Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Pauline à la plage, ou l'évocation de l'amour

    Jeudi 17 juillet, le théâtre municipal accueillait une troupe talentueuse, qui a évoqué à travers des scènes de vacances, le thème intemporel de l'amour, de la jalousie et des "petits" mensonges. Laurent Cogez, metteur en scène du spectacle, évoque ainsi l'objectif de ce choix, inspiré par le scénario du film d'Eric Rohmer : " Nous voulons parler d’amour. Notre projet n'est pas didactique, mais évocatoire, il n’est pas allusif, mais obsédé. Il se propose comme un souvenir du film plus qu'un hommage, comme une évocation plutôt qu'une réincarnation. Nous travaillons à partir d’écriture de plateau, d’autres matériaux textuels ou visuels, et les faisons entrer en résonance avec le scénario de Rohmer ".

    Collectif Colette Juillet 2014.jpgLes comédiens de la troupe ont pris le temps de parler d’amour.

    Les jeunes comédiens du Collectif Colette qui ont emporté le public dans leurs aventures, sont des professionnels issus pour la plupart d'entre eux, de la promotion 2012 des élèves comédiens de la Comédie Française. Le public ne s'y est pas trompé, puisque tous les sièges du théâtre étaient occupés. Les initiateurs de ce rendez-vous tiennent à remercier l'équipe municipale, pour avoir cru et soutenu ce projet. 

    collectif colette,pauline à la plage

  • Un festival du livre et des arts

    affiche blog.jpg

    La remise des prix du 9e Concours de nouvelles organisé par la bibliothèque municipale, permettra à de nombreux auteurs régionaux, de se retrouver demain samedi 26 juillet (de 14 h à 18 h), aux côtés des lauréats 2014. Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre d'un festival du livre et des arts, organisé sous la halle, à l'initiative de la mairie et du comité des fêtes. Chacun aura tout loisir de venir à la rencontre des auteurs, et de découvrir une exposition de peintures, sculptures, collage, maquettes, et arts textiles.

    Alain Poincheval 17 Juin 2014 003.jpgAlain Poincheval exposera certaines de ses œuvres.

    La remise des prix du Concours, assurée par Noëlle Danjou et Jean-Jacques Aulombard, aura lieu à 17 h 30. Sur un thème faisant la part belle aux « Drôles de bêtes », un jury présidé par Philippe Ward a décerné le premier prix à Emmanuelle Cart-Tanneur de St Génis-Laval (Rhône) pour sa nouvelle : Odeurs de sainteté. François Magali de Saint-Maximin (Var)croche le second prix pour sa nouvelle : Dino . Le troisième prix revient à Christophe Derouault de Carbonne (Haute-Garonne), pour sa nouvelle : Le meilleur ami de l'homme.

  • L'art flamenco s'est invité sous la halle

    la tomilloA la veille de la célébration nationale, une soirée aux couleurs andalouses réunissait de nombreux Chalabrois et leurs invités, sous une halle riche en senteurs ibères et gourmandes. A l'initiative du comité des fêtes, l'âme de l'Espagne du sud et ses vibrations, auront été bien présentes tout au long d'un rendez-vous conclu par un spectacle de Flamenco. Auparavant, la paella de Franck avait régalé les papilles de près de deux cent convives, disposés à faire la fête, selon un programme incluant ballon rond , " taconeos, palmas y braceos ". (Ci-dessous, photo Serge Gazza)

    la tomillo

    C'est ainsi que la " Compagnie Flamenco La Tomillo " a offert un air de fête et de chaleur, le temps d'une soirée, grâce aux prestations de Maria Magdalena Blanco et Laetitia Lopez, de Mariano Zamora (chant), et de Ramon Llamas (guitare). Ces heures espagnoles ont permis à chacun de s’évader et de fêter une soirée d’été avec bonheur.

    la tomillo

    la tomillo

  • Beau succès pour les Cuivres de Rocamadour

    musique en kercorb,cuivres de rocamadour,quatuor cordes et ÂmesApplaudissements nourris pour un trio exceptionnel.

    Dans le cadre du programme d'animations « Musique en Kercorb », un concert était donné par les Cuivres de Rocamadour, vendredi 18 juillet en la Chapelle du Calvaire. Une superbe prestation de Georges Courpet à la trompette, Benjamin Barria à l'orgue et Jean-Louis Barriac au cor d’harmonie. Un trio qui a interprété les pages les plus célèbres de la musique classique et baroque (œuvres de Bach, Purcell, Telemann, Mozart, Verdi et Bizet), ainsi que des musiques de films. Les nombreux spectateurs ont apprécié ce spectacle de grande qualité, donné dans un lieu empreint d'une grande sérénité.

    Un apéritif très convivial partagé ensuite face aux Pyrénées, a permis à chacune et chacun de partager ses émotions. Comme pouvaient le souligner les initiateurs de ces animations, « La Haute-Vallée de l'Aude peut s'enorgueillir d'offrir un tel programme musical, pour le plus grand plaisir de la population locale et des touristes ». Ce concert fait partie d'un programme de huit concerts, donnés dans les chapelles de Rivel, Sonnac, Ste Colombe-sur-l'Hers et Chalabre. Prochain rendez-vous, le dimanche 27 juillet en la chapelle Ste Cécile de Rivel (17 h), avec le Quatuor Cordes et Âmes.

  • C'était hier : L'arbre généalogique de la mairie

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l'Indépendant, édition du samedi 23 juillet 1994.

    Livre d'or mairie 1994.JPGLe dernier magistrat mandaté signe le Livre d'or (Photo archives, Juillet 1994).

    La fête du 14 juillet commémorant la victoire d'un peuple sur la royale tyrannie, se nourrit de clichés évocateurs, tels que la prise de la Bastille, la fête de la Fédération sur le Champ de Mars, ou la vaine fuite d'un roi rattrapé par l'Histoire à Varennes-en-Argonne. Pendant ce temps, à Chalabre, et comme dans beaucoup d'autres villes et villages du Midi de la France, une institution née au XIIe siècle était en train de disparaître : la fonction de premier magistrat municipal était occupée jusqu'en 1789 par le représentant d'un groupe social (marchands, nobles, ...), à qui le titre de consul était attribué. Dans quelles conditions ? " Josep " pourrait sûrement éclairer notre lanterne. Quoiqu'il en soit, à partir de 1790, exit le consul et place au maire, premier représentant de la nouvelle République. Depuis lors, 26 maires se sont succédé cours Sully, et à l'initiative de Jacques Montagné, dernier maire mandaté en 1990, ce 14 juillet a fourni l'occasion d'honorer la République en se souvenant de ceux qui l'avaient servie à Chalabre.

    Après le défilé et le dépôt de gerbe au monument aux Morts, la salle du conseil municipal a rassemblé nombre de Chalabrois d'origine, tous descendants des élus ayant oeuvré pour la commune, au cours des deux derniers siècles écoulés. Une marque de reconnaissance symbolique pour ces élus qui eurent en charge de préserver et d'enrichir le patrimoine de leur village. Une plaque commémorative a ainsi été dévoilée, et dans le même temps, un livre d'or a été mis à la disposition de l'assemblée.

    Livre d'or mairie 1994 bis.JPG

    Pierre Rieutort, premier maire républicain à Chalabre, eut à déplorer la perte de plusieurs de ses administrés, emportés par une crue soudaine, tandis qu'ils traversaient la rivière Chalabreil à gué. Si l'on connaît la configuration de la capitale du Kercorb, bâtie au confluent de trois rivières, il apparaît comme une évidence que l'érection de plusieurs ponts s'imposait Les travaux débutèrent donc sous le mandat de Pierre Rieutort (1790-1792) et Nicolas Bézard, son successeur, se chargea d'assurer une certaine continuité. " Las Cronicas d'en Josep " sont à ce sujet très riches d'enseignements et d'explications détaillées, que nos lecteurs assidus apprécient comme il se doit, chaque dernier dimanche du mois. 1790-1990, deux siècles de services rendus à la République et auxquels les Chalabrois ont rendu hommage en ce jour du 14 juillet.

  • Ball-trap : Roland Fourcassa conserve son titre national

    R. Fourcassa Juillet 2014.JPGLe champion de France « Down the line » (à droite), a amélioré son record de plateaux brisés.

    La fin de semaine dédiée aux célébrations de la fête nationale, a permis à Roland Fourcassa de remonter sur la plus haute marche du podium, dans les vignobles de Pauillac. Accueilli par les membres du BTC Vertheuillais (Gironde), organisateurs de ce rendez-vous national, Roland Fourcassa n'avait rien d'autre dans sa ligne de mire, que la première place. Et au terme de trois journées de concentration maximum, conclues sous une forte pluie, le préposé à la poste de Chalabre, a décroché un quatrième titre consécutif de champion de France de ball-trap « Down the line », catégorie handisport debout.

    En avance sur ses concurrents directs dès les premiers plateaux, Roland Fourcassa conclura l'épreuve avec un sans-faute, sous les yeux de Jean-Louis Champenois (538 pts) et Olivier Roberge (533 pts), 2e et 3e du classement final. Avec 559 points sur 600, le président du comité des fêtes de Sonnac-sur-l'Hers pouvait rejoindre le podium, où il recevait diplôme et félicitations, de la part de Denis Julien, président de la fédération française.

    roland fourcassa,ball-trap championnat de france 2014Présents à Vertheuil aux côtés de leur frangin, Jean-Jacques, Michel, et Alain, le beau-frère, auront fourni une assistance sans faille, très appréciée par un champion qui les remercie, et qui a l’intention de partager avec eux le magnum de Listrac-Médoc joint au diplôme.

    Roland qui est licencié au BTC d'Alzonne, membre de la Ligue Languedoc-Roussillon, va se mettre à présent à la recherche de sponsors pour pouvoir participer aux championnats d’Europe de 2015. Après ce nouveau succès, Roland a repris les entraînements, dans la perspective de prochains challenges, et la remise en jeu de son titre. Félicitations et rendez-vous en 2015.

  • Dix-huit ans et des brouettes pour les Masters du Cazal

    course internationale à la brouetteLe départ donné, il ne reste plus qu'à soigner les trajectoires (Photo archives Juillet 2012).

    La XVIIIe édition de la course internationale à la brouette se déroulera aujourd'hui dimanche 20 juillet sur les hauteurs du Cazal, où les écuries en course ont installé leurs quartiers. L’incertitude planait hier encore, après l'incursion sur les boulevards, d'un contingent armé, faisant craindre l'instauration d'un couvre-feu. Un soupçon de diplomatie aura suffi à lever toute incertitude, au grand soulagement d'aficionados attendus dès 17 h 30 autour du légendaire circuit des Tataoubas.

    course internationale à la brouette

    Pour une meilleure compréhension des enjeux, il est important de rappeler que le règlement impose des brouettes constituées de deux brancards, et d’une roue au grand maximum. Autres points essentiels du règlement, les équipages seront composés d’un pousseur et d’un poussé, invités à garder à l’esprit que l’on est au Cazal, et que le spectacle prime. Le fair-play sera donc de mise, afin de préserver la sécurité des participants et des spectateurs (Photo ci-dessus, archives Juillet 2005).

    course internationale à la brouette

    Le Wheelbarrow Team del Kercorb et Gian-Paolo Frutta e Verdura, son speaker officiel, présenteront les candidats au podium aux alentours de 17 h 30. Un premier départ sera donné pour la catégorie « Petits bouchons », avant le rush des juniors, lesquels essaieront de ravir le trophée à Hugo Mellado et Pierre Rossi. Les féminines seront ensuite invitées à investir une piste sur laquelle le « Trophée J.C Sicre » détenu par Céline Amiel et Mari-Do Mellado-Röösli, sera remis en jeu. Alors et alors seulement, les « cracks » et leurs bolides rangés en " peigne ", seront autorisés à se placer sous les ordres des officiels. Absents sur la ligne, Julien Franot et Simon Laffont, quadruples vainqueurs de l'épreuve, ne défendront pas le titre 2013. Une aubaine pour les outsiders, disposés à cravacher, pour soulever le fabuleux trophée créé en juillet 2000, par Titou Cnocquart, Manu Izart et Jean-Marie Laffitte (Photo ci-dessus, archives Juillet 2008).

    course internationale à la brouette

    (Photo ci-dessus, archives Juillet 2010).