Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

montjardin - Page 3

  • André Viola et le conseil général à la rencontre des élus du Chalabrais

    Les visites à Montjardin, au collège Antoine-Pons et au Musée du Quercorb étaient à l’ordre du jour.

    André Viola, président du conseil général de l’Aude, était présent tout dernièrement en pays chalabrais, pour une visite des réalisations et des chantiers en cours, ayant bénéficié d’investissements subventionnés. Ce tour d’horizon effectué en compagnie du conseiller général Jean-Jacques Aulombard, a commencé à Montjardin où l’accueil était assuré par Jacques Laffont, maire, et Manuel Montoro, adjoint.

    Après constat des différents travaux de rénovation menés sur la commune, une halte était prévue au collège Antoine-Pons, avec le concours de Christian Guilhamat maire de Chalabre, et Marie-Thérèse Roque, principale de l’établissement. Une visite effectuée dans le cadre du projet de chaufferie bois, présenté en octobre 2010. Inscrite dans le projet « Audevant » initié par le Département, et dans le projet local Agenda 21, cette réalisation à venir permettra de mettre en œuvre les concepts de développement durable. Ainsi, le collège Antoine-Pons, dont la chaudière à mazout donne des signes de faiblesse, sera équipé dès la rentrée 2012, d'une chaudière à bois qui chauffera également l'école primaire et l'école maternelle. En partenariat financier avec la Région et l'Ademe, un nouveau local adjacent au collège qui contiendra la chaudière à bois, l'ancienne chaudière à mazout (en réserve) et le silo des plaquettes pour environ un mois de chauffe, sera également construit. Le démarrage des travaux, d'un montant de 400.000 €, est programmé pour le mois de juin. Dès l’hiver prochain, les élèves du secteur seront des précurseurs pour évaluer les bienfaits de cette source d'énergie renouvelable et peu polluante.

    IMG_1043.JPGLe projet de chaudière à bois avait été présenté, lors d’une précédente visite au collège (photo, archives octobre 2010).

    Cette rencontre avec les élus s’est terminée au musée du Quercorb à Puivert, en compagnie de Gaston Bauzou, maire, de ses adjoints, et de Jean-Pierre Salvat, président de la CCC (communauté de communes du Chalabrais). Ouvert depuis le 31 mars, le musée propose un salon d’accueil plus spacieux, et une nouvelle boutique, offrant un choix plus large d’objets artisanaux et d’ouvrages thématiques. A ces travaux s’ajoute l’aménagement de deux appartements à louer, au-dessus du musée (renseignements à la CCC, 04 68 69 21 94)

  • "L'écho du Kercorb", bulletin interparoissial

    « L’écho du Kercorb » était le nom d’un bulletin bimestriel, publié par le comité interparoissial du pays chalabrais. Edité dans les années 1950 sous la forme d’un quatre pages sans photo, ce billet recensait l’ensemble des activités qui animaient alors les paroisses de Chalabre, Montjardin, Puivert, Ste Colombe-sur-l’Hers et Rivel. Un petit retour dans le temps est proposé ci-après, grâce aux détails contenus dans le bulletin n° 6, publié en décembre 1950, et rédigé par "M. l'abbé Latorre", curé de Puivert (retranscrit à la lettre, au point et à la virgule près)

                                                                Chalabre

    paroisse du kercorb chalabrais

    15 octobre. - Béatification de la Vénérable Mère Anne-Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de St-Joseph de Cluny. En union avec les cérémonies de Rome, à 3h. du soir dans la chapelle de l’Hospice, bénédiction de la statue de la Bienheureuse.

    26 octobre. - Le Père J.-M Parrenin, O.M.I, avant de partir en Angleterre, tient à saluer sa famille et Chalabre. La paroisse le voit avec plaisir célébrer la messe de 7h. 30.

    3 décembre. - Solennité en l’honneur de la Bienheureuse Anne-Marie Javouhey. Son Excellence Mgr l’Evêque préside, Mgr Rivière officie. Trente ecclésiastiques entourent les prélats. Le R. Père Meunier, supérieur de N.-D. de Marceille parle à la Grand Messe et M. le chanoine Pont, à Vêpres. Le choeur paroissial et la scola du Petit Séminaire de Castelnaudary exécutent les chants aux deux offices. La foule des grands jours remplit l’église St-Pierre. Mgr l’Evêque termine la journée par la visite de l’école tenue par les sœurs de st Joseph.

    Baptêmes. - Mireille CATRIER, 14 octobre ; Robert Aimé Georges Marie JAISSE, 5 nov. ; Gilbert TRUJILLE, 5 nov. ; Rolland CASTELNAUD, 13 nov. ; Jean-Claude SANCHEZ, 19 nov. ; Christian, Roger, Olivier MARIE, 19 nov. ; Henri, Joël, Etienne SANCHO, 27 nov.

    Mariages. - Jean MAURY et Geneviève BIARD, 7 octobre. - René MARTY et Paulette CAUX, 21 octobre. – Joseph SAUREL et Marie des Anges MARTINEZ, 18 nov. - Pierre Léon OLIVE et Andrée ALABERT, 30 nov. – Moïse CONDOMINE et Berthe SICRE, le 1 déc. – Pierre BABY et Madeleine HILLAT, 2 déc.  

    Sépultures. -30 sept : Jeanne Emma ANDUZE épouse François Massei, décédée à Saigon le 9 nov. 1942, 55 ans. – 1 oct. : Marie-Louise CHAUSSONNET, fille de Jules et d’Anne Garouste, 51 ans. – 3 oct. :Léonie ESCANDE, veuve de Baptiste Laffont, 66 ans. 22 oct. : Rosalie RESCANIERE, veuve de Florentin Tannière, 85 ans. – 22 oct. : Joséphine MALECAMP, épouse d’Henri Arnal, 78 ans.

    Composition de Catéchisme (Cours de la Première Communion) : Eliane Chourreau, 16 sur 20 ; J. Pianetti, 16 ; E. Simonne, 13 ; N. Bouichou, 11 ; Yves Bachaire, 9 ; Marise Huillet, 8 ; Camille Ferrié, 7 ; Jeanine Fauré, 6 ; Hélène Kraska, 6 ; Anita Martin, 5 ; Michel Callonge n’a pas composé.     

                                                                    Montjardin

    paroisse du kercorb chalabrais

    La fête de St-Gaudéric est célébrée par anticipation le dimanche 15 octobre. Le mardi 17, les morts de la paroisse ne sont pas oubliés, la messe est à leur intention ce jour-là.

                                                                    Puivert

    paroisse du kercorb chalabrais

    Denier du Culte. – L’an passé la somme de 36.000 francs a été collectée : résultat des offrandes de la quasi-totalité de la population de PUIVERT. Au moment où paraîtra ce Bulletin, M. le curé fera sa visite pastorale annuelle des familles de la paroisse. C’est là une occasion dont beaucoup profitent pour acquitter cette dette sacrée du denier du culte. M. le curé compte sur vous pour une offrande conforme aux nécessités présentes et vous en remercie par avance de tout cœur.

    Nouvel An. – Dans quelques jours l’année présente va se terminer et une nouvelle commencera. Que nous apportera 1951 ? C’est le secret de Dieu. Mais il faut avouer que la situation internationale n’est pas brillante ! Raison de plus, pour nous, chrétiens, de prier … , de faire pénitence, selon le désir exprimé à Lourdes par la Ste Vierge, pénitence qui consiste d’abord dans l’accomplissement de nos devoirs de chrétiens. Voilà le vœu essentiel de votre curé : « Cherchez avant tout le royaume de Dieu et sa justice… ». Croyez cependant qu’il n’oublie pas le reste et prie Dieu pour votre santé, vos récoltes, vos affaires temporelles, l’avenir de vos enfants…

    Les amis de N.-D. de Bon Secours. – Anonyme : 1.000 frs pour la chapelle en prévision des travaux à effectuer en 1951 pour le 10e anniversaire de l’érection de la statue de N.-D. sur la colline.

    Baptêmes. – Louis, Francis, Jean DELOUSTAL, le 1er novembre ; Jean-Claude PIVETTA, le 12 novembre.

    Mariages. – Robert JOURDA avec Jacqueline MARTY, le 9 novembre ; Henri SABATIER avec Yvette JULIEN, le 18 novembre.

                                          Que Dieu bénisse et garde leur amour !

                                                                    Ste Colombe

    paroisse du kercorb chalabrais

    La Rentrée. – Ils avaient belle allure nos gosses en ce clair matin du 1er octobre. Allure de quelqu’un qui « va remettre ça…, et comment ! ». Et l’on a dû mettre des rallonges à l’école et au catéchisme… Puissent-ils apprendre, ici et là, qu’ils sont appelés à vivre ardemment.

    La Toussaint. – Les grands vivants que sont les Saints ! Pour qui la vie ne se mesure pas suivant la longueur mais selon le contenu… Ils en avaient conscience les fidèles qui se pressaient contre la grille du sanctuaire, dans une ferveur qui devaient se prolonger jusqu’au retour du cimetière, après les vêpres de ce grand jour.

    Les Morts.

                                              Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,

                                              Ouverts à quelque immense aurore,

                                              De l’autre côté des tombeaux

                                              Les yeux qu’on ferme voient encore.

    Voilà qui explique la parfaite tenue de notre nécropole, transformée en un immense parterre piqué des plus belles fleurs. Pour qui l’a vue s’engouffrer dans le Saint lieu et défiler, massive, émue et priante, autour de ses tombes, notre population s’est, de toute évidence, aimée dans ses morts.

    Futurs « bleus ». – Ils n’étaient que 6… et ils faisaient du « raffut » comme 50… nos fiers lurons de la prochaine levée. Ce sont : Joseph et Pierre FERRASSE, Pierre BONNET, Julien BONNET, Clément JEAN, Jean DURAND.

    Au fil des jours. - 7 Oct. : Sépult. de Céleste BERMENT, 87 ans. - 8 Oct. : Sépult. de Luigi CECCATO, 74 ans. - 11 Oct. : transcription du décès de M. ROUQUETTE. - 29 Oct. : Baptême de Pierrette BARBE. - 8 Nov. : Naissance d’Yves FONTA. – 11 Nov. : Fête du Souvenir… Enthousiasme d’une victoire chèrement payée… 2 millions de morts, dont 45 des nôtres… Population unanime à se donner aux manifestations traditionnelles : service religieux, défilés en fanfare, recueillement au Mémorial des 2 guerres et au Poilu gisant du cimetière. Emouvantes paroles de M. le Curé et de M. Jean BIGOU, président de toutes les formations d’A.C. Après quoi, réjouissances populaires. – 16 Nov. : Naissance de Martine FERRIE. – 25 Nov. : mariage de Roger GARROS avec Léonilla PIVETTA. 

    Catéchisme. – Points obtenus pour présence, récitations, tenue. Garçons : J.-C. Clergue 310 ; R. Ceccato 290 ; G. Demay 240 ; J. Ferrié 180 ; H. Pons 270 ; J.-P. Monier 360 ; A. Bac 180 ; A. Vidal 180 ; J.-P. Malecamp 320 ; J.-C. Ferrasse 210 ; J. Filoni 170 ; H. Lopez 130 ; A. Pivetta 130 ; G. Gava 160 ; G. Monier 180 ; P. Dilhat 360 ; J.-L. Bac 70 ; J. Fabre 290 ; L. Labadie 290. Fillettes : R.-M. Rouzaud 320 ; A.-M. Bouichou 310 ; M. Pérez 230 ; S. Pons 380 ; C. Naudy 310 ; M.-C. Ceccato 290 ; N. Benet 260 ; D. Delobel 280 ; M.-C Labadie 260 ; A. Calas 260 ; M. Monier 190 ; M. R. Derramond 190 ; G. Barbe 180 ; M.-C. Ceccato 230.     

                                                                    Rivel

    paroisse du kercorb chalabrais

    Bien volontiers nous nous retranchons derrière le dynamique chroniqueur local qui signe J.M.

    Le 11 Novembre a eu lieu une émouvante cérémonie devant le monument aux Morts, qui rappelait à tous les fastes et les malheurs de la Patrie. Auparavant une messe avait été célébrée à l’intention des 30 glorieux morts de la paroisse. Chants patriotiques, allocution de M. le Curé.

    Ste Cécile. – Le 22 novembre a été solennellement célébrée en notre église la fête de la patronne ardemment aimée de Rivel. Nous avons noté la présence de MM. Les doyens de Chalabre et d’Axat, de M. l’abbé PIC et de M. l’abbé LATORRE curé de Puivert. La chorale exécuta la messe de Gounod et deux fort belles cantates en l’honneur de la Sainte. Substantielle allocution de M. le chanoine FOURTANIER. 

    La foire. – Elle fut gratifiée d’une belle journée. Aussi les marchands forains arrivèrent nombreux ; ce qui nous permit de constater la diversité des marchandises qui nous étaient offertes. Au foirail, quelques arrivages. Peu de transactions. Le carré des porcs était bien assorti, mais le marché fut à peu près nul. Par contre la volaille notamment les oies et les canards, furent enlévés.   

    Au fil des jours. 13 Sept. : Sépult. de Célestine SALVAT, décédée à Rouvenac. - 1er Oct. : Baptême d’Anita MERONO. – 5 Oct. : Mariage de Luis PLANTIE avec Paule BOURREL. – 31 Oct. : Sépulture d’Euphrasie CAZAUD, 78 ans. – 7 Nov. : Baptême de Martine CARBONNEAU. – 18 Nov. : Mariage de Maurice LABADIE avec Anna BOULBET. – 27 Nov. : Sépult. d’Eugénie PLANTIE, 52 ans.

    Catéchisme. - Points obtenus pour présence, récitations, tenue : E. Clergue 210 ; Olga Pivetta 190 ; J. Plantié 170 ; P. Crayol 170 ; Y. Richou 160 ; M. Mollet 140 ; A. Carbonneau 140 ; Y. Peille 190 ; J. Cuxac 180 ; M.-J. Richou 180. 

    paroisse du kercorb,église saint-pierre,église ste cécile,montjardin,ste colombe sur l'hers

  • Une belle fête à Montjardin

    Montjardin II.jpgNouveau pari réussi pour Annie Franc et son équipe.

     

    Fidèle au rendez-vous de juin, la petite cité de Montjardin avait mis ses habits de fête et lancé les invitations afin de partager un intermède convivial avec le plus grand nombre. Sur la brèche depuis plusieurs jours, Annie Franc présidente du comité et son équipe auront parfaitement assuré l’accueil sous les lampions allumés dès le vendredi soir pour un menu « sangria-grillades ». Le lendemain serait tout aussi festif, avec toujours une attention particulière envers les fins palais, appelés à déguster un excellent menu « moules-frites à gogo ». Maître de la situation de bout en bout, le comité d’animation recevait les compliments de Jacques Laffont maire de Montjardin, avant le tirage au sort de la tombola et le coup d’envoi de la tranche musicale. Avec la complicité de D.J Sylvain, expert en platines et décibels, un cocktail détonant de rock, salsa et autre polka piquée aura mis le feu au creux de la vallée du Chalabreil. Félicitations à tous et grand coup de chapeau au comité des fêtes de Montjardin qui donne rendez-vous à tous en juin 2012. 

  • Le mardi 23 mai 1944, à la ferme du Roudié

    auguste cathala,montjardin,jacques laffontJacques Laffont a évoqué le souvenir d’Auguste Cathala.

    La mémoire d’Auguste Cathala, assassiné le 23 mai 1944 par l’occupant nazi, a été honorée dimanche au pied de la stèle érigée par les FTPF à l’entrée du village de Montjardin. Avaient répondu à l’invitation de Jacques Laffont, maire de la localité, les anciens combattants et leurs porte-drapeaux, Louis Arcizet (Prisonniers de guerre et déportés), Marcel Deshayes (Anacr), François Grauby (Rhin et Danube), Lazare Hernandez (Fnaca) et Casildo Sanchez (Aage-FFI). A leurs côtés, la famille d’Auguste Cathala, les élus, les représentants de la gendarmerie, MM. Charles Biart, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, et l’ensemble vocal Eissalabra. René Chort président départemental de l’Anacr était excusé.

    auguste cathala,montjardin,jacques laffontAprès le dépôt des gerbes, Jacques Laffont évoquait la chronologie des événements qui allaient précipiter le destin du fils aîné de Marius et de Marie Cathala, âgé de 19 ans. Harcelé par ceux qui seront bientôt ses bourreaux et qui le poussent sur le chemin devant les conduire jusqu’aux résistants, Auguste Cathala sait qu’il faut gagner du temps. Il choisira d’abord d’ignorer le chemin le plus court, puis, arrivé dans une clairière, il signale sa présence. Ainsi alertés, les membres du maquis « Faïta », établis dans la ferme du Roudié, échapperont aux griffes d’une colonne allemande, appuyée par la milice de Chalabre. Auguste Cathala subira l’acharnement et la barbarie de la horde, supplicié et mutilé, il sera abandonné dans la ferme incendiée. La veille, dans la ferme des « Vinsous », Auguste Cathala avait partagé le repas familial avec Paul Alcantara, André Riffaut, Lolo Mazon, et l’imminence d’un débarquement avait été évoquée.

    Après une minute de silence et de recueillement, les choristes d’Eissalabra dirigés par Edouard Garcia ont offert une émouvante interprétation du Chant des Partisans. Jacques Laffont concluait la cérémonie en remerciant la nombreuse assemblée venue honorer la mémoire et le sacrifice d’un fils de Montjardin. Chacun était ensuite invité à redescendre vers la place du village, pour un vin d’honneur offert par la municipalité.

  • Carine et Sébastien se sont unis par les liens du mariage

    Montjardin.jpgLes jeunes époux lors de la signature à l'Hôtel de ville.

    C'était jour de fête à Montjardin en ce samedi 28 août, fête galante pour Sébastien Routelous qui unissait sa destinée à la ravissante Carine Tisseyre, en présence d'une nombreuse et joyeuse assemblée. Accueillis dans la maison commune par Jacques Laffont maire de Montjardin, Carine et Sébastien ont choisi de franchir le pas, sous le regard enjoué de leur petite fille Natacha, témoin privilégié de cet instant solennel. Pour l'occasion, il revenait à Francis Routelous, adjoint au maire et papa du futur marié, d'assurer les responsabilités d'officier de l'état-civil. Une tâche dont il s'acquittera parfaitement, non sans une certaine émotion, bien compréhensible en pareil événement. Après avoir recueilli les signatures des jeunes mariés, Francis Routelous adressait ses félicitations à Carine et Sébastien, avant de retracer le parcours les ayant amenés à l'orée d'une nouvelle vie.

    Domiciliés au Bugue sur Vézère, en Périgord Noir, Carine, Sébastien, Natacha ont précédé leurs invités et pris la direction de Peyrefitte-du-Razès où l'abbé Delpech a célébré la bénédiction nuptiale. La fête s'est poursuivie au coeur du Razès en présence de très nombreux amis venus témoigner leur estime et leur amitié aux jeunes mariés et à leurs parents. Sincères compliments à Francis et Jacqueline Routelous, à Jacques et Christine Tisseyre, et meilleurs voeux de bonheur et de réussite aux jeunes mariés.