Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Les 20.000 jours de Raymond Dumay

    20.000 jours.jpgUn anniversaire célébré en altitude pour le président Raymond Dumay (à gauche).

    A quelques semaines du coup d'envoi du championnat de l'Aude saison 2010-2011, Raymond Dumay s'est retrouvé bien loin du périmètre engazonné sur lequel il fit les beaux jours du « Feuceuceu », voilà bientôt trente ans. Présent à des milliers de kilomètres du pays de Kercorb, l'actuel président du F.C Chalabre XI a réalisé un objectif qu'il s'était fixé depuis bien longtemps, souffler les bougies de son anniversaire sur les hauteurs du Piton de la Fournaise. Accompagné dans cette aventure originale par son ami Daniel Lopez, Raymond Dumay a ainsi célébré 20.000 jours d'existence, à 2631 mètres d'altitude, tout près du Bory et du Dolomieu, les deux cratères sommitaux du fameux volcan de l'Ile de la Réunion. 20.000 bougies, correspondant à n'en pas douter à la puissance dégagée par le « Grand Brûlé » à chacune de ses éruptions.

    Les deux compères, grands amateurs de champignons et donc rompus à l'exercice physique, ont réalisé l'expédition avec d'autant plus de facilité qu'ils ont été accueillis au pied de l'avion par un guide hors-pair, en la personne de Jacques Montagné, aujourd'hui installé sur ce petit paradis posé dans l'Océan Indien. Bien loin des turbulences, le trio a atteint le sommet avec le jour naissant. A la faveur d'une pause bienvenue et après avoir converti des milliers de jours en leur équivalent de printemps, Raymond, Jacques et Daniel ont pris plaisir à lever leur verre en direction d'un horizon superbe et prometteur.

  • « Manou » Saurel nous a quittés

    Manou Saurel a vécu l'apogée de l'industrie de la chaussure. Pompier volontaire, il fut aussi un sportif impliqué dans différentes disciplines.

    Manou Saurel.jpgEn 2006, « Manou » et Danièle son épouse avaient célébré leurs noces d'or.

    Vendredi 20 août, les Chalabrois apprenaient avec tristesse la nouvelle du décès de « Manou »Saurel, survenu à l'âge de 83 ans. Né à Chalabre le 7 avril 1927 et engagé dans la vie active dès son plus jeune âge, « Manou » Saurel avait participé à l'essor d'un pays de Kercorb en pleine expansion, grâce à l'industrie de la chaussure. Depuis les ateliers de la rue du Pont de l'Hers en passant par l'usine Salva et ensuite l'établissement érigé au pied de la colline du Calvaire, son parcours professionnel aura suivi l'évolution prospère de la manufacture fondée par Antoine Canat. Au printemps 1952, il a rendez-vous dans la petite chapelle de l'Hôtel-Dieu St Jacques où l'abbé Raymond Fourtanier célèbre son union avec Danièle Garcia. Deux enfants grandiront auprès d'eux.

    XIII 55 56.JPGSaison 1955-1956, "Manou" Saurel (premier à droite debout) opère au sein de l'USC XIII.

    Au chapitre des loisirs, c'est le ballon ovale qui prédomine, le jeune rugbyman et ses frères pratiquent au sein de l'USC et alternent avec brio jeu à XIII et rugby à XV. Dans le même temps « Manou » Saurel opère au sein de l'effectif des sapeurs-pompiers de la caserne Jean Cabanier. Au milieu des années 1970 et avec la crise naissante dans le milieu de la chaussure, il se convertira aux métiers du textile dans le proche Pays d'Olmes, où il fait valoir ses droits à la retraite. Sportif dans l'âme, « Manou » Saurel apportera un fidèle soutien à ses rugbymen cadets, tout en se consacrant plus encore au jardinage mais aussi et surtout à la pratique du vélo, au sein du peloton du Cyclo Club du Chalabrais alors présidé par François Lopez.C C C M anou .JPG

    La cérémonie religieuse célébrée samedi 21 août en l'église St Pierre par les Soeurs de la Présentation de Marie a permis à chacun de lui rendre un dernier hommage. Le cortège précédé par le drapeau du centre de secours et les membres de l'Amicale des anciens sapeurs-pompiers a ensuite accompagné « Manou » Saurel jusqu'à sa dernière demeure.   

     En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Danièle son épouse, à Jean-Pierre et André ses fils, à ses frères Sylvain et Joseph, à toutes les personnes que ce deuil afflige.    

  • Football : Le FCC ouvre à domicile en coupe de France

    FCC I.jpgLe FCC I est de retour.

    Après un dernier match amical disputé mardi dernier au stade Jean Bourrel face aux Quillanais (2-2), les footballeurs du président Raymond Dumay engageront une nouvelle saison aujourd'hui dimanche 22 août au stade Lolo Mazon. Cette première rencontre officielle comptant pour le 1er tour de la Coupe de France opposera le onze du Kercorb à son homologue de Villedubert. Les deux formations s'étaient rencontrées le 25 avril dernier au stade des quarts de finale de la coupe Georges Favre, le FCC l'avait emporté, 2 à 1 après prolongations.

     Il s'agira d'un test d'importance pour le jeune groupe entraîné par Fabrice Canal et Philip Brown, un duo reconduit après l'excellent parcours réalisé la saison dernière (3e au général de première division et finaliste de la coupe Favre). L'adversaire du jour, ex pensionnaire de promotion honneur relégué en première division (poule B) essaiera de prendre sa revanche sur des « bleu et blanc » disposés à réussir leur retour à la compétition. Le coup d'envoi sera donné à 15h par Xavier Mirabail.

    En ce qui concerne le championnat, le coup d'envoi sera donné le 12 septembre, avec une première rencontre à domicile face aux réservistes chauriens du COC. Le FCC I effectuera sa deuxième saison en première division (poule A) et sera opposé aux formations suivantes : ES Arzens, FC Souilhe, FC Haute-Vallée, FC Malepère, AS Bram, Entente Naurouze-Labastide, ES Fanjeaux, FC Alzonne, OS St Papoul, Le Cougaing, COC II.  

  • Sculptures et peintures de Guy-Alain Trani à l’Office de Tourisme

    Expo Trani.JPGLes oeuvres de Guy-Alain Trani.

    Après les Beaux Arts de Toulouse, Guy-Alain Trani s'est orienté vers la publicité (peinture en lettres, maquettes) et s'installe  à Paris et sa région, où il sculpte, peint en amateur, et expose en divers endroits. En 1984 il se fixe à Fougax-et-Barrineuf et participe à diverses manifestations culturelles en Ariège, il est à l'initiative de la « Fête des arts en Pyrénées cathares ». Sa galerie « les Cinq fours » a redonné vie à l'ancienne fabrique de peignes en corne, les visiteurs y sont les bienvenus. L'endroit est ouvert l'été de juillet à septembre, de 15h à 18h (entrée libre et sur réservation), ainsi que son atelier où il se consacre à la créativité plurielle : modelage, sculpture pierre marbre, gravure (eaux fortes), lithographies, peintures, aquarelles, émaux sur cuivre et toutes réalisations sur commande.1545854184.jpg

    Guy-Alain Trani (photo) façonne le grès, la terre blanche, le marbre des Pyrénées ou de Caunes en Minervois, en nus gracieux et expressifs. Ses peintures expriment la même recherche d'expressions, sur des contrastes de couleurs et de lumières pour les huiles, tandis que les aquarelles livrent des scènes de vie rurale ou de lieux empreints d'authenticité. L'exposition est visible au n° 1 du Cours d'Aguesseau, tous les jours jusqu'au samedi 31 août, aux heures d'ouverture de l'Office de Tourisme : du lundi au samedi  de 10h à 13h et 14h à 19h, et le dimanche matin de 10h à 13h. Renseignements au 04 68 69 65 96 ou www.quercorb.com      

  • Rugby : Un club pour trois clochers

    Bureau.JPGLe nouveau bureau chargé d'assurer la saison 2010-2011.

    C'est désormais officiel, l'USC Kercorb XV et l'Union Sportive Labastide-Le Peyrat XV (club en sommeil depuis deux saisons) ont décidé de conjuguer leurs efforts afin d'engager une nouvelle saison au sein du championnat de Midi-Pyrénées. Cette union entre les villages de Chalabre, Labastide sur l'Hers et Le Peyrat était officialisée dernièrement sur la place Charles Amouroux, à l'occasion d'une assemblée générale constitutive à laquelle étaient présents MM. Roger Rosich conseiller général du canton et Christian Guilhamat maire de Chalabre. Joueurs et sympathisants ont ainsi participé à l'élection d'un nouveau bureau fédérant les bonnes volontés de la Vallée de l'Hers et composé comme suit : Présidents d'honneur, Christian Guilhamat, Jacky Barbe, Jean-Paul Taurine. Coprésidents, Christian Roig, Serge Nègre, Daniel Sarda. Cotrésoriers, Daniel Lopez, Alain Géraud, Annie Testonvigne. Cosecrétaires, Joëlle Sicre, Didier Roget, Dominique Hillat. Responsable sponsoring, Jacques Cunillera. Entraîneurs, Xavier Pinho-Teixeira et Jean-François Laffont (photo ci-dessous). Soigneurs, Yves Mourareau et Laurent Mamet. Responsables terrains, Nicolas Cnocquart et Louis Marty. Responsable repas, Oreste Baltiéri (Lesergent). Membres actifs, Colette Gracia, Jean Guichou, Didier Hillat, René Jaumandreu, Gérard Laffont, Henri Laffitte, Michel Moretto (membre du comité de l'Ariège), Adrian Rutland, Roger  Servant et Jérôme Mola.Coaches USCKBP.JPG

    La nouvelle entité baptisée USCKBP XV évoluera en championnat de 2e série (poule 1) et sera opposée aux formations suivantes : E.S Calmont Cintegabelle Mazères, E.S St Jean du Falga, Aussonne Rugby Constellation, U.S Haut-Salat, R.C Eaunes XV, Rugby Castelginest XV, Bonnac Olympique, S.C Montastruc et R.C Lavernose la Casse.

    Joëlle Sicre responsable des licences (photo ci-dessous) a enregistré l'arrivée de nouveaux joueurs, tels Dimitri Laffont (Couiza), Gaëtan Prat, Lucas Mercadier et Gilles Arquier (Lavelanet), Julien Matéos et Cédric Rouby (Laroque d'Olmes), Fabrice Redon (Pays de Sault), David Massarotto, Hervé Jaumandreu, Philippe Estebanez, Jérôme Tedeschi, Pierre Marboeuf, Alexandre Loze (US Bastide-Peyrat), Gérald Mourareau et Olivier Lopez (reprise). Le coup d'envoi du championnat sera donné le 26 septembre prochain à Lavernose la Casse (complexe sportif Séguéla). Le 3 octobre, l'USCKBP  accueillera Montastruc la Conseillère au stade Lolo Mazon.Joëlle Sicre.JPG 

  • Le gouffre de Baratte n’attire plus les baigneurs

    Baratte 22 août 1943.JPGLe 22 août 1943, au gouffre de Baratte. 

    Après un long périple au coeur d'un labyrinthe de verdure, oxygénées de cascades en cascades, les eaux du Blau arrivant sous les veilles maisons à colombage du quartier Sully se préparent à disparaître dans les flots d'un Hers vigoureux. Plus haut, non loin de l'exploitation agricole de La Mouillère, c'est le gouffre de Baratte. Décrit dans ses souvenirs d'enfance par Robert Roncalli, « Baratte est un véritable bassin de natation aux dimensions olympiques ». En amont du gouffre des Demoiselles et du gouffre des Gendarmes, le gouffre de Baratte était il y a peu, un lieu de rendez-vous très prisé par les jeunes Chalabrois qui passaient là le plus clair de leurs grandes vacances.

    Après un plongeon au-dessus de la pierre ou une « bombe » ciblée plein centre du gouffre, un bain de soleil à Baratte n'avait pas son pareil. Quant aux redoutables taons, empêcheurs de bronzer en paix, ils repartaient invariablement munis de leur bout de paille, moyennant un bref passage entre des mains expertes. Lieu privilégié où la tranquillité et la fraîcheur étaient de mise, le gouffre de Baratte est aujourd'hui déserté, les petits baigneurs préférant certainement les eaux du lac de Montbel ou le bleu profond des piscines, car les temps changent. A présent, seuls quelques nostalgiques viennent de temps à autre se rafraîchir à Baratte, perturbant à peine la tranquillité des truites, des cordonniers, voire même de quelques ragondins solitaires.    

  • Le «Trophée François Lopez» pour les voisins du Peyrat

    Trophée F. Lopez II.jpgViviane et Daniel Lopez ont récompensé vainqueurs et finalistes.

    L'édition 2010 de la traditionnelle fête de quartier du lac s'est déroulée le samedi 14 août, sous l'égide du club de rugby de l'USC Kercorb, qui sera associé dès la rentrée prochaine à son homologue de La Bastide sur l'Hers et Le Peyrat. Le ciel menaçant aura contraint les organisateurs à se replier vers la Place Charles Amouroux où les pétanqueurs retrouvaient leur terrain de prédilection. Dès 14h, vingt et une doublettes allaient se disputer le privilège de soulever le «Trophée François-Lopez», un prix destiné à perpétuer le souvenir d'un sportif disparu le 3 mai 2007, brillant trois-quart aile de l'USC XV des années 1940-1950 et fondateur en 1979 du Cyclo Club du Chalabrais.

    La finale de cette deuxième édition est enlevée par la paire venue du Peyrat sur l'Hers et composée de Jean-Luc Lapasset et Olivier Géraud. Ces derniers venant à bout non sans peine d'un duo emmené par Lucien Tornato, vainqueur de l'édition 2009. Egalement très serrée, la finale du repêchage reviendra à Olivier Carbonneau et Jean-François Pichéric, duo de rugbymen retraités (photo ci-dessous). Aux côtés de Serge Nègre co-président de l'USCKBP, Viviane et Daniel Lopez remettaient les prix aux brillants représentants de la Vallée de l'Hers et à leurs dauphins. L'heure était venue d'apprécier avec modération un apéritif réparateur.Repech.JPG

    La musique prenait le relais, distillée par le DJ Tonton Kéké, et l'ambiance allait monter crescendo aux abords du boulodrome où près de 100 convives étaient invités à apprécier une excellente paëlla (photo ci-dessous). La piste accueillerait ensuite un flot ininterrompu de « guincheurs », dernier intermède estival avant un retour imminent vers les pelouses et le championnat de rugby de Midi-Pyrénées.Lac Blog I.JPG