Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Page spéciale dans le journal L’Indépendant

    thierry grilletL’édition de l’Indépendant publiée ce dimanche 20 septembre, propose une halte au cœur de la cité chalabroise. Sous l’oeil et la plume du journaliste Thierry Grillet, le lecteur est invité à redécouvrir Chalabre. Avec notamment un zoom sur la Brasserie du Quercorb, installée depuis octobre 2018 dans ce qui fut une remise de l’hôtel de France, puis un garage mécanique réputé, au service de la célèbre marque au losange.

    Retour également sur le Festival Chalabre en Sérénade, et sur l'inauguration d'une statue équestre qui veille désormais devant la vieille Porte d'Abail.

    thierry grillet

    Photo archives 30 juillet 2018

  • Un binôme qui entame sa deuxième année scolaire au collège Antoine-Pons

    collège antoine-pons,edwige lloanci,peggy romanPeggy Roman et Edwige Lloanci ont succédé à Gwénaëlle Bayon et Jean-Rémy Vanderdonckt.

    Tout comme leurs camarades de l'hexagone, les potaches du collège Antoine-Pons ont retrouvé le chemin des salles de classe à l'occasion d'une rentrée au caractère particulier. Un retour effectué dans le respect de dispositions établies par les services d’Edwige Lloanci, principale du collège depuis la rentrée 2019. Auparavant en poste en Haute-Loire, elle a succédé à Jean-Rémy Vanderdonckt, et sa prise de fonction en Kercorb la rapproche des Pyrénées-Orientales d’où elle est originaire. Nouvellement arrivée en 2019 également, Peggy Roman, gestionnaire, en poste auparavant à la préfecture de Mende, et qui a pris le relais de Gwénaëlle Bayon.

    En cette rentrée 2020, l’effectif reste stable avec 65 élèves pour quatre classes (22 en 6e, 13 en 5e, 17 en 4e, 13 en 3e), et tous les postes sont pourvus. Avec une équipe de professeurs et d’agents territoriaux au complet, Edwige Lloanci salue le travail très efficace des services du rectorat. Des remerciements aussi à l’adresse du Département, pour les améliorations régulières dont bénéficie le plus petit établissement de l’Aude.

    Au chapitre des nombreux projets, qui devront être adaptés à la situation actuelle, une visite pour les 6e au Jardin extraordinaire de Lieurac (Ariège), lesquels accompagnés de leurs camarades de 5e, se rendront au parc médiéval de Château-Chalabre.

    Comme chaque année, le collège propose un projet fédérateur, coordonné par Mme Ingrao, référente culturelle. Celui-ci rassemble l’ensemble des actions qui vont être menées tout au long de l’année, au niveau culturel, historique, scientifique, sportif et linguistique.

    Il faut souhaiter à l'ensemble des élèves et à l'équipe enseignante, une nouvelle année scolaire studieuse, l'occasion de renouveler à Edwige Lloanci et Peggy Roman, les voeux de parfaite adaptation en pays chalabrais.

  • Puivert : Rachel Salter anime un atelier conte

    rachel salter,mjc puivertDe belles marionnettes ont été créées lors de cette première rencontre.

    Découvrir la tradition orale, pratiquer l’art de conter, telles sont les propositions avancées par Rachel Salter, conteuse professionnelle. Depuis mardi 15 septembre et dans le cadre de la MJC de Puivert, un atelier conte a commencé ses activités, dans la salle qui jouxte le bureau de la Poste. De septembre à juin, chaque mardi de 17 h à 18 h 30, Rachel Salter invite les enfants de 6 à 11 ans à la rejoindre, pour participer à des animations telles que l’initiation à la fabrication de masques, de marionnettes, et la réalisation d’un spectacle.

    Réunis mardi dernier au premier étage et face à l’ancienne halle, les enfants ont créé une marionnette qu’ils ont pu emporter à la maison. Il s’agissait là d’un atelier découverte, accompagné d’un goûter de bienvenue. Rachel Salter ajoute que les parents sont les bienvenus. Pour les inscriptions, contacter le 07 83 43 13 20, riviera72@gmail.com ou la MJC de Puivert (65 € le trimestre, 160 € l’année).

    rachel salter,mjc puivert

    Certains contes cheminent depuis la lointaine Ecosse, pays dont Rachel Salter est originaire

  • Argos a posé ses valises à Chalabre

    En fait de valises, il faut parler de sacoches, dans lesquelles notre âne répondant au nom d’Argos, emmène le matériel garantissant une entière autonomie de sept jours au binôme qu’il forme avec Ambroise Camps, son maître et compagnon de voyage. Faisant halte à Chalabre en ce samedi 18 septembre, l’équipage en provenance de Trémoulet, près de Saint-Amadou (Ariège), aurait dû en réalité rallier Montbel et son lac, pour une nouvelle nuit de repos. Mais entre Lagarde et Camon, une bifurcation sera mal négociée, et ce qui devait arriver allait arriver. Aux alentours de 16 heures, le duo débarquait au cœur de la bastide chalabroise.

    ambroise camps,argos

    Argos préfère les pommes aux fritons

    Stationné sous la halle pour le goûter, Argos le bien (le mal ?) nommé, faisait mine d’être honteux et confus car il y avait bien eu erreur d’aiguillage. Simple posture en réalité, car notre âne, âgé de neuf ans, et à qui on ne la fait plus, savait qu’étaient attendus en Kercorb et ce même jour, Don Quichotte, monté sur sa Rossinante, mais aussi et surtout Sancho Panza, caracolant sur Rucio.

    La rencontre aura bien lieu, sans effusion mais avec une tendresse retenue, parce que la distanciation sociale n’épargne personne, et parce qu’il y avait bien du monde sur le cours Sully, pour un vendredi après-midi. Après une pause nocturne au camping municipal, l’équipage reprendra aujourd’hui samedi, les chemins qui mènent vers le Pog de Montségur, terminus de la balade. Avant un retour au box programmé depuis Montferrier.

    ambroise camps,argos

    En route pour Montségur

  • Ils chevauchent par-delà les frontières

    alain poincheval,christophe dechaine-vallade,yannec tomada

    Retour en images sur l'inauguration d'une œuvre équestre, au carrefour des cours Colbert et Sully.

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 001.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 002.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 003.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 004.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 006.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 007.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 008.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 010.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 009.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 011.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 013.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 014.JPG

    Don Quichotte de Chalabre 18 septembre 015.JPG

    Alain Poincheval et Christophe Dechaine-Vallade

    Absent sur la photo, Yannec Tomada

  • Rugby : L’USCKBP est de retour sur le pré

    Dimanche 20 septembre à 15 h, le stade Jean-Coste du Peyrat (Ariège) accueillera la première affiche de la saison 2020-2021, comptant pour le championnat de ligue Occitanie de 2e série (poule 2). Une ouverture très attendue qui mettra aux prises le quinze des Trois Clochers et l’AC Labastide-Beauvoir.

    L’occasion pour les supporters que l’on devine dans les starting-blocks, de découvrir le profil d’un quinze stoppé dans son élan en mars dernier, et enfin invité à renouer avec la compétition. Le club des présidents Didier Rossi et Daniel Sarda sera opposé aux adversaires suivants : SC Briatexte, JSE SP Caraman, RC Couiza-Espéraza, AC Labastide-Beauvoir, Olympique Labruguière, US Murviel-Thézan, US Trèbes, US Vielmur, et ES Villenouvelle.

    Pour mémoire, le dernier tête-à-tête entre USCKBP et Labastide-Beauvoir remonte au dimanche 25 mars 2012, et les jeunes rugbymen de la Vallée de l’Hers avaient lourdement chuté sur le score de 29 à 5 (mi-temps 12-5).

    usckbp rugby

    Les visages de l'USCKBP, saison 2011-2012