Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Carnet noir

    joël roncalli

    La cérémonie en hommage à Joël Roncalli, décédé lundi 21 mars à l'âge de 53 ans, sera célébrée mercredi 23 mars à 15 h. On se réunira à Saint-Pierre.

  • C'était hier : Exercice nocturne pour les soldats du feu

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 24 mars 1996.

    caserne jean-cabanier

    Le quartier de Bon-Accueil a connu dans la nuit de mardi à mercredi, une animation inhabituelle avec l’arrivée d’une trentaine de pompiers bénévoles, encadrés par une équipe de professionnels issus du corps des marins-pompiers de Marseille. L’impressionnante quantité de matériel déployé autour de la ferme de Bon-Accueil, visait à un exercice de sauvetage-déblaiement, effectué dans des conditions particulièrement difficiles, de nuit et sous une pluie battante. Le repérage des lieux et l’évaluation des dégâts provoqués par un tremblement de terre (simulé), a entretenu pendant près de trois heures, plusieurs équipes qui se sont efforcées de porter secours aux victimes du séisme. Découpe de planchers, évacuation des blessés par le biais d’une complexe mais efficace combinaison de cordages, rien ne manquait afin de mettre en situation les futurs spécialistes (photos archives, Mars 1996).

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

  • Association pour la Rénovation de la chapelle du Calvaire

    La conduite d'une assemblée générale extraordinaire initialement prévue le 3 mars dernier a été reportée au mardi 29 mars à 14 h 30 à la mairie. Elle a pour but d'actualiser les statuts de l'association, afin qu'ils soient en conformité avec la Loi de 2008, et de prendre en compte les différentes animations et la sauvegarde du patrimoine.

    Par ailleurs, le vendredi 25 mars (Vendredi Saint), aura lieu le chemin de Croix. Départ à 16 h depuis l'église Saint-Pierre. Le lundi de Pâques, il y aura une messe à la Chapelle du Calvaire, suivie à 12 h par la traditionnelle omelette pascale.

  • La collecte des Restos du cœur a reçu un bel écho

    La collecte nationale des Restos du cœur, programmée le 11 mars dernier, s’est parfaitement déroulée. Les équipes du pays chalabrais sont intervenues avec constance et attention à l’Intermarché de Laroque-d’Olmes et au Huit à 8 de Chalabre. Une nouvelle fois le résultat est au rendez-vous, avec une collecte totale de 514 kg de denrées alimentaires et autres produits de première nécessité. Cette collecte permet d’envisager avec sérénité la campagne d’été qui se profile déjà.

    A cette occasion l’antenne des Restos du Chalabrais rappelle que son action ne se limite pas à l’alimentaire, mais aussi à l’aide à la personne, notamment dans le soutien aux démarches administratives, l’aide aux devoirs, l’atelier tricot, favoriser l’accès aux spectacles ou encore l’espace culture. De chaleureux remerciements vont vers tous les donateurs qui, par leurs gestes, petits ou grands, incitent l’équipe des bénévoles à continuer leur action.

  • C’était hier : Vingt ans de Carnaval

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait paru dans l’Indépendant, édition du lundi 18 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreRoger Raynaud, René Berland, André Conte, un trio de magistrats qui fit rarement preuve de clémence (Photos archives mars 1996).

    La cour intérieure des Cèdres résonnait samedi en fin d’après-midi aux accords des musiciens de l’O.P.V.C qui bouclaient un tour de ville en musique à l’attention des Chalabrois, invités à venir découvrir une exposition entièrement consacrée à Badaluc, prince du Carnaval. Montée à l’initiative de Jean Martinez (photo ci-dessous), trompettiste du groupe, cette expo retrace les grandeurs et les servitudes de sa Majesté Badaluc au cours de ses vingt dernières années de règne en Kercorb.

    badaluc,carnaval chalabre

    Vingt fois accueilli avec faste et honneur, ce monarque très courtisé, n’a pourtant jamais réussi à résider plus de deux jours à Chalabre. Tantôt roi du pétrole, jardinier ou bien cosmonaute, prenant les traits du diable ou les défroques du capitaine Crochet, Badaluc n’est jamais parvenu à s’attirer la sympathie des magistrats chargés de veiller à son avenir. Pourtant une évidence s’impose, Badaluc est bon prince, et n’a pas la rancune tenace, puisqu’il a accepté de revenir cette année encore dans nos murs.Nul ne sait si le tribunal fera cette fois une exception, la lune de mars incitera peut-être les magistrats à plus de clémence.

    badaluc,carnaval chalabre