Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil : Pour un accompagnement digne, de nos aînés

    En prévision de la nouvelle grève nationale des Ehpad et Services de Soins à Domicile programmée aujourd’hui jeudi 15 mars, Sylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad et du SSIAD de Chalabre, appelle en sa qualité de déléguée départementale du secteur médico social de la Fédération Hospitalière de France (FHF), les citoyens à se mobiliser massivement, aux côtés du personnel de l’Ehpad, des résidents et des familles, à partir de 14 h.

    Elle souhaite porter à la connaissance de chacun, le communiqué de presse de la FHF Occitanie, sur la situation de tension dans les Ehpad publics :

    « Une réforme de la tarification dépendance injuste et inéquitable pour les Ehpad publics qui aggrave le malaise des directeurs et des personnels dans ces établissements.

    Les organisations, déjà soumises à de fortes tensions depuis longtemps, craquent, expliquant la mobilisation dans les mouvements de grève des personnels du 30 janvier et 15 mars 2018.

    Tous les rapports des parlementaires reconnaissent l’insuffisance des ressources et appellent non seulement à ne pas réduire les financements des Ehpad mais à les accroître, et refonder le modèle de financement des Ehpad et de la dépendance.

    La FHF poursuit sa mobilisation car les avancées obtenues restent en décalage au regard de l’impasse actuelle, elle demande :

    Pour les résidents, leur famille et les personnels aux chevets des résidents, une assurance à minima de maintien des financements de la Dépendance, dans l’attente d’une refondation du modèle de financement structurelle urgente. Pour que cette réforme n’amplifie pas encore cette maltraitance sociétale sourde à l’égard de nos aînés, qui désormais gronde.

    Pour les directeurs des Ehpad, une plus grande transparence et souplesse dans le dialogue de gestion des autorités de tarification pour leur permettre d’assurer au mieux l’exercice périlleux d’équilibriste qui leur est imposé, dans ce contexte avéré d’insuffisance de ressources majeur ».    

  • Rugby : L’Entente souffre mais passe l'écueil rieucrosain

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucrosEliot Floch et Anthony Rodrigues en soutien, ont signé les deux essais de l’Entente (photo Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

    Dimanche 11 mars, l’Entente des Trois Clochers a bouclé la phase de qualification en prenant le meilleur sur le CO Rieucrosain, score final 21-16 (mi-temps 0-10). Dixième succès en autant de rencontres, mais une journée compliquée pour le leader invaincu du championnat de 4e série Midi-Pyrénées (poule B), face au COR venu chercher une deuxième place et une qualification directe en quart de finale. Qualification que l’ USCKBP tenait déjà depuis le 25 février dernier et sa victoire au TAC.

    La première période sera équilibrée, sans grandes envolées, et marquée par un gros combat devant. Le buteur de Rieucros, puissant, tentera à plusieurs reprises de prendre les points au pied aux alentours de la ligne médiane, n’y parvenant qu’une seule fois. La ligne de défense des Bleus finira par craquer, avec quelques placages manqués qui permettront aux Noirs d’emmener le ballon  en terre promise. La pause sera sifflée sur le score inattendu de 0 à 10 pour le COR.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    En deuxième période, Jano Manenti et Jean-François Pichéric effectueront quelques ajustements dans leur effectif. Le combat au sol devient plus propre, avec des ballons de récupération plus nombreux. Sur une charge dévastatrice, Anthony Rodrigues marque et permet aux siens de recoller au score (photo ci-dessus). Jeff Girard transforme face aux perches (7 à 10). L’USCKBP semble alors reprendre des couleurs et honorer son statut de leader et favori. Le duel de buteur portera le score à 10 à 16, Eliot Floch passant une pénalité pour l’Entente. Ce dernier ira marquer en coin le deuxième essai des Bleus, à la conclusion d’une belle attaque des arrières, essai non transformé (15 à 16, photo).

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    Le COR semble souffrir du manque de remplaçants (trois), et commet de plus en plus de fautes. Eliot Floch en profite et passe une pénalité à l’heure de jeu, qui soulage les supporters de la Vallée de l’Hers. Une autre pénalité sera marquée à dix minutes de la fin, portant le score à 21 à 16. Rieucros ne lâchera rien, échouant à marquer à quelques secondes du trille final, mais il est dit que les barbelés resteront inviolés, grâce à la fraîcheur physique des hommes de Jean-Paul Servant. Très bon match des deux équipes, avec un quinze rieucrosain en capacité de battre l’Entente, en cas de retrouvailles en phases finales. Le quart se jouera en terrain neutre le dimanche 8 avril prochain, face à un barragiste qui n’a pas encore dit son nom.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,co rieucros

  • Carnet noir

    Les Chalabrois ont appris avec tristesse le décès à Limoux, de Madame Jeanne Courrent née Rigaud, survenu à l’âge de 90 ans. Avec cette disparition, revient à la mémoire des plus anciens de nos concitoyens, le souvenir d’un rendez-vous hebdomadaire voire quotidien, rue des Boulangers, dans l’atmosphère embuée des bains-douches. Un lieu public très fréquenté, aux destinées duquel Jeanne Courrent veilla plusieurs années durant.

    Une cérémonie civile célébrée à Trèbes ce mercredi 14 mars (15 h 45), permettra de lui rendre un dernier hommage. Sincères condoléances à Marie-José, Alain, Mariette et Sylvie ses enfants, à ses petits-enfants et arrière petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    jeanne courrent

    11 novembre 1943, à Chalabre : ils sont vingt-et-un, garçons et filles venus se recueillir au pied du monument aux Morts. La jeune fille au centre, portant une gerbe, s'appelle Jeanne Rigaud.

  • Le court métrage est à la fête

    collège antoine-pons,fête du court métrageLes collégiens du club lecture prêts à arborer la casquette de machiniste.

    C’est une manifestation nationale portée par le CNC (centre national du cinéma), la fête du court métrage a lieu partout en France, du 14 au 20 mars. Elle a pour objectif, de sensibiliser le grand public à ce genre bien particulier, avec le soutien de l’Agence du Court Métrage.

    A l'initiative de Karine Fridman, enseignante documentaliste, le collège Antoine-Pons organise plusieurs projections hors-les-murs et pour l'occasion, la mairie a mis à disposition le théâtre Georges-Méliès. Les projections sont destinées au public scolaire, de la maternelle au collège, mais aussi aux familles, avec une séance hors temps scolaire, le jeudi 15 mars à 18 h 30. Des séances pour les résidents de l'Ehpad et de la clinique Christina sont également prévues. Elles seront gratuites et présentées par quelques élèves volontaires du club lecture.

    Au programme du jeudi 15 mars et à partir de 9 h 30 au théâtre Georges-Méliès, Vive la musique (Maternelle), En route ! (CP, CE1, CE2), Drôles d'inventions ! (CM1, CM2, 6e), Ne vous fiez pas aux apparences (5e, 4e, 3e), Des courts tout court (tout public).

    Vendredi 16 mars à l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil (14 h 30), Ciné poème, séance présentée par les élèves du Club lecture (volontaires). « Onze films enchanteurs, pour vous bercer d'une douce rêverie à l'occasion du Printemps des Poètes ! ».

    Lundi 19 mars à la Clinique Christina (14 h 30), Prix polar SNCF 2018, séance également présentée par les élèves du Club lecture. « Découvrez le polar en format court et les grands réalisateurs de demain ! ».

    collège antoine-pons,fête du court métrage

  • Football : Le FCC vient à bout de l’ES Arzens

    FCC vs ESA 001.JPGTrès actif, Sam Folch a superbement signé l’ouverture du score.

    Dimanche 11 mars, deux rencontres de championnat étaient programmées au stade Lolo Mazon. En ouverture, le FCC II opposé à son homologue du FC Souilhe l’a emporté sur la marque de 4 à 0 (mi-temps 2-0). Auteur de deux buts, Lucas Martinez profitera d’une relance de l’inusable Antoine Salas pour ouvrir la marque, imité ensuite par Romain Peille puis par Andy Mamet. Avec deux buts par mi-temps, les partenaires du gardien Roman Hochard, auteur d’un sans-faute dans les buts, se relancent dans leur championnat de D4 (2e division).

    A 15 h, le FCC I et l’ES Arzens I foulaient à leur tour la pelouse, pour le compte du championnat D2 (première division). Match dirigé par Eric Déjean et enlevé par le onze du président Alexandre Pereira sur la marque de 3 à 0 (mi-temps 0-0). Un score qui reflète mal la physionomie du match, très disputé, avec de réelles occasions de buts pour les visiteurs, qui se heurteront invariablement à un impeccable Alexandre Cassagnaud, maintes fois sollicité (photo ci-dessous).

    FCC vs ESA 005.JPG

    Les Chalabrois se mettront à leur tour en évidence dès le retour des vestiaires, pour un deuxième temps plus enlevé et à leur avantage. A la 65e minute, Sam Folch réussira un ciseau retourné d’école, adressant un missile dans la cage de l’Etoile (1-0 Photo ci-dessous).

    FCC vs ESA 010.JPG

    L’ESA va réagir, se heurtera à une défense et à un gardien inflexibles, sans pour autant abdiquer. Mais une remise de Sylvain Dumons à la 89e minute, permettra à Gianni Gruchet de tromper le gardien arzenais (2-0), avant que Fabrice Canal ne corse l’addition dans les arrêts de jeu. Avec un beau coup-franc logé hors de portée du keeper de l’ESA (3-0).

    FCC vs ESA 002.JPG

    Hugues Ferrié toujours très actif en milieu de terrain

    FCC vs ESA 003.JPG

    Alex Cassagnaud sauvé par la transversale

    FCC vs ESA 004.JPG

    Sam Folch

    FCC vs ESA 006.JPG

    La défense efficace de Mickaël Padet

    FCC vs ESA 007.JPG

    Gianni Gruchet signera la balle de break

    FCC vs ESA 008.JPG

    Le gardien de l'ES Arzens

    FCC vs ESA 009.JPG

    Sylvain Dumons

    FCC vs ESA 011.JPG

    Christopher Gomez

    FCC vs ESA 012.JPG

    Fabrice Canal

    FCC vs ESA 013.JPG

    Un troisième but dans les arrêts de jeu pour le FCC

  • C’était hier : Un vendredi à la neige

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 13 mars 1993.

    fep chalabreLes joies de la glisse étaient au programme d’une journée vivifiante (Photos archives, mars 1993).

    Vendredi 5 mars, 8 h du matin, la tension monte autour de l’autobus qui s’apprête à emmener le centre de loisirs du Foyer d’éducation populaire vers les sommets enneigés. Le manteau blanc qui recouvrait le Kercorb en début de semaine ayant disparu au soleil, il ne restait plus qu’à prendre de l’altitude pour apprécier encore les joies de la glisse.

    L’accueillant village de Prades a ainsi vu débarquer une sympathique horde de petits Chalabrois, à peine impressionnés par les pentes qui se présentaient à eux. Et afin de chausser, relever, changer, consoler, encourager et surveiller tout ce petit monde, Pascale Boulbès, Muriel Cnocquart, Dominique Martinez, Valérie et Carole Puerto, ne furent pas trop de cinq.

    fep chalabre

    Fin d’après-midi sur le Pays-de-Sault, nos skieurs en « herbe » sont ivres d’oxygène, si bien que le retour vers le bercail sera des plus calmes, au terme d‘une très belle journée à mettre à l’actif du centre de loisirs du Foyer d’éducation populaire de Chalabre.

    fep chalabre

    Carole, Dominique, Valérie et Pascale, les monitrices se jouent des planches

  • L’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil se mobilise à nouveau

    Après la journée d’action du 30 janvier dernier, le personnel de l’hôpital local des Hauts-de-Bon-Accueil observera une nouvelle journée de grève le jeudi 15 mars. Les demandes relatives à l’amélioration de l’accompagnement, des services, et des soins envers les personnes âgées n’ayant pas été entendues, le personnel gréviste invite les familles et la population à venir manifester leur solidarité, autour de 14 h, devant l’établissement.

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    La journée du 30 janvier dernier avait été très suivie