Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lescale

  • Lescale : Cérémonie commémorative à la Baraque du Souvenir

    lescale,smlhNadine Roussel a été décorée par le colonel Jacques Février.

    Le hameau de Lescale servait tout dernièrement de cadre à une cérémonie coordonnée par la section de l’Aude de la Société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH). Un rendez-vous solennel, d’abord différé en raison du contexte sanitaire, auquel la municipalité de Puivert et le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de l’Aude (ONACVG) étaient associés.

    Devant la Baraque du Souvenir bâtie en 2011, et en présence des élus locaux, des représentants des corps de l’Etat, d’associations patriotiques et de leurs porte-drapeaux, des sapeurs-pompiers de Chalabre, le colonel Jacques Février a salué l’achèvement des travaux de réfection du sentier historique du Maquis de Picaussel, « Chemin de la liberté », ainsi que la réalisation de panneaux d’informations.

    lescale,smlh

    Il revenait ensuite à Olivier Ferrier, maire de Puivert (photo ci-dessus), de retracer l’historique du Maquis et d’évoquer l’incendie du hameau le 9 août 1944, avant que Francis Meignan, président de la SMLH Aude ne résume les actions de la société. Laquelle participe notamment au devoir de mémoire, en amenant régulièrement des classes de jeunes élèves sur le site de Picaussel.

    Au terme des interventions, Madame Nadine Roussel était invitée à sortir du rang, afin de recevoir les insignes de chevalier de l'ordre national du mérite, remis par le colonel Jacques Février. Après un dépôt de gerbes et l’hommage aux Morts, le Chant des Partisans clôturait ce rendez-vous du souvenir partagé par de nombreux enfants. Parmi lesquels une délégation de jeunes sapeurs-pompiers et des élèves du collège Antoine-Pons, accompagnés par Edwige Lloanci, principale de l’établissement. L’ensemble des participants était ensuite invité à un intermède convivial dans la cour de l‘ancienne école du hameau, fermée en 1970.

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    Francis Meignan, Roger Allemand et Olivier Ferrier ont procédé au dépôt de gerbes

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    Nadine Roussel a reçu les félicitations de son amie Lucette Icre

  • C'était hier : La « Baraque du Souvenir » à Lescale est en bonne voie

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du lundi 13 juin 2011.

    lescale,baraque du souvenirLa « Baraque du Souvenir » prend forme (Photos archives, Juin 2011).

    Le chantier initié par l’association des Amis de Lescale, financé par la commune de Puivert et le conseil général de l’Aude, et supervisé par Sébastien Irola animateur de la charte forestière de la Haute Vallée de l’Aude, avance à grands pas.

    Une symbolique forte     Depuis plusieurs jours déjà, les stagiaires du centre de formation Bâtipôle s’appliquent à faire sortir de terre une habitation très attendue, et à la symbolique forte. Faut-il rappeler que le hameau de Lescale, au-dessus de Puivert, fut entièrement détruit par le feu le 9 août 1944. Soupçonnés de soutenir l’action des maquisards de Picaussel, les habitants de Lescale avaient ainsi subi les représailles menées par l’occupant nazi, mis en échec face aux résistants. La vie s’organiserait ensuite, les habitants du hameau étant relogés dans d’inconfortables baraques en bois.

    Identiques à la « Baraque du Souvenir » qui est en train de prendre forme sur un terrain acheté à l’initiative de l’équipe municipale emmenée par Gaston Bauzou. Les planches de Douglas issues des forêts communales de Puivert, forment la structure en ossature bois et serviront à la toiture et au bardage, lors des deuxième et troisième semaines de juin, dates des dernières interventions des stagiaires. A l’occasion d’un passage près du chantier, il ne faut pas hésiter à aller discuter avec les jeunes bâtisseurs, qui détailleront les aspects techniques de cette construction. Pour plus d’informations, contacter Sébastien Irola au 04 68 69 99 49.

    lescale,baraque du souvenir

  • La mémoire de « Ceux de Picaussel » a été honorée

    maquis de picaussel,lescaleOlivier Ferrier (au centre), avec les élus à la cabane PC du Maquis.

    Dimanche 2 août, un hommage a été rendu aux combattants du Maquis de Picaussel, haut lieu de la Résistance audoise, et aux habitants du hameau martyr de Lescale, à la faveur d’une cérémonie célébrée en plusieurs temps, par les élus puivertains, aux côtés d’Olivier Ferrier, nouveau maire de la commune.

    Enveloppée dans la brume, la cabane du maquis, dans laquelle était établi le PC de la Résistance de 1943 à 1944, a ouvert ses portes à une délégation venue saluer « les valeurs d’un héritage légué par des hommes ayant sacrifié leur jeunesse et fait don de leur vie, pour défendre une liberté en danger ».

    maquis de picaussel,lescale

    Les élus se sont ensuite rendus au sommet du col de Babourade (photo ci-dessus), devant la stèle érigée en souvenir d’Auguste Escriva, mort à 17 ans, puis dans les lacets qui s’élèvent au-dessus du hameau de Lescale, au pied du monument à la mémoire de Jean Carbou et Joseph Lebret. Ainsi était honorée la mémoire de trois jeunes maquisards tombés le 6 août 1944, lors d’accrochages intervenus avec les hommes de la 11e panzer division. Lesquels incendieront le hameau de Lescale, le 9 août suivant, exaction menée en représailles après l’échec enregistré face à « Ceux de Picaussel », organisés aux côtés de Lucien Maury et Marius Olive. La cérémonie s’est prolongée devant la Baraque du Souvenir, bâtie en 2011, à l’identique des habitations proposées aux habitants de Lescale après l’incendie.

    maquis de picaussel,lescale

    Olivier Ferrier maire, Michel Sales, président des anciens combattants et sympathisants de Puivert, Madeleine Pujol et Roger Allemand, élus, Eliane Argelès et Marie-Christine Deloustal pour l’association Les Amis de Lescale, ont fleuri chacun de ces lieux, témoins des combats et du sacrifice des Maquisards de Picaussel, mais également de la solidarité, la fidélité et l’honneur des habitants de Lescale qui les ont soutenus, au prix de lourdes représailles infligées par l’occupant.

    maquis de picaussel,lescale

    Michel Sales, Olivier Ferrier et Roger Allemand, au PC du Maquis

    maquis de picaussel,lescale

    maquis de picaussel,lescale

    Roger Allemand et Madeleine Pujol, à la mémoire de Jean Carbou et Joseph Lebret

    maquis de picaussel,lescale

    maquis de picaussel,lescale

    maquis de picaussel,lescale

    La traction avant Citroën du Maquis, réquisitionnée pour servir aux missions diverses...

    maquis de picaussel,lescale

    ... et ce qu'il en reste aujourd'hui

  • Puivert : Francis Méric, décoré de la croix du combattant

    francis méric,lescaleUne distinction pour services rendus en Afrique du Nord.

    Dimanche 4 août, le hameau de Lescale faisait une incursion dans le passé, à l'occasion de la commémoration du 75e anniversaire des événements tragiques d'août 1944. Au cours de la cérémonie célébrée devant la Baraque du Souvenir, Francis Méric, ancien combattant d'Afrique du Nord, s’est vu remettre la croix du combattant. Une distinction remise par Michel Sallès, président des anciens combattants et sympathisants de Puivert, et colonel de réserve à l'Etat-Major de la 11e Brigade Parachutiste de Toulouse-Balma.

    Un instant solennel et chargé d'émotion, pour un Puivertain qui a fait partie du contingent de combattants appelés. Après avoir franchi la Méditerrannée, Francis Méric a servi de novembre 1962 à octobre 1963 dans le 2e bataillon du 146e régiment d'infanterie basé à Toutaza au sud d'Alger, à 30 km de Blida. Un moment honorifique au caractère particulier pour le récipiendaire, dans le souvenir des compagnons de combat.

    francis méric,lescale

  • 9 août 1944 : le hameau de Lescale n’oublie pas

    lescaleAlbert Houssaille, témoin de ces heures noires, a témoigné aux côtés de ses petits-enfants.

    En ce premier dimanche du mois d’août, un émouvant hommage a été rendu aux combattants du Maquis de Picaussel, et aux habitants du hameau martyr de Lescale, à l’occasion d’une cérémonie célébrée sur le site de la Baraque du Souvenir. Une construction qui vient rappeler comment les Lescalois furent « relogés » plus de douze années durant, après l’incendie du hameau, œuvre de l’occupant nazi.

    lescale

    Soixante et quinze années après, rien n’a été oublié, ni ces années de souffrance, ni le sacrifice des combattants de l’ombre ayant oeuvré pour la Liberté au plus profond de la forêt voisine. A quelques mètres d’un tunnel témoin des événements tragiques survenus au pied du Maquis de Picaussel, Lescale s’est souvenu, en présence des associations de résistants et combattants volontaires de l’Aude, et d’une assemblée attentive, dans une belle union de générations.

    lescaleLes mots de Claude Deloustal maire de Puivert, Eliane Argelès présidente de l’association des Amis de Lescale, Albert Houssaille vétéran du Maquis de Picaussel, son petit-fils, Annie Bohic-Cortès conseillère générale, Mireille Robert député de la 3e circonscription et Myriel Porteous sous-préfète de Limoux, sont venus appuyer l’hommage à l’esprit de la Résistance, et rappeler le souvenir de Auguste Escriva, Jean Carbou et Joseph Lebret, jeunes maquisards tombés le 6 août 1944, lors d’accrochages intervenus au col de Babourade. A tous les vétérans, à leurs camarades partisans qui n’eurent de cesse de défendre les valeurs de la République, Lescale a témoigné son indéfectible reconnaissance.

    lescale

    lescale

    lescalelescale

    lescale

    lescale