Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • C'était hier : Concours national de la Résistance et de la Déportation

    L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 8 décembre 1995.

    Concours Résistance 1995 Déc.jpgHubert Carcy, principal du collège Antoine-Pons et les lauréates du concours (photo décembre 1995).

    Fidèles à une tradition solidement ancrée dans leur établissement, les classes de 3e du collège Antoine-Pons ont participé avec succès au concours national de la Résistance et de la Déportation. Réunis dernièrement au siège du conseil général à Villegly, en compagnie de lycéens et collégiens audois, les lauréats chalabrois accompagnés de M. Hubert Carcy, principal du collège, ont reçu leur prix sous forme de livres, des mains de Mme Françoise Maury, épouse du colonel Lucien Maury et présidente du jury, et de M. Paul Rossignol, président des anciens combattants volontaires de la Résistance.

    Après avoir souligné la qualité des copies remises au jury, Paul Rossignol rappelait l’esprit de ce concours créé en 1961 par décision ministérielle : « Mettre en avant les principes de la démocratie et créer un trait d’union entre les générations, en gardant en mémoire les événements de la Seconde guerre mondiale ».

    Trente lauréats ont ainsi été distingués au plan départemental, parmi lesquels nos élèves passionnés d’histoire : Elodie Mabru (12e prix), Nelly Navarro (13e prix), Elise Soulié (18e prix), Cécile Boussioux (20e prix). En saluant à notre tour la valeur de leur travail, nous adressons nos félicitations les plus vives à nos quatre historiennes ainsi qu’à leur professeur.  

  • Rugby : L’USKBP a couru après le score

    Face aux Ariégeois de Rieucros, les quinzistes de l'USKBP se sont inclinés sur le score de 6 à 11.

    Uskbp-Rieucros 007.jpgJohan Rivals et les « bleu » ont calé face à la défense du COR.

    Dimanche 6 décembre, le stade Lolo Mazon accueillait une rencontre de rugby opposant l’Entente de l’USKBP à son homologue ariégeoise de Rieucros. Disputé pour le compte du championnat de 4e série de Midi-Pyrénées (6e journée), ce match arbitré par M. Eric Sempé a vu la victoire des visiteurs sur la marque de 6 à 11 (mi-temps (0-5).

    uskbp xv,co rieucrosSi la présence dans le camp adverse de visages bien connus des supporters, donne à cette rencontre un petit air de derby, les retrouvailles avec Fabrice Calvène, Geoffroy Wattez, Philippe Caux et Francis Gracia vont se passer de préliminaires. Trois minutes de jeu à peine et les « orange et noir » sont déjà passés en dame (0-5). Comme face au mas d’Azil, le quinze de la Vallée de l'Hers va alors courir après le score, sans jamais pouvoir combler le retard. A la pause, les joueurs du Club omnisport rieucrosain virent en tête et vont gérer leur avance part le biais de deux pénalités transformées.

    uskbp xv,co rieucros

    Dans le même temps, Frédéric Noy maintient l’espoir en signant deux pénalités, mais le forcing du quinze de la Vallée de l'Hers de paiera pas. La défense rieucrosaine ce cédera pas et l'US Kercorb-Bastide-Peyrat perd sa 4e place au bénéfice de Ste Croix Volvestre et Rieucros.

    Prochain rendez-vous pour le quinze des trois clochers, dimanche 13 décembre à Ste Croix Volvestre (Ariège).

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

    uskbp xv,co rieucros

  • Carnet noir

    Deux disparitions viennent d'endeuiller la cité chalabroise.

    La levée de corps de Monsieur Jean Georges Boyer, décédé à l’âge de 66 ans, aura lieu vendredi 11 décembre à 8 h 30, depuis la chambre funéraire, rue d’En Plumet à Chalabre.

    La cérémonie des obsèques religieuses de Monsieur Bernard Roques, décédé à l'âge de 65 ans, sera célébrée vendredi 11 décembre à 10 h 30 en l’église de Peyriac-Minervois, suivie de l’inhumation au cimetière du village.

  • Les descendants de Fluris s’affairent

    fluris 2015

    Tricentenaire de Fluris, 13 décembre 1997

    Dimanche 13 décembre, à l’heure où le couperet de l’urne sera retombé, un grondement sourd va emplir les rues. Et ce, à l’occasion de la 318e célébration de la mort du Sieur Jacques Fleury, victime lui aussi d’un mauvais coup le 13 décembre 1697 au soir, à l’âge de 48 ans. Plus connu sous le nom de « Fluris », ce contrôleur au grenier à sel de Chalabre, soupçonné d’avoir attenté à l’honneur d’une veuve de bonne famille, revient chaque année sur le devant la scène à l’occasion du traditionnel charivari. Cet événement honoré depuis des décennies par tout Chalabrois qui se respecte, réunira plusieurs générations « d’arrosegaïres » ayant chacune sa version des faits. Les tireurs de traîneaux (arrosegaïres) ont rendez-vous dimanche à 18 h 30 sous la halle pour faire du bruit, beaucoup de bruit, seulement du bruit. Et comme disait le regretté Robert : « Asclaïres, s’abstenir ! ».

    fluris 2015

    « Fluris », œuvre de Camille Amat, 1997

    fluris 2015

    Petits « arrosegaïres » sous la halle, le 13 décembre 2004

  • Les oies de Montbel

    lac de montbelL’art de sonder un sol meuble, qui recèle un trésor de calories.

    En cette fin d’année 2015, le lac de Montbel souffre d’un manque d’eau flagrant, et son niveau exceptionnellement bas, offre aux souches et autres troncs d’arbres habituellement submergés, un retour inespéré à la lumière du jour. Cette situation met à mal la vocation d’un plan d’eau artificiel qui a fêté 30 ans d’existence en 2015, mais à quelque chose malheur est bon. Car la pénurie de précipitations, fournit au promeneur, l’occasion de se rendre à pied, vers les différents îlots habituellement cernés par les eaux venues de la rivière Hers. Contexte dont semblent profiter également quelques oies, venues se joindre à l’excursion autour des vestiges des fermes de Labéda et du Rey.

    lac de montbel

    lac de montbel

  • Football : Le FCC chute à Arzens

    fc chalabre football,es arzensLes Moins de 15 ans sont chez eux au Stadium de Toulouse.

    La dixième journée de championnat de l’Aude n’a pas permis aux footballeurs du Kercorb de prendre des points au classement général. En déplacement à Arzens, les partenaires de Gaël Planas se sont inclinés sur la marque de 2 à 1. A égalité à la pause (1-1), grâce à un but de Fabien Conte, le FCC s’est incliné en fin de rencontre, perdant ainsi l’occasion d’accrocher la quatrième place de première division. Sur la pelouse de Raissac-sur-Lampy, le FCC II a lui aussi perdu face au Mas-Stes-Puelles, score final 1 à 0 (2e division).

    Du côté de l’école de football du FCC, les Moins de 15 ans étaient invités à une soirée de gala au Stadium de Toulouse, qui leur a permis d’assister à la victoire du TFC face à l’OGC Nice (2-0). Installés aux premières loges, nos petits ramasseurs de balles auront eu le privilège de côtoyer Alban Lafont, gardien toulousain et plus jeune gardien de l’histoire de la Ligue I. Au final, une belle expérience, pour les jeunes pousses de l’école chalabroise, prêts à repartir vers la Ville Rose.

    fc chalabre football,es arzens

    Les moins de 15 ans du FCC, au plus près du rectangle magique. 

  • Ils ont marché pour la Ligue contre le Cancer

    traverse 119,ligue contre le cancer,hervé macéHervé Macé, Martine Calleja et Alain Rotter, lors de la remise du chèque.

    Jeudi 26 novembre avait lieu dans les locaux du Comité de la Ligue contre le Cancer de l’Ariège, la remise des fonds récoltés par l’association Traverse 119, à l‘occasion de la « Ronde des Châteaux ».

    Hervé Macé, secrétaire général de Traverse 119 a remis un chèque de 345 € à Martine Calleja et Alain Rotter, représentants de la Ligue contre le Cancer. A cette occasion il a rappelé que Traverse 119 s’était engagée à reverser l’intégralité des bénéfices de la Ronde du 20 septembre dernier. Cette randonnée pédestre est une occasion d’allier sport et patrimoine, en parcourant (pour les plus courageux) 40 km entre Aude et Ariège, dont une partie sur la voie verte récemment remise en valeur.

    Tous les marcheurs avaient une motivation supplémentaire en sachant qu’ils contribuaient, même modestement, à aider la prévention et la recherche contre le cancer, ainsi que l’assistance matérielle ou psychologique aux malades ou à leur entourage. Ce partenariat sera reconduit l’année prochaine, à l’occasion de la 3e édition de la « Ronde des Châteaux », programmée le dimanche 18 septembre 2016.