Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • C'était hier : Il faut tourner la page !

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié le samedi 31 décembre 1994, dans le journal l'Indépendant.

    monique et roger garrosAvec une nouvelle année qui se termine, prennent également fin des habitudes que les lecteurs assidus de nos quotidiens vont avoir beaucoup de mal à concéder. Aux aurores de ce dernier jour de 1994, et avant même que le soleil ne soit levé en Kercorb, Roger aura remisé une dernière fois le vélo avec lequel, matin après matin, neuf années durant, l'information est parvenue jusqu'à votre tasse de café, qu'il gèle ou qu'il neige.

    C'est donc décidé, Monique et Roger Garros, nos dépositaires de presse, passent la main à la veille du Nouvel An. L'occasion de nous associer à leur fidèle clientèle, pour leur manifester simultanément remerciements et regrets : pour l'accueil toujours égal et chaleureux d'abord, et parce qu'ils vont très certainement manquer à bon nombre d'habitués d'un rendez-vous quotidien et toujours apprécié dans cet établissement du cours Henri d'Agueseau.

    En souhaitant la bienvenue à leur successeur (Gilles et Guilaine Bourquin), nous adressons à Monique et Roger Garros, tous nos voeux de réussite dans les nouvelles activités qui pourront être les leurs.

    (Note : Par la suite, Roger continuera la pratique du vélo, moins la sacoche. Photo archives, Avril 1999).

  • Un podium en Aveyron pour Jean-Pierre Silvestre

    JPS.jpgJean-Pierre Silvestre est chez lui sur le causse aveyronnais.

    L'entraînement semble payer pour celui qui court à la lueur des réverbères chalabrois, présent tout dernièrement à Séverac-le-Château, où était donné le départ de la 7e édition du cross du Plô de Montbanast. Ce rendez-vous qui s'apparente plus à un trail courte distance qu'à un cross, proposait un circuit de 10,5 km, tracé dans un cadre nature. Important dénivelé, avec point culminant à 982 mètres, partie technique en descente monotrace, sous-bois et pistes, tous les ingrédients dont raffole notre fondeur multi distances étaient au menu. Au coude à coude au milieu de 95 concurrents, sous les encouragements des Séveragais et amis Alain et Dany Rosières, Jean-Pierre Silvestre boucle la distance en 1 h 06' 47'', et s'adjuge au final la 1ère place en catégorie V3 (plus de 60 ans).

    jean-pierre silvestre,cross du plô de montbanast,adeline cros,malaury cros

    Dans la foulée, notre trailer enfilait un nouveau débardeur du côté de l'Ariège, où se disputait la 3e Corrida de Tarascon (8 km). Il était cette fois accompagné par un duo féminin qui montera lui aussi sur le podium. Adeline Cros termine à la 1ère place en V2, tandis que Malaury Cros l'emporte dans la catégorie Espoir. Excellente façon pour les coureurs de fond du Chalabrais de conclure une nouvelle année sportive très intense. Félicitations et rendez-vous en 2015, du côté de Gruissan.

  • René Boussioux n'est plus

    René Boussioux 17 avril 2010.JPGLe lundi 15 décembre dernier, la communauté du Kercorb se retrouvait en l'église Saint Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l'Hers, afin de rendre un dernier hommage à René Boussioux, enlevé à l'affection des siens à l'âge de 76 ans. Né à Sonnac le 16 mars 1938 au sein d'une famille d'exploitants agricoles, René Boussioux entretenait une passion pour le rugby et avait joué dans le groupe des copains de l'Union Sportive Chalabroise XV. Au poste de 3e ligne, jusqu'en 1966, date à laquelle il avait raccroché les crampons, puis en qualité de fidèle supporter du club et de son fils Frédéric.

    Appelé sous les drapeaux, il a vingt ans lorsque les événements d'Algérie éclatent. Après un passage à l'Ecole des Troupes Aéroportées de Pau où il reste quatre mois, il embarque pour l'Afrique du Nord. Affecté au 1er REP, il opère comme technicien radio de 1958 à 1960, du Sahara jusque sur les hauteurs de l'Atlas. En janvier 1960, il se trouve à Alger, au coeur de l'un des événements majeurs de la guerre d’Algérie, la semaine des barricades.

    De retour à la vie civile, il prend le volant d'un camion et assure collecte et livraison de lait pour la coopérative de Rieucros (Ariège). 1964 sera l'année charnière de sa carrière professionnelle, lorsque le chef de culture de l'exploitation sonnacoise, crée un verger de pommes sur les berges de l'Hers. En 1966 il unit sa destinée avec celle de Madeleine Cabrera, une jeune Chalabroise aux côtés de laquelle il va faire prospérer l'activité fruitière d'une plantation, devenue aujourd'hui Vergers de la Galante, aux destinées de laquelle veille à présent leur fils Frédéric.

    René Boussioux laisse le souvenir d'un personnage intègre, exigeant avec lui-même. Une personnalité forte qui aura forgé l'identité de la Galante, tout au long d'une existence marquée en mai 2004, par la disparition de Bruno, fils décédé à l'âge de 33 ans.

    Au terme de la cérémonie religieuse, une assistance recueillie derrière les drapeaux en berne lui a rendu un émouvant hommage, avant un dernier adieu devant le caveau familial où il repose. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Madeleine son épouse, à Frédéric et Sylvie ses enfants, à Louis son frère, à Lucette et Christiane ses soeurs, à ses petits enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    rené boussioux,sonnac-sur-l’hersEn octobre 2013, une « colle » rentrait le Merlot produit par la vigne d'Ildevert Boussioux, le père de René. Un clos familial planté en 1947, que René Boussioux avait réhabilité de 1995 à 2001.

    rené boussioux,sonnac-sur-l’hersArchives, Septembre 2010.

  • Téléthon : Le collectif " Força Te " remercie

    M.A. Serrus-Crampagne.JPGMarie-Annick Serrus-Crampagne et son équipe ont fédéré les bonnes volontés autour de l'édition 2014 (Photo archives Août 2002).

    L'adhésion aux diverses initiatives nées à l'occasion de l'édition 2014 du Téléthon, aura permis au collectif " Força Te ", engagé cette année encore sur plusieurs fronts, de tenir à nouveau son pari. Après le repas partagé au théâtre municipal et le traditionnel loto, le compteur chalabrois affiche la somme de 5.819,50 €. Un résultat quasi égal à celui de l'année 2013, qui se divise ainsi : recette des manifestations 2.527,50 €, dons 792 €, participation Bon'Action 2.500 €.

    Le comité d'animation " Força Te " remercie vivement l'ensemble de ses partenaires et les personnes venues apporter leur soutien durant ces deux journées placées sous le signe de la solidarité. Rendez-vous en 2015, en émettant le voeu que de nouvelles avancées permettent aux malades de continuer à espérer.

  • L'école de tennis s'accorde un break

    Noël TCC 2014 Journal.jpgLes petits as du TCC sont parés pour affronter les averses printanières.

    A la veille d'un nouveau Noël, les jeunes raquettes du Tennis Club du Chalabrais étaient réunies au club-house du lac. Un rendez-vous immuable placé sous le signe du partage et de la bonne humeur, ouvert par le président Roland Fourcassa, lequel souhaitait la bienvenue à petits et grands.

    En préambule, ce dernier faisait le point sur le parcours des sociétaires du TCC, avec une mention particulière pour les jeunes pousses du club, entraînées par Bruno Carbonnel et Bernard Floch. La belle assiduité dont font preuve les 24 enfants accueillis sur les deux courts de la route de Limoux, était récompensée en cette veille de Noël, par la remise de superbes coupe-vents, offerts par le club. Un cadeau très apprécié par chacun, en présence des éléments seniors du TCC, invités à partager un excellent goûter avec leurs cadets. Rendez-vous en 2015, pour de nouveaux échanges.

  • La crèche « Vanille et Chocolat » a célébré Noël

    magic bibulles,crèche halte-garderie vanille et chocolat« Magic bibulles », un beau spectacle qui a amusé petits et grands.

    La scène du théâtre municipal réunissait en ce dernier samedi avant Noël, tous les composants nécessaires pour qui veut réussir la fête. A l'initiative de Martine Raynaud, directrice de la crèche halte-garderie «  Vanille et Chocolat », et de l'équipe éducative, un spectacle était proposé, à l'attention des enfants, de leurs parents et de leurs invités.

    magic bibulles,crèche halte-garderie vanille et chocolat

    Les mots de bienvenue laissaient la place au divertissement et à la féerie, féerie de bulles offerte par « Magic bibulles », un duo nanti par ailleurs de superbes couettes. A cette prestation magique succédait une petite surprise, offerte par la « troupe » de la crèche. Une mise en scène autour d'une moufle, posée sur la neige, allait provoquer l'apparition d'une petite souris, d'un lapin, d'un renard, d'un loup, d'un ours même, tous désireux de profiter de la chaleur d'une mitaine providentielle. Au final, deux thèmes partagés avec le même bonheur par une assistance ensuite invitée à goûter de délicieuses pâtisseries, confectionnées et offertes par les parents.

    magic bibulles,crèche halte-garderie vanille et chocolat

    Une fin d'année festive pour les petits pensionnaires de « Vanille et Chocolat », discrètement et affectueusement observés depuis une minuscule lucarne, par un Père Noël retenu au-dehors, victime d'un accès soudain de timidité.

    magic bibulles,crèche halte-garderie vanille et chocolat

    magic bibulles,crèche halte-garderie vanille et chocolat

  • Joyeux Noël !

     Père Noël.jpg

    En cette journée particulière, Joyeux Noël à toutes et à tous.

    Lien permanent Catégories : Echos