Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • C’était au temps des grands prix cyclistes

    Remise Prix Bâtisse Course.JPGDe gauche à droite : Lolo Mazon, Antoine Prior (coureur du Tour de France), Simone Bénet (épouse de Roger Raynaud), Fernand Prior (vainqueur du jour) et Juliette Bousquet (épouse Jacques Roques). 

    Il tenait une place privilégiée dans le programme des fêtes de l'Ascension et c'était un rendez-vous très prisé par les Chalabrois et leurs voisins, le grand critérium cycliste organisé par le Vélo-club-espérazanais drainait toujours les foules. C'était l'un des temps forts d'une fête locale autrefois prestigieuse et il se déroulait le samedi après-midi.

    Dans son riche et brillant recueil de souvenirs, l'ami Robert Roncalli raconte comment le départ avait lieu sur le Cours National, devant le café Tournois. Les coureurs descendaient le Cours Sully pour franchir le pont du Blau avant de prendre la direction de Rivel, au pied du col du Boyer. Ils se laissaient ensuite glisser jusqu'à Puivert puis Villefort, avant le retour à Chalabre par la métairie de la ville, un circuit à couvrir dix foix.

    « Il y a des vélos devant tous les cafés, les entraîneurs expliquent des tactiques à leurs poulains, des soigneurs font des massages, des connaisseurs examinent les mécaniques, soupèsent les bicyclettes, comparent le nombre de dents des pignons et des plateaux, s'émerveillent des progrès du matériel dans cette discipline sportive. Les haut-parleurs, devant le café de la Liberté appellent tous les engagés pour la remise des dossards ». Comme si vous y étiez, tant les souvenirs d'enfance de Robert sont intacts. Il se souvient aussi de José Martinez, ce coureur d'Espéraza redoutable spécialiste du sprint vainqueur à plusieurs reprises à Chalabre.

    Col du Boyer Course.JPGLes coureurs vont basculer au sommet du col du Boyer.

    Nous sommes au mois de mai 1943 et l'arrivée du critérium a été jugée sur la ligne droite de la Bâtisse, victoire en solitaire de Fernand Prior, brillant champion audois. Dans la foule qui ovationne les rois de la petite reine, le petit Robert Roncalli ne perd rien du spectacle.

    Robert Roncalli n'a rien oublié de son enfance en Kercorb, retrouvez ses souvenirs et le quotidien chalabrois d'après-guerre dans le Tome III de l'association « Il était une fois Chalabre », édité en novembre 1997 (disponible en mairie Cours Sully, chez Bernard Boffy Cours d'Aguesseau et José Sanchez Cours Docteur Joseph Raynaud). 

             

  • Votation pour le service public

    La consultation organisée par le comité national contre la privatisation de la Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal, a permis aux populations du Kercorb et du Val d'Ambronne d'exprimer leur avis sur la Poste qu'ils veulent.      

    Un bureau de vote centralisateur était ouvert le samedi 3 octobre à la communauté de communes du Chalabrais, où étaient également regroupées les pétitions signées par les usagers d'un service devant être soumis à un projet de loi, déposé au mois de juillet dernier.

    Citoyens et employés de la Poste ont conjointement assuré la permanence de 14h à 18h, heure à laquelle intervenait le dépouillement. Sur les 411 votes exprimés, 410 confirment leur attachement au service public, contre une voix pour le projet qui sera débattu cet automne, selon la procédure simplifiée de lecture unique.

    Votation Oct. 2009 bis.jpgLes scrutateurs peu avant le dépouillement.

  • Football : Les "Under 13" un ton au-dessus

    oli.jpgOliver Brown a dirigé la manoeuvre face à Souilhe. 

    Samedi 3 octobre les U 13 entraînés par Philippe Gérard accueillaient leurs homologues de l'Entente Souilhe-Naurouze-Labastide en championnat de district. Après deux succès enregistrés face à Quillan et Fresquel, les partenaires du gardien Benjamin Estrabaud ont réalisé la passe de trois et l'emportent sur la marque de 21 à 0. Buts inscrits par Oliver Brown (6), Redouane Vandekerckhove (6),  Loïc Rosich (5), Enzo Molini (2), Thibault Laffont (1) et Ben Evenden (1). Le groupe complété par Alban Borie, Quentin Gérard, Clément Grassaud, Julien Ferrier et Axel Moréno a signé une excellente prestation, orchestrée par un Oliver Brown omniprésent en milieu de terrain.

    Samedi 10 octobre, les U 13 se déplaceront à Castelnaudary, tandis que les débutants emmenés par Jacques Rosich accueilleront le plateau pour la Haute-Vallée, au stade Lolo Mazon. Dimanche 11, les seniors du FCC I  accueilleront le Limoux-Pieusse FC. Coup d'envoi à 13h, en ouverture du match de quinze opposant l'USCK à Carbonnes-Longages, en championnat promotion honneur de Midi-Pyrénées.     

  • Un train d’expositions pour un trio d’artistes

    OTI Oct 2009.jpgLa BD de Dan Gaussens vole la vedette à la toile.

    C'est la tendance d'un automne qui commence, l'art se rencontre là où on ne l'attend pas. Il s'invite dans les maisons de Magrie, au jardin extraordinaire de Lieurac, au cinéma Casino de Lavelanet, au restaurant de l'Hôtel de France, ou à la bibliothèque de Chalabre. Cette fois ce sont trois artistes qui investissent le bas de l'Office de Tourisme et se montrent en haut du cours d'Aguesseau.

    Dan Gaussens déroule une BD en forme d'épopée sur l'actualité à travers l'espace Internet, il plante quelques sculptures de bois. Frédérick Lienard habille la montée d'escaliers d'un univers pariétal, enfantin, contemporain. Le « photo-grapheur » Olivier Bonhomme joue entre brume et lumière, de paysages imaginaires en portraits délirants, accrochés sur un rail.OTI Oct 2009 ter.JPG

    Certes les trois invités ont verni les lieux le lundi 5 octobre, mais une indiscrétion laisse à penser qu'ils préparent une série de forfaits artistiques, programmés pour le dimanche 11 octobre, jour de fête de la « Voie verte ». Ce jour-là et à coup sûr, l'art va se répandre, sur le pont de chemin de fer, dans la salle des anciens abattoirs, aux ateliers ou studios de la place Charles Amouroux. D'autres exposants se joindront à eux. La troisième fête de la « Voie verte » s'annonce sportive, instructive, gourmande et surprenante. Activités de plein-air gratuites, ateliers pour les enfants, visites accompagnées, expo, repas, participation d'associations locales et du Château de Chalabre empliront cette journée qui se veut une fois de plus populaire. Pour toute information contacter l'Office de tourisme au 04-68-69-65-96, site www.quercorb.com

  • Les quinze ans du stade intercommunal

    Article paru dans l'édition de l'Indépendant du vendredi  30 septembre 1994

    Un stade à la dimension du canton

    stade.JPGLe canton de Chalabre a vécu une fin de semaine doublement placée sous le signe de l'engagement  sportif, et si le 24 septembre était proposé par le ministère de la Jeunesse et des Sports pour une journée de sensibilisation et de découverte, le district de développement du Chalabrais proposait pour sa part la mise en service officielle du nouveau stade route de Lavelanet. L'inauguration d'une structure et d'une surface qui n'a rien à envier à certains gazons britanniques s'est déroulée en présence de Jacques Montagné maire de Chalabre, président du district et conseiller général, entouré de MM. Raymond Courrière président du conseil général de l'Aude, Jean-Paul Dupré, député-maire de Limoux, Jacques Talmier, trésorier de la fédération française de rugby à XV, Jean-Claude Baqué pour le comité Midi-Pyrénées, Aldo Quaglio international maintes fois capé, Olivier Carbonneau champion de France en titre avec ses équipiers du Stade Toulousain. Etaient également présents les élus du canton dont le rôle déterminant devait être mis en exergue par le président du district.

    Cette année inaugurale a fourni l'occasion de revoir aux abords d'un lieu riche en souvenirs, les représentants de plusieurs générations de sportifs chalabrois venus fouler du bout des pieds « la moquette du paradis ». Un brin de nostalgie se lisait dans les yeux des vétérans François Lopez et Georges Escande, qui évoluèrent avant les années 1940 sur cette propriété privée mise à la disposition des sportifs du Kercorb par les Comtes de Mauléon. Lesquels donnèrent aussi leur nom au premier terrain de sport chalabrois. Six décennies plus tard, un rêve impossible prend forme grâce à l'efficacité de l'intercommunalité. A l'instar de la Juventus de Turin qui a son « estadio comunale », le Chalabrais possède désormais son « stade intercommunal ».

    Les travaux d'aménagement confiés à l'entreprise  catalane « Paysage synthèse » du Soler ont été réalisés sur une période de trente jours et les techniques utilisées font l'objet d'un brevet français qui s'exporte pour le mieux vers le Canada, l'Italie, la Suisse et même l'Angleterre, ce qui constitue une réelle performance. Seule petite ombre au tableau, qui devrait se dissiper très rapidement, l'enracinement actuel du gazon n'est que de 7 à 8 cm, footballeurs et rugbymen devront par conséquent rester encore un peu dans les starting-blocks.            

    La prochaine réunion de travail du District de développement du Chalabrais devrait permettre de donner le nom de Lolo Mazon, fidèle serviteur du rugby et du sport trop tôt disparu, à ce nouveau et superbe terrain de sport.          

  • Tennis : Un week-end bien rempli pour le TC du Chalabrais

    Après l'assemblée générale annuelle tenue en septembre, les raquettes du pays chalabrais retrouvaient les courts en ce premier dimanche d'automne. Il s'agissait d'honorer un contrat dans le cadre de la coupe de l'Amitié et de la coupe de l'Aude, deux challenges placés sous le signe des retrouvailles. L'objectif étant de ressouder l'esprit d'équipe après une trêve estivale bien méritée, et de permettre à  un maximum de joueurs  du TC de participer et de préparer les différents championnats à venir (début janvier pour les filles, début mars pour les garçons).

    En coupe de l'Amitié 4e série mixte, le team Jérôme Escande était au repos tandis que l'équipe emmenée par Martial Fourcassa se déplaçait à Quillan pour un programme composé d'un double mixte, un double messieurs, un simple dames, et deux simples messieurs. Face aux représentants du club des Trois Quilles, le TCC s'impose sur le score de 4 à 1, victoire des deux doubles, en mixte Gaëlle Rosich et Martial, messieurs, Jacques Plantier et Yves Thébault. En simple, victoire de Martial et de « Jacquet » Plantier. Le fait du jour aura été le grand retour à la compétition après sept ans d'absence de l'ami Jacquet, un retour gagnant qui plus est pour le finaliste de l'édition du tournoi 2000 disputée face à Julien Doladille. La forme « d'antan » revient, ses futurs adversaires n'ont qu'à bien se tenir.

     En coupe de l'Aude 3e série (mixte), le team de Santiago Martinez composé de Laurence Bérenguer, Gérald Mourareau et Joris Fourcassa s'est incliné à Carcassonne face à l'ASPTT, score final 1 à 4 (victoire pour le double Laurence-Joris).

    A souligner enfin le brillant parcours réalisé par Sirima Martinez qui décroche les Masters de l'Indépendant dans la catégorie 9-10 ans, après sa victoire lors de la finale disputée dimanche 27 septembre à Trèbes face à Cheyenne Delavaquerie (Acacia Carcassonne).

    Dimanche 4 octobre, le TCC reviendra sur les courts en coupe de l'Amitié à partir de 9h. Les raquettes du président Bruno Carbonnel accueilleront leurs homologues du TC St Papoul et TC Malepère.

    TCC Blog.jpgLes raquettes du TCC remontent au filet.

  • Frédéric a dit « oui » à Frédérique

    Zonzon.jpgLes jeunes mariés sur le parvis de St Pierre.

    Les cours Sully, Colbert et d'Aguesseau connaissaient l'animation des grands jours en ce troisième samedi de septembre, le grand jour en vérité pour Frédérique Quesada et Frédéric Lacanal, qui avaient choisi d'unir leurs destinées sous le ciel du Kercorb. Jour de fête partagé aux côtés d'une belle et joyeuse assemblée, invitée à partager un bonheur d'autant plus magique que « Zonzon » avait enfin trouvé sa « Zonzonnette ».     

    L'émotion n'allait cesser de monter crescendo, à la mairie de Montbel d'abord où Pierre Terpan, premier magistrat de la commune ariégeoise recueillait le consentement d'un couple radieux. Frédérique et Frédéric signaient tour à tour le registre de l'état-civil, prenant ensuite le chemin de l'église St Pierre de Chalabre où l'abbé Raymond Cazaban scellait leur union.

    Après la bénédiction nuptiale et l'échange des anneaux, rehaussés par un superbe chant s'élevant vers la nef de St Pierre, les jeunes mariés précédés de leur petit Colin ont rejoint leurs invités sous une coupole de ballons ovales. Haie d'honneur formée par les quinzistes de l'USCK, sympathique démonstration d'amitié à l'égard de leur demi de mêlée et de sa douce moitié. Cet instant solennel et privilégié allait bénéficier de plusieurs prolongations, dégustées entre Aude et Ariège. A Montbel et Moulin-Neuf d'abord, puis le lendemain sur les hauteurs de La Besse où l'ardeur festive ne faiblirait pas, comme autant de témoignages d'estime à l'égard des jeunes mariés et de leurs familles. Compliments aux heureux parents, Dominique et Laurent Bigou et petit Léo résidant au Cazal, Guy Lacanal à Belloc (Ariège). Sincères félicitations et meilleurs voeux de bonheur et de réussite à Frédérique et Frédéric.