Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Les « quadeurs » ont déboulé sur les chapeaux de roues

    TQC Pâques .jpgLes petits bolides et leurs pilotes sont prêts au départ.

    A la faveur des fêtes de Pâques, le Team Quad du Chalabrais (Yvan, Olivier, René, Dominique, François, Patricia, Jean, Milène, Roro, Fabrice et Jennifer), avait lancé une invitation à son homologue des pays de Marseille et du Var (Miguel, Fred I, Fred II, Jean-Claude, Tom, Valérie, Rémy, Aurélie et Lisa). Tous aussi joyeux et boute-en-train les uns que les autres, équipés de pied en cap, ils ont pris le départ de la première Ronde du Kercorb, organisée par les « quadeurs » chalabrois, sur une durée de deux jours.  

     Cette manifestation sportive agrémentée par des casse-croûtes en montagne et des déjeuners festifs à Chalabre et dans les villages aux alentours s'est déroulée dans le plus grand respect de la nature et des propriétés traversées. Le premier jour, une étape de 160 km au départ du Cazal Ste Marie a emmené cette armada à 1530 mètres d'altitude, avant un retour vers le paddock et après dix heures de galère à travers des chemins forestiers défoncés par le mauvais temps et l'hiver rigoureux. Il faudra même et à plusieurs reprises sortir les cordes, l'entraide familiale et amicale palliant avantageusement l'absence de treuil. Si bien qu'à l'heure du break et de l'apéritif partagé au Chupito chez Jacques, Mumu et Sébastien, seuls les bons moments conviviaux animaient les discussions.

    A l'aube du deuxième jour, le départ d'une étape plus courte, environ 90 km, mais tout aussi difficile, était donnée depuis le café El Jumbo loco. Au retour, et au vu de « quadeurs » détrempés, juchés sur des machines maculées d'une boue épaisse et gluante, il était aisé d'imaginer l'importance des efforts consentis afin de boucler le circuit programmé. Ils étaient donc fatigués certes, mais heureux d'avoir partagé des moments de solidarité agrémentés d'inoubliables séquences de franche rigolade. Une bonne douche s'imposait, avant un retour sous l'arche de départ du cours Colbert, pour y partager une paëlla géante et une nouvelle soirée endiablée, aux bons soins de Stéphanie, Anne et Antoine.

     Au final, les « quadeurs » varois et marseillais remercient vivement leurs homologues et les Chalabrois, pour le chaleureux accueil qui leur a été réservé à l'occasion de cette 1ère Ronde du Kercorb.      

    Lien permanent Catégories : Loisirs
  • Du Blau au Chalabreil

    Football : Le FCC joue à la maison.

    Une journée complète de championnat est au programme des footballeurs du président Raymond Dumay, en ce dimanche 11 avril. A 10h, les Moins de 15 ans entraînés par Olivier Cazas accueilleront l'Entente Sportive du Fresquel II, arbitrage assuré par Thibaut de Saint Gilles. En lever de rideau à 13h, les réservistes du FCC II seront opposés à l'Entente Preixan-Rouffiac, arbitrage Robin Chacon (3e division). Enfin à 15h, Youssef Laghrissi donnera le coup d'envoi du match de première division opposant le FCC I à l'Etoile Sportive Fanjuvéenne. Ce samedi à 14h, Philippe Gérard et les Moins de 13 ans se rendront à Maquens, invités à en découdre avec les leaders du Carcassonnais FC.

    Stage de vannerie paysanne.

    L'association Kercorb patrimoine et son animateur Frédéric Paillard proposent un nouveau stage de vannerie paysanne ce dimanche 11 avril de 10h à 17h. Au programme de la journée qui se déroulera dans les ateliers de la Bâtisse, la confection d'une coupe à fruits en osier. Pour plus de renseignements, contacter le 06 33 55 14 80 ou 04 68 69 33 16.

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Jeannette Navarro nous a quittés

    J N.JPGEn ce lundi de Pâques, le village a appris avec tristesse le décès de Jeanne Navarro, née Cammage, survenu à l'âge de 86 ans. Native de Chalabre où elle avait vu le jour le 9 mai 1923, Jeannette avait grandi en Quercorb avant de vivre une jeunesse marquée par de nombreux interdits. Une période de restrictions atténuées en partie par la création d'un groupe artistique baptisé « Classe 44 ». Cette troupe de théâtre amateur permettra à Jeannette d'exprimer ses talents, et de donner la réplique à Justin Navarro, notamment dans la fantaisie hongroise « Princesse Czardas » (photo ci-dessous). Un partenaire privilégié avec lequel elle allait fonder un foyer. Justin et Jeannette veilleront dans les années 1950 aux destinées de la maison de la presse à l'angle du Pont du Blau et auront dans le même temps le bonheur d'élever leurs trois garçons. Par la suite, Jeannette Navarro intègrera les effectifs de la manufacture de chaussures Canat avant de faire valoir ses droits à la retraite. Temps libre aidant, la passion de ses jeunes années pouvait à nouveau s'exprimer et Jeannette avait tout naturellement rejoint les choeurs de l'ensemble vocal Eissalabra, avec lesquels elle parvenait à oublier ses ennuis de santé.J.N bis.JPG   

    La cérémonie des obsèques civiles a été célébrée mardi 6 avril, en présence d'une assistance recueillie venue soutenir ses proches et accompagner Jeannette vers sa dernière demeure. Un ultime hommage empreint d'émotion, avec l'interprétation du Nabucco de Verdi par ses amis de la chorale Eissalabra, en souvenir de son engagement de toujours.

    En ces douloureuses circonstances, amitié et sincères condoléances à Justin son mari, à José, Jean-Denis et Gilbert ses fils, ses petits enfants et arrières petits enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

     

  • Le blanc s’expose au collège Antoine Pons

    A la veille de vacances scolaires marquant une trêve pascale décalée, nous souhaitons aux collégiens d'Antoine Pons et à l'équipe éducative, une quinzaine de repos paisible et sereine. L'occasion d'adresser un clin d'oeil à une génération de potaches et d'enseignants qui les ont précédés sur les bancs voisins de l'allée des Marronniers, et qui avaient bouclé leur deuxième trimestre sur une excellente note. C'était il y a dix ans ou presque, l'article ci-dessous avait paru dans l'Indépendant, édition du dimanche 23 avril 2000.

    Blanc blog IV.jpgLes élèves de 3e ont rendu copie blanche. Mais c'était pour la bonne cause...

    Les potaches du collège Antoine Pons voulaient-ils faire le vide complet dans leur tête avant les vacances pascales ? C'est ce qu'il faut croire au vu de la copie parfaitement blanche qu'ils ont rendu à l'occasion d'une expo pour le moins originale et surprenante. En faisant preuve d'une imagination débordante, les élèves de 3e ont en effet réussi le tour de force de créer une galerie d'art entièrement consacrée au blanc.

    Un thème qui les a assurément inspiré comme ont pu le vérifier les nombreux amateurs, parents et élèves qui se pressaient aux portes du CDI à l'heure du vernissage. Dans un décor et une atmosphère tamisée de lumières blanches, les visiteurs sont passés successivement du blanc au blanc, il suffisait de lire dans le blanc de leurs yeux pour y déceler des reflets teintés d'admiration.Blanc blog II.jpg

    Toutes nos félicitations aux artistes qui décrochent leur examen blanc avec mention, sans oublier Laurence Toustou, leur professeur d'arts plastiques, initiatrice et guide d'un projet particulièrement original. Une belle réussite qui offrait à chacun l'opportunité de lever le verre de l'amitié, avec un blanc de blanc et avec modération. Egalement invités à cette manifestation par Claude Ruiz, principal du collège et l'équipe éducative, les acteurs de la vie économique locale au premier rang desquels les responsables d'entreprise ayant accueilli les élèves de 3e à l'occasion d'un stage récemment effectué en entreprise. Et en définitive, deux animations bien différentes et pourtant complémentaires qui auront permis au collège Antoine Pons d'assumer sa double mission, culture et ouverture vers le monde extérieur.    

    Blanc blog I.jpgLors du vernissage, les collégiens de 3e ont apprécié  les messages de félicitations

  • Tennis : Sirima Martinez est championne de l’Aude

    Sirima blog .JPGUne finale 2010 très disputée entre Sirima Martinez et Inès Maurel.

    Tandis que le TCC I Dames décrochait dimanche 28 mars le titre départemental de 2e division, Sirima Martinez disputait à Trèbes la finale départementale des « 10 ans ». Jeune espoir du Tennis-Club du Chalabrais, Sirima était opposée à Inès Maurel, sociétaire du TC La Nouvelle. Sur la dynamique du Masters de l'Indépendant décroché le 27 septembre dernier, Sirima a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès déjà riche, en emportant le gain du match en deux sets très accrochés, 5/3 et 5/4. Une belle performance appréciée comme il se doit par Santi et Sandrine, ses premiers supporters, par le président Bruno Carbonnel et l'ensemble des raquettes du TCC. Ce succès acquis de haute lutte lui ouvre les portes des finales régionales qui se disputeront samedi 1e et dimanche 2 mai, à Sète. Félicitations et bonne chance à Sirima.

    Lien permanent Catégories : Sport