Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Marinette Roget nous a quittés

    Mercredi 17 février, les Chalabrois apprenaient avec tristesse le décès subit de Marinette Roget, survenu à l'âge de 76 ans. Native de St Benoît où elle avait vu le jour le 18 juin 1933, Marinette Franc s'était établie à Chalabre pour y fonder un foyer après son mariage avec Michel Roget. Domiciliée au Quartier Salinas, la regrettée défunte avait effectué sa carrière professionnelle dans les effectifs de la manufacture Canat. Un dernier hommage lui a été rendu vendredi 19 février en l'église St Pierre, avant son inhumation dans le caveau familial.

     En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Michel son mari, à Nicole et Nadine ses filles, à ses petits-enfants, à sa soeur Janine, à toutes les personnes que ce deuil affecte.

  • Affiches sportives du week-end

    Mamet Family.JPGRugby : L'USCK à l'épreuve de Castillon

    Les rugbymen du président Christian Roig accueillaient hier samedi après-midi les Ariégeois de Castillon en Couserans, dans le cadre du championnat de promotion honneur Midi-Pyrénées. Les « bleu et blanc » du Kercorb en panne de victoire depuis le 13 décembre dernier se devaient de renouer avec le succès, face au CO Castillonais, pointé en avant-dernière position et crédité d'une victoire, d'un nul et de onze défaites. A l'aller, le quinze de l'USCK l'avait emporté sur le score de 13 à 8. Yacin Lala du comité Midi Pyrénées arbitrait les débats (16h 30). En lever de rideau, les anciens de l'Amicale des Badalucs ont assuré un match de gala face à leurs homologues vétérans du St Gironnais (compte-rendu suit).

    Jacques, Andy et Laurent Mamet toujours prêts à rechausser les crampons avec les Vétérans du Kercorb (photo).

    Football : Le FCC à St Papoul

    Romain Cantos.jpgLe FCC I sera à nouveau sur la brèche ce dimanche 28 février, avec un déplacement prévu à St Papoul, pour le compte du championnat de première division. Face à des Lauragais classés cinquièmes au général, le onze emmené par Alexandre Cassagnaud est appelé à assumer son statut de leader. Coup d'envoi à 15h, Maxime Niewiedziala arbitrera la rencontre.

     Les réservistes du FCC II, exempts, observeront une nouvelle journée de repos tandis que les Moins de 15 ans étaient hier après-midi à Fanjeaux, où ils ont disputé un match arbitré par Thibaut de Saint Gilles (15h).

    Romain Cantos, solide défenseur du FCC (photo).

  • Hubert Rodriguez n’est plus

    Hubert Ro.JPGLa triste nouvelle est parvenue depuis la région savoyarde où il s'était établi, Hubert Rodriguez a quitté les siens le 14 février dernier à l'âge de 64 ans, au terme d'une longue lutte contre la maladie. Né à Chalabre dans le quartier du Moulin, Hubert Rodriguez  avait rejoint dès son plus jeune âge les rangs de l'harmonie fanfare de l'Avenir du Kercorb, puis le club de football de l'USC XI, avec lequel il décrochera le titre de champion de 2e division en avril 1969. Son entrée dans la vie active l'amènera à quitter le Kercorb pour la Savoie, où il intègre les effectifs de la Sncf. Domicilié à La Ravoire-en-Savoie, commune voisine de Chambéry, Hubert Rodriguez y avait pris sa retraite au terme d'une carrière professionnelle accomplie. La maladie a eu raison de son énergie débordante et sa disparition a été accueillie avec une grande tristesse en pays chalabrais.

    Son inhumation a eu lieu le jeudi 18 février, parents et amis ont adressé un dernier hommage à Hubert Rodriguez qui repose désormais dans le caveau familial en Savoie.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Colette son épouse, à ses enfants Benoît et Delphine, à sa soeur Inès et son frère Patrice, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    Champions 1969 USC .JPGHubert Rodriguez (1er à droite accroupi), en avril 1969 avec ses amis de l'USC XI. 

  • Un champion cycliste sur les routes du Kercorb

    Carl & Dave.JPGCarl Saint (à gauche), aux côtés du néo Chalabrois Dave Compston.

    Il pratique une discipline sportive peu connue du grand public, le Britannique Carl Saint est une référence dans le monde du tricyclisme, inscrivant régulièrement son nom sur les tablettes au chapitre des courses contre la montre. Originaire de Slaithwaite près d'Huddersfield, Carl Saint est licencié au « Yorkshire Road Club » et se trouve actuellement à Chalabre, invité par son ami Dave Compston, lui-même installé Quartier du Pont-de-L'Hers depuis juin dernier.

    Après avoir amélioré en 2008 un record national du « 10 miles » vieux de 19 ans, cet ingénieur en informatique également recordman du « 25 miles » est devenu champion du monde du « trois roues » le 20 juin 2009 à Saint Marsault (Deux-Sèvres). Invité par un compatriote à venir préparer 2010 sur les reliefs du Kercorb, Carl Saint reconnaît que son sport de prédilection reste confidentiel, la seule expérience que nombre de ses amis aient eu avec un tricycle, est celle qu'ils ont eu dans leur enfance : « En Grande-Bretagne, on regarde le tricyclisme avec un certain degré d'humour, jusqu'au moment où les gens essaient effectivement de rouler en tricycle et découvrent sa spécificité et les plaisirs qu'il procure».

    Carl Saint.jpgAvec l'organisation des Jeux olympiques en 2012 à Londres, Carl Saint émet un voeu, celui de voir le tricyclisme de compétition proposé comme sport de démonstration. La fédération anglaise de jeu de fléchettes a formulé une demande en ce sens, pourquoi pas le tricyclisme ?

     Pour l'heure, Carl Saint a rendez-vous avec le chrono le dimanche 28 février prochain dans les décors du Yorkshire, avec un nouveau « 10 miles » au programme, sur lequel notre champion du monde mettra à profit le plein d'oxygène recueilli en terre audoise. (photo ci-contre, le champion du monde de la discipline Carl Saint, lors d'un récent contre-la -montre)

  • La MLI et Pôle emploi à la rencontre des jeunes du canton

    Martine Denat.jpgMartine Denat, conseillère à la MLI de Limoux, est venue à la rencontre des 16-25 ans.

    Le mercredi 17 février était organisée une journée pour les jeunes demandeurs d'emploi de la Communauté de communes du Chalabrais (CCC). A l'initiative de la Mission locale d'insertion départementale rurale 11, de Pôle emploi et de la CCC, l'objectif de cette action était d'informer le jeune public en recherche d'activité, des possibilités qui lui sont offertes tant en terme de formation que d'accompagnement.

     Fort de l'expérience menée à Espezel en 2009, cette journée a été reconduite à Chalabre pour permettre un accès équitable de la population aux services publics de l'emploi. En effet, reçus individuellement, les jeunes demandeurs ont pu rencontrer une conseillère qui a pris la mesure des différents freins d'accès à l'emploi, pour leur proposer un accompagnement spécifique.

    La mobilité restant un problème majeur sur l'ensemble du territoire de la Haute-Vallée, plusieurs dispositifs, nés de partenariat avec le Conseil général et le Conseil régional leur ont été également proposés.   

    Conscients des complications liées à l'accès au marché du travail pour les jeunes les plus en difficulté (santé, logement, mobilité), la Mission locale d'insertion et Pôle emploi ne prétendent pas résoudre l'ensemble des problèmes mais tentent au travers de leur mission  quotidienne, de trouver un juste accord entre la prise en compte des préoccupations et des besoins du monde économique, et la nécessité de créer des conditions favorables de retour à l'emploi pour ces jeunes.  

  • Football : Le FCC l’emporte à Castelnaudary

    Sylvain Dumons.jpgSylvain Dumons réalise le coup du chapeau au stade Henri Milhau.

    La treizième journée de championnat de l'Aude de première division a permis au team fanion du Kercorb de conserver son fauteuil de leader, grâce à un succès obtenu en terres chauriennes sur la marque de 1 à 3 (mi-temps 0-1). Face à une jeune équipe du COC qui aura fait souffrir les cadres du FCC, les partenaires du capitaine Alexandre Cassagnaud ont parfaitement maîtrisé leur sortie sur la pelouse du stade Henri Milhau. Comme lors du match aller, le rythme de la rencontre sera très soutenu, chaque équipe offrant une bonne réplique aux offensives adverses. La situation évoluera à l'approche de la demi-heure de jeu, lorsque Bruno Olivera sanctionne une faute de la défense chaurienne. Sylvain Dumons transforme la sanction et la pause intervient sur le score de 0 à 1 pour le onze du duo Canal-Brown.

    La deuxième période tout aussi enlevée verra le FCC doubler la mise à la 60° minute, sur un corner frappé par Gaël Planas. A la réception, Philippe Lara remet de la tête une balle dans les pieds de Sylvain Dumons placé aux six mètres, le gardien est battu (0-2). Malgré l'exclusion de l'un des leurs, les réservistes du COC parviendront à tromper le gardien du FCC, d'une frappe lointaine sur coup-franc (1-2). Et c'est aussi un coup-franc qui va permettre au FCC d'accentuer son avance par Sylvain Dumons, lequel lobe le gardien et signe un précieux hat-trick, au terme d'un une-deux rondement mené avec la complicité de Gaël Planas.

    Après le match nul de Bram à Naurouze et malgré le succès de Saissac à Souilhe, le FCC I poursuit la course en tête, avant un nouveau déplacement prévu le dimanche 28 février prochain à St Papoul.

    Les réservistes du FCC II qui devaient affronter le FC Malepère II sont restés à la maison, la pelouse de Lavalette ayant été déclarée impraticable.

    Dimanche matin à Pezens, les Moins de 15 ans emmenés par Olivier Cazas ont signé une victoire face à leurs homologues de l'ES Fresquel, score final 6 à 1. Diminuée par les absences de Gaël Roussel et Kevin Cazas blessés, la formation chalabroise aura évolué à dix en première période, avant d'être réduite à neuf éléments dans le deuxième temps. Malgré leur infériorité numérique, les Moins de 15 ans restent en course pour le titre, avec des buts signés Eliot Floch (2), Florent Salles (2), Christopher Gomez et Mezyane Vandekerkhove.  

  • L'hôpital local est au top

    Après avoir ouvert ses portes au printemps 2007, l'hôpital local se verra bientôt doté d'une aile supplémentaire et bienvenue, qui permettra une augmentation sensible de sa capacité d'accueil. Pour l'heure, Jean-Jacques Aulombard directeur de la structure et le personnel, ont accueilli avec satisfaction une information émise par le premier guide national des maisons de retraite. Ce dernier a en effet classé les Hauts de Bon-Accueil à la 3e place des 48 établissements du département de l'Aude, en lui attribuant la note de 9 sur 10. Une belle reconnaissance pour l'ensemble des services qui s'investissent au quotidien pour le bien-être des pensionnaires hébergés au pied de la colline de Roquefère. Disponibilité et compétence, deux qualités appréciées par nos anciens, et qui en appellent à des félicitations. 

    Sous préfet hosto.JPGLa page de l'Hôtel-Dieu St Jacques est bel et bien tournée. (photo : Garden party dans les jardins de l'Hôtel-Dieu St Jacques le 17 septembre 1995, à l'occasion de la visite de Dominique Bellion, préfet de l'Aude) 

    Un nouvel album a été mis en ligne, qui retrace quelques étapes de la construction de l'hôpital.