Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • C'était hier : Charivari de "Fluris" : Les "arrosegaïres" ont rendez-vous

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié le vendredi 10 décembre 2004 dans les colonnes de l'Indépendant.

    fluris,aspakUne halte est prévue au pied de la stèle de la place Fluris, inaugurée en 1997 lors du tricentenaire (Photo archives, 13 décembre 1997).

    Lundi 13 décembre sera célébré le 307e anniversaire de la mort du Sieur Jacques Fleury, victime d'un mauvais coup dans l'obscurité de la nuit du 13 au 14 décembre 1697. Braconnier, prêtre, paysan ou collecteur d'impôt, l'identité de "Fluris" enterré dans le cimetière de Saint-Pierre reste une énigme. Ce qui renforce dans l'imaginaire des Chalabrois, le souvenir de celui qui fut le contemporain d'une France sur laquelle régnait Louis XIV. L'Aspak (Association de sauvegarde du patrimoine artistique en Kercorb), désireuse de s'associer à l'hommage qui sera rendu à "Fluris", invite tous les accros de "Chirbilhi" (Merci Josep), à se retrouver place Espérance Folchet en ce jour anniversaire, jour de Sainte-Luce. Bidons, vieilles casseroles, chacun est invité à fureter de la cave au grenier, tout doit y passer pour que le pavé chalabrois étincelle de mille feux.

    Rendez-vous de 17 h à 17 h 30 sous la halle, où un atelier de confection des traîneaux sera à la disposition des "arrosegaïres" en herbe et des autres. Le cortège s'élancera vers 18 h pour un pacifique charivari, pour faire du bruit, beaucoup de bruit, seulement du bruit. Pour que cette fête séculaire soit plus bruyante et plus vivante que jamais. La dislocation du cortège interviendra aux alentours de 19 h 30, selon une tradition dans la tradition. Et comme dit l'ami Robert : "Asclaïres, s'abstenir".

  • Retour sur un marché de Noël réussi

    marché de noël chalabre 2014La place Charles Amouroux qui accueillait tout dernièrement le marché de Noël organisé par le comité des fêtes et sa présidente Annie Gazza, a connu une belle et brillante affluence. De nombreux stands dressés pour l’occasion ont répondu à la demande des chalands, désireux d’effectuer leurs derniers achats avant les fêtes.

    Les températures clémentes enveloppant la cité du Kercorb ont favorisé les échanges avec les exposants, au nombre de quarante-deux. Pâtissiers insoupçonnés, artistes locaux, préposés au filtre à café ou fleuristes, ont ainsi partagé un espace festif rehaussé par la visite impromptue du Père Noël. Un vieux bonhomme surpris par l’étroitesse des ruelles locales, et obligé de remiser son attelage de rennes à l'entrée de la bastide. Un imprévu qui ne l’aura pas empêché de proposer une hotte remarquablement garnie, avant que le stand du comité des fêtes, fournisseur de café, chocolat et vin chaud, ne soit pris d'assaut. Tandis que résonnait sous l'ancienne halle aux blés, la flûte de l'ami Frédéric Paillard, rythmant les pas de danses de deux baladines. point d’orgue d’un marché parfaitement réussi.

    marché de noël chalabre 2014Une halle new look a accueilli de nombreux stands.

  • Le Père-Noël est passé à l'Hôtel-de-ville

    père noël mairie chalabreIls ont promis de se revoir, dès que possible.

    Les salons de la maison commune, cours Sully, ont connu une belle effervescence en ce mercredi 17 décembre, à l'heure où une personnalité de rouge vêtue, accueillait les enfants des employés municipaux. Le vénérable patriarche, accompagné par Annie Gazza, ambassadrice des élus chalabrois, a réservé un accueil très chaleureux à Lucie, Cyrielle, Ilan et Ethan.

    père noël mairie chalabreImpressionnés par autant d'égards, ces derniers auront très vite sympathisé avec un personnage légendaire, descendu en Kercorb, chargé d'une hotte riche en cadeaux. Après la distribution de trésors et de friandises, les enfants ont gratifié l'assistance d'une superbe interprétation a capela de " Petit Papa Noël ".       

    L'heure était venue de partager un succulent goûter, tandis que notre visiteur rejoignait discrètement son attelage, laissant les enfants tout à leur joie, entourés de superbes cadeaux.

    père noël mairie chalabre

    Un petit coup de fatigue pour Papa Noël : la Laponie est si loin !

  • Charivari : Le Sieur Jacques Fleury a pris un coup de jeune

    fluris 2014Les passeurs de la tradition assurent.

    Le samedi 13 décembre n'aura pas été un jour de Sainte-Luce comme les autres, à l'heure où un écho aux tonalités métalliques résonnait dans les rues chalabroises. Présents sous la halle dès la tombée de la nuit, de très jeunes "arrosegaïres " ("arrosegar" : traîner) ont bruyamment célébré la mémoire du Sieur Jacques Fleury, bénéficiaire depuis l'an 1697, d'une concession à perpétuité, quelque part dans le petit cimetière de Saint-Pierre.

    fluris 2014

    A grand renfort de boîtes de conserves, les enfants accompagnés de leurs parents, ont sillonné les cours Colbert, Sully et d'Aguesseau, se souvenant au passage et à la grande satisfaction de l'ami Maurice, que Fluris était le contemporain de Louis XIV. Une commémoration célébrée en toute simplicité, mais à grand renfort de "Vei fan les ans que tueron Fluris ! ", emportés vers le donjon de la demeure des De Mauléon, par le biais d'un porte-voix du dernier cri.

    Les plus pessimistes imaginaient que la légende avait été engloutie dans la spirale d'une culture uniformisée, de celle qui transforme les traditions en citrouilles. L'énergie déployée par les petits adeptes du " chirbilhi " bravant le froid, aura démontré bien au contraire, que la relève est là, au jour, et à l'heure. Et que l'âme en peine d'un collecteur d'impôts, n'en a pas fini de rôder derrière les créneaux de la résidence des De Bruyères.

    fluris 2014

  • Football : Deux défaites pour le FCC

    Alex.jpgAlexandre Cassagnaud aura retardé l'échéance pour le FCC I (Photo archives, FCC-Cuxac d'Aude Coupe Lopez 14 Sept. 2014).

    Dimanche 14 décembre, les équipiers premiers du FC Chalabre se déplaçaient à Arzens où ils ont concédé une défaite sur la marque de 2 à 0 (mi-temps 1-0). Dernière rencontre de l'année pour le compte du championnat de première division, ce face-à-face entre l'ESA (3e) et le FCC (9e) a tourné à l'avantage du club le mieux classé, et le plus réaliste.

    Après une entrée en matière manquée et un but encaissé dès les premières minutes, les "bleu et blanc" privés de Fabien Conte leur avant-centre, auront plusieurs occasions de recoller au score. Mais comme depuis le début de la saison, la réussite va pointer aux abonnés absents, à l'image de ces frappes tutoyant le cadre. Dans le même temps, Alexandre Cassagnaud maintiendra ses partenaires dans le match, en signant plusieurs arrêts décisifs. Après le repos, le onze du capitaine Romain Cantos pourtant très présent aux avant-postes, ne réussira pas à forcer la décision. Le dernier quart d'heure verra les "vert et blanc" de l'Etoile arzenaise faire un break définitif, grâce à une frappe pleine lucarne (2-0). Le collectif "bleu" s'incline une fois encore par manque d'efficacité, mais il est permis d'imaginer que le coeur n'y était pas, en ce dimanche endeuillé.

    Pour le compte du championnat de deuxième division, les réservistes invités sur la pelouse du Mas-Stes-Puelles se sont lourdement inclinés sur la marque de 4 à 1. Le but de Théo Rosich sur penalty n'aura pas suffi, mais le FCC II conserve tout de même sa place sur le podium.

    Lien permanent Catégories : Sport