Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carnet noir - Page 5

  • Carnet noir

    françois bonnafous

    La cérémonie des obsèques religieuses de Monsieur François Bonnafous, domicilié au Cazal et décédé mercredi 4 septembre à l’âge de 83 ans, sera célébrée aujourd'hui lundi 9 septembre à 10 heures, en l’église Saint-Pierre de Chalabre, où l’on se réunira. Elle sera suivie de la cérémonie d’incinération à 12 heures au crématorium de Trèbes, avant l’inhumation de l’urne au cimetière de Lasserre-de-Prouilhe, à 16 heures.

  • Adieu Bernard

    bernard martyEn août dernier, une jeunesse laborieuse aux accents internationaux, avait investi les abords de la grotte du château de Mauléon, sans pouvoir imaginer qu’à seulement quelques mètres du chantier, un petit pavillon continuait à exister, recroquevillé sur ses souvenirs.

    L’Oustal, telle que l’avaient baptisée un autre groupe de jeunes gens, unis par une commune passion pour l’occitan et le catharisme, était un lieu de rencontres qui connut ses heures les plus heureuses, aux alentours des années 1980. Près de quatre décennies plus tard, les liens qui fédèrent les Oustaliens, sont toujours aussi forts et sincères, mais en ce mois d’aôut 2019, leur coeur n’était pas à la fête. Réunis une nouvelle fois au pied du Pog de Montségur, près du rocher du souvenir cathare, puis dans les gorges de la Frau, ils ont rendu un dernier hommage à leur ami Bernard Marty, décédé le mardi 20 août à l’hôpital de Narbonne, des suites d'une longue maladie.    

    En ces tristes circonstances, très sincères condoléances à Paulette sa maman, à Muriel sa sœur, à ses amis les Oustaliens, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

  • Ginette Escande n’est plus

    ginette escande née bassetLa cérémonie des obsèques religieuses de Ginette Escande née Basset, décédée à l'âge de 84 ans, a été célébrée mercredi 7 août en l'église Saint-Pierre. Née à Camon le 14 septembre 1934, elle avait grandi dans ce village voisin de l’Ariège où ses parents exploitaient une propriété. Après l’école primaire, elle avait poursuivi sa scolarité au lycée de Mirepoix, jusqu’au baccalauréat.

    En 1952, elle épouse Victor Escande, jeune Camonais qu’elle connaît depuis l’enfance. Le jeune foyer s'enrichira de la venue au monde de trois enfants puis, en 1959, la famille vient s’installer rue d’En Plumet à Chalabre. Victor et Ginette Escande y créent une entreprise de services funéraires. Entre 1960 et 1967, Ginette est enseignante à la maternelle de l’école privée de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, où elle donne également des cours de dessin aux plus grands. Chaque jeudi les enfants assistent à ses cours de catéchisme et dans le même temps, Ginette Escande s’investi pleinement auprès des services de la Croix-Rouge, aux côtés de ses amies Maria Raynaud et Paulette Anduze.

    Généreuse, très attentive et dévouée, Ginette Escande verra son état de santé se dégrader peu à peu, avant d’être enlevée à l’affection des siens, dans les premiers jours du mois d’août. Une assistance nombreuse et recueillie lui a adressé un dernier adieu sous la nef de Saint-Pierre, avant son inhumation dans le caveau de famille.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Victor son mari, à ses enfants Evelyne, Serge et Elisabeth, à ses petits-enfants et arrière petits enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

  • Carnet noir

    La cérémonie des obsèques religieuses de Madame Ginette Escande, née Basset, décédée à l’âge de 84 ans, sera célébrée aujourd'hui mercredi 7 août à 15 h en l’église Saint-Pierre de Chalabre.

  • Fernand Nogherotto n’est plus

    fernand nogherottoLes Chalabrois ont rendu un dernier hommage à Fernand Nogherotto, décédé à son domicile route de Lavelanet, à l'âge de 91 ans. Originaire du village d’Oderzo dans la province de Trévise (Italie), où il était né le 24 août 1928, il s’était installé en pays chalabrais en novembre 1960. Provenant de Monthaut (Ariège) en compagnie de ses frères Volteio et Oreste, aux côtés desquels il allait prendre la propriété de Saint-Martin en fermage. Avec la production de céréales et de lait, la famille louera les terres de Falgas de 1965 à 1969. Après un vie de dur labeur à la ferme, puis le départ à la retraite, en 1980, Fernand Nogherotto continuera à partager son existence sous le toit de son frère Volteio et de Marie sa belle-soeur. En 1997, il les accompagnera dans l’ancien atelier de confection Amiel transformé en habitation, route de Lavelanet, continuant à s’adonner à sa passion favorite, la cueillette des champignons.      

    La cérémonie religieuse a été célébrée en l’église Saint-Pierre où parents et amis lui ont adressé un dernier au-revoir. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Marie-Thérèse sa belle-soeur, à Nadia et Renée ses nièces, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

  • Adieu à l'homme en noir

    yves boutié

    En juillet 2008, Yves Boutié (debout au centre) était venu féliciter les Poussins du Kercorb.

    Quelques souvenirs seront remontés à la mémoire des footballeurs du FC Chalabre, après l’annonce de la disparition survenue cette semaine de Yves Boutié, décédé à l’âge de 76 ans. La cérémonie d’hommage s’est déroulée hier vendredi 12 juillet à Alzonne et cet ancien arbitre, membre délégué du comité de direction du District de l’Aude de football, avait foulé à maintes reprises, la pelouse du stade Jean de Mauléon. Dans sa tenue classique et sifflet en main, Yves Boutié était une figure respectée de l’arbitrage audois et régional, qui ne gardait aucune rancune envers un public chalabrois, parfois sévère à l’égard des hommes en noir.

    Pour preuve sa visite en Kercorb au mois de juillet 2008, lorsqu’il était venu féliciter les Poussins du Football Club Chalabrois, tout récemment promus champions de l’Aude de 1ère division. Représentant les hautes instances départementales, il avait remis les dotations allouées par le District de l’Aude aux jeunes sportifs de l’Entente de la vallée du Blau. A la veille des vacances, les champions et leur encadrement avaient apprécié au mot près l’intervention de Yves Boutié, incollable sur les performances réalisées tout au long d’une campagne bouclée par un titre face au F.A.Carcassonne-Villalbe.

    Le FC Chalabre présente de sincères condoléances à sa famille et à ses amis. 

  • Nénette Vidal n'est plus

    renée vidal née lagrangeJeudi 27 juin, un dernier hommage était rendu à Renée Vidal née Lagrange, décédée à Perpignan à l'âge de 96 ans. Née le 21 avril 1923 à Chalabre, Nénette avait grandi dans la maison familiale du Cours Colbert, à proximité de l’atelier de Donnadieu Lagrange son grand-père, et de Louis son père, dit Turpin, constructeurs mécaniciens dont les plus anciens Chalabrois conservent le souvenir. Après une scolarité chalabroise, Renée Lagrange avait rejoint la fabrique de chaussures Antoine-Canat, avant de diriger l’atelier d’emballage et d’expédition d’une manufacture en pleine expansion.

    A l’été 1947, le 2 août, elle avait épousé Roger Vidal, jeune Chalabrois, expert dans l’exercice mécanique au sein de l’atelier prospère qui faisait face au pont du Blau. Une jolie petite fille prénommée Geneviève naîtra de leur union en 1957, puis, avec l’essor de l’automobile, Renée et Roger se retrouveront aux commandes de l’atelier familial, perpétuant sa notoriété et répondant à la demande par la mise en fonction d’une station de pompes à essence. Tous deux resteront complémentaires au service de la communauté jusqu’en 1985 et le décès de Roger. Depuis nombre d’années, Renée résidait en pays catalan, où elle aura vécu ses derniers jours.

    Au terme de la bénédiction, célébrée en l'église Saint-Pierre, Renée Vidal a été inhumée aux côtés de Roger et de Geneviève sa fille, disparue en août 2018. En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Céline et Robin ses petits-enfants, à Noah et Annie ses arrières petits-enfants, ainsi qu'à tous les personnes affectées par ce deuil.

    renée vidal née lagrange

    Nénette et Geneviève, éternelles complices

    Céline, petite-fille de Renée, souhaite adresser au nom des siens, de sincères remerciements aux personnes qui ont accompagné sa grand-mère vers sa dernière demeure.