Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Travaux de confortement des berges du Chalabreil

    chalabreil

    22 janvier 2020

    chalabreil

    14 février 2020

    Communiqué de la municipalité en date du 6 septembre 2021, concernant les travaux de confortement des berges du Chalabreil : « A compter du mercredi 8 septembre 2021, l’entreprise Maisonnave TP va intervenir sur la rive gauche du Chalabreil au débouché de la rue d’En Plumet pour conforter la rive suite aux dégâts de la crue de janvier 2020. Le chantier prévu durer une quinzaine de jours, selon les conditions météorologiques, s’étend sur une cinquantaine de mètres et nécessitera de laisser l’accès et le stationnement aux engins de l’entreprise pour son intervention.

    L’accès au chantier se fera par le chemin du lac qui pour l’occasion sera interdit aux piétons et véhicules. Seuls les habitants et l’entreprise installée dans les locaux Escande pourront accéder à la zone avec toute la prudence nécessaire. Un arrêté réglementant la circulation a été pris ».

    chalabreil

  • C’était hier : Rugby : l’USCK signe un succès à La Tour-du-Crieu

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 12 septembre 2006.

    usck xvUn excellent ballon capté en touche par Sébastien Danjou (photos archives, septembre 2006).

    Les rugbymen du Kercorb ont réussi dimanche 10 septembre leur retour à la compétition en l’emportant sur le terrain des Ariégeois de La Tour-du-Crieu, score final 10 à 16 (mi-temps 3-6). Cette rencontre du challenge Crédit Agricole opposant deux quinze appelés à se retrouver en championnat de troisième série aura été très indécise, mais riche d’enseignements pour David Gayda, nouvel entraîneur du club. Face à une des cylindrées de la poule 2, les partenaires du capitaine Olivier Carbonneau ont livré une partie marquée par de nombreuses fautes de main et un soupçon d’indiscipline. Petits travers de début de saison qui auront coûté quelques sanctions à l’encontre du pack « bleu et blanc », sans trop de conséquence, car la fraîcheur physique aura permis à l’USCK de l’emporter en toute fin de rencontre. A deux pénalités d’Eric Sanchez (4’ et 13’) et deux essais de Stéphane Rouzeaud (61’) et Eric Serano (82’), l’Entente La Tour du Crieu-Verniolle répondra par une pénalité (27’) et un essai transformé (79’).

    Autre constat de ce premier round victorieux, l’intégration des nouveaux joueurs est en marche, dans un groupe qui a réussi sa rentrée malgré la chaleur estivale de ce mois de septembre. Il reste toutefois encore beaucoup de travail, dans la perspective du match prévu dimanche prochain face à l’Entente La Bastide-Le Peyrat. Ce premier succès acquis certes dans la douleur, est de bon augure pour des quinzistes qui ont fêté de la meilleure des façons leur ralliement à la bannière de l’Union Sportive Chalabre Kercorb, nouvelle appellation du club.

    usck xv

    Thierry « Papy » Garros supervise l'échauffement

    usck xv

    Baptême du feu en Ariège pour David Gayda, le nouveau coach de l'USCK

    usck xv

    Coup d'envoi imminent pour le quinze en bleu et blanc

    usck xv

    usck xv

    Entrée en matière réussie...

    usck xv

    ... analyse sommaire, que l'oeil gauche de Fabien Conte ne partage peut-être pas 

  • C’était hier : Une nouvelle vie pour le château de Mauléon

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 12 septembre 2001.

    château de mauléonLe château attend ses nouveaux locataires (Photo archives, novembre 1996).

    Sous ce titre et en date du 1er avril 2001 paraissait dans la rubrique de Chalabre, un article annonçant l’acquisition de la demeure des Mauléon par un célèbre studio américain de cinéma. Nos fidèles lecteurs avaient rapidement décelé le canular, pourtant l’information n’était pas totalement fausse. En effet, un bail de location a été signé par Anne de Vilette, héritière de la maison Mauléon-Narbonne, avec une société basée à Montauban, laquelle envisage de créer en Kercorb un complexe médiéval.

    Le vendredi 14 septembre prochain à 20 h 30 au théâtre municipal, Gille Romero, nouveau locataire du château, viendra exposer son projet d’animation artistique et historique, en association avec la population de Chalabre. Les Chalabroises et les Chalabrois sont invités à assister nombreux à cette réunion publique.   

  • Puivert : Le Spéléo-Club de l’Aude ouvre un nouvel accès au réseau souterrain du Plateau de Sault

    Les membres du club ont procédé à l’inauguration de la traversée du massif (compte-rendu Laurent Hermand).

    spéléo club de l'aude

    Le groupe très enthousiaste à l’heure de la sortie

    Photo Benjamin Siering

    Le dimanche 5 septembre, 18 spéléologues se sont retrouvés pour marquer symboliquement l’aboutissement fructueux des deux dernières années de recherches. Ils ont effectué humainement la traversée entre l’aven du Vieux Lion, sur le plateau de Sault, et le trou du Chandelier, dans la vallée du Blau. Ce voyage dans les entrailles du massif aura nécessité environ six heures de progression souterraine. L’événement s’est clôturé par un apéritif en plein air, offert par le Spéléo-Club de l’Aude, au hameau de Lescale.

    L’aventure avait commencé au mois d’août 2017, au milieu de l’escarpement nord-pyrénéen de la commune de Puivert. Un long chantier de recherches et de désobstruction mené par le Spéléo-Club de l’Aude, aboutissait alors à la découverte d’une très vaste et ancienne rivière souterraine, qui drainait autrefois le secteur central du plateau de Sault. Il s’agissait d’une première, car jamais auparavant les chemins inconnus de l’eau n’avaient pu être atteints sous ce grand plateau karstique de près de 200 km², drainé par trois sources puissantes : Font Maure située dans les gorges de Pierre-Lys, celle du Blau à Puivert et enfin Fontestorbes à Bélesta, très connue pour ses intermittences.

    L’exploration du réseau du Chandelier (du nom de la montagne proche) avait alors rapidement amené les spéléologues à plusieurs kilomètres du point de départ, en direction du coeur du plateau. Ce secteur détient un potentiel de découverte extraordinaire, en raison de son emplacement à la croisée des chemins vers les différentes sources (lesquelles charrient chacune plus de 60 millions de m3 d’eau par an).

    Cependant, pour poursuivre les explorations plus avant, le chemin devenait très long, coûteux en énergie, et agrémenté de nombreux passages aquatiques : il devenait indispensable de découvrir un accès plus court, directement depuis la surface du plateau.

    C’est dans cette optique qu’un plan minutieux de la cavité fut relevé entre 2017 et 2019. Une zone intéressante, où la couche de roche entre les galeries et la surface n’était que de 80 mètres environ (contre 200 mètres en général), fut finalement identifiée à 3700 mètres de progression depuis l’entrée du Chandelier.

    Le 28 avril 2019, le report de surface des galeries sous-jacentes fut effectué dans la forêt domaniale de Comefroide-Picaussel. Il n’existait malheureusement aucune cavité pouvant faire le lien avec le monde d’en dessous. Grâce à plusieurs indices, les spéléologues se lancèrent alors dans une entreprise audacieuse, aux chances de succès très minces : creuser le sol de la forêt à l’aplomb précis du terminus d’une galerie affluente du système souterrain, situé 75 mètres plus bas. Le pari s’avéra gagnant : ils retrouvèrent assez vite les contours d’un ancien gouffre complètement fossilisé dans des sédiments datant au minimum de la dernière période glaciaire (ayant culminé il y a 50 000 ans environ). Un animal de cette époque, un lion des cavernes, fut retrouvé sur place et donna son nom à la cavité : ce serait l’aven du Vieux Lion.

    spéléo club de l'aude

    2019 18 mai Le chantier de l’aven du Vieux Lion

    Photo Laurent Hermand

    Ce fut le début d’une longue quête semée d’embûches. Il fallut, pendant plus d’un an à raison d’une journée de travail par semaine, vider entièrement la cavité de son remplissage jusqu’à la profondeur de 30 mètres, avant de découvrir une suite de jolies verticales. Mais à 65m de profondeur, une faille géologique active barrait la route et tout était à nouveau comblé. Heureusement, une communication sonore fut établie entre deux équipes de part et d’autre de l’obstacle. Cela démontrait l’exactitude des calculs de topographie. Grâce à une suite d’expériences avec des appareils radio de recherche de victimes en avalanche, un tunnel vertical de jonction fut creusé.

    Enfin, le 3 avril 2021 et après 69 journées de désobstruction pour 297 participations, soit près de 1800 heures de travail, l’aven du Vieux Lion et le réseau du Chandelier, étaient humainement reliés. Le système souterrain comptabilise à présent plus de 6 000 mètres de galeries connues pour une dénivellation de 160 mètres.

    Avec un prochain objectif, le Blau souterrain. Cette jonction permet d’envisager sereinement l’avenir des explorations sous le plateau de Sault. En effet, le trajet vers les zones restant à découvrir est désormais possible en une heure à peine de progression spéléologique depuis l’entrée du Vieux Lion, de surcroît à pied sec et pratiquement toute l’année.

    La prochaine phase va maintenant consister à trouver l’accès à la partie fonctionnelle d’un point de vue hydrologique du système souterrain du massif. Les nouvelles données accumulées par les explorateurs sur le plan géologique et hydrogéologique montrent en effet qu’une grosse rivière inconnue aboutissant à la source du Blau circule à proximité des zones cartographiées en 2019. Le réseau du Chandelier ne serait autre qu’un cours fossile du Blau. De plus, en janvier 2021, une équipe a probablement entendu le grondement du torrent souterrain depuis les galeries du Chandelier.

    L’enjeu futur est donc de taille, puisqu’il s’agit de localiser et d’étudier le chemin de l’eau, dans un massif où aucune rivière importante ne coule en surface, et où l’approvisionnement des villages est parfois problématique dans un contexte de changement climatique rapide.

    Pour plus d’informations : www.speleoclubdelaude.fr

    spéléo club de l'aude

    2017 28 octobre

    Photo Etienne Fabre

    spéléo club de l'aude

    2018 19 juin 

    Photo Etienne Fabre

    spéléo club de l'aude

    2018 19 juin 

    Photo Etienne Fabre

    spéléo club de l'aude

    2018 19 juin 

    Photo Etienne Fabre

    spéléo club de l'aude

    2018 19 juin 

    Photo Etienne Fabre

  • Remerciements

    Madame Maryse Calvet et son petit-fils Grégory, ainsi que leurs proches, très touchés par les nombreuses marques de sympathie et de soutien témoignées lors du décès de Monsieur Louis Calvet, prient les personnes qui se sont associées à leur peine, d'accepter leurs très sincères remerciements.