Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Rugby : L’USKBP chute à Rieucros

    uskbp xv,co rieucrosainAprès avoir essuyé un K.O, le capitaine Johan Rivals a laissé le brassard à son partenaire de jeu Frédéric Lacanal (Photos archives 6 décembre 2015, match aller USKBP-COR).

    Dimanche 6 mars, le quinze de l’US Kercorb-Bastide-Peyrat se rendait aux portes de l’Ariège pour y disputer l’avant-dernière journée du championnat de 4e série Midi-Pyrénées, face au Club Omnisport Rieucrosain. Une rencontre dirigée par Frédéric Tournan, qui a vu le COR s’imposer sur la marque de 13 à 8 (mi-temps 10-3).

    Avec un déficit final de cinq petits points, comme lors du match aller (6 à 11), le quinze du président Jacques Cunillera aura payé cash une entame manquée, ce dont les Ariégeois profiteront pour franchir la ligne à deux reprises (10-0). Un à deux réglages plus tard, l’Entente des trois clochers va montrer un nouveau visage et contrer des Ariégeois qui ne passent plus. A la 25e minute, le buteur Eliot Floch réduira la marque, d’un coup de pied de pénalité consécutif à une faute d’un Chalabrois expatrié.

    10 à 3 aux citrons, le COR vire en tête mais son jeu est perturbé par des « bleus » privés de leur capitaine Johan Rivals, victime d’un choc qui le laisse groggy sur la pelouse. L’USKBP confirme les bonnes dispositions affichées lors des dernières sorties, et à la 63e minute, Jérémy Roncalli inscrit l’essai de l’espoir (10-8). Mais à deux minutes du trille final, c’est le COR qui fait avancer le planchot, en inscrivant la pénalité de la gagne (13-8).

    Prochain et dernier rendez-vous en championnat, dimanche 20 mars au stade Lolo Mazon, l’USKBP recevra le RC Cruxéen, la formation de Ste Croix-Volvestre.

  • Villefort : Louis Vives n’est plus

    louis vivesLe regretté Louis Vives, lors d’une intervention sur le camp d’internement de Rivel (Photo archives, Rivel Avril 2001).

    Mercredi 2 mars, un dernier hommage était rendu à Louis Vives, domicilié au Hameau de Saint-André, enlevé à l’affection des siens à l'âge de 94 ans. Natif de Limoux où il avait vu le jour le 10 janvier 1922, Louis Vives y avait effectué ses études primaires et supérieures, avant de poursuivre à l'école normale d'instituteurs de Carcassonne. Alors que le deuxième conflit mondial fait rage, il est requis pour le service du travail obligatoire et quitte la France le 22 juin 1943. D’abord affecté dans une ferme à Mauer, 25e arrondissement de Vienne (Autriche), il est transféré en novembre 1944 sur la frontière austro-hongroise, où il creuse tranchées et fortifications devant arrêter l’armée russe.

    Le 6 juin 1945, il quitte Vienne libérée et entreprend le retour au pays, via Linz, Innsbruck, l’Arlberg, puis la Suisse. Il retrouve la France à Annemasse (Haute-Savoie) le 20 juin 1945, au terme d’un an et 363 jours de déportation du travail. Profondément marqué par cette épreuve, il renoue avec la vie en se préparant au métier d’enseignant, aux côtés de MM. Salvat, Moutou et Blanc, instituteurs à Chalabre et Caudeval.

    En cette même année 1945, il fonde un foyer avec Aline Jean, une jeune Villefortoise qui va partager l’existence d’un jeune instituteur nommé à l’école de Joucou (1946), puis à Gaja-et-Villedieu (1952), et Rivel (1957), où il prendra sa retraite le 31 janvier 1977. Chevalier des palmes académiques, Médaille d’honneur départementale et communale argent, Louis Vives aura mené les fonctions d’enseignant et de secrétaire de mairie en milieu rural, apiculteur à ses heures, en parfaite harmonie avec la nature.

    Musicien passionné de musique classique, retiré à Villefort, il poursuit ses recherches sur le passé du Kercorb, et participe assidûment à la rédaction des « Murmures du Riveilhou », publication sur l'histoire locale d’un village occitan. Avec son ami Jean Tisseyre, il éditera un document rassemblant les témoignages recueillis auprès de plusieurs survivants du camp d’internement de Rivel (1940-1944), publié en 1992 dans le bulletin de la Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude (SESA).

    Une nombreuse assemblée réunie en l’église de Villefort, est venue saluer la mémoire de Louis Vives, dont le cercueil était recouvert, selon sa volonté, par un drapeau à trois couleurs. Confectionné pendant sa déportation en Autriche, sa combinaison de travail pour le bleu, son sac de couchage pour le blanc, et un morceau du drapeau autrichien pour le rouge, ce symbole de Liberté l'avait accompagné tout au long de son voyage de retour vers les siens. Louis Vives repose désormais dans le caveau familial, sur les hauteurs de la colline du Casteillas.

    En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à son épouse Aline, à Paul-Louis et Claudine ses enfants, à ses petits-enfants, à ses arrière petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige. 

  • Le comité des fêtes est en place

    comité des fêtes de chalabrePatrice Salerno, Serge Gazza, Annie Gazza, sont en charge des festivités 2016.

    Vendredi 26 février place Charles Amouroux, se tenait l'assemblée générale du Comité des fêtes. Annie Gazza, présidente en exercice, remerciait la mairie pour son soutien moral et financier. De chaleureux remerciements ont également été adressés à l’ensemble des bénévoles qui ont œuvré au bon déroulement des festivités. Un remerciement particulier aussi pour les personnes, non membres du comité, pour leur aide efficace, en particulier lors du repas gaulois et de la convention Tattoo.

    Après le rapport d’activités pour 2015, énoncé par la présidente, il revenait à Serge Gazza, trésorier, de présenter un bilan financier créditeur. Le programme 2016 était ensuite abordé, avec les Fêtes de l’Ascension (5, 6, 7 mai), la Fête de la Musique le 25 juin (scène ouverte aux musiciens locaux), le Banquet Gaulois le 13 juillet, sur le même principe qu’en 2015. Seul changement, le feu d’artifice sera remplacé par une troupe de spectacle de rues (jongleurs, cracheurs de feu, animation équestre). Le 6 août, Fête de la Country (Journée américaine, taureau mécanique, village Indien gonflable, musique country …). La Convention Tattoo sera reconduite les 22 et 23 octobre, ainsi que le Marché de Noël (10 décembre).

    comité des fêtes de chalabre

    Après démission du bureau, conformément aux statuts, ont été élus à l'unanimité, Annie Gazza présidente, Serge Gazza trésorier, Patrice Salerno secrétaire. Pour conclure, les personnes présentes ont partagé une paella confectionnée par Manu. « Ce bilan positif, qu’il soit humain ou financier, conforte le comité à continuer dans cette même voie : des animations de qualité proposées dans un esprit festif, amical et solidaire ».

  • C’était hier : De l’Ecossais au Sicilien, Badaluc et l’OPVC vous emmènent en balade

    L’article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l’édition de l’Indépendant du jeudi 7 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreUn touriste en Kercorb, c’était en 1995. Badaluc ayant été victime d’un mauvais coup en 1993, la vigilance était de mise sur les cours. De jour comme de nuit, Richard, Francis et Jean veillent au grain (photo archives avril 1995).

    Certainement moins connus que les musiciens de Brême, les compères qui instrumentent depuis des lustres au sein de l’OPVC, ne sont pas moins heureux d’annoncer qu’ils fêteront samedi 9 mars prochain, leurs noces de porcelaine. En effet voilà vingt ans, l’équipe de l’OPVC et Badaluc décidaient d’unir leur destin pour le pire et plus certainement pour le meilleur.

    Afin de fêter l’événement, les jeunes mariés invitent les Chalabroises et les Chalabrois à venir effeuiller leur album de famille, à l’occasion d’une exposition qui se tiendra du 9 au 17 mars, au centre socio-culturel des Cèdres, rue du Capitaine Danjou. Dès 18 h ce samedi, les pros de la croche et du contre ut donneront l’aubade dans les rues de Chalabre, ils donnent rendez-vous à tous les amoureux de Carnaval pour un « vernissage » en musique et autour du verre de l’amitié.

    Le prince de l’éphémère tiendra la vedette pendant une semaine entière, ne perdez pas l’occasion unique d’aller consulter l’album photos tous les jours du 9 au 17 mars, salle des Cèdres.

  • Affiches sportives

    Football : rencontre différée pour le FCC face à Alzonne.

    La mise à jour de la 14e journée de championnat de l’Aude qui devait permettre au FCC d’accueillir le FC Alzonne (leader de première division), demain dimanche 6 mars, a été une nouvelle fois reportée au dimanche 27 mars, pour cause de terrain impraticable. Les réservistes du FCC II qui devaient rencontrer l’Olympique des Martys seront également au repos.

    fc chalabre football,us chalabre bastide peyrat,fc alzonne,les martysMai 1981, le FCC I est champion de l’Aude de Promotion honneur. De gauche à droite : Pepete Montoro, Roger Dumay, Henri Cazas, Ginès Lorca, devant le siège Café François Tournois (photo archives Juin 1981).

    Rugby : L’Entente se déplace à Rieucros.

    Les quinzistes du président Jacques Cunillera disputeront demain dimanche 6 mars, l’avant-dernière journée de la phase qualificative du championnat de 4e série Midi-Pyrénées. Ils effectueront un déplacement en Ariège, où ils seront opposés au Club Omnisport Rieucrosain. Un duel qui devrait s’avérer serré puisqu’un seul petit point sépare les deux formations, classées 5e (COR) et 6e (USKBP). Chacun voudra maintenir le mince espoir de décrocher un billet pour les phases finales. Coup d’envoi à 15 h au stade municipal de Rieucros, la rencontre sera arbitrée par Frédéric Tournan.

    fc chalabre football,us chalabre bastide peyrat,fc alzonne,les martysFrançois Sanchez et Jean-Joseph Romero réunis sous le maillot chalabrois (Photo archives).

  • Du Blau au Chalabreil

    Messes du mois de mars.

    paroisse du kercorb,café-philo de la terre privilégiée

    Le comité pastoral du Kercorb communique : Dimanche 6 à 10 h 30, messe à Notre-Dame (4e Dimanche de Carême). Jeudi 10, célébration pénitentielle à Chalabre, samedi 12, messe à Christina à 11h. Dimanche 13 à 10 h 30, messe à Notre-Dame (5e Dimanche de Carême). Jeudi 17 à 15 h 30, messe à l’Ehpad des Hauts de Bon-Accueil. Samedi 19, Fête de Saint Joseph. Dimanche 20 à 10 h 30, messe des Rameaux à Saint-Pierre, jeudi 24 à 17 h 30, messe à Notre-Dame, Jeudi Saint. Vendredi 25 à 15 h, Chemin de Croix dans les villages, 17 h 30, célébration du Vendredi Saint à Chalabre. Samedi 26 à 11 h, messe à Christina, 18 h veillée pascale à Chalabre. Dimanche 27 à 10 h 30, messe de Pâques à Chalabre.

    Le coin des philosophes.

    Le rendez-vous bi-mensuel du café-philo de la « Terre privilégiée », aura lieu le vendredi 18 mars à 17 h 30 à l’hôtel de France, sur le thème du possible et du probable.

  • Tennis : Les Messieurs assurent leur maintien en 3e série

    tc du chalabrais,tc du minervoisFabien Conte a assuré le dernier point en simple.

    Le championnat de l’Aude 3e série Messieurs (poule C), offrait dernièrement une confrontation entre le TC du Minervois III et le TC du Chalabrais II. Cette 5e journée en retard, initialement prévue le 14 février, a permis aux raquettes chalabroises de remporter six victoires, mais aussi et surtout, de finaliser le maintien.

    Sous la houlette de son capitaine Santiago Martinez, le quatuor du pays chalabrais a donc signé un sans faute, avec les résultats suivants : Bruno Carbonnel bat Yohann Igual (6-0, 6-0), Bernard Floch bat Fabien Alvarez (6-3, 6-2), Gérald Mourareau bat Cédric Bru (6-1, 6-4), Fabien Conte bat César Amirault (6-0, 7-5). En double, Bruno Carbonnel associé à Bernard Floch, prennent le meilleur sur la paire Fabien Alvarez- César Amirault.