Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Insolite - Page 7

  • C'était hier : Ingratitude sans bornes

    En juin 1996, la DDE coupe les virages du Bac. Elle supprime et enterre en même temps les bornes "mythiques" de la D620. L'article ci-dessous avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 16 juin 1996.

    1340541459.jpgUne façon originale d'additionner les kilomètres (Photo archives, Juin 1996).

    Il était facile de les imaginer sorties de terre, tant leur présence sur le bas-côté de nos belles routes départementales était devenue familière à des générations d'automobilistes, certains même passaient sans les voir, elles faisaient partie intégrante du paysage. Appréciée par le randonneur pédestre trouvant là un siège de fortune, guettée du coin de l'oeil par le cyclotouriste en perdition dans les lacets du col du Bac, nos vieilles bornes kilométriques ont vécu. Déjà remplacées par des panneaux métalliques à l'esthétique contestable, leur sort est scellé. Elles sont condamnées à disparaître sous des tonnes de terre et cette pyramide blanche et jaune contribuera à assurer la stabilité d'un nouveau virage en voie de modification sur la route sinueuse de Saint-Benoît.

  • Un jour, une image

                                                           Passage à niveau

    1469431978.jpg


    "Le train se rend de gare en gare, la gare demeure et ne se rend pas" (anonyme)

    Lien permanent Catégories : Insolite
  • Un jour, deux images

                                                          La cage aux oiseaux

    1182564664.jpg

    A la Forge, les oiseaux rentrent à la maison comme bon leur semble.

                                          Il serait souhaitable de garder la chambre 

    348043462.jpg

    Au vu des multiples services rendus, cet accessoire abandonné sur la voie verte entre Sonnac et le tunnel de Falgas, aurait mérité plus d'égards.

  • Descente du col de Festes : Retour vers le futur ...

    Les amateurs de cette course surréaliste peuvent laisser leur imagination en roue libre, et fabriquer des engins extraordinaires.

    Festes 2010.jpgLes Chalabrois Dave Compston et Pete Newbury, devraient être au départ (photo archives, Novembre 2010).

    En 2011, les organisateurs de la célèbre "Descente du Col de Festes", avaient été contraints d'annuler un rendez-vous qui attire depuis trois décennies maintenant, tout ce que le Kercorb et la Haute-Vallée comptent de partisans inventifs et désireux de porter "l'imagination au pouvoir". La bonne nouvelle est que les spécialistes de la discipline vont pouvoir se concentrer à nouveau sur la confection de prototypes, au volant ou au guidon desquels ils affronteront les virages serrés du col.

    descente du col de festes,david compston,peter newburyParcours sécurisé     En toute sécurité puisque plusieurs aménagements du règlement ont été apportés, ainsi que la mise en place de balles de paille tout au long des six kilomètres d'un parcours sinueux. Dans ce contexte, il y a fort à parier que David Compston et Peter Newbury, citoyens chalabrois qui avaient vu la victoire leur échapper d'une roue en 2010, seront au sommet du col le samedi 9 novembre prochain, pour une nouvelle tentative que Dave et Pete espèrent voir cette fois couronnée de succès.

  • Un jour, un chiffre

    Baratte 6 Août 2013.jpgComme le chiffre 4, que Dame Nature a choisi d'inscrire non loin de la ferme abandonnée de Baratte.

    Lien permanent Catégories : Insolite
  • Un jour, une image

    Lauraguel 2 Sept. 2013 Roue.jpgLa solitude d'un râteau-faneur, au coeur d'une métairie abandonnée dans la proche banlieue chalabroise. Ou quand la nature s'amuse à mettre des bâtons dans les roues.

    Lien permanent Catégories : Insolite
  • Un jour, une image

    Arthur.jpgArthur à l'affût, dans la petite-rue de la Mairie.

    Samedi 13 avril, la cité chalabroise accueillait une cérémonie en hommage au Capitaine Jean Danjou et aux hommes de la 3e Compagnie de la Légion étrangère, anéantis le 30 avril 1863 lors du  célèbre combat de Camerone.

    150 ans après la bataille, la Capitale du Kercorb allait bénéficier d'un privilège exceptionnel, voire unique, avec la présence en ses murs, de la main articulée du Capitaine Danjou. Rares étaient ceux qui étaient dans la confidence, mais les mesures de sécurité prises en ce samedi après-midi dans un court périmètre autour de la maison commune, n'avaient pas manqué d'intriguer.

    Troublé lui aussi ce jour-là, peut-être plus que ses congénères hominidés, était le chien Arthur, locataire au n° 26 du Cours Colbert. Après avoir habilement réussi à franchir le premier cordon de sécurité, il n'hésitera pas à faire le pied-de-grue face à une porte qui allait, qui devait s'ouvrir, petite-rue de la mairie. Comme si Arthur avait voulu partager avec ses maîtres, postés à quelques mètres de là, ce moment historique et rare. 

    Lien permanent Catégories : Insolite