Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caserne jean-cabanier - Page 4

  • Les soldats du feu à pied d’oeuvre

    incendie chalabre,caserne jean-cabanierLes largages répétés ont eu raison des flammes.

    Mardi 13 septembre en milieu d’après-midi, une colonne de fumée s’élevait sous les hauteurs de la colline de Roquefère. Aussitôt présents sur le terrain, les hommes de l’adjudant-chef Jean-Marie Lafitte, ont très rapidement reçu le renfort de quatre bombardiers d’eau de la Sécurité civile, dépêchés sur un important feu de résineux et de sous-bois, intervenu sur le territoire de la commune voisine de La Bastide-de-Bousignac (Ariège). Un concours de circonstance inespéré, puisque les pilotes venus écoper dans le lac de Montbel, ont pu se dérouter sur la commune de Chalabre, où huit largages auront été nécessaires afin de circonscrire l'incendie.

    incendie chalabre,caserne jean-cabanier

    Outre le personnel présent à Montbel afin de sécuriser le plan d’eau (Chalabre, Limoux et La Bastide-de-Bousignac), quatre camions citerne feux de forêt (CCF) ont permis de limiter les dégâts. Egalement présent, Thierry Couteau, maire de Ste Colombe-sur-l’Hers et propriétaire de la surface affectée, lequel a apporté son concours aux pompiers, de par sa connaissance du terrain. L’intervention des pensionnaires de la caserne Jean Cabanier, épaulés par leurs collègues de Limoux, Quillan et Laroque-d’Olmes, a permis de contenir le feu et de protéger la Villa Saint-Albert, très proche. Au final, cet incendie aura tout de même eu raison d’un hectare de terrain.

    incendie chalabre,caserne jean-cabanier

    incendie chalabre,caserne jean-cabanier

    incendie chalabre,caserne jean-cabanier

  • C’était hier : Les pompiers en manœuvre à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 13 juin 2006.

    caserne jean-cabanier,hôtel-dieu saint-jacquesLes hommes de l’adjudant-chef Stéphane Ferrier ont travaillé les méthodes d’évacuation d’urgence (photos archives juin 2006)      

    Les pensionnaires du centre de secours Jean-Cabanier effectuaient dernièrement un exercice grandeur nature dans l’enceinte de l’hôpital local, ancienne résidence des sœurs de Saint-Joseph de Cluny. Cette manoeuvre a permis aux jeunes sapeurs-pompiers de se mettre en situation dans un établissement qui héberge près de 70 personnes en résidence permanente.

    Sous la conduite de l’adjudant-chef de corps Stéphane Ferrier, ils ont d’abord procédé à un repérage des lieux, avant la mise en sécurité des divers points susceptibles de présenter un danger immédiat (conduites de gaz, alimentation électrique).

    caserne jean-cabanier,hôtel-dieu saint-jacques

    L’équipe se scindait ensuite en deux groupes, l’un chargé de déployer le matériel, tandis qu’une deuxième section procédait à une simulation d’évacuation par l’escalier extérieur (photo ci-dessus). Aidés dans leur exercice par le personnel soignant de l’établissement, les sapeurs chalabrois ont parfaitement bouclé les objectifs fixés lors du briefing de début de journée. L’équipe au complet se rendait ensuite sur la colline de Bon-Accueil où l’hôpital de demain devrait ouvrir ses portes en 2007 (photo ci-dessous).

    caserne jean-cabanier,hôtel-dieu saint-jacques

    La visite guidée sur le chantier d’une résidence bâtie de plain pied sur une superficie de 3360 m², a laissé présager de la tenue de manœuvres d’envergure dans un futur très proche. Au terme des exercices, les soldats du feu se sont retrouvés autour d’une grillade partagée dans le jardin de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques.

    caserne jean-cabanier,hôtel-dieu saint-jacques

    caserne jean-cabanier,hôtel-dieu saint-jacques

  • Didier Reneaux pédale avec Yolann

    didier reneaux,pour le sourire de yolann,caserne jean-cabanierDidier Reneaux (à gauche), accueilli par une délégation des pompiers chalabrois.

    Le centre de secours Jean Cabanier accueillait tout récemment un cyclo-bourlingueur, parti de Fléville-devant-Nancy le 17 avril dernier, animé par la volonté de rallier à vélo, les six points de l’hexagone. Soit un périple de 5.600 kms dotés de 30.000 m de dénivelé, bel objectif sportif, que Didier Reneaux, pompier à la retraite, souhaite mettre à profit afin de collecter des dons au profit de l’association « Pour le sourire de Yolann ». Cette initiative doit permettre à un petit garçon polyhandicapé, souffrant d’une forme très rare de myopathie, de bénéficier d’un équipement adapté.

    didier reneaux,pour le sourire de yolann,caserne jean-cabanierParti le matin depuis Estagel, avec 2.200 km et les Alpes à son actif, Didier Reneaux a été accueilli en Kercorb par Jean-Marie Lafitte, chef de centre, et Lucien Doumenc, président de l’Amicale des sapeurs-pompiers chalabrois. Un excellent souper concocté par Arnaud Molini (photo ci-contre), cantinier en chef de la caserne, a permis à notre baroudeur de reprendre des forces, avant une nuit de repos, et un nouveau départ, vers les Pyrénées via Foix et la vallée de l’Herm.

    Hébergé par les amis, les collègues sapeurs-pompiers, Didier Reneaux devrait être de retour à Fléville-devant-Nancy, le 25 juillet prochain. Cent jours à vélo pour la bonne cause, il faut souhaiter bon vent à Didier Reneaux. Des dons peuvent être effectués en visitant son site : www.didtour.fr 

  • C’était hier : Centre de secours : Christian Clarac à l’honneur

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 2 avril 1996.

    caserne jean-cabanier,christian clarac,alain cayrolDe beaux cadeaux pour le nouveau retraité et son épouse (Photo archives, mars 1996).

    Samedi 23 mars se retrouvaient au grand complet dans l’enceinte de la caserne Jean Cabanier, les éléments du corps de sapeurs-pompiers chalabrois à l’occasion du départ en retraite d’un des leurs, figure attachante et dotée d’un tempérament hors du commun. Après 25 années de dévouement et de services rendus à la collectivité, Christian Clarac faisait donc valoir ses droits à une retraite amplement méritée. Pour fêter l’événement, la grande et jeune famille des soldats du feu du Kercorb était réunie autour de l’adjudant-chef Alain Cayrol chef de corps et de Jacques Montagné, maire de Chalabre et conseiller général. Prenant tour à tour la parole, ces derniers ont témoigné leur reconnaissance et leur admiration à l’adresse de Christian Clarac qui a toujours su répondre présent depuis le 1er novembre 1970, date de son entrée au corps. Reconnu par ses pairs, il obtiendra la médaille de vermeil, mérite départemental pour 20 ans de services, ainsi que la médaille d’argent, témoignage de la reconnaissance fédérale. Christian Clarac aura également été à l’origine de la création du corps des cadets qui forment aujourd’hui l’essentiel de l’effectif basé au centre Jean Cabanier.

    caserne jean-cabanier,christian clarac,alain cayrol

    Ses états de services remarquables lui valaient en ce samedi 23 mars, l’honneur d’être élevé au grade d’adjudant honoraire par son chef de corps, Alain Cayrol. Troublé mais cachant bien son jeu, le nouveau retraité a ensuite reçu d’innombrables et superbes cadeaux au cours d’une cérémonie empreinte d’émotion et à laquelle était associée son épouse Simone, modèle de patience à l’instar des compagnes de sapeurs. De nombreux anciens, fidèles à l’esprit de corps étaient également présents, pour accueillir dans leur rang une nouvelle et sympathique recrue qui a ensuite invité l’assemblée à partager le verre de l’amitié. En lui adressant à notre tour nos très sincères félicitations, nous souhaiterons à Christian Clarac une longue et paisible retraite.

    caserne jean-cabanier,christian clarac,alain cayrolChristian Clarac a retrouvé ses cadets (Photo archives, mars 1996).

  • C'était hier : Exercice nocturne pour les soldats du feu

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 24 mars 1996.

    caserne jean-cabanier

    Le quartier de Bon-Accueil a connu dans la nuit de mardi à mercredi, une animation inhabituelle avec l’arrivée d’une trentaine de pompiers bénévoles, encadrés par une équipe de professionnels issus du corps des marins-pompiers de Marseille. L’impressionnante quantité de matériel déployé autour de la ferme de Bon-Accueil, visait à un exercice de sauvetage-déblaiement, effectué dans des conditions particulièrement difficiles, de nuit et sous une pluie battante. Le repérage des lieux et l’évaluation des dégâts provoqués par un tremblement de terre (simulé), a entretenu pendant près de trois heures, plusieurs équipes qui se sont efforcées de porter secours aux victimes du séisme. Découpe de planchers, évacuation des blessés par le biais d’une complexe mais efficace combinaison de cordages, rien ne manquait afin de mettre en situation les futurs spécialistes (photos archives, Mars 1996).

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

  • Toujours plus de missions pour le centre de secours

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontUne belle « promo », pour la Sainte-Barbe 2015.

    Lors de la fête de Sainte Barbe, célébrée tout dernièrement, les lieutenants Stéphane Ferrier et Antoine Azzi ont dressé le bilan d’une année 2015 ayant amené les pensionnaires des centres de secours Jean-Cabanier et Georges-Gramont, à sortir à 357 reprises. Accidents, secours à personnes avec assistance du Smur, représentant l’équivalent de 174 interventions.

    Ainsi le bip qui sonne pour des sollicitations toujours plus diverses, amène les soldats du feu à multiplier les formations permettant de se spécialiser et d’être plus efficace. Ces efforts consentis par les stagiaires, ont été salués par les élus et leurs supérieurs hiérarchiques, lors de la remise des diplômes.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontcaserne jean-cabanier,caserne georges-gramontL’occasion de saluer le travail accompli par Samuel Tur y Tur, diplômes FAE chef d'équipe (formation d'adaptation à l'emploi), FDF Niveau 2 (feux de forêt), SAV 1 (sauveteur aquatique) et SEV 1 (sauveteur eau vive). Aurélien Pierron, FDF 2, Guillaume Zaykine, FAE chef d'équipe, Johan Rivals, PSE 1 (premiers secours en équipe) et FDF1, Philippe Sedard, Conducteur VLHR GIFF, Stéphane Caillaud, Titularisation Sapeur Pompier Volontaire (Spv), Module C incendie, Équipier SR (secours routiers), Yannick Lara, VAE chef d'agrès  (Validation des Acquis d'Expérience).

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontcaserne jean-cabanier,caserne georges-gramontOnt été élevés au grade de caporal-chef Spv, Lucien Doumenc et Jean-Christophe Laguerre, au grade de sergent Spv, Lara Yannick.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    Les centres Cabanier et Gramont sont parés pour 2016, ils remercient la population du canton pour l’accueil réservé lors de la vente des calendriers, et donnent rendez-vous le dimanche 7 février (15 h) pour le traditionnel loto (théâtre de Chalabre et foyer rural Ste Colombe).

  • Les sapeurs-pompiers réunis pour la Sainte-Barbe

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontLe lieutenant Stéphane Ferrier a présidé sa dernière Ste Barbe, en qualité de chef de centre.

    Samedi 16 janvier, le théâtre municipal accueillait les effectifs des centres de secours Jean-Cabanier et Georges-Gramont, à l’occasion de la célébration de leur sainte patronne. En présence des maires du canton, MM. Jean-Jacques Aulombard (Chalabre), Fédérico Bravo (Gueytes-Labastide), Thierry Couteau (Ste Colombe-sur-l’Hers), Jean-Christophe Gauvrit (Tréziers), Gérard Penando (Courtauly), du lieutenant Antoine Azzi (caserne Gramont Ste Colombe), de Marie-Dominique Ancin-Léza, secrétaire de l’Union Départementale des Sapeurs-pompiers de l’Aude, le lieutenant et chef de centre Stéphane Ferrier a retracé le parcours de ses hommes durant l’année écoulée. Il saluait l’investissement et le savoir-faire de chacun, avec un nombre d’interventions en augmentation, 357 actes en 2015 pour 319 en 2014.

    Au chapitre des dotations pour 2016, il validait l’arrivée d’un nouveau véhicule CCF (camion citerne feu de forêt), avant d’annoncer un passage de témoin qui sera effectif au 1er avril prochain, il transmettra alors le commandement du centre Jean-Cabanier à Jean-Marie Lafitte.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontAvant de céder la parole au lieutenant Antoine Azzi (ci-contre), aux élus, à Marie-Dominique Ancin-Léza (ci-dessous), et à Lucien Doumenc président de l’Amicale, Stéphane Ferrier a rendu un hommage appuyé à la mémoire d’Olivier Aubert, ami et soldat du feu disparu tragiquement le 14 décembre 2014.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontPour rester efficace, chaque sapeur-pompier se doit de réaliser un minimum d’heures de formation. Chacun peut également solliciter des formations de spécialisations ou permettant le franchissement de grades. La cérémonie s’est ainsi poursuivie avec la remise des grades et diplômes, promotions qui feront l’objet d’un prochain article.  

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont