Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une rencontre de rugby en faveur du petit Fabrice

    Une journée "Amitié et espoir" organisée par l'association Elfe avec le concours des rugbymen les "Badalucs" pour aider l'enfant atteint d'une maladie génétique rare.

    Badalucs Elfe.JPGLes Badalucs, membres de la confrérie des vétérans du rugby chalabrois, n'en finissent pas de rechausser les crampons.

    Les « Badalucs », confrérie des vétérans ayant fait les beaux jours du club de rugby chalabrois, ont rendez-vous à Mirepoix le dimanche 12 septembre prochain, à l'occasion de la journée Amitié et Espoir organisée par l'association Elfe et sa présidente Edith Ruiz.

    Cette animation mise en place il y a six ans, vise à soutenir le combat d'un petit Fabrice, atteint de leucodystrophie métachromatique. Rencontre tout à la fois sportive et festive, ce rassemblement sur et autour du complexe sportif  de Mirepoix permet de récolter les fonds nécessaires pour aider Fabrice, mais également de faire en sorte que cette journée soit une fête pour lui, et pour tous ceux qui lui apportent un soutien inconditionnel. Au programme de l'édition 2010, course à pied, marche, expositions, concerts, tournoi de jeu au flag, et la participation de Thierry Dusautoir, capitaine du Stade Toulousain, accompagné de Patricio Albacete et de la coupe d'Europe conquise en mai dernier. Après le Bouclier Raymond Fort et le Jubilé Francis Amouroux célébrés en juillet, les anciens de l'US Chalabre XV sont invités à refaire leur sac de sport, dans la perspective d'une nouvelle journée amicale et solidaire. Renseignements auprès de l'association Elfe, au 06 22 10 20 93.

  • Football : Victoire pour le FCC face au Plantaurel

    FCC I.JPGLe FCC I tel qu'il se présentait vendredi face aux Ariégeois du Plantaurel.

    Les footballeurs du FCC préparent la rentrée du championnat de 1ère division prévue le 12 septembre prochain, avec une série de rencontres amicales permettant de recenser l'effectif et ses capacités. Après Quillan (2-2) et un échec en coupe de France face à Villedubert (3-4), les joueurs entraînés par Philip Brown et Fabrice Canal se rendaient vendredi 27 août à Labastide-sur-l'Hers pour y disputer un match amical face au onze du Plantaurel. Opposé aux représentants de la Vallée de l'Hers (Ste Colombe-Labastide-Le Peyrat), le FC Chalabre alignait une très jeune équipe, qui se mettra rapidement au diapason d'un Plantaurel démarrant pied au plancher. Le gardien Alexandre Cassagnaud retrouvait une ligne défensive type avec Guillaume Smagghe, Mickaël Padet, Philippe Lara et William Nys. En milieu de terrain, Alexandre Pereira, Hugues Ferrié, Cyril Gérard, Aurélien Moralès, à l'avant, Eric Sanchez, Philip Brown, Gerry Smith et Cédric Castel. L'adversaire ariégeois emmené par Frédéric Granel enregistrait le retour de Yannick Lara, gardien de but sorti de sa retraite. La rencontre parfaitement dirigée par Jérôme Bouchet arbitre officiel du district de l'Ariège verra au final la victoire des Chalabrois sur le score de 3 à 1, buts de Philip Brown, Philippe Lara et Eric Sanchez. Un excellent galop d'entraînement en définitive pour deux formations qui se sont retrouvées autour d'une grillade assurée par les dirigeants du Plantaurel et le duo Tisseyre-Peyre. Prochaine échéance pour le FCC, le premier tour de coupe Victor Lopez dimanche 5 septembre face au FC Berriac au stade de Montlegun, Chemin des Bartavelles (15h). Pour sa part, l'AS Plantaurel engagera la compétition en coupe de l'Ariège le samedi 4 septembre à Luzenac face aux réservistes locaux, rencontre qui sera dirigée par l'arbitre audois François Passemar (stade Paul Fédou 20h). 

    Plantaurel.JPGL'A.S. Plantaurel est également appelée à évoluer en 1ère division, au sein du District de l'Ariège.   

  • Le Cyclo Club sur les pentes du pays de Savoie

    DSC05783.JPGLes CCC n'ont pas encore choisi leur destination pour 2011.

    Depuis dix ans exactement, le mois d'août est synonyme d'évasion pour les membres du Cyclo Vtt Club du Chalabrais (CCC) qui en profitent pour s'éloigner d'un périmètre sillonné à longueur d'année. Après le Jura, la traversée Hendaye-Cerbère effectuée en équilibre sur la crête des Pyrénées, les Dolomites, les Asturies ou la Dordogne, les cyclos du président Jean Quério se sont offert un nouveau bol d'oxygène, au coeur cette fois du parc naturel des Bauges. Partis jeudi 5 août en voiture et à la pointe du jour, ils remettaient leurs vélos à l'endroit du côté d'Arith, petit village savoyard posé entre Aix-les-Bains et Annecy.

    Accueillis au gîte de La Fruitière par Sophie et Gérard, les vingt-cinq touristes auront vite pris leurs quartiers, avant de prendre la direction des hauts lieux prisés par tout amateur de bicyclette. Le road-book proposé par Patrick invitait à un préambule sur le Crêt de Chatillon, avant le redoutable col de Revard (1537m), cadre d'un mémorable duel Gimondi-Poulidor lors du Tour 1965. Un morceau de choix ayant la particularité d'offrir deux points de vue exceptionnels, le lac du Bourget d'un côté, le Mont-Blanc de l'autre. Autant dire que toute grimace ou autre expression de souffrance aurait été du plus mauvais goût. Venaient ensuite les cols des Prés, de Marotaz et du Frêne, gravis en compagnie de Sophie et Gérard, hôtes très sympathiques et sportifs de la Fruitière d'Arith. Ces derniers offraient le soir venu une grille idéale de calories, agrémentées de liqueurs « maison », parfaitement indiquées pour qui entend faire correctement le métier. Après avoir célébré l'anniversaire d'Océane, les CCC se retrouvaient sous les lampions de la fête locale, aux côtés des 375 Arithois. Dans le même temps, raisonnables dans leur petite bulle, Francis et Jules, attendus sur le marathon de Toulouse et les 100 km de Millau, peaufinaient leur ligne au coeur des Bauges. Francis s'alignant même au départ de la Ronde des Cyclamens, un 10 km qui lui aura permis de croiser la route d'un petit bonhomme en mousse. Tandis que Maryse prenait congé de voisins affables mais peu volubiles, les CCC se transportaient vers une vallée voisine, via le col de la Forclaz (1157m) lequel domine le lac d'Annecy (cf. photo ci-dessous, avec Christian et Jean). DSC05799-crop.JPG

    L'accueil dans les hôtels de Nâves-Parmelan et Villaz se fera idéalement, dans la perspective de l'ascension des cols de la Croix-Fry, de la Colombière et de Romme. En définitive, du vélo, beaucoup de vélo, mais aussi un peu de pétanque, chaque soir, et un Jean-Claude très performant dans les deux disciplines maîtresses d'un séjour pleinement réussi (photo ci-contre, Jean-Claude suivi de Régis).DSC05803-crop.JPG 

    Le retour étant prévu vendredi 13 août, les vacances prenaient fin sur une flânerie dans Annecy, ses canaux, son lac, sa choucroute de la mer, et ses glaces. Avant de rentrer, les CCC s'étaient également rendus au mémorial dédié aux maquisards du plateau des Glières, haut lieu de la Résistance.  

  • Romain et Jérémy échouent d’une roue à Camon

    Camon I.JPGA la sortie d'une première zone de turbulences, le duo n'est pas au bout de ses peines (photo Jean-Pierre Petiteville).  

    La Ve édition de la course à la brouette de Camon, en Ariège, se déroulait dimanche 22 août dans l'enceinte de la vieille ville, parée comme à son habitude d'un magnifique ornement de roses. Les amateurs d'émotions fortes ne s'étaient pas trompés et se pressaient dès 19h aux abords de la Place Saint Oreste afin d'assister à un spectacle grandiose, à l'image des quatre précédentes éditions. Sous les ordres de Raymond Velu, starter obnubilé par la proche présence de sa dulcinée, et avec les commentaires avisés de Mathieu, expert en brouette à chenilles, quatre équipages parmi lesquels les « Chercheurs d'or du Kercorb », allaient prendre d'assaut les fortifications du village aux cent rosiers.

    A l'amorce du deuxième tour, Romain Sicre et Jérémy Roncalli, auteurs d'un exploit deux semaines auparavant sur les hauteurs du Cazal, semblaient en mesure de rééditer la performance. A la hauteur de la porte voûtée de l'église pourtant, une plaque savonneuse va trahir nos chercheurs d'or, piégés en un deuxième temps par un mélange que n'aurait pas renié le regretté Yoyo. L'estocade finale leur sera portée par les futurs vainqueurs, fourbes et embarqués au nez et à la barbe du jury, sur un prototype muni de deux roues supplémentaires. Le stratagème permettra au perfide duo de coiffer sur le poteau Romain et Jérémy, beaux joueurs réconfortés par Polo leur coach, à l'heure de prendre place sur le podium.

    Coach Polo.JPGCoach Polo a eu beau montrer les dents, le jury est resté de marbre (photo Jean-Pierre Petiteville).

    Faisant fi des doléances soulevées par la colonie de supporters présents en Ariège, les juges aussi froids que le caillou n'auront pas permis aux vainqueurs du Cazal 2010 de réaliser un doublé largement à leur portée. Sans doute faut-il chercher dans cette décision arbitraire teintée de rancune, une envie à peine dissimulée de faire payer aux voisins, leur non-assistance à village en danger, Camon, l'Audoise, ayant été purement et simplement annexée par l'Ariège, ...en 1794.

  • Du Blau au Chalabreil

    C'est la fête à Sonnac

    DJ Wilfried.jpgDJ Wilfried donnera le coup d'envoi des festivités (photo archive fête du lac à Chalabre, août 2009). 

    La commune de Sonnac sur l'Hers fera la fête en ce dernier week-end du mois d'août. L'animation commencera ce soir à 22h 30 avec D.J Wilfried, talentueux animateur, chanteur et maître créateur d'œuvres d'art en baudruche. Samedi 28 à 15h, concours de pétanque en doublettes (100€ + mises + coupes), 19h apéritif avec la Banda de l'OPVC, puis à 22h, grand bal animé par l'orchestre variété rock Acropole.

    Dimanche 29 à 11h, messe en musique en l'église Saint Jean-Baptiste. A 12h, apéritif concert et démonstration de véhicules anciens avec le concours du « Toutacot Club Limouxin ». De 16h 30 à 20h thé dansant animé par l'orchestre Baïlamor. Cette journée dominicale verra également la tenue d'un vide-grenier. Le comité des fêtes de Sonnac sur l'Hers et son président Roland Fourcassa vous attendent nombreux pour clôturer le mois d'août en musique et dans la bonne humeur.

    Randonnée VTT

    Le dimanche 5 septembre se déroulera une randonnée VTT sur les sentiers environnants de la commune de Sonnac sur l'Hers. Roland et Gérard proposent deux parcours, 35 km (facile) et 45 km (moyen), pour 500 m de dénivelée. Le départ de la randonnée sera donné à 9h sur la place du village. Les concurrents et leurs supporters auront la possibilité de se restaurer à partir de midi. Pour tout renseignement et inscriptions, contacter le 04 68 69 27 49 (HR) ou le 06 74 64 87 60.

    Du catch, du vrai, au camping municipal de Chalabre.

    A l'initiative du comité des fêtes et de sa présidente Bernadette Larrue, les rives du Cazal accueilleront un grand gala de catch le samedi 28 août à 21h. L'Association Biterroise de Catch et son entraîneur Jean Corne, ancien champion d'Europe de la discipline, proposeront un spectacle de grande intensité dans le cadre de leur tournée d'été.

    Les successeurs de "l'Ange blanc", de "Chéri Bibi" et du "Bourreau de Béthune", présents sur le ring du Casteillas à Laroque-d'Olmes dans les années 1960, seront en Kercorb afin d'enchaîner prises et acrobaties. Retiré de la compétition, Jean Corne se retrouvera entre les cordes afin d'assurer le rôle de l'annonceur et ne manquera pas de faire jouer tout son savoir-faire et sa gouaille pour enflammer un camping municipal transformé en palais des sports l'espace d'une soirée.  

     Un service de restauration et buvette sera mis en place dès 19h, les amateurs d'émotions fortes auront également la possibilité d'apporter leur pique-nique. Il y aura du sport et de l'ambiance samedi soir aux abords de la Cazalette, grâce à un spectacle à venir partager en famille. Pour tout renseignement contacter le 04 68 20 66 81 ou le 04 68 69 65 96.

  • Joseph Trujillo n’est plus

    José Trujillo.JPGJosé Trujillo s'était grandement impliqué dans la vie de la cité.

    Jeudi 19 août se déroulait la cérémonie des obsèques civiles de Joseph Trujillo, décédé mardi à l'hôpital local, à l'âge de 87 ans. Natif de Laroque d'Olmes (Ariège) où il avait vu le jour le 27 août 1922, José Trujillo aura connu une jeunesse marquée par la guerre et une forte implication au sein des groupes de résistance des maquis de la Haute Ariège. Chargée d'intercepter les miliciens fuyant vers l'Espagne après le débarquement en Normandie, son unité se retrouvera par mégarde au-delà de la frontière espagnole. Joseph Trujillo et ses compagnons tombent entre les mains des rebelles aux ordres du général Franco. Sa nationalité française lui épargne le peloton d'exécution mais il passera cinq années et demi de sa vie dans les prisons franquistes. Une période qui le marquera à jamais et durant laquelle il adhère aux thèses communistes, au contact de ses camarades d'infortune. Après sa libération, il reviendra en Kercorb et entreprendra une nouvelle existence dans plusieurs secteurs d'activité du pays chalabrais. Il s'impliquera ensuite dans la vie de la commune et effectuera deux mandats d'élu au poste de premier adjoint, avec René Boyer (1983-1989) et Jacques Montagné (1989-1995). Il prendra ainsi une part active à l'élaboration de projets de rénovation de son village, notamment l'aménagement du coeur de la bastide.

    JT I.JPGLors du Bicentenaire célébré le 14 juillet 1989, José Trujillo (à droite), Malou Saddier (absente sur la photo), Hubert Carcy et Jacques Montagné avaient planté l'arbre de la Liberté (à la manoeuvre, Jean-Luc Bénet).

    Pensionnaire de l'hôpital local aux côtés de son épouse, José Trujillo conservait depuis le belvédère des Hauts de Bon-Accueil, un regard sur une cité au service de laquelle il s'était grandement impliqué. Une nombreuse assistance précédée par le drapeau de l'Amicale des Guerrilleros espagnols a accompagné José Trujillo vers sa dernière demeure où chacun lui a adressé un ultime adieu. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à son épouse Thérèse, à Laurent et Gérard ses enfants, à ses soeurs Ascension et Sara, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

     

  • Football : Le FCC chute en coupe

    1260588549_2.jpgRomain Cantos prépare son retour au sein du onze chalabrois.

    Les footballeurs du FC Chalabre étaient de retour sur le stade Lolo Mazon dimanche 22 août, à l'occasion du premier tour de coupe de France, disputé face à Villedubert. Une rencontre enlevée par les visiteurs sur le score de 4 à 3, après prolongations, et sur un dernier but du FCC contre son camp.

    Dès le coup d'envoi sifflé sous une chaleur étouffante par Xavier Mirabail, le onze de Villedubert va se mettre en évidence, inscrivant deux buts coup sur coup. La réaction des joueurs du capitaine Fabrice Canal ne se fera pas attendre, avec deux buts inscrits par Gerry Smith sur pénalty, et Anthony Rosich.  Les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score de parité, 2 à 2. Après la pause les Villedubertois reprennent l'avantage mais un coup-franc de Nicolas Discala porte le score à trois buts partout. Les prolongations ne donnent rien et la séance de pénalties semble inéluctable, lorsque sur une action anodine à deux minutes du trille final, la défense chalabroise loge le cuir dans ses propres filets. 4 à 3 pour Villedubert qui se qualifie pour le tour suivant. Le FCC va à présent poursuivre sa préparation en vue de la reprise du championnat prévue le 12 septembre prochain. Une rencontre amicale est programmée vendredi 27 août à 19h à Labastide sur l'Hers, face au FC Plantaurel. Le duo d'entraîneurs Canal-Brown devrait retrouver pour l'occasion un effectif plus complet. 

    chalabre - villedubert coupe de france 22-08-10 004.JPGLe retour à la compétition s'est effectué sous la canicule (photo Richard Conte).