Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maurice mazon - Page 3

  • Visages d'hier

    Le cadenas qui scelle l'entrée de la Maison Manaut, avenue de Verdun, empêche peut-être d'imaginer la vie qui habitait ce lieu au milieu du siècle dernier. L'un des locataires du premier étage y avait installé son labo photo, et lorsqu'il n'était pas sur les pentes de nos montagnes pyrénéennes, il y accueillait une clientèle chalabroise en quête de photos d'identité.

    Avec Louis Monnier, installé au Pont-Neuf et qui « coupait la tête » à ses jeunes clients, la cité du Kercorb bénéficiait également des talents de Maurice Mazon, arrivé à Chalabre en 1928 († 1970). A la surface de bacs laissant échapper une odeur caractéristique de révélateur et de fixateur, combien de visages auront ainsi pu apparaître sous les yeux du « Papa d'Lolo » ?

    maurice mazon 

    Ci-après, quelques visages à découvrir, pour beaucoup hélas sans nom


    Voici la vidéo à télécharger.

    Portraits MAZON série 01_ collection FG:CM .mov

    Si certains de ces visages ne vous sont pas inconnus, il vous est possible de renseigner les noms, à l'aide des numéros attribués à chacun des portraits, que vous retrouverez dans le fichier à télécharger ci-dessous, et de nous les faire parvenir par mail.

    TROMBINOSCOPE Portraits MAZON 1 à 60.pdf

  • Visages d'hier

    Après une première série proposée le mercredi 10 juin dernier, une nouvelle collection de portraits signés Maurice Mazon est soumise aux souvenirs et à la mémoire des plus anciens des Chalabrois (portraits des années 1950).

    maurice mazon,mazon,chalabre,photo,kercorb,patrimoine,aude,languedocPhotos en montagne... Mazon au bâton...

    La suite des portraits, de 52 à 120.

    vidéo téléchargeable si elle ne s'affiche pas directement sur votre navigateur:

    SERIE 2 Portraits MAZON.mov

    Si certains de ces visages vous sont connus, il est possible de renseigner les noms, à l'aide des numéros attribués à chacun d'eux. A retrouver dans le fichier téléchargeable ci-dessous

    TROMBINOSCOPE Portraits MAZON .doc

    TROMBINOSCOPE Portraits MAZON.pdf

     

     

  • Images d'hier

    C'était au milieu du siècle dernier, le communal tel que nos anciens ne le connaîtraient plus, vivait ses derniers jours. Sous les effets d'une pelleteuse appartenant à la société Fiorio de Limoux, et sur décision validée le 4 janvier 1950 par le conseil municipal, Maurice Samitier étant maire. Le futur groupe scolaire allait bientôt sortir de terre, avant d'accueillir en 1956, ses premières écolières et ses premiers écoliers. Bien plus tard, l'école des Filles et l'école des Garçons deviendraient l'école Louis-Pergaud et le collège Antoine-Pons.  

    Sous l'objectif du photographe Maurice Mazon, la lame d'un engin de chantier enfouissait lentement mais à jamais, les souvenirs de Chalabroises et de Chalabrois autrefois réunis en ces lieux, à l'occasion de la foire animalière ou pour les grandes fêtes locales (photo ci-dessous).

    maurice mazon,collège antoine-pons

      

     

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

  • Un jour, une image

    En bord de route, les meules de foin sont formées sur un terrain qui accueillera dans quelques années, la zone artisanale du Cazal. Sous un chêne, la Famille Mazon profite du temps qui passe, en compagnie d'une brouette à mille lieues d'imaginer que sa popularité ne cessera d'aller grandissant.

    Photo Mazon.jpg

    Dédée, Claudia et Maurice Mazon

    photo Maurice Mazon

    Au deuxième plan, l'usine Garrouste et le Cazal. Au fond, la ferme de Saint-Martin

  • Galerie de portraits

    Saison terminée pour nos sportifs qui ont hélas définitivement remisé les sacs, si près, si loin des phases finales. La vérification des crampons et le contrôle des licences étant remis à une date qu’il faut imaginer ultérieure, l’heure peut se prêter au ralenti. Pour le plaisir de retrouver certains visages, qui firent briller les couleurs de l'US Chalabroise XV, de 1940 et au delà des années 1950 (Photos Maurice Mazon).

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

  • Galerie de portraits

    Quelques visages de jeunes Chalabrois, grâce à des négatifs datant des années 1940-1950, et qui ont plus ou moins bien supporté l'épreuve du temps (Photos Maurice Mazon).

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

    maurice mazon

  • Un jour, deux images

    Col du Bac Photo Mazon 001.jpg

    Coureurs cyclistes dans le dernier virage du col du Bac

    (Photo Maurice Mazon)

    Maisons sur le Blau Photo Mazon 001.jpg

    Maisons sur le Blau sous la pluie

    (Photo Maurice Mazon)