Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carnet noir - Page 3

  • Remerciements

    daniel lefebvre

    Á vous tous, Merci

    « Rapprocher les femmes et les hommes de notre village que les agressions de la vie quotidienne dispersent et parfois séparent ou incitent au repli sur eux-mêmes ».

    Tel était le souhait de Daniel.

    Lors de son dernier « au revoir », les marques d'amour, d'affection, d'amitié, de sympathie, vos petits mots, vos magnifiques fleurs montrent que même long et semé d’embûches le chemin n'est pas insurmontable !

    Un très grand merci pour ces témoignages.

    Les enfants et moi avons été très touchés.

    Merci encore à tous ceux de « son village » et des environs.

    Marie-Christine, Pierre , les enfants

  • Alfred Hernandez n'est plus

    alfred hernandez

    Jeudi 22 février, les Chalabrois accompagnaient vers sa dernière demeure Alfred Hernandez, domicilié au Lotissement du Lac, décédé le lundi 19 février à l'âge de 82 ans. La cérémonie civile célébrée au cimetière de Chalabre a permis à parents et amis de lui rendre un ultime hommage. Né le 8 décembre 1941 à Chalabre, village qu'il n'aura jamais quitté et auquel il vouait un très fort attachement, Alfred Hernandez avait fréquenté l'école des garçons du Quai du Chalabreil. Il emploiera sa vie active comme ouvrier à l'usine de chaussures Canat, jusqu'au milieu des années 1980, lorsque la manufacture cessera définitivement toute activité. Il intègre alors les effectifs de l’industrie textile du Pays-d'Olmes voisin, plus précisément ceux des Etablissements Roudière. Un parcours effectué au pays pour Alfred, qui sera toujours resté insensible à l'appel des sirènes qui l'invitaient à faire carrière à la capitale.

    Depuis la rue d'En Plumet où il résidait dans sa jeunesse, il prendra part activement à la vie associative du village, présent dans le groupe de l'US Chalabre Quinze, entité dont il portera le maillot durant plusieurs saisons au cours des années 1960 et 1970. Le rugby d'abord, avant qu'il ne s'investisse pendant trente et une années aux côtés de ses amis du club de pétanque chalabrois. Responsable du renouvellement des licences, de l’organisation des concours hebdomadaires et annuels, de l’ouverture et de la fermeture des locaux réservés aux pétanqueurs ou aux beloteurs, l’inamovible Alfred avait choisi de décrocher le samedi 17 octobre 2011. Un an auparavant, il avait reçu un diplôme d’honneur de la fédération nationale (photo ci-dessous, Octobre 2010).

    alfred hernandez

    Alfred et Lucienne Hernandez, entourés de Michel Guirao, Alain Valéro

    Sportif dans l'âme, s'adonnant à de régulières séances de footing pour tromper le faux rythme induit par le statut de retraité, Alfred Hernandez était aussi un numismate averti. Quelles que soient les circonstances, la modestie chez Alfred était de mise, mise à mal parfois par les distinctions reçues et méritées, qui lui allaient sans nul doute droit au cœur. Après un dernier témoignage d'affection des siens, Alfred Hernandez a été inhumé et repose désormais en terre chalabroise.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Lucienne son épouse, à Patrick et Jérôme ses fils, à ses proches et ses amis, à toutes les personnes affectées par cette disparition.

    alfred hernandez

    Avec les copains de l'USC XV   Saison 1966-1967

    De gauche à droite, debout : Angel Moreno, Gilles Hubert, Robert Gay, Raymond Bousquié, Edouard Garcia, Gilbert Saurel, Didier Hubert, Jacques Montagné, Guy Garros, Raymond Colonges.

    Accroupis : Jean-Claude Sicre, Henri Sancho, Alfred Hernandez, Christian Laffont, Jean Muros, Paul Benet, Roger Grassaud.

  • Carnet noir

    alfred hernandez

    Un dernier hommage sera rendu à Monsieur Alfred Hernandez, domicilié au Lotissement du Lac, décédé à l'âge de 82 ans le lundi 19 février à la clinique Montréal.

    La cérémonie civile sera célébrée aujourd'hui jeudi 22 février à 15 heures au cimetière de Chalabre. La mise en bière aura lieu à 14 heures. Alfred Hernandez repose à la chambre funéraire de la Rose, route de Lavelanet à Chalabre.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Lucienne son épouse, à ses deux fils, à tous ses proches et amis.

  • Condoléances

    Joseph Lafforgue 002.jpgLa triste nouvelle est venue de Varilhes où il résidait, Monsieur Joseph Lafforgue né le 15 août 1938 à Montbernard (Haute-Garonne), est décédé à l'âge de 85 ans. Les derniers hommages lui seront rendus lundi 12 février à 10 h en l'église de Varilhes, avant la cérémonie d'incinération célébrée à Pamiers. Joseph Lafforgue reposera ensuite au columbarium du cimetière de Chalabre.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Annie son épouse, à ses filles, Marie-Eve Dumons, Fabienne Mamet et Sabine Garros, à tous ses proches et amis, également affectés par cette disparition.