Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Juliette Castelnaud n'est plus

    juliette castelnaudLe lundi 13 octobre dernier était accompagnée vers sa dernière demeure, Juliette Castelnaud née Vidal, décédée à l'âge de 83 ans. Originaire de Lignairolles où elle était née le 20 juillet 1931 au sein d'une famille de cultivateurs, la regrettée défunte résidait aux Genêts où elle s'était installée avec les siens, après avoir longtemps résidé dans la commune voisine de Rivel. D'un caractère toujours égal et attentionné, elle avait élevé une belle famille de neuf enfants, nés de deux unions. Les dernières années de son existence avaient été profondément affectées par le décès accidentel de son petit-fils Mickaël, et la disparition de Raymond, son fils aîné.

    Au terme de la cérémonie religieuse célébrée en l'église Saint-Pierre, et après un dernier hommage, Juliette Castelnaud a été inhumée au cimetière Sainte-Cécile de Rivel, où elle repose aux côtés de Georges son époux, décédé en 1985 . En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à la famille.

  • C'était hier : Les cyclotouristes du Kercorb dans les Corbières

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 3 novembre 2004.

    Cyclos Corbières Oct. 2004.JPGLes cyclos ont retrouvé le soleil au sommet du col de Termes (photo archives, Octobre 2004).

    Avant de raccrocher les vélos au clou, les cyclotouristes du président Jean Quério se sont offert une évasion au pays de la vigne et du soleil des Corbières. Cette traditionnelle balade automnale instaurée par François Lopez, président fondateur du CCC, a vu onze passionnés du pédalier mettre le cap sur Limoux via le col de la Flotte et le col de Saint-Pierre. Objectif final, Camplong d'Aude, Nicole et Janine se voyant confier l'essentielle responsabilité de l'intendance.

    Il était alors 13 h au clocher de Notre-Dame, le ciel était clément au-dessus du siège café de la Paix et pourtant les choses allaient se gâter sous la ferme du Ménéchal. Tandis qu'il régnait à l'arrière une classique insouciance, la tête du peloton essuyait déjà une première averse. De l'avis général, cela n'allait pas durer ! Mais à la sortie de Saint-Polycarpe, il pleuvait encore, l'entrée dans Belcastel-et-Buc se faisait sous les ondées, il faisait presque nuit sur Caunette et Clermont-sur-Lauquet, à Labastide-en-Val, il pleuvait toujours et les comportes gisaient à l'abandon dans les vignes, à la sortie de Lagrasse, l'idée de faire demi-tour effleurait les esprits de onze fantômes au caractère néanmoins bien trempé. Ce peloton d'automates transis toucahit vers 17 h le pied du Fournil, là même où le gîte et le couvert leur étaient promis. Accueillis par Jocelyne et Séverine, hôtesses des lieux, les cyclos du Kercorb recevaient leur lot de bouillottes individuelles tandis que les vélos effectuaient leurs derniers tours de roues sur une corde à linge sommairement tendue dans la buanderie. Le repas du soir partagé en compagnie de quelques lapins accommodés au rancio renvoyait un après-midi infernal au rayon des souvenirs, d'autant que le jour d'après se levait aux côtés d'un soleil radieux. Le retour vers le Kercorb n'allait poser aucun souci, de Lagrasse à Saint-Pierre-des-Champs, Saint-Martin-des-Puits, Termes, Laroque-de-Fa, Mouthoumet, le col du Paradis, Arques, Couiza et les Tougnets, les CCC rassérénés allaient pédaler de concert sous le soleil retrouvé des Corbières. Cueillant les fruits d'un mûrier ici, d'un arbousier là, avant que la cité chalabroise ne retrouve enfin ses cyclistes un peu fou. Car enfin, qui la veille s'était hasardé à donner le top départ ? La question sera réglée le samedi 27 novembre prochain, date de l'assemblée générale annuelle du club.

  • Bientôt l'heure des calendriers des sapeurs-pompiers !

    L'Amicale des sapeurs-pompiers s'est réunie tout dernièrement.

    Calendrier Pompiers 26 Oct. 2014 Journal.jpgL'Amicale des soldats du feu présente le calendrier 2015.

    La proximité des longues soirées d'hiver, coïncide avec l'imminence du passage dans nos foyers, des sapeurs-pompiers des casernes Jean Cabanier (Chalabre) et Georges Grammont (Ste Colombe-sur-l'Hers), pour la traditionnelle présentation des calendriers. C'est aussi l'occasion pour les Chalabrois et les habitants du canton, de manifester leur soutien à ce dynamique corps de bénévoles qui s'est réuni le 18 octobre dernier, afin de procéder au renouvellement du bureau de son Amicale.

    En toute logique et après la fusion intervenue en 2013 entre les centres du Chalabrais et du Plantaurel, les deux Amicales en place ont choisi de se fédérer en mettant en place un nouveau bureau qui se compose comme suit : Présidents d'honneur, Stéphane Ferrier et Antoine Azzi, président actif Lucien Doumenc (photo ci-dessous), vice-président Pascal Mellado, secrétaire André Mamet, trésorier Guillaume Zaykine, membres actifs Olivier Aubert, Océane Azam, Christophe Gabriel, Jean-Marie Lafitte, Laurent Mamet.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    Cette nouvelle équipe a déjà engagé l'organisation de la fête annuelle de Sainte-Barbe, programmée le 13 décembre, la soirée du 20 décembre étant réservée au Noël des enfants. Quant aux amateurs de quines et cartons pleins, ils peuvent d'ores et déjà surligner le 8 février 2015 sur leur calendrier, date du loto annuel qui se tiendra conjointement à Ste Colombe-sur-l'Hers et Chalabre (16 h). Le jeune corps de bénévoles adresse par avance ses remerciements, pour l’accueil que chacun voudra bien lui réserver.

  • Un champion d'Europe honoré en mairie

    Roland Fourcassa, spécialiste du ball-trap, catégorie handisport debout, multiplie les trophées et vise le titre mondial en 2016.

    R. Fourcassa Mairie Chalabre 24 Oct. 2014 Journal.jpgRoland Fourcassa (à gauche) vise le podium au championnat du Monde de 2016.

    Le vendredi 24 octobre était jour de fête pour Roland Fourcassa, accueilli en mairie afin de célébrer une remarquable moisson de trophées, accomplie en l'espace de quatre saisons.

    En route pour l'Irlande     Champion d'Ariège, champion de Ligue Midi Pyrénées et champion de France en 2011 et 2012, champion de l'Aude, champion de Ligue Languedoc-Roussillon et champion de France en 2013 et 2014, champion d'Europe en 2013, dans la catégorie handisport debout, ce spécialiste du ball-trap " Down the line ", vise désormais une participation au Championnat du Monde en Irlande (2016).

    roland fourcassa,ball-trap down the lineAccueilli dans la salle du conseil municipal par Jean-Jacques Aulombard maire et conseiller général, Daniel Lefebvre maire de Sonnac-sur-l'Hers, Francis Routelous maire de Montjardin, Régis Iché trésorier du Ball-Trap Club d'Alzonne où Roland est licencié, Christian Foucras président du comité départemental handisport de l'Aude (photo ci-contre), et Gilbert Laurent (photo ci-dessous) directeur de la Poste de Limoux (employeur du champion), Roland Fourcassa est revenu sur la naissance d'une passion, satisfaite avec le soutien d'Edmond Morat, son mentor et initiateur de feu la fosse de ball-trap du Falgas, dans les années 1970.roland fourcassa,ball-trap down the line

    Appel à mécènes     Le champion profitait de la tribune offerte, pour confirmer son intention de partir à la conquête du titre mondial en 2016, et pour lancer un appel à mécènes, dans l'espoir de réussir à boucler le budget nécessaire à cette entreprise. Tour à tour, élus et responsables ont présenté leurs compliments à Roland Fourcassa, en l'assurant de faire le nécessaire afin que sa demande soit satisfaite. En présence des représentants du tissu associatif chalabrois, le champion recevait la médaille de la Ville, tandis que Marie-Anne son épouse, se voyait remettre un bouquet de fleurs. Rendez-vous en 2016, et félicitations à Roland, dont le titre de champion de ball-trap n'a rien à envier à son titre de champion de l'investissement associatif.

    roland fourcassa,ball-trap down the lineRégis Iché, trésorier du Ball-Trap Club d'Alzonne, aux côtés de Marie-Anne Fourcassa.

  • Les « Foulées » au Tour du lac de Montbel

    tour du lac de montbel 2014Une belle première place dans la catégorie Espoir, pour Malaury Cros.

    Dimanche 19 octobre, le cercle des coureurs de fond du pays chalabrais se transportait sur les rives ariégeoises du lac de Montbel, et plus exactement à la Régate, point de départ de la IIIe édition de l'épreuve organisée par le Spiridon Club du Pays d'Olmes. Après avoir libéré 168 marcheurs, Thierry Suilhard président du SCPO, abaissait le drapeau au pied de 249 coureurs qui s'élançaient pour une boucle de 15 km autour du lac. Invité espéré depuis deux ans, le soleil était cette fois bien présent pour présider à ce challenge.

    tour du lac de montbel 2014

    Et au final, une troisième édition pleinement réussie, grâce à l'investissement d'une équipe d'amis soudés autour de Thierry Suilhard, David Neyrou, Régis Sanchez et Antoine Biart, et de soixante autres bénévoles aux petits soins pour des fondeurs trop heureux de souffrir dans un cadre aussi admirable. Autres satisfactions pour les sociétaires du SCPO, l'engouement croissant pour ce rendez-vous, et la fidélité des concurrents, au premier rang desquels Jérôme Amathieu (photo ci-dessus), à nouveau vainqueur de la course avec un chrono de 58' 16'', record du Tour du Lac à la clef. Un triple vainqueur, suivi par Hervé Piton (1 h 01'), licencié au SCPO, et beau-fils du regretté Vicente Iglesias. La palme de l'assiduité revenant aux Quillanais de la Foulée des Trois Quilles, récompensés par le trophée du club le plus représenté.

    tour du lac de montbel 2014

    Au chapitre des résultats toujours, et dans la catégorie « Régional de l’étape », il faut relever le bon comportement d’un quatuor à forte tonalité chalabroise. Avec un temps de 1 h 32', Adeline Cros se classe 1ère V2 (photo ci-dessus), suivie de Jean-Pierre Silvestre 7e V3 en 1 h 33' et de Malaury Cros, 1ère Espoir en 1 h 47'. Egalement classé avec un chrono arrêté à 1 h 20' (65e), l'ancien président des Foulées du Kercorb prend la 1ère place dans la catégorie V3. Des Chalabrois qui auront redoublé d'efforts aux abords du Fort, sous les encouragements de Maryse et Francis, venus en voisin. Cette conséquente débauche en énergie, en appelait à une urgente régénération des organismes, par le biais d'une mousse issue d'une brasserie artisanale lavelanétienne, accompagnée d'un excellent « Mac d'Olmes », autre spécialité ariégeoise servie à 500 reprises. Un grand bravo au Spiridon Club du Pays d'Olmes, et rendez-vous en octobre 2015, sous le soleil.

    tour du lac de montbel 2014

  • Un nouveau parc informatique pour la bibliothèque

    PC Biblio.jpgLa rue des Bains-douches sait vivre avec son temps.

    La municipalité vient de doter le point internet de la bibliothèque, d'ordinateurs neufs. Après plus de onze ans de bons et loyaux services, l'ancien matériel vient d'être remisé. Noëlle Danjou, directrice des lieux, a le plaisir d’accueillir de nombreux usagers ravis de pouvoir surfer beaucoup plus rapidement sur la toile, grâce à cet équipement nouvelle génération.

    Elle rappelle que le point internet mis à disposition de la population par la mairie est gratuit, et permet à tout un chacun d'accomplir toute sorte de formalités administratives, consulter son courrier électronique, et accéder à de multiples services.

  • La journée de la Gratuité a favorisé les échanges

    Journée Gratuité 19 Oct. 2014 Trio.jpgRoland Da Costa, Bernadette Larrue et Gérard Brunelet, satisfaits au terme de cette journée de partage.

    Dimanche 19 octobre, les platanes de la place Charles Amouroux abritait plusieurs étals, proposant des fournitures aussi diverses que jouets, livres, vêtements, et bien d'autres encore. Les exposants répondaient à l'invitation de l'association Liens et initiatives citoyennes en Terre Privilégiée (LicTP), qui proposait une journée de gratuité, en partenariat avec Anomali, son homologue puivertaine.

    Cette troisième animation du genre, initiée par Gérard Brunelet, Roland Da Costa et Bernadette Larrue, se présentait sous la forme d'un marché sans argent, où tout est gratuit. La ressemblance avec un vide grenier ou une brocante, s'arrête à l'endroit où chacun apporte ce qu'il est prêt à donner, ce qu'il a en double, ce qu'il n'utilise plus, et à prendre ce dont il a besoin, ce dont il a envie. Une notion que certains chalands venus chercher la bonne affaire dans un espoir de « revente », n'auront pas semblé percevoir.

    En deux mots, « ni fric, ni troc», la seule préoccupation de LicTP étant de favoriser un véritable moment de convivialité et d'échanges.

    Journée Gratuité 19 Oct. 2014 001.jpgLes bénévoles des Restos du cœur étaient présents.