (mi-temps 1-0). Avant le coup d'envoi, les deux équipes observaient une minute de silence à la mémoire du frère de Stani Lara dirigeant du FCC, décédé le dimanche 15 novembre à Zaragoza (Espagne). A 14h 30, Olivier Masson libérait deux équipes qui allaient se neutraliser jusqu'à la 20e minute et un premier but pour Fabien Conte. La pause intervenait sur ce score à l'avantage du FCC, qui doublait la mise peu après la reprise, grâce à un nouveau but de l'ex pensionnaire de l'école de foot salhersienne (2-0). Le onze de Salles sur l'Hers engagé en championnat de promotion de 1ère division lançait plusieurs combinaisons offensives, qui échouaient devant Alexandre Cassagnaud, auteur de parades décisives. Une superbe reprise de volée signée Nicolas Discala clôturait le score d'un match empreint de sérieux et de fair-play.

    Dimanche matin les Moins de 15 ans se rendaient au Cougaing où ils l'ont emporté sur le score de 3 à 2. Un but pour Kévin Cazas et un doublé de Eliot  Floch offrent aux protégés d'Olivier Cazas une première place au général, partagée avec Quillan. Qualifiés pour les huitièmes de finale de la coupe, les seniors de l'école de foot se préparent au choc avec le onze du Carcassonne-Villalbe FAC, équipe de ligue, mercredi 9 décembre à Lolo Mazon  (15h).

    Samedi, Philippe Gérard et les Moins de 13 ans accueillaient le Limoux-Pieusse-Football-Club. Victoire des partenaires de Benjamin Estrabaud, avec des buts d'Oliver Brown (5), Redouane Van de Kerkhove (3) et Loïc Rosich (2).